~ ENTENTE-SPIRITE-FR ~

~ FORUM DE DISCUSSION SUR LA CONNAISSANCE & LA COMPREHENSION DU SPIRITISME ~
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Partagez | 
 

 " La grande énigme " (Léon Denis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: " La grande énigme " (Léon Denis)   Mar 26 Juin - 14:49

Bonjour à tous,
Je suis actuellement en train de lire " La grande énigme " de Léon Denis et j'ai été très touchée par ce passage que je voulais porter à la réflexion de tous.

La prière, il est vrai, ne peut rien changer aux lois immuables ; elle ne saurait en aucune façon modifier nos destinées ; son rôle est de nous procurer des secours et des lumières qui nous rendent plus facile l’accomplissement de notre tâche terrestre. La prière fervente ouvre toutes grandes les portes de l’âme et, par ces ouvertures, les rayons de force, les radiations du foyer éternel nous pénètrent et nous vivifient.

Travailler avec un sentiment élevé, en poursuivant un but utile et généreux, c’est encore prier. Le travail, c’est la prière active de ces millions d’hommes qui luttent et peinent sur la terre, au profit de l’humanité.

La vie de l’homme de bien est une prière continue, une communion perpétuelle avec ses semblables et avec Dieu. Il n’a plus besoin de paroles ni de formes extérieures pour exprimer sa foi : elle s’exprime par tous ses actes et toutes ses pensées. Il respire, il s’agite sans effort dans une pure atmosphère fluidique, plein de tendresse pour les malheureux, plein de bon vouloir pour toute l’humanité. Cette communion constante devient pour lui une nécessité, une seconde nature. C’est grâce à elle que tous les esprits d’élection se maintiennent aux hauteurs sublimes de l’inspiration et du génie.

Ceux qui vivent d’une vie égoïste et matérielle, dont la compréhension n’est pas ouverte aux influences d’en haut, ceux-là ne peuvent savoir quelles impressions ineffables procure cette communion de l’âme avec le divin.

C’est elle, c’est cette union étroite de nos volontés avec la Volonté suprême, que doivent s’efforcer de réaliser tous ceux qui, voyant l’espèce humaine glisser sur les pentes de la décadence morale, cherchent les moyens d’arrêter sa chute. Il n’y a pas d’ascension possible, pas d’entraînement vers le bien si, de temps à autre, l’homme ne se tourne vers son Créateur et son Père, pour lui exposer ses faiblesses, ses incertitudes, ses misères, pour lui demander les secours spirituels indispensables à son élévation. Et plus cette confession, plus cette communion intime avec Dieu est fréquente, sincère, profonde, plus l’âme se purifie et s’amende. Sous le regard de Dieu, elle examine, elle étale ses intentions, ses sentiments, ses désirs ; elle passe en revue tous ses actes et, avec cette intuition qui lui vient d’en haut, elle juge ce qui est bon ou mauvais, ce qu’il faut détruire ou cultiver. Elle comprend alors que tout ce qui vient du moi doit être abaissé pour faire place à l’abnégation, à l’altruisme ; que, dans le sacrifice de soi-même, l’être trouve le plus puissant moyen d’élévation, car plus il se donne, plus il s’agrandit. De ce sacrifice, il fait la loi de sa vie, loi qu’il imprime au plus profond de son être en traits de lumière afin que toutes ses actions soient marquées de son empreinte.

. . . . . . . . . . . . . . . .

Debout sur la terre, mon soutien, ma nourrice et ma mère, j’élève mes regards vers l’infini, je me sens enveloppé dans l’immense communion de la vie ; les effluves de l’Ame universelle me pénètrent et font vibrer ma pensée et mon cœur ; des forces puissantes me soutiennent, avivent en moi l’existence. Partout où ma vue s’étend, partout où mon intelligence se porte, je vois, je discerne, je contemple la grande harmonie qui régit les êtres et, par des voies diverses, les guide vers un but unique et sublime. Partout, je vois rayonner la Bonté, l’Amour, la Justice !


Ô mon Dieu ! ô mon Père ! Source de toute sagesse et de tout amour, Esprit suprême dont le nom est Lumière, je t’offre mes louanges et mes aspirations ! Qu’elles montent à toi comme le parfum des fleurs, comme les senteurs enivrantes des bois montent vers le ciel. Aide-moi à avancer dans la voie sacrée de la connaissance, vers une compréhension plus haute de tes lois, afin qu’il se développe en moi plus de sympathie, plus d’amour pour la grande famille humaine. Car je sais que par mon perfectionnement moral, par la réalisation, par l’application active autour de moi et au profit de tous, de la charité et de la bonté, je me rapprocherai de toi et je mériterai de te mieux connaître, de communier plus intimement avec toi dans la grande harmonie des êtres et des choses. Aide-moi à me dégager de la vie matérielle, à comprendre, à sentir ce qu’est la vie supérieure, la vie infinie. Dissipe l’obscurité qui m’enveloppe ; dépose dans mon âme une étincelle de ce feu divin qui réchauffe et embrase les esprits des sphères célestes. Que ta douce lumière et, avec elle, les sentiments de concorde et de paix se répandent sur tous les êtres !
Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 41
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: " La grande énigme " (Léon Denis)   Mer 27 Juin - 17:36

Merci Chénoa pour le faire-passé des écrits spirites de qualité. J'aime beaucoup Léon Denis, je le trouve souvent poétique et bien évidemment d'une grande conscience et connaissance spirite. C'est un vrai plaisir de le lire.

Plusieurs choses ici retiennent mon attention. En 1er lieu : "La prière, il est vrai, ne peut rien changer aux lois immuables ; elle ne saurait en aucune façon modifier nos destinées"
C'est souvent que l'on vois cela, souvent des personnes s'imaginent que la prière peut tout et entre autre changer "les lois immuables" auxquelles nous sommes liées. Et non... si la prière est une aide certaine, elle ne serait en aucun cas éviter nos écueils incontournables, justes conséquences de causes à effets de nos vies passées comme présente et dont on doit ce dédouaner impérativement un jour ou l'autre. Mais comme très bien précisé, elle est un soutient fort et vivifiant, encourageant et qui nous font ressentir les choses avec moins de lourdeur. Elle guide sur la bonne voie, celle du bon, celle du bien, celle de la fraternité, toujours et en tout, le juste chemin du vrai amour qui se donne et qui se reçoit.

J'aime aussi la phrase : "La vie de l’homme de bien est une prière continue..." C'est ainsi que je le ressens, c'est ainsi que je le vie via ce forum comme dans ma vie de tous les jours et dans mes actes les petits soient-ils. Mais, je ne pense pas valoir mieux que d'autre, je suis bien imparfaite et vois en moi encore bien des lacunes. Mais je sais que je veux le bon et le bien, que je m'efforce de mettre dans ma vie, dans chacun de mots l'intelligence du coeur et de la conscience maintenant connue des lois spirites, cela même si je sais ne pas toujours y parvenir. Ce qui est sur, c'est que je m'y efforce.

Je retiens aussi : "Il n’y a pas d’ascension possible, pas d’entraînement vers le bien si, de temps à autre, l’homme ne se tourne vers son Créateur et son Père, pour lui exposer ses faiblesses, ses incertitudes, ses misères, pour lui demander les secours spirituels indispensables à son élévation."
Et oui... c'est en reconnaissant humblement nos faiblesses, en les confiant à notre Père, à nos guides, à tous nos bons esprits, en en ayant une pleine conscience que celles-ci se guériront par également des efforts constants et humbles.

La dernière prière est tout simplement, juste, belle et amoureuse.

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
crystal
membre fidèle & actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 682
Age : 52
Localisation : France
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Re: " La grande énigme " (Léon Denis)   Mer 27 Juin - 19:30

merci Chenoa
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " La grande énigme " (Léon Denis)   Mer 27 Juin - 22:10

Heureuse de voir que ces écrits trouves intérêts, je n'en doutais pas d'ailleurs. Oui j'aime beaucoup lire Léon Denis, car l'expression est poétique en effet et résonne en moi. Sa façon de décrire les merveilles qui nous entourent, la magnificence de la création tout en nous imprégnant de ce qu'est le spiritisme, en nous dévoilant ses principes si évidents et si subtiles aussi. C'est un enchantement pour l'âme qui cherche à s'instruire et à comprendre.
Pour la prière, elle est en effet magnifique et j'avoue que je n'ai pu résister à la placer ici.
Je vous mets un autre passage que je trouve très juste et très beau concernant l'élévation de l'esprit.

Elévation

Esprit, âme, toi qui parcours ces pages, d’où viens-tu et où vas-tu ? Tu montes du fond de l’abîme et tu gravis les degrés innombrables de l’échelle de vie. Tu vas vers les demeures éternelles où la grande Loi nous appelle et où la main de Dieu nous conduit. Tu vas vers la Lumière, vers la Sagesse, vers la Beauté ! Contemple et médite ! Partout, des oeuvres belles et puissantes sollicitent ton attention. Dans leur étude, tu puiseras, avec le courage et la confiance, le juste sentiment de ta valeur et de ton avenir. Les hommes ne se haïssent, ne se méprisent que parce qu’ils ignorent l’ordre magnifique par lequel ils sont tous étroitement rapprochés.

Ta route est immense ; mais le but surpasse en splendeur tout ce que tu peux concevoir. Maintenant, tu parais bien petit au milieu du colossal univers ; mais tu es grand parla pensée, grand par tes destinées immortelles.

Travaille, aime et prie ! Cultive ton intelligence et ton cœur ! Développe ta conscience ; rends-la plus vaste, plus sensible. Chaque vie est un creuset fécond, d’où tu dois sortir purifié, prêt aux missions futures, mûr pour des tâches toujours plus nobles et plus grandes. Ainsi, de sphère en sphère, de cercle en cercle, tu poursuivras ta course, acquérant des forces et des facultés nouvelles, uni aux êtres que tu as aimés, qui ont vécu et revivront avec toi.

Vous évoluerez en commun sur la spirale des existences, au sein de merveilles insoupçonnées, car l’univers, comme toi-même, se développe par le travail et déroule ses vivantes métamorphoses, offrant des joies, des satisfactions toujours croissantes, toujours renouvelées, aux aspirations, aux purs désirs de l’esprit !

Aux heures d’hésitation, tourne-toi vers la Nature : c’est la grande inspiratrice, le temple auguste où, sous ses voiles mystérieux, le Dieu caché parle au cœur du sage, à l’esprit du penseur. Observe le firmament profond : les astres qui le peuplent sont les étapes de ton long pèlerinage, les stations de la grande voie où ton destin te porte.

Viens ! Elevons nos âmes ; plane un instant avec moi, par la pensée, parmi les soleils et les mondes ! Plus haut, toujours plus haut dans l’éther insondable ! Là-bas, la terre n’est plus qu’un point dans la vaste étendue. Devant nous et au-dessus de nous, les astres se multiplient. Partout, des sphères d’or, des feux d’émeraude, de saphir, d’améthyste et de turquoise, décrivent leurs mouvements rythmés. Vers nous vogue un astre énorme, entraînant cent mondes planétaires dans son orbe, cent mondes qui évoluent en des courbes savantes. A peine entrevu, le voilà déjà qui fuit, poursuivant sa course, lui et son cortège splendide. Après eux, se présentent dix soleils de couleurs différentes, groupés dans une même atmosphère lumineuse qui les enveloppe comme d’une écharpe de gloire.

Et toujours, les systèmes succèdent aux systèmes, paradis ou bagnes flottants, mondes magiques, drapés d’azur, d’or et de lumière. Plus loin, les comètes vagabondes, les pâles nébuleuses dont, chaque atome est un soleil au berceau. Sache une chose : Tous ces mondes sont les demeures d’autres sociétés d’âmes. Jusqu’aux lointaines étoiles dont les lueurs tremblantes mettent des milliers d’années à nous parvenir, partout la famille humaine étend son empire ; partout, nous avons des frères célestes. Toutes ces demeures, nous sommes destinés à les connaître, à en jouir. Nous revivrons sur ces terres de l’espace, en des corps nouveaux, afin d’y acquérir des forces, des connaissances, des mérites plus grands, et nous élever encore. plus haut dans notre perpétuel voyage.

Autant de mondes, autant d’écoles pour l’âme ; autant de champs d’évolution pour cultiver notre entendement et, en même temps, nous construire des organismes fluidiques de plus en plus délicats, épurés, brillants. Après les luttes, les tourments, les revers de mille existences ardues, après les épreuves et les douleurs des cycles planétaires, viendront les siècles de bonheur sur ces astres heureux dont les clartés adoucies projettent jusqu’à nous des rayons de paix et de joie. Puis, les missions bénies, les nobles apostolats, la tâche enviée de provoquer l’éveil, l’éclosion des âmes endormies, d’aider, à notre tour, nos sœurs plus jeunes dans leurs pérégrinations à travers les régions matérielles.

Enfin, nous atteindrons les sublimes profondeurs, le ciel d’extase où vibre, plus puissante, plus mélodieuse, la pensée divine, où le temps et la distance s’évanouissent, où la lumière et l’amour unissent leurs radiations, où la Cause des causes, en sa fécondité incessante, enfante à jamais la vie éternelle et l’éternelle beauté !


Comment ne peut on pas avoir espoir en l'avenir qui nous attend en lisant de telles choses? Les contradicteurs diront bien sur que tout ceci n'est que pure imagination, que ce ne sont que des rêves, utopie... Et pourtant lorsqu'on se donne la peine d'étudier tout ce que le spiritisme enseigne, on est bien obligé de se rendre à l'évidence à travers les différents ouvrages, les différentes preuves scientifiques déjà apportées, que ce n'est pas fantasmagorie mais bien ce vers quoi chacun d'entre nous chemine. L'élévation, l'évolution jusqu'à atteindre notre finalité qui n'est autre que la perfection de l'esprit. Que de chemin à parcourir mais oh combien cela vaut le coup.
Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 41
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: " La grande énigme " (Léon Denis)   Jeu 28 Juin - 19:33

Quelle poésie dans cette réalité exprimée...

J'adore Léon Denis, je crois que vous le savez...
Gabriel Delanne parle complètement différemment, avec quelque chose "scientifique" dans sa manière d'exprimer les choses et notre Allan Kardec, qui lui aussi parle "à sa sauce", mêlant gravité et amour dans un juste équilibre.
Comme quoi, dans nos anciens précurseurs spirites, chacun à son ton, son mode de paroles, mais qui dans le fond se rejoignent tous par les informations et culture spirite donnée, si importantes, et qu'ils nous ont fait l'honneur de nous faire passer.

Pour les spirites avertis, on ne saurait se contenter d'AK, car si tous reconnaissons son immense travail initialisé par lui, comment, pour ceux qui veulent plus, comprendre plus, être par lui seul assouvis et se suffire à son seul discourt et savoir partagé. il y aurait alors manque de connaissance, manque d'avis... d'autres avis.

Sans compter le spiritisme réactualisé qui freine et dérange bien des spirites qui ne voient en le spiritisme que Allan Kardec. Mais dans le fond, chacun fait comme il veut et s'ouvre à se qu'il veut. Perso, je respecte les plaisances de chacun dans leurs lectures.
Même si ici, ce forum, je le veux aussi dans un spiritisme réactualisé, comme nous l'indiquait d'ailleurs notre très cher Allan Kardec.

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " La grande énigme " (Léon Denis)   Ven 29 Juin - 14:22

Ce livre est magnifique en effet car tout y est exprimé avec une délicatesse, les mots chantent, la moindre petite chose est décrite avec une telle harmonie que c'est tout simplement un ravissement.
Je n'ai pas encore lu Gabriel Delanne et je pense que je remédierai à cela plus tard mais je sais que pour le moment je suis à fond dans les ouvrages de Léon Denis qui touchent mon âme par sa belle expression.
C'est vrai comme tu dis Mag, il est bon de se référer à différentes lectures afin de pouvoir comparer la véracité des propos et faire des comparaisons et des rapprochement dans les témoignages. Ceci permet de n'avoir aucun doute sur ce qui est dit en matière de spiritisme comme dans tout d'ailleurs. C'est en faisant des recherches, en comparant, en pesant le pour et le contre dans toute chose que l'on trouve la vérité. Smile
Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 41
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: " La grande énigme " (Léon Denis)   Ven 29 Juin - 15:57

Je n'aurais pas douté une seule seconde que Léon Denis te plaise Chénoa, toi qui as l'âme poétique. Et l'on sent bien en toi cette vive envie de comprendre, de savoir, d'aller chercher plus loin encore et de décortiquer ce que tu lis. Et en cela, pour moi perso, c'est un véritable plaisir que de pouvoir décortiquer les écrits spirites.

Mais comme je t'encourage Chénoa, à encore ouvrir d'autres ouvrages spirites, à poursuivre ton étude et de ne jamais s'arrêter sur tes acquits. Mais comme j'ai la même envie de tous vous encourager à poursuivre dans le chemin de la connaissance spirite, celle qui éclaire par sa si juste lumière nos vérités toutes justes dévoilées.

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: " La grande énigme " (Léon Denis)   

Revenir en haut Aller en bas
 
" La grande énigme " (Léon Denis)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ ENTENTE-SPIRITE-FR ~  :: ENTENTE SPIRITE fr :: PRESENTEZ-VOUS... :: LE SPIRITISME :: NDE,VOYAGE ASTRAL, REVES :: MEDUIMNITE :: GUIDES, PROTECTIONS :: ESPRITS, FANTOMES, POLTERGEISTS :: LA REINCARNATION :: VIE ANTERIEURE, AU-DELA :: LE MAGNETISME :: ENERGIE, CHAKRAS :: HYPNOSE :: RELIGIONS, SCIENCES, PHILO :: SCIENCE, PHILOSOPHIE-
Sauter vers: