~ ENTENTE-SPIRITE-FR ~

~ FORUM DE DISCUSSION SUR LA CONNAISSANCE & LA COMPREHENSION DU SPIRITISME ~
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Partagez | 
 

 Peur et culpabilité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mji
Nouveau posteur


Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 39
Localisation : houilles
Date d'inscription : 30/09/2012

MessageSujet: Peur et culpabilité   Lun 1 Oct - 16:56

Bonjour à tous,

Je m'appelle Marianne, j'ai découvert la doctrine spirite après le décès de ma fille Mya. Elle avait 16 mois. Dans la souffrance et le désespoir, j'ai crié et supplié si quelqu'un pouvait m'aider à me soulager de ma douleur, je pleurais du matin au soir depuis ce jour fatidique (14 juin 2012). Quelques heures après cette demande, je suis tombée sur "le livre des esprits", et sur plusieurs livres d'Elizabeth Kubler Ross, que j'ai lu avec une grande attention. J'ai été vite soulagée de savoir que ma fille était revenue à son état le plus pur, que la vie de l'au delà était réel, qu'elle sera toujours là...
Mais voilà, depuis quelques jours, je me pose certaines questions sur notre choix de l'avoir incinéré... Alors j'ai fait plusieurs recherches... Et à mon plus grand effroi, j'ai lu le sentiment des esprits sur cette méthode, et je m'en veux, j'ai peur de lui avoir fait encore plus de mal, je souffre à nouveau... je prie tout les jours, qu'elle me pardonne de mon ignorance... j'espère qu'elle a eu le temps de se détacher de la matière. Pensez vous ( et je me raccroche aujourd'hui à cette pensée) qu'un enfant arrive plus facilement qu'un adulte à se libérer de leur corps et de la matière? Et par ce fait que ces enfants n'attachent pas d'importance et ne ressentent pas la crémation?
Merci à tous ceux qui me répondront.
Marianne
Revenir en haut Aller en bas
vaticine
Nouveau posteur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 49
Localisation : Poitiers(86)
Date d'inscription : 27/09/2012

MessageSujet: Re: Peur et culpabilité   Lun 1 Oct - 18:05

Bonjour Marianne,

De passage ici peu de temps après que tu aies posté ton message, je voudrais te demander où tu as lu des choses en rapport avec les conséquences "possibles" d'une crémation pour le devenir des esprits ?

A bientôt de poursuivre cette discussion.
Revenir en haut Aller en bas
mji
Nouveau posteur


Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 39
Localisation : houilles
Date d'inscription : 30/09/2012

MessageSujet: Re: Peur et culpabilité   Lun 1 Oct - 18:34

Je ne peux pas t'envoyer les liens de ma recherche... il y a des restrictions sur le forum!

Mais j'ai lu un témoignage d'un défunt sur son incinération... (par le biais d'une medium spirite catherine vaudaine)

Y a-t-il une difficulté pour l'âme à être incinérée ?

Je pense que oui. Personnellement, je l'ai mal vécu car je n'avais pas fait le choix moi même auprès des miens. (...)
Il a été insoutenable pour moi de penser que j'étais une simple bûche jetée au feu. Je n'ai pas réussi à admettre que mes enfants - mon mari étant hélas déjà décédé bien avant moi - m'aient simplement reléguée au feu... Je sais bien qu'il est plus facile aujourd'hui de nous mettre dans des urnes funéraires mais je n'aime pas ce procédé parce que j'ai souffert quand j'ai vu mes enfants décider de cela...Je n'ai pas réussi à leur faire comprendre d'une manière ou d'une autre, par des signes que j'ai pu émettre à distance, que je ne voulais pas me voir ainsi. Le feu est terrible pour moi. Je n'ai pas admis que mon père puisse partir sans jamais revenir à la maison et j'ai eu mal de penser qu'il était peut-être mort de façon inadéquate. Il m'a été dit qu'il n'avait pas eu de funérailles. L'idée m'en a bouleversé ! j'ai été reléguée au camp du feu comme nous aurions pu périr en ces temps là, dans les fours crématoires. Je ne sais pas si vous voyez l'horreur des fours crématoires !...J'ai eu cette vision de l'après guerre quand nous avons tous appris qu'il existait ce genre de chose. Je ne tiens pas à formuler à haute voix que je suis pour ou contre la crémation. Tout ce que je peux témoigner, c'est toute l'horreur qu'il m'est resté de cette vision. J'ai fait l'amalgame voyez-vous! et j'ai bien du mal à m'en détacher. Je ne suis pas sûre que mes petits-enfants ou même enfants comprennent cela. Je suis responsable de n'avoir jamais parlé à mes proches de ce que je souhaitais pour ma dernière heure, et j'en paye le prix, je crois...Il vous faut parler de ces choses là avant même que la mort ne sonne à la porte. Il vous faut réfléchir sérieusement sur ce qui est le mieux pour vous La mort est un véritable parcours pavé de lumière mais aussi de noirceur errante, je veux dire d'oubli, de résignation, de secrets de famille...Personnellement, je n'ai jamais oublié cet épisode du simple fait que je n'ai pas été préparée à ma mort.


et sur ce forum aussi...

cremation-ou-exhumation

Une réponse de mag :
"Sur certain site spirite, il est quelque fois expliqué que la crémation peut-être pour certains êtres comme un choc supplémentaire à la mort elle-même. Dans le sens où un être qui décède vit déjà le "choc" du changement d'état (du corps matériel à la vie de l'esprit) et qu'il serai alors pour certain, difficile de "voir" leur corps être brûler rapidement et quelque fois même, y ressentir les effets"

Peut être que ma culpabilité est infondée (je l'espère)
Revenir en haut Aller en bas
inkpix
posteur actif


Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 36
Localisation : Tours(37)
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: Peur et culpabilité   Lun 1 Oct - 18:44

Bonjour !

Tu pourras lire, si ce n'est pas déjà fait, cette partie du forum qui soulève ce sujet : http://entente-spirite-fr.forumactif.org/t498-cremation-ou-exhumation

Ensuite, ne souffre pas en imaginant que tu as fait un tort car l'esprit ne s'attache pas à ce qu'il advient de son enveloppe mais bien au sentiment des gens autour qui l'aiment et qui pensent à lui.

J'ai aussi lu l'information qui indique que le perisprit peut être "abîmé" par le feu, je n'ai plus la chose sous la main et je ne voudrais pas répondre trop vite...mais dans le cas d'une crémation il me semble que c'est de toute façon différent puisque l'esprit est déjà entrain de partir ( ou tout du moins dans le trouble du retour ), ce n'est pas comme quelqu'un qui décèderait brulé "brutalement" par exemple.

Par ailleurs, il me semble aussi me rappeler que l'esprit décédé jeune à moins de mal à revenir car le souvenir du plan astral lui revient bien plus vite en mémoire...donc ne souffre pas, car je suis persuadé que ta fille ou ton ange gardien t'ont eux même guidé ce jour fatidique en te guidant vers le livre des esprits pour te permettre de comprendre cette situation douloureuse.



Revenir en haut Aller en bas
vaticine
Nouveau posteur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 49
Localisation : Poitiers(86)
Date d'inscription : 27/09/2012

MessageSujet: Re: Peur et culpabilité   Lun 1 Oct - 19:15

Marianne,

Dans le texte que tu donnes reçu par la médium que tu cites (elle est d'où cette médium ?), je vois que la souffrance évoquée est plus une souffrance morale liée à l'oubli et au peu de considération témoignés par les proches de sa famille qui s'en sont finalement débarassé...
Cela ne me semble pas témoigner de la stricte crémation.
Aussi, si tu as fait ce choix pour ta petite en pensant que c'était la meilleure solution du moment, peut-être est-il un peu infondé en effet de t'en culpabiliser ? C'est mon avis.

Je sais qu'il y a des avis ici et là concernant les effets (involontaires) possibles d'une crémation pour le devenir de l'esprit qui est décédé.
Prenons bien soins d'en considérer la source ! Car si le travail d'Allan Kardec à son époque ne peut souffrir de critiques quand à la sincérité des sources d'information, il ne peut en être de même de certains messages ou témoignages émanant de personnes un peu inconnues...

En tous cas, la peine qui doit t'habiter depuis juin est bien réelle et je la comprends.
Il faut te laisser le temps de la vivre.
A mon sens, encore une fois, je ne crois pas qu'il soit opportun de culpabiliser pour une chose que de toute manière tu n'as pas faite avec intention de nuire... Si conséquences il y a !
C'est déjà bien assez difficile de perdre un enfant...

A bientôt !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peur et culpabilité   Lun 1 Oct - 21:51

Bonjour Marianne et bienvenue à toi parmi nous.

Je partage l'avis de vaticine et je compatis à ton chagrin ...

Je pense que tu ne dois pas culpabiliser ... l'amour est au-delà du corps physique et je suis persuadée qu'un si petit enfant n'était pas encore trop attaché à sa vie terrestre, qu'elle avait toujours une bonne partie d'elle-même avec les Esprits supérieurs ...

En ce qui concerne les réponses spirites à ce sujet, il est vrai que d'un groupe à l'autre, les avis peuvent varier mais Chico Xavier (qui, selon moi est une référence spirite sérieuse) préconise d'attendre 72 h avant l'incinération ...

Voici ce qu'en dit le centre spirite André Luiz :

http://centre-andreluiz.fr/LE_PERISPRIT_DANS_LE_PROCESSUS_DE_DESINCARNATION.htm


4.5. Cas de l’incinération

Il est recommandé par les Esprits d’attendre environ 72 h après la fin du décès dans le cas d’une inhumation par incinération. Cette durée minimale est nécessaire afin d’éviter une trop grande perturbation si l’esprit est encore auprès de son corps physique [12].

Au-delà de cette durée le corps ne peut plus être conservé et sa décomposition s’accélère.



Toutefois des discussions sont encore d’actualités, en effet certains spirites pensent que l’incinération peut être très déséquilibrante si l’Esprit est encore attaché à son corps physiques. Toutefois il ne faut pas oublier la miséricorde divine, la protection spirituelle et que tout ce qui nous arrive peut être une leçon pour notre avancement.
Revenir en haut Aller en bas
vaticine
Nouveau posteur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 49
Localisation : Poitiers(86)
Date d'inscription : 27/09/2012

MessageSujet: Re: Peur et culpabilité   Lun 1 Oct - 23:40

Sabine,

Je partage également ton avis sur le sérieux qui peut être accordé au travail de Chico Xavier au Brésil...
Pour moi, c'est au même niveau qu'Allan Kardec même si le style est différent !

Vous voyez que finalement, prendre part à un échange, ici pour apporter des éléments de réflexion à Marianne dans sa douleur, peut aussi nous apporter des choses...
Je parle pour moi car mon père est mort très récemment et il voulait être incinéré. Je me suis posé la question des conséquences spirites... Je n'avais pas la réponse complète pour son cas à lui... Mais c'était son souhait alors pourquoi finalement aller contre ???
J'ai pensé à lui dans le sens spirite, de sa mort à sa crémation. Ses proches, nous avons fait une chaine de pensée. Et le jour de la cérémonie, j'ai demandé à toutes les personnes présentes (des amis pour la plupart) de s'unir à nous dans une ultime chaine de pensée pour la poursuite de sa vie dans l'au-delà...
A repenser à tout cela et avoir parlé du sujet depuis hier et lu le post précédent sur le même sujet sur ce forum... m'apaise sur le certitude au fond de moi d'avoir fait le meilleur choix au regard des circonstances.

Have a good night !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peur et culpabilité   Mar 2 Oct - 13:52

J'ai un avis partagé ...

Le corps a toujours été décrit comme une enveloppe purement matérielle "un vêtement dont on se débarrasse".
Peut-on vraiment reprocher les conséquences de l'attachement d'un défunt à son corps - et à plus forte raison à la matière - à une autre personne ?

Pour information, au Tibet, les cadavres sont dépecés, broyés ou alors brulés par des Moines. En Inde, la crémation est le rite le plus répandu également...


Je doute qu'il puisse en souffrir matériellement via le périsprit.
Les sensations physiques que le corps humain éprouve, liées à l'interaction avec d'autres éléments, sont d'origine neurologique.
Dans le cas des brûlures, c'est une source de chaleur plus ou moins intense qui entre en contact avec la peau, et selon l'intensité, les nerfs transmettent l'information au cerveau qui évaluera la douleur selon l'intensité et la durée.
En conséquence, à la mort, l'esprit n'étant plus lié aux organes, je doute qu'il en ressente les effets matériels sur son périsprit, qui lui, est d'une autre nature que celle qui compose notre corps.

Dès lors, je crois que le seul dommage est lié au choc que cela peut créer, proportionnellement au degrés d'attachement, mais que cela doit être compris comme étant une leçon pour lui et l'aider à apprendre à se détacher de la matière.
Ainsi, prenons l'exemple d'une mannequin narcissique, obsédée uniquement par son apparence et préoccupée uniquement par l'effet qu'elle peut avoir sur les autres, la vue de son corps dégradé ainsi risque de la troubler le temps qu'elle ouvre les yeux et apprenne.
Donc, les conséquences sont d'ordre morale et, c'est mon avis, un moyen d'aider à évoluer.


Par contre, je me pose des questions sur la nécessité de définir un temps d'attente avant de procéder à un rite funéraire afin que l'esprit se détache de la matière.
Est-ce que ce n'est pas justement mettre en avant notre propre attachement à la matière ainsi que le sien et, peut-être, ne pas aider le défunt tant que ça à s'en détacher et à évoluer... non ?
Si le but est de se recueillir et d'aider le mort dans sa traversé, je suis d'accord, par contre, si le but est uniquement d'attendre afin que le mort se détache de son corps, même par charité envers lui, là, j'ai un peu de mal.
Revenir en haut Aller en bas
vaticine
Nouveau posteur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 49
Localisation : Poitiers(86)
Date d'inscription : 27/09/2012

MessageSujet: Re: Peur et culpabilité   Mar 2 Oct - 15:56

Bonjour Thibault,

Il faut aussi considérer que le périsprit n'est pas à 100% autre chose que notre corps physique et matériel (voir les études de Gabriel delanne et Charles Richet au moins de mémoire...).
Si je ne me trompe, divers penseurs et diverses études concordent à le définir comme une enveloppe "entre la matière et l'esprit" et donc donc forcément un peu matière.
Lors de l'union avec le corps, les péripéties de ce dernier sembleraient laisser une trace au niveau du périsprit (Je prends pour exemple des marques de naissance sur le corps qui ont pu être rapproché à un type de mort violente particulière chez des enfants se souvenant de vies antérieures : étude du Pr Stevenson).
Il n'est donc pas absurde de considérer que si le périsprit est encore un peu lié au corps (un esprit ayant du mal à "partir" ou une mort très récente au moment de la crémation), la destruction du corps par le feu puisse laisser une empreinte sur le périsprit et donc sur l'esprit décédé.
C'est bien là que l'on peut comprendre la sagesse de laisser un délai "raisonnable" entre la mort et l'incinération pour permettre à l'esprit décédé de partir plus aisément.
Maintenant, ce délai sera toujours variable selon les personnes...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peur et culpabilité   Mar 2 Oct - 16:32

Bonjour Marianne,

Sois la bienvenue parmi nous tout d'abord. Ensuite je voulais te témoigner toute ma compassion dans l'épreuve terrible que tu vis actuellement et t'envois mes meilleures pensées et prières de soutient.
Je pense qu'il ne faut pas te culpabiliser de ce que tu as pu décider pour l'enveloppe physique de ta petite Mya.
Tu as agit avec ton coeur de maman, avec tout ton amour et ton respect envers elle et en cela tu ne dois pas t'en vouloir.

Je n'ai pas grand chose à rajouter à ce qui est dit plus haut à part que je rejoindrai l'avis de Vaticine en ce qui concerne le périsprit.
Dans le livre des esprits voici ce qui est dit concernant le périsprit:
Périsprit.

93. L'Esprit, proprement dit, est-il à découvert, ou est-il, comme quelques-uns le prétendent, environné d'une substance quelconque ?
" L'Esprit est enveloppé d'une substance vaporeuse pour toi, mais encore bien grossière pour nous ; assez vaporeuse cependant pour pouvoir s'élever dans l'atmosphère et se transporter où il veut. "

94. Où l'Esprit puise-t-il son enveloppe semi-matérielle ?
" Dans le fluide universel de chaque globe. C'est pourquoi elle n'est pas la même dans tous les mondes ; en passant d'un monde à l'autre l'Esprit change d'enveloppe, comme vous changez de vêtement. "

- Ainsi quand les Esprits qui habitent des mondes supérieurs viennent parmi nous, ils prennent un périsprit plus grossier ?
Il faut qu'ils se revêtent de votre matière ; nous l'avons dit. "

95. L'enveloppe semi-matérielle de l'Esprit affecte-t-elle des formes déterminées et peut-elle être perceptible ?

Oui, une forme au gré de l'Esprit, et c'est ainsi qu'il vous apparaît quelquefois, soit dans les songes, soit à l'état de veille, et qu'il peut prendre une forme visible et même palpable. "

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peur et culpabilité   Mar 2 Oct - 17:10

Hey Vaticine !

Je n'ai malheureusement pas lu les ouvrages que tu cites... :/

Cependant, il est écrit dans le livre des Esprits que le périsprit est de nature semi-matérielle, dans un état que l'on pourrait qualifier de vaporeux et moins grossier.
"Semi", pouvant être compris comme "à moitié", indique donc qu'il est d'une composition autre que purement matérielle (voir matière et énergie ou ondes corpuscules, dès lors qu'il peut transformer cet état afin de manipuler de la matière qualifiée de grossière).
Je conclue donc qu'il est composé de matière ( et d'autre chose) à un état différent du notre et sur lequel certaines actions physiques n'ont pas le même effet que sur un corps matériel et non semi-matériel.

Et même si le périsprit était composé des mêmes éléments chimiques qui composent le corps humain, si l'on prend le charbon et le diamant, les deux sont composés de carbone, mais n'ont pas les mêmes propriétés et ne subiront pas les mêmes actions car ils se trouvent dans deux état différents, ou alors l'hydrogène à l'état liquide et à l'état gazeux...

Dès lors, l'action du feu sur notre épiderme n'aura pas le même impact que sur un élément chimique "inconnu" qui compose en partie le périsprit et qui plus est, à un état qui ne lui permet pas d'en ressentir les effets.
Pour moi, ce serait comme dire qu'un impact de balle ou le jet d'une pierre affecterait laisserait un trou dans le périsprit ou une marque pendant un certain temps.

Ce n'est que mon opinion et non une affirmation de ma part ...
Mais comme j'aime souvent rattacher une réponses à au moins une référence :

"Comme Esprit, il n'a plus de douleurs physiques ; mais selon les fautes qu'il a commises, il peut avoir des douleurs morales plus cuisantes"

"Livre des esprits" - Allan Kardec, .983 (- Peines et jouissances futures - Peines temporelles).



Par contre, je suis tout à fait d'accord avec l'idée que cela peut provoquer des sensations morales sur l'esprit.
Mais, selon mon opinion, j'ai du mal à y voir de la sagesse, car cela conforte encore une fois l'attachement à la matière et n'aide pas vraiment l'esprit qui doit s'en détacher.
Je trouve que c'est donner de l'importance à quelque chose qui n'en a plus...

Encore une fois, ce n'est que mon opinion et bien sur, je ne veux froisser personne ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
mji
Nouveau posteur


Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 39
Localisation : houilles
Date d'inscription : 30/09/2012

MessageSujet: Re: Peur et culpabilité   Mar 2 Oct - 17:14

Merci à tous pour vos réponses bienveillantes et éclaircissantes sur ce sujet.

Je pense avec un peu de recul, en relisant et analysant mon post, que cette culpabilité vient de mon deuil, et ses étapes nécessaires. Je pensais avoir fait le tour mais je me rend compte que la complexité émotionnelle face à la perte d'un être cher, et encore plus de son propre enfant, resurgit périodiquement.

Mya a été incinéré 7 jours après son décès. Je suis allée la voir tous les jours pendant cette période. Je lui ai parlé, chanté des comptines, je l'ai bercé, caressé, embrassé en lui donnant tout mon amour. Je prie tous les jours, afin que Dieu et les bons esprits l'accueillent et la fassent progresser.

J'ai fait ce choix, en effet, en pensant que c'était la meilleure méthode.
Tout d'abord je pouvais avoir ses cendres avec moi, les déverser dans la nature et avoir la possibilité de me recueillir à tout moment. Cela dit le corps d'un bébé ne génère pas de cendres... C'est une pierre, en forme de médaillon, qu'il me reste. Celle ci a été posé sur son cercueil lors de la crémation et déposé dans une petite urne, par la suite, qui m'a été remise.
Ensuite, moi aussi je désire me faire incinérer ainsi que toute ma famille.

J'ai grandi près d'un cimetière, et petite, je m'imaginais la peine de ces morts que l'on ne visite jamais, enfermés dans cette boite sous terre. J'aime l'idée des cendres répandues dans la nature, de pouvoir se recueillir avec la brise du vent, l'écume de la mer...ça donne une impression de liberté. Ce sont, bien sur, des réflexions de petite fille mais elles sont restées.

Grâce à vos messages, cette culpabilité s'est évanouie ainsi que la peur d'avoir mal fait. J'essaie aujourd'hui de comprendre pourquoi cette épreuve nous a été imposé... ou pourquoi, dans quel but ai-je choisi cette épreuve? J'ai ma petite idée là dessus, car grâce au décès de ma fille (ou à cause) j'ai découvert la doctrine spirite... Ai je une mission là dedans? Tant de questions me viennent à l'esprit Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peur et culpabilité   Mar 2 Oct - 21:10

bonsoir mji,

l'important, ce sont ces moments que vous avez partagé et l'amour que vous aviez l'une pour l'autre ...
et oui, vous vous retrouverez là haut, pour eux, le temps n'a pas d'importance.

Moi, c'est le décès de papa qui m'a amenée sur ce forum, on m'y a conduite, et j'ai compris que la doctrine spirite n'était pas que tables tournantes mais une philosophie qui me correspondait vraiment ...

la perte d'un enfant est, selon moi, une des épreuves les plus terribles à vivre et je suis de tout coeur avec toi.

que votre amour l'une pour l'autre soit plus fort que la vie, que la mort, c'est tout ce qui importe ... le reste n'est qu'une histoire de temps ...

amitiés
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peur et culpabilité   Mar 2 Oct - 22:15

L'esprit des personnes décédées ne se trouve pas prés de leur tombe mais bien partout ou la pensée les appellent, ou l'amour les irradient. Lorsqu'on envoie des pensées d'amour à nos chers disparus de notre vue terrestre, ils se rapprochent de nous guidés par ce lien puissant qui nous unis à eux.
Nos prières les réconfortent, les apaisent et les aident à s’élever vers la lumière. flower
Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 41
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Peur et culpabilité   Jeu 4 Oct - 0:36

Bonjour Marianne, tu as des messages privés dans ta boite perso.

Elle est dans la barre d'accueil ; la ligne noir en haut et où il y a noté,entre "profils" et " déconnection" : "messagerie" . Tu n'as qu'a cliquer dessus et alors ouvrir tes messages non-lu.

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 41
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Peur et culpabilité   Ven 5 Oct - 18:27

Marianne, avant tout, je viens saluer ton envie de comprendre ainsi que du courage dans cette épreuve dont tu fais preuve et qui est bien évidemment très dure pour tous parents vivant le décès de son enfant. Je t'ai un peu répondu via mp, mais ma réponse est incomplète.
Mon but premier ici, sera d'essayer de redonner force, espoir et foi en une autre vie, celle de l'esprit et qui se poursuit après la mort comme déjà tu sembles le pressentir. Tu sais aussi que j'ai vu partir ma tendre maman, Peppette, dans l'autre monde à un âge, 12 ans, où une maman compte tant, pour tant de choses. Cela aussi pour te dire que je te comprends dans ma chaire, comme je comprends tous ceux qui ont vécu l'une ou l'autre de ses expériences là, et le comprends de manière profonde et sincère.

Dans les messages ci dessus, tu as déjà quelques indications sur l'incinération. Et c'est vrai, le souci est que groupes, centres spirites ont leurs avis et opinions sur la question, alors je me poserais moi en droite explication apportées par Allan Kardec qui est le maître d'apprentissage en spiritisme et des réponses sérieuses qui lui ont été apportées via les multiples Esprits qu'il a contacté avec ses amis spirites de l'époque dont il a su regrouper dans ses divers groupes formés de l'époque des réponses qui savaient se rejoindre les unes les autres.

Avant tout, je te demande Marianne, de prendre le temps et un certain recueillement de lire les réponses qui vont être données ici. Car j'ai souvent, trop souvent vu des personnes lire, ici ou ailleurs, les réponses apportées les lire entre les lignes et dont la compréhension intime et profonde ne peut alors se faire. (je tiens à dire que je ne pointe là personne du doigt, donc merci de de ne pas venir me dire ; "mais si, j'ai bien lu", car je ne vise personne en particulier, c'est un long constat de longue date)

................................................
Première réponse que je souhaite t'apporter qui est dans "le livre des Esprits" d'Allan Kardec, chapitre "sort des enfants après la morts"

197. L'Esprit d'un enfant mort en bas âge est-il aussi avancé que celui de l'adulte ?
" Quelquefois beaucoup plus, car il peut avoir beaucoup plus vécu et avoir plus d'expérience, si surtout il a progressé. "
- L'Esprit d'un enfant peut ainsi être plus avancé que celui de son père ?
" Cela est très fréquent ; ne le voyez-vous pas souvent vous-mêmes sur la terre ? "

198. L'enfant qui meurt en bas âge n'ayant pu faire de mal, son Esprit appartient-il aux degrés supérieurs ?
" S'il n'a point fait de mal, il n'a pas fait de bien, et Dieu ne l'affranchit pas des épreuves qu'il doit subir. S'il est pur, ce n'est pas parce qu'il était enfant, mais parce qu'il était plus avancé. "

199. Pourquoi la vie est-elle souvent interrompue dès l'enfance ?
" La durée de la vie de l'enfant peut être pour l'Esprit qui est incarné en lui le complément d'une existence interrompue avant le terme voulu, et sa mort est souvent une épreuve ou une expiation pour les parents. "
- Que devient l'Esprit d'un enfant qui meurt en bas âge ?
" Il recommence une nouvelle existence. "

Si l'homme n'avait qu'une seule existence, et si après cette existence son sort futur était fixé pour l'éternité, quel serait le mérite de la moitié de l'espèce humaine qui meurt en bas âge, pour jouir sans efforts du bonheur éternel, et de quel droit serait-elle affranchie des conditions souvent si dures imposées à l'autre moitié ? Un tel ordre de choses ne saurait être selon la justice de Dieu. Par la réincarnation, l'égalité est pour tous ; l'avenir appartient à tous sans exception et sans faveur pour aucun ; ceux qui arrivent les derniers ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes. L'homme doit avoir le mérite de ses actes, comme il en a la responsabilité. [...].

Nous apprenons donc là que souvent un enfant mort en bas âge est un Esprit d'un ordre plus avancé "que la moyenne" dirons nous. Même si cela n'est pas non plus obligatoire et invariable. Qu'ils reviennent alors souvent dans une existence qui ce voudra courte pour compléter une existence interrompue, pour telle ou telle raison. Et que cela peut également être aussi un choix fait de part et d'autre ; parent/enfant, cela pour une "épreuve",un chemin de compréhension commun dans un but d'avancement vers le mieux et la prise de conscience de bien des choses. Cela même si cela peut être difficile à comprendre, c'est pourtant ainsi.

Tu m'as dit Marianne dans ton mp : "Je sens que cette épreuve qui m'a été donné a un but". Je pense la même chose pour le départ de ma tendre maman qui a fait de moi celle que je suis 24 ans après et qui sans ce vécu là, j'aurais sans aucun doute été bien moins bienveillante et j'ai alors recherché comme beaucoup une vraie instruction spirituelle, la vraie étude spirite, juste pour comprendre, savoir ce qu'il y a de l'autre coté du voile... C'est peut être triste à dire et à comprendre mais c'est pourtant ainsi.

..........................
Pour la crémation à proprement parlé, je te répondrai ce soir, car je dois partir pour un rdv...
Mais tu verras qu'il n'y a pas à te culpabiliser de ton choix, si ce n'est aussi le siens tu sais (?)...

Car pour faire court, quand une personne meurt par le feu, il ty a effectivement un choc bien compréhensible pour l'esprit et le périsprit, mais lorsque la mort est effective et que donc le départ de l'Esprit à déjà quitté le corps, la crémation et les conséquences ne sont pas du tout les mêmes, j'y reviendrai plus en détails ce soir.

_________________
...Mag, Administratrice...


Dernière édition par MAG (admin) le Dim 7 Oct - 1:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 41
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Peur et culpabilité   Mer 10 Oct - 10:17

Le titre de ton message Marianne est "peur et culpabilité". Deux mots bien durs, pour toi comme pour ta petite Mya qui perçoit les douleurs de sa maman telles que tu les ressens toi, sans doute même plus nettement.

Tu sais, L'enfant à une capacité d'adaptation à l'au-delà qui ferait pâlir bien des adultes. Son Esprit, j'en doute pas, avait préalablement quitté son corps bien avant. Et la crémation n'a été pour elle que "vieux vêtements" sans plus grande importance. Comme aussi le fait d'attendre soi-disant un jour, 2, 10, n'a guère de réelle vérité, car bien des choses rentrent compte et le périsprit quitte le corps pour certain, de suite, pour d'autre, bien plus longtemps après. Ne te poses même pas cette question là.

Marianne, ne te remues pas trop les méninges sur ; "la crémation a t'elle fait souffrir encore mon enfant". Tu ne nous l'as pas dis, mais je crois percevoir qu'elle est partie de maladie (???), si tel est le cas, sois sur qu'elle était préparée à ce départ, que bien des choses ont été choisies avant l'heure de son départ. Sans aucun doute ! Et même si elle est partie plus soudainement, un enfant qui part en bas âge, l'a souvent souvent choisi lui-même, et même peut-être toi aussi l'avais tu accepté bien avant, mais tu l'as oublié, comme nous oublions tant de chose ici bas... Je sais combien tout cela peut être dur pour toi, crois moi, je le sais. Mais acceptes le Marianne, comme le choix de ton enfant pour terminer un bout de chemin qu'elle avait elle aussi choisi de faire auprès de toi. Si tu pouvais l'entendre, je suis intimement convaincue qu'elle te crierai son Amour, qu'elle te dirait ; Maman, ne sois pas triste car je vis et je t'Aime. N'oublies pas Maman que je vis, n'oublie pas que mon Amour pour toi est éternel et que je veux te voir heureuse ! Je suis là Maman, juste derrière ce voile, juste derrière la porte, qui nous fait ne pas nous voir, mais je suis là et le serais toujours ! Gardes en toi, nos câlins, nos amours partagés, mais cela sans peine, mais avec bonheur de ses doux moments passés ensemble. Si tu pouvais l'entendre Marianne, voilà ce qu'elle te dirait et ce dont elle t'envelopperait.

Dans une des question ci-dessus il est dit que l'enfant, souvent, se réincarne assez vite. Même si cela n'est pas une loi invariable. Dans le cas où elle serait déjà réincarnée, saches que tu ne l'as pas perdu pour autant. Et dans vos rêves à chacune, vous vous retrouvez, pour vous aimer encore, pour qu'elle soulage et apaise ton coeur, car c'est cela qu'elle veut pour toi et qu'elle te donnera toujours.

Moi, je te demande pardon d'avoir mis trop longtemps à te faire ce message. Mais ton titre me résonnait en tête tel un au-secours et je voulais pour toi les mots justes, les mots qui soulagent, les mots vrais, afin que tu t'y accroches comme une vérité dévoilée et portée par l'Amour, celle de ta fille Mya. Peut-être même, m'a t-elle soufflé quelques bribes pour toi (?...)

Marianne, reprends espoir, gardes en toi non pas cette crémation qui n'a plus aucune importance, mais juste le cadeau d'avoir reçu et pu aimer, même peut de temps, cet enfant, qui jamais ne te quittera et t'aimera toujours.

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
vaticine
Nouveau posteur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 49
Localisation : Poitiers(86)
Date d'inscription : 27/09/2012

MessageSujet: Re: Peur et culpabilité   Mer 10 Oct - 11:08

Bonjour Marianne, bonjour Mag, bonjour à tous,

Difficile de dire mieux Mag...
Je trouve que tu as trouvé des mots justes pour exprimer à Marianne un point de vu spirite rempli d'amour et de sagesse au delà du questionnement factuel sur les circonstances.

Bonne journée !!
Revenir en haut Aller en bas
inkpix
posteur actif


Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 36
Localisation : Tours(37)
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: Peur et culpabilité   Jeu 11 Oct - 19:08

Bonjour à tous,

En effet, c'est un message plein de sagesse, de justesse et de réconfort...
Revenir en haut Aller en bas
mji
Nouveau posteur


Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 39
Localisation : houilles
Date d'inscription : 30/09/2012

MessageSujet: Re: Peur et culpabilité   Mar 16 Oct - 17:02

bonjour à tous,

j'étais absente cette dernière semaine et je n'ai pu vous répondre.

Encore merci Mag pour ce beau message. En effet ce post était un appel au secours, car la souffrance et l'épreuve que j'endure sont très difficile. Je me raccroche à toute cette philosophie afin d'alléger ma peine, et de me réconforter. Je sens par moment sa présence, et moins à d'autre. Je ne veux pas trop chercher de signe, car en cherchant on en trouve beaucoup et on peut se perdre dedans. J'essaie juste de reprendre ma vie, sans l'oublier et lui dire aussi tt les jours que je l'aime encore encore...
Pas longtemps après son décès, une voix m'a parlé dans ma tête ( je me suis sentie un peu folle au début, les voix sont souvent créer par notre cerveau... mais peut être pas toute!) bref, cette voix féminine, calme et douce, m'a soufflé ces mots :
"Maman, ne souffre pas de mon départ, je me sens bien, je t'attendrai et je serai là"
"Je ne vieillirai pas, tu me retrouveras comme lors de mon départ" quelque chose dans le genre, enfin c'est ce que j'ai compris... Ces petites phrases pleine d'amour m'ont fait pleurer, autant qu'elles m'ont fait sourire...
J'en parle qu'à très peu de personne bien sur... vous comprendrez pourquoi!
En effet je n'ai pas expliqué les causes du décès de Mya... dans mon post initial cela n'avait pas d'importance, mais je suppose que maintenant que vous me connaissez un peu, je me dois de vous l'expliquer...
version courte :
Mya est décédé d'une insuffisance cardiaque suite à une maladie génétique williams beuren qui n'avait pas été détectée.
version longue:
Mya a eu un premier malaise le jeudi 14 juin à 18h30, quand je suis allée la chercher chez la nourrice. j'ai appelé les pompiers qui m'ont conduit aux urgences pédiatriques de poissy. Elle avait récupéré de son malaise et le docteur a cru qu'elle avait une avagination de l'intestin (problème de l'intestin sévère et grave), il lui a fait une échographie...mais rien! elle allait bien, elle souriait et jouait, le docteur a donc conclu que ce n'était pas grave, vu son comportement! je lui avait dit qu'elle avait un problème au coeur, une sténose cardiaque (rétrécissement de la valve de l'artère pulmonaire) cela avait déjà été décelé à la naissance et Mya était suivie par un pédo-cardiologue. Je lui ai fourni son dossier médical, et en rapport au dernier examen, il en a conclu cette fois ci que son malaise n'avait pas de rapport avec son coeur... erreur! Il décide de la garder en observation cette nuit là... 1 h après 2ème malaise. Mya récupère encore une fois, le docteur décide de lui faire une radio... après la radio, 3ème malaise, celui ci lui a été fatale... elle n'ai jamais revenu, il était 23h46.
Une semaine après son décès, la généticienne m'appelle pour me dire que Mya avait une maladie génétique rare (des examens étaient en cours depuis le mois d'avril) qui s'appelle Williams Beuren. Je pourrais vous expliquer cette maladie, mais c'est long et google le fera mieux que moi si cela vous intéresse.

Je n'ai pas pleuré de suite, il m'a fallu plusieurs heures au chevet de ma fille avant de libérer ma peine.

Je suis passée par la colère contre les médecins, mais l'erreur est humaine et ils ont essayé, du mieux qu'ils pouvaient. Je leur ai pardonné...
la culpabilité... de n'avoir pas encore plus appuyé sur sa cardiopathie, de n'avoir pas refusé le dernier examen (la radio)... je la sentais fatiguée, et je me souviens bien m'être dit qu'il était tard pour elle, qu'elle devait être fatiguée...qu'il valait mieux attendre le lendemain pour cet examen, mais je me suis tu... Je leur ai fait confiance, je ne suis pas médecin! Cette culpabilité est partie depuis.

Voilà, maintenant je pleure alors je vous laisse!
Revenir en haut Aller en bas
inkpix
posteur actif


Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 36
Localisation : Tours(37)
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: Peur et culpabilité   Mar 16 Oct - 17:34

Il est difficile de s'exprimer pour ma part car je ne peux connaître la douleur que tu as ressentie...sache que je suis persuadé que tu agis actuellement comme il se doit. Il est aussi bon de pleurer, et ce n'est pas pour rien le propre de l'homme sur cette Terre.

Dans ton malheur, tu as eu le bonheur d'entendre quelque chose qui vient de ta fille : n'en doute pas. Quel serait l'intérêt d'en douter ?

N'hésite pas à "ressasser" tout ce qui peut t'aider dans une épreuve difficile comme celle-là, n'hésite pas à demander sur ce forum, à lire, relire des ouvrages spirites...par ailleurs, je t'invite lorsque tu le sentiras, à lire un autre post que je vais rédiger concernant un livre très fort que j'ai découvert il y a peu...et qui a mon sens te feras beaucoup de bien si tu as l'envie de lire quelque chose de réconfortant. Tu n'a qu'à chercher le mot clé "Newton" dans la recherche de ce forum.

Garde courage et à bientôt,
Revenir en haut Aller en bas
mji
Nouveau posteur


Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 39
Localisation : houilles
Date d'inscription : 30/09/2012

MessageSujet: Re: Peur et culpabilité   Mar 16 Oct - 18:32

J'ai lu le livre du Dr Newton, "souvenirs de l'au delà"... très beau livre, qui aide aussi énormément. Je suis entrain de lire "journée dans l'au delà" du même auteur. Cela corrèle avec les écrits d'Allan Kardec, à part pour la dualité de l'âme.
Merci Inkpix
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peur et culpabilité   Mar 16 Oct - 18:34

Bonsoir Mji,

magnifique cadeau que ce message de ta fille

de tout cœur avec toi dans cette épreuve terrible ... si tu as besoin de parler, de t'épancher, je suis disponible pour toi par mp ...

je me sens toute petite et impuissante face à ce que tu as vécu et j'admire ton courage.

amitiés
Revenir en haut Aller en bas
mji
Nouveau posteur


Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 39
Localisation : houilles
Date d'inscription : 30/09/2012

MessageSujet: Re: Peur et culpabilité   Mar 16 Oct - 18:48

C'est gentil sabine, mais il n'y a pas de courage ici...

Je vis juste cette épreuve du mieux que je peux, ne laissant pas l'amertume m'emporter et j'essaie au maximum de répandre l'amour qu'elle m'a donné.

Je lis et je m'instruis afin de mieux comprendre et de pouvoir aider si l'occasion se présente.

Il y a quelque jours, j'ai fait un rêve magnifique (ça change de mes cauchemars dernièrement)... J'étais assise au pied d'un arbre sur une pelouse verte dans une robe blanche étincelante, avec dans mes bras un bébé, et je lui souriais, je sentais que c'était mon bébé mais ce n'était pas mya, je sentais aussi un apaisement incroyable... c'était féerique... Je suis persuadée que ce rêve me vient de ma fille, pour me rassurer sur l'avenir. J'ai appris cette semaine que je suis à nouveau enceinte. Je comprend mieux ce rêve aujourd'hui...
Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 41
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Peur et culpabilité   Mar 16 Oct - 19:03

Je vais suivre les conseils qui viennent de t'être donnés, si tu as envie de "cracher" ton chagrin, craches le, ou du moins, laisses le sortir, nos pleurs sont souvent une sorte de décompression bien utile... Ta fille le comprend très bien, même si elle souhaite voir sa maman heureuse, elle est le première à comprendre ce que tu vis dans tes chairs de ptite maman.

Tout ce que j'espère pour toi Marianne, c'est que, comme pour d'autres, petit à petit, "la digestion" se face et elle se fera si tu l'as recherche. Digérer ne veut pas dire oublier,mais cela veut dire accepter la réalité telle qu'elle est, aussi dure soit-elle... pas le choix de toute façon. Tu sais, moi aussi se sont les toubibs qui ont tué ma tendre maman. Moi, c'est l'anesthésiste c'est trompé de dosage, ma mère n'en ai pas revenu. J'avais 12 ans. Et j'avais juste garder bien trop longtemps de la haine, de la rancoeur de cet homme et de son erreur fatale. Ce qui m'a sauvé Marianne, mais véritablement sauvé, c'est le spiritisme et ce que j'y ais appris, je te souhaite la même chose. Être sauvée de ta peine par toutes les compréhensions spirites qui doucement te feront percevoir les choses différemment. Bien sur, ta fille, te manquera toujours, comme la présence de ma tendre maman me manquera toujours aussi, mais j'ai la chance, cette immense chance de croire, de savoir qu'elle vit, qu'elle est là, juste là, derrière ce voile qui nous cache tout.

Et n'oublie jamais cette phrase Marianne que tu nous as fais l'honneur du partage : "Maman, ne souffre pas de mon départ, je me sens bien, je t'attendrai et je serai là"

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
mji
Nouveau posteur


Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 39
Localisation : houilles
Date d'inscription : 30/09/2012

MessageSujet: Re: Peur et culpabilité   Mar 16 Oct - 19:16

Je n'oublie rien... il n'y a pas la moindre chose que j'oublie la concernant ainsi que les signes que j'ai reçu, car il y en a d'autre... plein!

je n'ai plus de doute sur l'immortalité de l'âme, je le sens au plus profond de mon être. Et comme pour toi, cela me sauve littéralement!

Certes je pleure encore, mais je ne me l'interdis pas, les larmes aident aussi à accepter et à "digérer". Peut-être avez vous l'impression que je suis meurtrie par les événements... Que nenni!! j'embrasse la vie, je ris et je fais rire... je suis d'une nature vivante et aimante... avec mes remises en questions par moments Wink comme vous avez pu le voir!
Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 41
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Peur et culpabilité   Mar 16 Oct - 19:21

Tout cela est bien, ta fille est fière de toi, n'en doute pas ! continues !!!

Elle t'aime et nous spirites que nous sommes, t'aimons aussi.

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
mji
Nouveau posteur


Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 39
Localisation : houilles
Date d'inscription : 30/09/2012

MessageSujet: Re: Peur et culpabilité   Mar 16 Oct - 19:38

Mille merci Mag, ça fait chaud au coeur!
Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 41
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Peur et culpabilité   Dim 21 Oct - 14:48

Citation :
Certes je pleure encore, mais je ne me l'interdis pas, les larmes aident aussi à accepter et à "digérer". Peut-être avez vous l'impression que je suis meurtrie par les événements... Que nenni!! j'embrasse la vie, je ris et je fais rire... je suis d'une nature vivante et aimante... avec mes remises en questions par moments comme vous avez pu le voir!

Tu es admirable de bonne volonté, de chercher le bon raisonnement, que je pense moi, tu trouves et vis dans ton quotidien.

Je t'envoie ce jour un peu de ma force, un peu de mon courage, et beaucoup, beaucoup d'Amour !!!
Bon Dimanche Marianne !

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peur et culpabilité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Peur et culpabilité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ ENTENTE-SPIRITE-FR ~  :: ENTENTE SPIRITE fr :: PRESENTEZ-VOUS...-
Sauter vers: