~ ENTENTE-SPIRITE-FR ~

~ FORUM DE DISCUSSION SUR LA CONNAISSANCE & LA COMPREHENSION DU SPIRITISME ~
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Partagez | 
 

 Sur Le Livre des Esprits et le-forum-du-spiritisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Choub
membre fidèle & actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 239
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Sur Le Livre des Esprits et le-forum-du-spiritisme   Ven 5 Sep - 17:20

Questions/Réponses sur "le-forum-du-spiritisme" au sujet du Livre des Esprits

Sujet : le livre des esprits
Auteur : charles
Question :

"Bonjour,
Je viens de relire quelques passages du "Livre des Esprits" de Kardec que j'avais acheté il y a 10 ans.
J'avais un peu oublié le contenu et en m'y replongeant, j'ai été surpris par l'attitude condescendante des esprits répondant aux questions d'Allan K.
Je trouve même qu'il y a un côté chrétien intégriste dans leur manière d'utiliser certaines expressions comme "expiation", "rachat des fautes", "soumission à la volonté de Dieu", "Pauvres êtres que Dieu châtiera", "les peines sont toujours proportionnées à la conscience que l'on a des fautes commises", etc...
On dit que "Dieu est amour", mais moi en relisant ça, j'ai un peu peur!!
L'Esprit questionné met régulièrement en avant les défauts des êtres incarnés mais il donne le sentiment d'être assez orgueilleux lui aussi, en tout cas plutôt arrogant.
Faut-il replacer cela dans le contexte de l'époque?
Les esprits aujourd'hui s'expriment-ils différemment?

Merci à vous pour votre travail toujours aussi passionnant.
Bonne continuation"



Réponse :

"Bonjour,
Oui, il faut replacer tout cela dans le contexte d’une époque, quand le spiritisme naissant se développait au sein d’une culture chrétienne et essentiellement catholique, culture qui répondait aux notions de péché et de culpabilité concernant les « peines et récompenses » pour la vie future. Il fallait sans doute pour une bonne transition que ces concepts furent utilisés, y compris par le monde des esprits.
La vraie différence que l’on fait aujourd’hui avec tout ce vocabulaire à connotation religieuse, c’est d’une part l’utilisation d’un vocabulaire plus moderne et mieux adapté, et c’est d’autre part une rectification des concepts concernant les notions d’épreuves et d’expiation. D’une façon simplifiée, on pouvait dire à l’époque qu’il y avait une justification à toute chose, et que l’on pouvait justifier une maladie ou un handicap en tant qu’épreuve divine pour évoluer ou racheter des fautes antérieures. Mais avec la continuité du spiritisme, dans une étude plus approfondie des causes et des conséquences, on s’est aperçu qu’il n’y avait plus rien d’autre que des relations de cause à effet, le handicap pouvant être le résultat d’une angoisse antérieure non résolue véhiculée par le périsprit, et de même pour des maladies déjà en germe au moment de la naissance. On en est donc venus à de simples explications naturelles étayées par des études sur la réincarnation, et à partir desquelles on ne voyait plus de causes punitives pour expliquer telle ou telle conséquence. Il n’y a plus besoin de justifier les relations de cause à effet par un jugement divin, mais à seulement faire intervenir le divin dans un processus naturel d’évolution où les causes et les conséquences deviennent évidentes et se justifient d’elles-mêmes.
Sans doute en d’autres temps, a-t-on trop cherché à trouver des justifications morales à tout, dans la continuité des religions de la culpabilité. Sans doute fallait-il passer par là pour que les gens appréhendent l’au-delà en fonction de leur propre culture. Mais Allan Kardec avait pris cette précaution de préciser :
«Le spiritisme, marchant avec le progrès, ne sera jamais débordé parce que, si de nouvelles découvertes lui démontraient qu'il est dans l'erreur sur un point, il se modifierait sur ce point ; si une nouvelle vérité se révèle, il l'accepte.
Il n'y a de foi inébranlable que celle qui peut regarder la raison face à face, à tous les âges de l'humanité.»
Il a donc fallu corriger ces formes de justification morale à partir de nouvelles constatations, en se disant bien qu’une pensée spirite développée en quelques courtes années, ne pouvait rendre compte de toutes les complexités spirituelles de la réincarnation. Cela étant l’œuvre d’Allan Kardec reste d’actualité quant aux grands principes spirites développés. Il y avait surtout à corriger ces notions expiatoires. "


Rédacteur :
Lien : http://www.le-forum-du-spiritisme.com/consulter/historique_forum.php?Action=Lire&affiche=1&Rubrik=&idquestion=21459#q19

----------------------------------------------------------------------------------


Sujet : L'éternelle question sur le Karma.
Auteur : Louis
Question :

Bonjour,
Ma vie n'est pas faite que de drames physiques. Heureusement pour moi , je suis marié à une personne particulièrement intuitive , dégourdie , qui ne baisse jamais les bras et qui est très spirituel dans le sens spirite . Sans elle , il ne me restait au cours de ma vie qu'à me suicider. Car je suis atteint de graves maladies invalidantes et je connais bien les blocs opératoires .
Sur le plan spirite puis-je considérer si je lis bien " Le Livre des Esprits " que ces épreuves de santé seraient la suite de réincarnation comme si je devais payer une facture sur les vies passées ?
Je suis de nouveau en attente d'une nouvelle chirurgie pour retrouver l'autonomie de mes jambes surtout que le diagnostic de mes douleurs , sur une échelle de 10 sont à ... 12 ! malgré les remèdes qui ne me soulagent plus .
Mon moral ? Devant l'invalidité et la douleur , seul , j'aurais mis fin à mes jours . Bien entouré je garde l'espoir et un certain humour , surtout que l'opération est programmée.
Sur un autre sujet :
Ma belle-mère ,très spirite , avait m'a-t-on raconté beaucoup de clairvoyances médiumniques et souvent soignait par l'intermédiaire d'esprits ( pas par magnétisme , en les " priant " ). Est-ce que cela peut être vrai ? Une de ses amies m'a raconté cette histoire . Un jour , ma belle-mère recevait des malades . Elle l'attendait donc dans la cuisine la fin des consultations . Elle a nettement entendu dans les casseroles de cuivre pendues ,en décoration ,au mur de la cuisine des bruits nets . Elle dit à ma belle - mère ,avec ironie : " Vous avez des fantômes dans la cuisine qui s'amusent avec les casseroles ! " . À son étonnement , ma belle-mère lui demanda combien il y avait entendu de coups . " Cinq " lui répondit-elle . Ma belle - mère lui répondit : " Ha,c'est donc que je vais recevoir cinq malades aujourd'hui " . Curieuse son amie ne quitta pas la cuisine de l'après-midi et compta en effet : cinq rendez-vous . Cela est possible ?
Merci pour votre réponse.


Réponse :

Bonjour,
Vous pouvez déjà consulter la réponse précédente 21459 sur le même thème.
Que vos « épreuves de santé soient la suite de réincarnations », cela est possible mais « comme si je devais payer une facture sur les vies passées », cela serait une sorte de justification morale qui n’a pas véritablement de sens. Les problèmes de santé ont des causes qui sont souvent d’ordre psychique ou spirituel, c’est-à-dire consécutives à un état d’esprit altéré en cette vie ou à un traumatisme d’une vie antérieure (exception faite de ce qui est accidentel, viral, épidémique, etc.) Il y a donc des raisons à tout et qui pourraient être retrouvées si l’on avait accès aux profondeurs de nos esprits dans leurs turpitudes actuelles ou antérieures (c’est ce qui est parfois mis en évidence sous hypnose). Et cela suffirait amplement à expliquer les relations de cause à effet sans besoin d’y ajouter une note culpabilisante. Un ancien criminel peut très bien se réincarner en bonne santé tandis qu’une ancienne victime de guerre réincarnée peut reproduire des lésions ou des douleurs à l’endroit même où elle a été frappée. Simple question de traumatisme enregistré par la mémoire périspritale, et qui n’a rien à voir avec une faute à payer.
Quant à votre belle-mère, si elle a des qualités médiumniques, il est tout à fait possible que des esprits aient pu se servir de son potentiel pour faire bouger des casseroles. Mais pour l’avertissement consistant à produire cinq tintements qui correspondraient au nombre de ses visiteurs, pourquoi pas après tout, mais on ne pourra pas s’empêcher non plus d’évoquer une simple coïncidence. Donc à mon avis, c’est possible mais ce n’est pas certain.

Rédacteur : Jacques

Lien : http://www.le-forum-du-spiritisme.com/consulter/historique_forum.php?Action=Lire&affiche=1&Rubrik=&idquestion=21460#q18
Revenir en haut Aller en bas
Choub
membre fidèle & actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 239
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: Sur Le Livre des Esprits et le-forum-du-spiritisme   Sam 6 Sep - 0:58

sujet :        expiation,karma,cause à effet,enfer...
Auteur :      Florian
Question :

"Après la mort les esprits qui ont eu des actes malveillants se retrouvent face à leurs guides et surtout face à leurs victimes. Dans ces moments ils ressentent leurs angoisses, leur tristesse, leurs souffrances ; ces sentiments particulièrement éprouvants seront présents jusqu’à ce qu’ils leur demandent pardon - ce pardon leur ouvrira le chemin de la sérénité qui leur permettra de faire ensuite, accompagné de leur guide, le bilan de leurs vies. Véronique" Voilà un extrait que j'ai lue sur une réponse de Véronique au sujet des gens ayant fait des actes malveillant dans leurs vie.Donc se serait ça le vrai "enfer" dans l'autre monde pour les personnes malveillantes, c'est un retour de bâton des souffrances provoqués mais dans l'au delà. Ayant lue Le Livre des Esprits, l'évangile et la genèse selon le spiritisme et le ciel et l'enfer selon le spiritisme, plus aussi pas mal de lecture de réponses sur votre forum, je voie que le spiritisme à changé depuis Allan Kardec. Dans le livre "Le ciel et l'enfer" d'Allan Kardec, il est écrit des témoignages qui font croire que le "Karma" existe, dans le sens ou par exemple dans ce livre cela raconte l'histoire d'un inquisiteur qui avait ordonné de brûler une jeune fille pour sorcellerie, et que après dans ça toute dernier vie cette personne est morte brulé à son travail ou dans sa voiture(je sais plus).Cette anecdote par exemple, raconté dans "Le ciel et l'enfer selon le spiritisme", montre qu'il y a un décalage entre la révélation spirite du temps d'Allan Kardec, montrant que l'on pouvait payer ses dettes envers autrui par la souffrance dans ce bas monde. La révélation spirite d'aujourd'hui en GRO dit que c'est faux, que l'on se fera pas brûler dans sa voiture par exemple car dans une vie antérieur on avait brûlé une personne. Mais comment se fait t'il que dans "le ciel et l'enfer selon le spiritisme" il y a des témoignages d'expiations? Pour tant Allan Kardec était un authentique chercheur de vérité.Comment les esprits arrivé dans l'autre monde, parlé d’expiation à l'époque, alors que l'expiation sur terre n’existe pas, et que c'est démontré aujourd'hui ? Pourquoi les esprits nous ont menti sur l'expiation à l'époque d'Allan Kardec? PS:merci pour ce forum et vos réponses, merci à Etienne pour sa réponse à ma question "Vivre en Somalie "


Réponse :

"Bonjour, Nous avons souvent ici évoqué ce sujet qui d'ailleurs fait l'objet d'un débat constructif dans certains milieux spirites d'Amérique latine où l'on parle clairement de réactualisation du spiritisme, une philosophie qui nécessite quelques rectifications sur certains points précis, sans pour autant remettre en question l'immense travail d'Allan Kardec qui avait défini les grands principes essentiels sur lesquels il n'y a pas à revenir. Les concepts d'expiation dans un principe similaire à celui du karma, est relié à la mentalité d'une époque, où il faut bien dire que le spiritisme naissant a été influencé par une pensée judéo-chrétienne et donc par une morale proche de la morale religieuse. Il fallait peut-être qu'en un temps, le spiritisme soit adapté aux mentalités de façon certes un peu caricaturale concernant la notion de relation de cause à effet. Les médiums eux-mêmes ont baigné dans cette mentalité, et l'on ne peut exclure que ces médiums aient été influencés par leur propre pensée, pouvant produire des récits comme celui que vous évoquez. Allan Kardec a été confronté à la fragilité des médiumnités dont il utilisait les résultats, et c'est bien pour cette raison qu'il eut recours à plusieurs médiums dont il confrontait les résultats, pour élaborer son oeuvre fondamentale "Le Livre des Esprits". Les témoignages utilisés dans "Le ciel et l'enfer" sont de différentes provenances, là où des médiums encore peu expérimentés, ont reçu des messages plus ou moins fiables. Allan Kardec les a utilisés et la seule garantie qu'il en avait était sa propre analyse. Se serait-il trompé dans l'exagération d'une notion trop caricaturale des épreuves et expiations. Et pourquoi pas... Il est souvent difficile pour un spirite kardéciste de dire qu'il y aurait des points de vue à réviser dans l'oeuvre du maître qui reste cependant magistrale. Allan Kardec lui-même revendiquait le droit à l'erreur sur des points précis qui de toute façon ne remettent pas en cause l'essentiel des grands principes de la philosophie spirite. Il avait pris la précaution de dire que si les découvertes à venir venaient à contredire tel ou tel point, il faudrait sans hésitation reconsidérer ces points précis. C'est ce qui fut fait concernant la notion trop caricaturale de l'expiation, pour en revenir à une notion plus complexe de relation de cause à effet. On a le droit de dire que certains concepts du spiritisme naissant étaient erronés, et cela n'est pas faire injure au fondateur du spiritisme qui n'avait pas eu lui-même la prétention de révéler une vérité totale tenue pour immuable, mais au moins une grande partie des vérités universelles concernant l'au-delà, la réincarnation, la médiumnité, le périsprit, etc."

Rédacteur : Jacques

Lien : http://www.le-forum-du-spiritisme.com/rechercher/accueil_recherche.php?Action=Lire&affiche=1&Rubrik=&Periode=2011&Ouvre=2011-08-13&MotCle=&CheckAuteur=0&CheckRedacteur=&idquestion=18925#q0227
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur Le Livre des Esprits et le-forum-du-spiritisme   Dim 7 Sep - 16:10

Bonjour Choub,

ce n'est pas parce que Mag n'intervient pas ni moi que tu dois t'approprier le forum en le transformant en forum du centre spirite de Nancy.

ici il y a nos propres opinions, nos propres réflexions. Les sujets sont largement débattus, les extraits y sont nombreux dans tous les domaines.

Merci aussi de ne pas le saturer de vidéos selon tes opinions politiques et contraire aux préceptes spirites.

Je te laisse le libre choix de retirer ces commentaires pour le bien de ce forum et de formuler tes propres questions si cela te pose problème, en y mettant ce que toi, et toi seul, tu en penses ou ce qu'elles t'inspirent. Là serait la logique de participer au débats de ce forum.


Bonne journée !


Dernière édition par Planète52 le Dim 7 Sep - 18:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
a2zeiss
membre fidèle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 101
Age : 33
Localisation : d'ici ou la
Date d'inscription : 19/05/2013

MessageSujet: Re: Sur Le Livre des Esprits et le-forum-du-spiritisme   Dim 7 Sep - 17:07

Je trouve interessant ce que dit Jacques, et c'est aussi interessant de débattre sur les paroles dites d'un spirite, qui remettrait en question la philosophie spirite, tout comme il est interessant qu'un Musulman ou un Chretien remettent en question leurs religions, cela fait ou fera surement avancer les consciences, comme il dit plus haut, rien n'est immuable, et rien n'est figé, la philosophie spirite avance en meme temps que la conscience grandit!!! Des choses vont être révélées encore et encore, et cela pendant des siècles et des millénaires, si notre civilisation n'est encore qu'au début de l'ère de la science et de la technologie, et se réveil seulement à sa spiritualité, il est normal que les révélations d'hier sont primaires par rapport à ceux qui arrivent et qui vont arriver.

Après, tout ce que dit Jacques, n'est que son interprétation de ce qu'il pense voir, et en rien une vérité absolue... Mais c'est intéressant d'oser débattre sur sa propre philosophie, c'est une preuve d'ouverture d'esprit... Celui qui n'ose pas aller plus loin à peur du changement, et veut rester dans ses vieilles énergies, par peur d'être déstabilisé. Tout bouge, tout se transforme, celui qui ne cristallise pas une pensée aura plus facilement de s'acclimater aux nouvelles énergies. Il faut savoir écouter les autres pour savoir recevoir. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur Le Livre des Esprits et le-forum-du-spiritisme   Dim 7 Sep - 17:34

Bien sur A2zeiss, chacun est libre d'aller où bon lui semble et peut aller aussi sur le forum indiqué par Choub.

Par contre reprendre des débats d'un autre forum pour les intégrer ici, non je ne pense pas que Jacques lui même approuverait.
C'est faire offense à Mag et ce qu'elle a voulu voir paraître sur son forum.


Choub, il me semble que tu es assez grand pourtant pour venir poser tes questions si tu as des doutes sur tel ou tel sujet.


Revenir en haut Aller en bas
a2zeiss
membre fidèle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 101
Age : 33
Localisation : d'ici ou la
Date d'inscription : 19/05/2013

MessageSujet: Re: Sur Le Livre des Esprits et le-forum-du-spiritisme   Dim 7 Sep - 18:21

Je comprend ce que tu veux dire au sujet de Mag, mais sur un forum, vu que d'autres membres peuvent aussi poster et donc mettre des choses pas forcement en harmonie avec ce que posterait l'admin principal, il est compliqué de rester sur la totalité des sujets qu'aimerait voir paraitre Mag. Moi même sur mon forum, je ne suis plus trop en harmonie avec les sujets postaient dessus, avec certaines idéologies émisent par certaines personnes du forum, c'est parfois difficile d'accepter la pensée des autres, surtout quand on est convaincu nous même qu'ils sont dans l'erreur, mais bon, c'est aussi s'ouvrir à l'autre que de le laisser agir comme il pense, surtout si il pense çela juste. Après si les sujets postaient ne sont pas en harmonies du tout avec les catégories du forum, je comprend que tu t'offusques. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Choub
membre fidèle & actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 239
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: Sur Le Livre des Esprits et le-forum-du-spiritisme   Dim 7 Sep - 22:21

Je comprend que ça peut choquer mes dernières interventions, mais mon unique but est de faire bouger ce forum, d'apporter certaines réflexions qui m'ont interpellé, de faire partager avec vous des choses qui m'ont marqué, interpellé, qui m'ont fait réfléchir, je souhaitais simplement aussi réfléchir et vous faire partager mon indignation sur ce qui se passe en terre sainte...
Quand on est attaché au spiritisme il est normal de s'indigner contre les injustices de ce monde et de vouloir en parler, vouloir y réfléchir avec d'autres, vouloir dénoncer ce qui nous indigne, et  pour pouvoir ensuite proposer ensemble des prières pour la paix dans tel ou tel régions du monde par exemple. Cet été je pense qu'il était urgent d'envoyer nos pensés dirigés pour la paix en terre sainte.
Quand on est attaché au spiritisme cela nous mène a réfléchir à la politique aussi, le partage des richesse, une terre pour tous, etc... Jésus quand il parlait de partage, d'amour, c'était de la politique. Quand on est spirite on s'intéresse à l'homme, donc a la politique, on s'inquiète donc à comment stopper tel guerre, tel massacre, tel famine, comment avoir un partage pour le bien commun, comment fonctionne ce monde et comment l'améliorer, etc. Le spiritisme n'est pas déconnecté de la politique.
J'ai pas l'impression de faire quelque chose de mal ou de grave, ou de scandaleux. Il n'y a pas mort d'homme, j'ai pas l'impression de faire offense, je pense que Mag ou Jacques m'excuseront, j'espère que toi aussi Planete tu m'excusera, c'est dans l'idée de partage que je fait ça, et je vous invite a faire la même chose si vous trouvez d'autres choses intéressantes sur d'autres sites, d'autres forums, si certains articles dans un site vous interpelle.  J'avoue, je me vois pas trop me censurer moi même, la dernière question qui a sur mon topic c'est moi même qui l'avais posé cette question.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur Le Livre des Esprits et le-forum-du-spiritisme   Lun 8 Sep - 0:54

Tu dis Choub :

"Je souhaite apporter certaines réflexions qui m'ont interpellé, de faire partager avec vous des choses qui m'ont marqué, interpellé, qui m'ont fait réfléchir"

Si un article dans un autre forum t'interpelle, au lieu de recopier ce que eux pensent de cet article, dis plutôt ce que toi tu en penses ? quelles sont tes réflexions sur ce sujet ? poses ta propre question afin que chacun puisse y répondre ! Là est toute la différence avec ta façon de faire !

il y a certes certaines conférences  spirites qu'il est bon de partager ou une info sur un livre spirite.

Un spirite ne fera pas un partage dans la haine et la colère. Toute colère est mauvaise conseillère !
Un spirite, comme je l'ai dit dans l'autre poste, priera pour la paix et demandera aux guides de venir en aide aux peuples en souffrance.
Un spirite sait aussi que chacun à son plan de vie choisi par lui-même et qu'il doit par le courage et la volonté surmonter ses épreuves.
Un spirite sait que celui qui a fait le mal sur son prochain sera doublement puni par où il a péché...
Un spirite saura regarder tout ça avec recul et justement avec discernement bien à propos.

Oui, la terre tourne mal, les guerres sont affreuses dans son aspect de faire le mort et de priver femmes et enfants de toute dignité. Voilà ce qu'en dit le livre des Esprits :

Choix des épreuves.

258. A l'état errant, et avant de prendre une nouvelle existence corporelle, l'Esprit a-t-il la conscience et la prévision des choses qui lui arriveront pendant la vie ?

" Il choisit lui-même le genre d'épreuves qu'il veut subir, et c'est en cela que consiste son libre arbitre. "


Fatalité.


851. Y a-t-il une fatalité dans les événements de la vie, selon le sens attaché à ce mot ; c'est-à-dire tous les événements sont-ils arrêtés d'avance, et dans ce cas, que devient le libre arbitre ?

" La fatalité n'existe que par le choix qu'a fait l'Esprit en s'incarnant de subir telle ou telle épreuve ; en la choisissant, il se fait une sorte de destin qui est la conséquence même de la position où il se trouve placé ; je parle des épreuves physiques, car pour ce qui est des épreuves morales et des tentations, l'Esprit, conservant son libre arbitre sur le bien et sur le mal, est toujours le maître de céder ou de résister...


743. La guerre disparaîtra-t-elle un jour de dessus la terre ?

" Oui, quand les hommes comprendront la justice et pratiqueront la loi de Dieu ; alors tous les peuples seront frères. "


745. Que penser de celui qui suscite la guerre à son profit ?

" Celui-là est le vrai coupable, et lui faudra bien des existences pour expier tous les meurtres dont il aura été la cause, car il répondra de chaque homme dont il aura causé la mort pour satisfaire son ambition.

Pour répondre à A2zeiss,

Il y a des forums pour tout ! Tous ont un thème bien précis, alors celui qui veut parler d'ésotérisme y trouvera son bonheur sur un site éso, celui qui veut parler politique, conflits ou les potins du coin, il le trouvera. Celui d' entente-spirite est "la doctrine spirite d'Allan Kardec" tout en étant ouvert à d'autres grands spirites connus et reconnus, ouvert aux partages dans l'étude du  spiritisme. C'est pourquoi, il est compliqué de rester sur un même thème si les administrateurs ne restent pas vigilants en refusant tout dérapage qui sort du cadre de leur forum.  Wink
Revenir en haut Aller en bas
a2zeiss
membre fidèle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 101
Age : 33
Localisation : d'ici ou la
Date d'inscription : 19/05/2013

MessageSujet: Re: Sur Le Livre des Esprits et le-forum-du-spiritisme   Jeu 11 Sep - 1:21

Noublies pas Planète52 que nul n'est parfait, et le spirite que tu cites en plusieurs étapes ci dessus est le spirite parfait, ne jette pas la premiere Pierre car comme Choub tu as deja partagé dans la colère, ci ce n'est pas ici c'est surement ailleurs.

Avant tout nous sommes humains, humains avec des émotions, parfois positives, et parfois négatives, nous devons apprendre à maitriser nos émotions négatives, mais personne ici peut se vanter de ne jamais avoir eut d'émotions négatives, je pense qu'il faut avoir l'humilité de reconnaître que Choub est un bon spirite, mais qu'il à aussi comme tout humain des défauts qui peuvent parfois prendre le dessus sur sa philosophie. Nul ne né spirite parfait, sinon il ne se réincarnerait plus.

Un spirite peut prier pour la paix, mais il peut tout autant ne pas prier, et par contre transmettre la paix et l'inculquer aux autres.

Mais un spirite peut aussi avoir de la haine, car il est avant tout humain, sauf qu'a ce moment la il ne sera pas en harmonie avec sa philosophie car ses émotions prendront le dessus sur celle la, est ce un mal d'avoir des émotions incontrôlées? Nous sommes bien ici pour apprendre, et nous vivons des décennies et des décennies par incarnation et des incarnations et des incarnations pour arriver au rang d'ame pure, car tout ne se fait pas en un claquement de doigt. Après tu as surement eut raisons de rappeler Choub à se remettre en question sur ses posts, mais à t'il rééllement fait quelque chose qui ne se faisait pas en tant que spirite? n'est pas une sorte d'appel à l'aide (peut etre maladroite aux yeux de certains) que fais Choub en postant ce qu'il post?

Citation :
Pour répondre à A2zeiss,

Il y a des forums pour tout ! Tous ont un thème bien précis, alors celui qui veut parler d'ésotérisme y trouvera son bonheur sur un site éso, celui qui veut parler politique, conflits ou les potins du coin, il le trouvera. Celui d' entente-spirite est "la doctrine spirite d'Allan Kardec" tout en étant ouvert à d'autres grands spirites connus et reconnus, ouvert aux partages dans l'étude du spiritisme. C'est pourquoi, il est compliqué de rester sur un même thème si les administrateurs ne restent pas vigilants en refusant tout dérapage qui sort du cadre de leur forum.

Oui je vois ce que tu veux dire, et il est parfois difficile de tenir les rangs d'un forum, surtout quand celui ci à beaucoup de visites, je ne peux que comprendre ton commentaire Wink

PS: Comme je suis dans mon jour de bonté, je viens vous apprendre que la deuxième émission "Pinga fogo" de 1972 avec Chico Xavier, est en cours de traduction, et qu'elle sera disponible dans les semaines à venir. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur Le Livre des Esprits et le-forum-du-spiritisme   Jeu 11 Sep - 14:32

Bonjour A2zeiss,

La haine, la colère ne sont pas compatibles avec la façon d' être "spirite" .

Un spirite qui a étudié la doctrine sur le Spiritisme, quel qu'il soit avec ses défauts encore à réparer, ne peut avoir de la haine envers qui que ce soit, il contrôlera sa colère comprenant qu'elle est inutile mais il peut être indigné devant une situation qu'il ne comprend pas, avoir de la compassion envers les autres.

le Livre des Esprits nous dit "est doublement coupable  celui qui sait (par la doctrine) que celui qui agit en gestes et paroles sans connaissance".

Mais tu as raison, j'ai eu aussi de la haine et de la colère envers les meutriers de mon père et ce des années durant, envers certaines injustices de mon vécu. Il a fallut que j'arrive à plus de 50 ans pour comprendre par le Livre des Esprits, pourquoi ? Pourquoi notre existence sur terre ? Le choix de nos épreuves et la vie dans l'au-delà ! Comment s'élever moralement et spirituellement dans notre quotidien ? Ensuite la colère a disparu en même temps que la haine. Le pardon étant une épreuve encore plus grande que l'on peut  imaginer à surmonter. Quand vous arrivez à ce stade là, vous trouvez la paix intérieure et plus sereinement la  foi en l'avenir.

En dehors de la Doctrine Spirite, je rappellerai ne serait-ce la prière de Saint François d'Assise:

Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix.
Là où il y a la haine, que je mette l’amour.
Là où il y a l’offense, que je mette le pardon.
Là où il y a la discorde, que je mette l’union.
Là où il y a l’erreur, que je mette la vérité.
Là où i y a le doute, que je mette la foi.
Là où il y a le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où il y a les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où il y a la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, fais que je ne cherche pas tant à être consolé qu’à consoler,
à être compris qu’à comprendre, à être aimé qu’à aimer.

Car :
c’est en se donnant que l’on reçoit,
c’est en s’oubliant que l’on se trouve,
c’est en pardonnant que l’on obtient le pardon,
c’est en mourant que l’on ressuscite.....


le premier accord Toltèque est :  "Que votre parole soit impeccable".

N'utilisez pas la parole contre vous-même, ni pour médire sur autrui.

Pourquoi faire attention à votre parole ? Votre parole est votre pouvoir créateur. La parole est votre outil le plus puissant en tant qu’être humain ; c’est un instrument magique. Mais comme une lame à double tranchant, votre parole peut créer les rêves les plus beaux ou tout détruire autour de vous.


Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 41
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Sur Le Livre des Esprits et le-forum-du-spiritisme   Ven 26 Sep - 17:40

Je viens de lire cet échange un peu houleux, mais ma foi, humain... Et si je n'ai guère l'envie, ni le temps de débattre sur les opinions de chacun ici, ni de rentamer un débat sur les anciens messages plus haut. La seule chose que je puisse dire c'est que tout ce qui importe, ce qui m'importe à moi, c'est la diffusion des idées spirites, telles quelles soient et d'où qu'elles viennent, pourvu qu'elles soient justes. Les conflits d'ego entre centres, forums, personnes, m'importent que bien peu.

La provenance des idées comptent, dans le sens ou elles doivent être signaler, nommées, et ici, si je lis le titre de ce topic, la provenance est notifiée. Pour moi, c'est ok.

Merci à vous pour votre compréhension de cela et aussi pour une certaine retenue bien souhaitée ici et toujours inspirée de bienveillance.

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
anne
membre fidèle & actif


Féminin
Nombre de messages : 645
Age : 60
Localisation : France
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Sur Le Livre des Esprits et le-forum-du-spiritisme   Ven 10 Oct - 1:42

j'avoues personnellement que j'ai du mal à comprendre les personnes qui mettent sans cesse en doute les ecrits de A.K et qui se disent Spirites !! c'est leur droit certes mais alors qu'ils ne se disent pas spirites car les livres d'A.K en sont le fondement mêmes et les loies divines sont immuables..

Par voie de conséquence ce ne peut certainement pas etre un simple individu incarnés ou desincarnés qui peut pretendre les changer selon son bon vouloir ( en d'autres termes qui les met à sa sauce celle evidemment qui lui convient)

Je dirais " prenez garde que de mauvais Esprits n'essayent de vous influencer, essayer de vous détourner de la véritable voie..

Ne desirant pas pas entrer dans le debat de savoir si l'enfer existe ou non avec des flammes par exemple mais seulement faire remarquer qu'il faut quant meme tenir compte des personnes ayant eu des N.D.E negatives et qui vous diront justement que si...Perso au souvenir de vies anterieures je pense que l'on vient bien sur terre pour se racheter et evoluer on peut employer le mot expier ce ne sont apres tout que des mots.. Seul Dieu en est juge et dire :

"le handicap pouvant être le résultat d’une angoisse antérieure non résolue véhiculée par le périsprit, et de même pour des maladies déjà en germe au moment de la naissance."

je ne partage absolument pas cette opinion, à la limite elle irait à l'encontre des principes spirites..

de même
"Sans doute en d’autres temps, a-t-on trop cherché à trouver des justifications morales à tout, dans la continuité des religions de la culpabilité."

On remet donc là en cause les principes moraux du spiritisme !!
Certains rejettent le principe même qu'un spirite est deja un Chretien avec justement des principes moraux et je m’arrêterais là car je dirais encore une fois libre à eux mais alors qu'ils ne se pretendent pas spirites...

Par pure logique je ne pense pas que les personnes qui parlent ainsi refletent la pensée de bons Esprits encore une fois en remettant systématiquement en cause les principes même du spiritisme et voulant nous en éloigné sous des arguments plus que contestables..

Désolée d'en venir à affirmer que cela me rappelle le processus, la méthode de certaines sectes qui remettent tout en question et qui voudraient nous déstabiliser ,nous faire passer pour des imbéciles , arrierés et j'en passe si on n’adhère pas à leur doctrine..
Revenir en haut Aller en bas
Choub
membre fidèle & actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 239
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: Sur Le Livre des Esprits et le-forum-du-spiritisme   Dim 12 Oct - 16:31

Non tout n'est pas a remettre en questions, très très très loin de là, les principes fondamentaux sont immuables, et ceux qui ne pensent pas comme eux ne sont pas des imbéciles.

Ce n'est pas juste le Cercle Allan Kardec mais bien toute une confédération entière, la Confédération Spirite Panaméricaine (CEPA), qui va dans le même sens de point de vue. Qui rejoint des groupes spirites du Brésil, Argentine, Venezuela, Porto Rico, Cuba, Espagne et Portugal.

Voir ce post ci : http://entente-spirite-fr.forumactif.org/t1403-congres-spirite-en-espagne

Un spirite est un Chrétien (mais pas un catholique) avec oui des principes moraux.

Le mieux c'est d'en rester là, et que chacun garde son point de vue.


Dernière édition par Choub le Mar 10 Mar - 3:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
anne
membre fidèle & actif


Féminin
Nombre de messages : 645
Age : 60
Localisation : France
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Sur Le Livre des Esprits et le-forum-du-spiritisme   Dim 12 Oct - 23:35

je suis tres mais tres étonnée que tu puisses dire que :

"Ce n'est pas juste le Cercle Allan Kardec mais bien toute une confédération entière, la Confédération Spirite Panaméricaine (CEPA), qui va dans le même sens de point de vue. Qui rejoint des groupes spirites du Brésil, Argentine, Venezuela, Porto Rico, Cuba, Espagne et Portugal."
alors que justement certains leur repproche d'etre tres encrés dans la religion chretienne et plus particulierement catholique..

Un catholique est aussi un Chretien donc les grands principes sont communs avec tous les autres Chretiens ( 10 commandement etc); beaucoup de spirites gardent donc une attache particuliere dans l’église catholique ou ils ont reçu une éducation religieuse au depart ( ne doit on pas prendre le meilleur de chaque chose?) Cette même éducation étant un tremplin pour le spiritisme pour des personnes qui ne sont pas obtuses...

Faut pas mélanger " point de vue " et " faits"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur Le Livre des Esprits et le-forum-du-spiritisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur Le Livre des Esprits et le-forum-du-spiritisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ ENTENTE-SPIRITE-FR ~  :: ENTENTE SPIRITE fr :: PRESENTEZ-VOUS... :: LE SPIRITISME :: NDE,VOYAGE ASTRAL, REVES :: MEDUIMNITE :: GUIDES, PROTECTIONS :: ESPRITS, FANTOMES, POLTERGEISTS :: LA REINCARNATION :: VIE ANTERIEURE, AU-DELA :: LE MAGNETISME :: ENERGIE, CHAKRAS :: HYPNOSE :: RELIGIONS, SCIENCES, PHILO :: SCIENCE, PHILOSOPHIE-
Sauter vers: