~ ENTENTE-SPIRITE-FR ~

~ FORUM DE DISCUSSION SUR LA CONNAISSANCE & LA COMPREHENSION DU SPIRITISME ~
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Partagez | 
 

 La colère selon le spiritisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La colère selon le spiritisme   Dim 24 Juin - 16:20

Bonjour,
Je partage avec vous ce passage qui personnellement résonne en moi, étant d'une nature parfois impulsive. Il n'est pas toujours facile de prendre sur soi afin de tempérer ses réactions. Un long travail est nécessaire pour parvenir à se corriger d'années de colère parfois enfouies dû à des circonstances existentielles et sans en douter, dû à l'imperfection de l'esprit. Savoir le reconnaître est une chose qui me parait essentielle pour trouver le chemin qui mène à la réussite de son amélioration.

La colère.

9. L'orgueil vous porte à vous croire plus que vous n'êtes ; à ne pouvoir souffrir une comparaison qui puisse vous rabaisser ; à vous voir, au contraire, tellement au-dessus de vos frères, soit comme esprit, soit comme position sociale, soit même comme avantages personnels, que le moindre parallèle vous irrite et vous froisse ; et qu'advient-il alors ? c'est que vous vous livrez à la colère.

Cherchez l'origine de ces accès de démence passagère qui vous assimilent à la brute en vous faisant perdre le sang-froid et la raison ; cherchez, et vous trouverez presque toujours pour base l'orgueil froissé. N'est-ce pas l'orgueil froissé par une contradiction qui vous fait rejeter les observations justes, qui vous fait repousser avec colère les plus sages conseils ? Les impatiences même que causent des contrariétés souvent puériles, tiennent à l'importance que l'on attache à sa personnalité devant laquelle on croit que tout doit plier.

Dans sa frénésie, l'homme colère s'en prend à tout, à la nature brute, aux objets inanimés qu'il brise, parce qu'ils ne lui obéissent pas. Ah ! si dans ces moments-là il pouvait se voir de sang-froid, il aurait peur de lui, ou se trouverait bien ridicule ! Qu'il juge par là de l'impression qu'il doit produire sur les autres. Quand ce ne serait que par respect pour lui-même, il devrait s'efforcer de vaincre un penchant qui fait de lui un objet de pitié.

S'il songeait que la colère ne remédie à rien, qu'elle altère sa santé, compromet même sa vie, il verrait qu'il en est la première victime ; mais une autre considération devrait surtout l'arrêter, c'est la pensée qu'il rend malheureux tous ceux qui l'entourent ; s'il a du coeur, n'est-ce pas un remords pour lui de faire souffrir les êtres qu'il aime le plus ? Et quel regret mortel si, dans un accès d'emportement, il commettait un acte qu'il eût à se reprocher toute sa vie !

En somme, la colère n'exclut pas certaines qualités du coeur ; mais elle empêche de faire beaucoup de bien, et peut faire faire beaucoup de mal ; cela doit suffire pour exciter à faire des efforts pour la dominer. Le spirite est en outre sollicité par un autre motif, c'est qu'elle est contraire à la charité et à l'humilité chrétiennes. (UN ESPRIT PROTECTEUR. Bordeaux, 1863.)

10. D'après l'idée très fausse qu'on ne peut pas réformer sa propre nature, l'homme se croit dispensé de faire des efforts pour se corriger des défauts dans lesquels il se complaît volontiers, ou qui exigeraient trop de persévérance ; c'est ainsi, par exemple, que l'homme enclin à la colère s'excuse presque toujours sur son tempérament ; plutôt que de s'avouer coupable, il rejette la faute sur son organisation, accusant ainsi Dieu de ses propres méfaits. C'est encore une suite de l'orgueil que l'on trouve mêlé à toutes ses imperfections.

Sans contredit, il est des tempéraments qui se prêtent plus que d'autres aux actes violents, comme il est des muscles plus souples qui se prêtent mieux aux tours de force ; mais ne croyez pas que là soit la cause première de la colère, et soyez persuadés qu'un Esprit pacifique, fût-il dans un corps bilieux, sera toujours pacifique ; et qu'un Esprit violent, dans un corps lymphatique, n'en sera pas plus doux ; seulement, la violence prendra un autre caractère ; n'ayant pas un organisme propre à seconder sa violence, la colère sera concentrée, et dans l'autre cas elle sera expansive.

Le corps ne donne pas plus la colère à celui qui ne l'a pas, qu'il ne donne les autres vices ; toutes les vertus et tous les vices sont inhérents à l'Esprit ; sans cela où serait le mérite et la responsabilité ? L'homme qui est contrefait ne peut se rendre droit parce que l'Esprit n'y est pour rien, mais il peut modifier ce qui est de l'Esprit quand il en a la ferme volonté. L'expérience ne vous prouve-t-elle pas, spirites, jusqu'où peut aller la puissance de la volonté, par les transformations vraiment miraculeuses que vous voyez s'opérer ? Dites-vous donc que l'homme ne reste vicieux que parce qu'il veut rester vicieux ; mais que celui qui veut se corriger le peut toujours, autrement la loi du progrès n'existerait pas pour l'homme. (HAHNEMANN. Paris, 1863.)


Source:http://spirite.free.fr/ouvrages/evangile.htm
Revenir en haut Aller en bas
Lune
membre fidèle & actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1068
Age : 41
Localisation : le ciel
Date d'inscription : 19/12/2008

MessageSujet: Re: La colère selon le spiritisme   Dim 24 Juin - 17:55

Hey oui la colère ou autre ressenti négatif peuvent altérer notre spiritualité. Nous sommes amènes chacun d'entre nous a avoir des situations, nous mettant e l'épreuve afin de dépasser certains de nos 'défauts ou 'fragilites' qui nous empêcherait d'être en paix et en harmonie avec l'univers et a mettre un certain frein a notre élévation....de reconnaître nos difficultés dans certains domaines émotionnels est déjà un grand pas vers la guérison et le lâcher prise... merci pour ce texte !

_________________
...Lune...
Revenir en haut Aller en bas
anne
membre fidèle & actif


Féminin
Nombre de messages : 645
Age : 60
Localisation : France
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: La colère selon le spiritisme   Lun 25 Juin - 14:48

oui mais ce n'est pas toujours ça !! ele peut etre aussi parente à un ressenti dinjustice profonde de piene aussi..

[Le corps ne donne pas plus la colère à celui qui ne l'a pas, qu'il ne donne les autres vices ; toutes les vertus et tous les vices sont inhérents à l'Esprit ; sans cela où serait le mérite et la responsabilité ? L'homme qui est contrefait ne peut se rendre droit parce que l'Esprit n'y est pour rien, mais il peut modifier ce qui est de l'Esprit quand il en a la ferme volonté. L'expérience ne vous prouve-t-elle pas, spirites, jusqu'où peut aller la puissance de la volonté, par les transformations vraiment miraculeuses que vous voyez s'opérer ? Dites-vous donc que l'homme ne reste vicieux que parce qu'il veut rester vicieux ; mais que celui qui veut se corriger le peut toujours, autrement la loi du progrès n'existerait pas pour l'homme. (HAHNEMANN. Paris, 1863.)
]

je suis d'accord mais le corps agit aussi sur l'esprit puisqu'ils cohabitent nesemble on peut pas nier la douleur, la joie , la faim , l'attirance que l'on a pour certains etres là je parle purement physique mais apres tout depned de ce que l'on en fait et c'est bien là que notre esprit prend la decision !!!

Un precepte dit " celui qui ecoute ses instincts est l'esclave, celui qui les domine est le maître"

Ainsi certaines personnes se complaisent dans le vice et voir même le provoque suivant leur enveloppe charnelle ils seront plus "aider" à cela que d'autres mais pares tout ne l'ont ils pas chercher avant ed venir sur terre ?? rein ne nous prouve qu'ils n'aient pas decider de surmonter cet etat de fait (une epreuve en quelque sorte ) et c'est valable pour tout :la gourmandise par ex ( et là je sais de quoi je parle lol)
Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 41
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: La colère selon le spiritisme   Mer 27 Juin - 18:01

La aussi, merci Chénoa pour ces morceaux choisis qui donnent tant à méditer. (je crois que je dis trop de "merci"... à force, je flatte l'ego, je vais moins en dire, mais les penserais tout de même... Wink )

J'aime et trouve cela si juste :
"L'orgueil vous porte à vous croire plus que vous n'êtes ; à ne pouvoir souffrir une comparaison qui puisse vous rabaisser ; à vous voir, au contraire, tellement au-dessus de vos frères, soit comme esprit, soit comme position sociale, soit même comme avantages personnels, que le moindre parallèle vous irrite et vous froisse ; et qu'advient-il alors ? c'est que vous vous livrez à la colère."
L'orgueil est pour moi, un des plus grands fléaut de ce monde et père de bien des égarements dans le négatifs et le malsains.

Celle qui suit me fait sourire et c'est encore tellement juste et vrai ...
"Dans sa frénésie, l'homme colère s'en prend à tout, à la nature brute, aux objets inanimés qu'il brise, parce qu'ils ne lui obéissent pas. Ah ! si dans ces moments-là il pouvait se voir de sang-froid, il aurait peur de lui, ou se trouverait bien ridicule !"

La phrase suivante elle, me fait penser à ce dicton : "on apprends plus aux vieux singes à faire la grimace"... Quant la grimace est prise, elle est prise, pensent-ils.
"D'après l'idée très fausse qu'on ne peut pas réformer sa propre nature, l'homme se croit dispensé de faire des efforts pour se corriger des défauts dans lesquels il se complaît volontiers, ou qui exigeraient trop de persévérance ; c'est ainsi, par exemple, que l'homme enclin à la colère s'excuse presque toujours sur son tempérament ; plutôt que de s'avouer coupable, il rejette la faute sur..."

Je retiens aussi que l'homme peut toujours modifier ces mauvaises passions en bonnes passions, mais que cela demande non seulement une réelle prise de conscience de ceux-ci, mais aussi des efforts constants, sincères et responsables.

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
crystal
membre fidèle & actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 52
Localisation : France
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Re: La colère selon le spiritisme   Mer 27 Juin - 20:00

Ce brave Samuel hahnemann, docteur de son état en 1791 et qui à l'âge de seulement 36 ans a eu le courage de quitter la médecine "officielle" puisqu'elle "ne pouvait pas guérir" alors s'interrogeait sur "la valeur de cette science"... scratch
De nos jours, combien de médecins auraient encore ce courage...? et pourtant ils ont bien compris leurs faiblesses face à la maladie...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La colère selon le spiritisme   Sam 30 Juin - 14:23

Mag a écrit:
Je retiens aussi que l'homme peut toujours modifier ces mauvaises passions en bonnes passions, mais que cela demande non seulement une réelle prise de conscience de ceux-ci, mais aussi des efforts constants, sincères et responsables.

L'humain en effet à son libre arbitre et peut si il le désire ardemment modifier son comportement afin de le diriger vers le bien. Un long très long travail lorsqu'on veut l'entreprendre. Chacun de nous à des moments donnés se sentira poussé en son temps, en son heure à vouloir effectuer ce travail car l'esprit a pour but d'évoluer comme chacun ici le sait. Lorsqu'on prend conscience que la raison de notre venue ici n'est pas purement physique, alors l'introspection se fait petit à petit et l'esprit entame ce long travail sur lui même. Transformer ses mauvaises passions en bonnes implique une humilité sincère, cette humilité que nous avons que trop peu encore.

Crystal a écrit:
Ce brave Samuel hahnemann, docteur de son état en 1791 et qui à l'âge de seulement 36 ans a eu le courage de quitter la médecine "officielle" puisqu'elle "ne pouvait pas guérir" alors s'interrogeait sur "la valeur de cette science"...
De nos jours, combien de médecins auraient encore ce courage...? et pourtant ils ont bien compris leurs faiblesses face à la maladie...
Excuses moi cher ami, je ne comprends pas le sens de ton intervention par rapport à la colère? Peux tu m'éclairer?
Amitiés à tous flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La colère selon le spiritisme   Sam 30 Juin - 21:35

Crystal nous informe sur qui était l'auteur de ce texte Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La colère selon le spiritisme   Sam 30 Juin - 21:52

Ah ok je n'avais pas percuté
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La colère selon le spiritisme   Lun 26 Aoû - 14:08

Bonjour à tous,

sujet intéressant que je fais remonter.

à méditer

 
Revenir en haut Aller en bas
anne
membre fidèle & actif


Féminin
Nombre de messages : 645
Age : 60
Localisation : France
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: La colère selon le spiritisme   Lun 26 Aoû - 23:31

Relant de vies anterieures certains traits de caracteres subsistent.. Parfois il faut plusieurs vies pour les maitriser...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La colère selon le spiritisme   Jeu 29 Aoû - 13:55

Oui, tout à fait Anne !

L'homme, ne voit pas le côté "mal" de ses actes puisqu'il s'y complait dedans. Alors, de vie en vie il les emmène avec lui, jusqu'au jour où il prend conscience qu'il n'est pas sur le bon chemin.

"D'après l'idée très fausse qu'on ne peut pas réformer sa propre nature, l'homme se croit dispensé de faire des efforts pour se corriger des défauts dans lesquels il se complaît volontiers, ou qui exigeraient trop de persévérance ; c'est ainsi, par exemple, que l'homme enclin à la colère s'excuse presque toujours sur son tempérament ; plutôt que de s'avouer coupable, il rejette la faute sur..."

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La colère selon le spiritisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
La colère selon le spiritisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ ENTENTE-SPIRITE-FR ~  :: ENTENTE SPIRITE fr :: PRESENTEZ-VOUS... :: LE SPIRITISME :: NDE,VOYAGE ASTRAL, REVES :: MEDUIMNITE :: GUIDES, PROTECTIONS :: ESPRITS, FANTOMES, POLTERGEISTS :: LA REINCARNATION :: VIE ANTERIEURE, AU-DELA :: LE MAGNETISME :: ENERGIE, CHAKRAS :: HYPNOSE :: RELIGIONS, SCIENCES, PHILO :: SCIENCE, PHILOSOPHIE-
Sauter vers: