~ ENTENTE-SPIRITE-FR ~

~ FORUM DE DISCUSSION SUR LA CONNAISSANCE & LA COMPREHENSION DU SPIRITISME ~
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Partagez | 
 

 .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Lun 20 Avr - 18:57

Pour répondre à une question qui avait été posée par Lune Sur le trouble que peut vivre l'âme après la mort, je souhaitais revenir la dessus et y apporter les quelques précisions nécessaire à la bonne compréhension.

.......................................
163. L'âme, en quittant le corps, a-t-elle immédiatement conscience d'elle-même ?
" Conscience immédiate n'est pas le mot ; elle est quelque temps dans le trouble. "

164. Tous les Esprits éprouvent-ils, au même degré et pendant la même durée, le trouble qui suit la séparation de l'âme et du corps ?
" Non, cela dépend de leur élévation. Celui qui est déjà purifié se reconnaît presque immédiatement, parce qu'il s'est déjà dégagé de la matière pendant la vie du corps, tandis que l'homme charnel, celui dont la conscience n'est pas pure, conserve bien plus longtemps l'impression de cette matière. "

165. La connaissance du spiritisme exerce-t-elle une influence sur la durée, plus ou moins longue, du trouble ?
" Une influence très grande, puisque l'Esprit comprenait d'avance sa situation ; mais la pratique du bien et la conscience pure sont ce qui a le plus d'influence.

Au moment de la mort, tout est d'abord confus ; il faut à l'âme quelque temps pour se reconnaître ; elle est comme étourdie, et dans l'état d'un homme sortant d'un profond sommeil et qui cherche à se rendre compte de sa situation. La lucidité des idées et la mémoire du passé lui reviennent à mesure que s'efface l'influence de la matière dont elle vient de se dégager, et que se dissipe l'espèce de brouillard qui obscurcit ses pensées.
La durée du trouble qui suit la mort est très variable ; il peut être de quelques heures, comme de plusieurs mois, et même de plusieurs années. Ceux chez lesquels il est le moins long sont ceux qui se sont identifiés de leur vivant avec leur état futur, parce qu'alors ils comprennent immédiatement leur position.
Ce trouble présente des circonstances particulières selon le caractère des individus et surtout selon le genre de mort. Dans les morts violentes, par suicide, supplice, accident, apoplexie, blessures, etc., l'Esprit est surpris, étonné et ne croit pas être mort ; il le soutient avec opiniâtreté ; pourtant il voit son corps, il sait que ce corps est le sien, et il ne comprend pas qu'il en soit séparé ; il va auprès des personnes qu'il affectionne, leur parle et ne conçoit pas pourquoi elles ne l'entendent pas. Cette illusion dure jusqu'à l'entier dégagement du périsprit ; alors seulement l'Esprit se reconnaît et comprend qu'il ne fait plus partie des vivants. Ce phénomène s'explique aisément. Surpris à l'improviste par la mort, l'Esprit est étourdi du brusque changement qui s'est opéré en lui ; pour lui, la mort est encore synonyme de destruction, d'anéantissement ; or, comme il pense, qu'il voit, qu'il entend, à son sens il n'est pas mort ; ce qui augmente son illusion, c'est qu'il se voit un corps semblable au précédent pour la forme, mais dont il n'a pas encore eu le temps d'étudier la nature éthérée ; il le croit solide et compact comme le premier ; et quand on appelle son attention sur ce point, il s'étonne de ne pas pouvoir se palper. Ce phénomène est analogue à celui des nouveaux somnambules qui ne croient pas dormir. Pour eux, le sommeil est synonyme de suspension des facultés ; or, comme ils pensent librement et qu'ils voient, pour eux ils ne dorment pas. Certains Esprits présentent cette particularité, quoique la mort ne soit pas arrivée inopinément ; mais elle est toujours plus générale chez ceux qui, quoique malades, ne pensaient pas à mourir. On voit alors le singulier spectacle d'un Esprit assistant à son convoi comme à celui d'un étranger, et en parlant comme d'une chose qui ne le regarde pas, jusqu'au moment où il comprend la vérité.
Le trouble qui suit la mort n'a rien de pénible pour l'homme de bien ; il est calme et en tout semblable à celui qui accompagne un réveil paisible. Pour celui dont la conscience n'est pas pure, il est plein d'anxiété et d'angoisses qui augmentent à mesure qu'il se reconnaît. Dans les cas de mort collective, il a été observé que tous ceux qui périssent en même temps ne se revoient pas toujours immédiatement. Dans le trouble qui suit la mort, chacun va de son côté, ou ne se préoccupe que de ceux qui l'intéressent.

......................................................
Je vous laisse découvrir ce texte et pour ceux qui le souhaitent, nous pouvons ensuite échanger dessus, poser des questions enfin, en discuter ... Wink

_________________
...Mag, Administratrice...


Dernière édition par MAG (admin) le Dim 26 Sep - 23:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Mar 21 Avr - 18:00

Je ne sais plus si c'est toi Lune qui avais demandé si le trouble peut être seulement avant le passage du tunnel ou même ensuite ?...

Je vais y répondre là, car même si le texte au dessus explique clairement ce qu'est l'état de trouble. Il ne parle pas du passage du tunnel lui-même et qui a aussi une incidence sur le trouble.

Alors, oui l'état de trouble ne peut être ressenti apparemment qu'avant ce passage là. Car le tunnel étant passé, l'Esprit continuera alors son chemin et son évolution qui lui est propre. ( Et il peut alors retrouver les siens qu'il à aimé et ces guides qui le... guideront)

On peut y faire là le rapprochement aussi avec des Esprits qui n'ayant pas passé ce tunnel, ce retrouvent alors encore "prêt" de la Terre.
Certain non pas conscience de leur propre mort et d'autres y restent car ils n'ont pas envie de se détacher soit des passions qui les animaient ici ou des êtres qu'ils ont du mal à quitter.

C'est pourquoi aussi nous entendons souvent dire qu'il faut aider les Esprits troublés à s'élever et rejoindre leur au-delà en passant par ce tunnel lumineux qui les attend. Et plus nous sommes triste et si nous n'acceptons pas nous-mêmes leur mort, cela est un trouble de plus pour eux qui les invitent à rester "en bas".

Nous pouvons ces aider ces Esprits troublés par des chaînes de prières à plusieurs (qui ont un effet plus intense) ou des prières solitaire si l'on a personnes avec qui pouvoir faire cette chaîne.
Prières faite avec amour où il faut expliquer à l'Esprit qu'il est mort et qu'il est tant pour lui de continuer son chemin.

Avez vous des questions sur ce sujet ?...

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
Lune
membre fidèle & actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1068
Age : 41
Localisation : le ciel
Date d'inscription : 19/12/2008

MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Mar 21 Avr - 20:27

Donc cela ne veut pas dire, que les Esprits qui n'ont pas passé ce tunnel sont forcèment des Esprits mauvais, ils souffrent juste de leur état que j'appellerai "l'entre deux", ni totalement partis, ni totalement là. C pour cela je pense que ce sont c Esprits là que l'on a tout de suite lors d'une communication, car ils sont encore trop proche de la vie terrestre. En général, ce sont des Esprits morts, d'une mort violente et inattendu, ils n'ont pas eu le temps de s'y préparer. Sinon quels Esprits ? Ceux qui n'ont pas compris de leur vivant (ceux très terre à terre) qu'il y avait un au-delà, que l'Esprit ou l'ame était plus fort que le corps ?

Mais tu dis que les guides ou les Esprits plus évolués (ceux qui ont passé le tunnel) seront là après le passage du tunnel. Mais lors de cet état de trouble,que font ils pour les aider ? Nous il faut avoir des pensées positives, prier pour eux et je pense effectivement les "laisser partir" malgré notre souffrance, et les guides ?
Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Mar 21 Avr - 22:21

Oui, c'est ça Lune, se ne sont pas exclusivement les Esprits mauvais qui peuvent être dans le trouble !
Mais la mort violente et soudaine que tu évoques là, amène inévitablement à un changement violent et radical de leur état (Ce qui peut ce comprendre...)

Et oui Lune quand tu parles de ceux qui sont "très terre à terre", cela voudrai dire aussi qu'ils n'ont pas suffisamment compris durant leur vivant, qu'une vie après la mort, existait. D'où leur trouble, car il ne connaissent pas alors, le monde dans lequel ils "tombent".
Mais ce n'est pas je crois une histoire d'âme plus forte que le corps, c'est surtout la compréhension que l'on peut avoir ou pas, d'une vie au delà de celle du corps...

Pour ta 2me questions Lune, et bien justement il faut comprendre que les Esprits dans le trouble et qui n'ont pas passé le tunnel, ne peuvent par ce simple fait là, rencontrer leur guide(s), car eux sont de l'autre côté et les attendent une fois ce passage effectué apparemment.

Par contre oui, les guides peuvent tout de même inspirer leur protégé par de subtils pensées, mais leur protégé étant donc dans "le trouble", ils ne les entendent que peu et doutent souvent trop de cette petite voix qui "leur vient" afin de leur faire comprendre, et comme on l'entent souvent, de suivre la lumière... Mais là, ils y seront à l'instant même, ainsi que les gens qu'ils ont aimé...

Et oui Lune, malgré notre peine de la séparation, il faut pouvoir leur donner comme tu dis des pensées positives, des pensées d'amour car c'est cela qui leur montreront le chemin qu'il faut qu'ils suivent...
Mais ce n'est pas les laisser partir... C'est leur donner la chance de poursuivre leur évolution...
Et nos chers aimés disparu de la Terre, même passé le tunnel, ne sont pas partis ! Ils sont simplement dans une autre dimension, vibration, qui correspond alors leur état et leur permet véritablement un avancement pour leur état.
Et les aider à y aller, c'est vraiment les aimer...

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
Lune
membre fidèle & actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1068
Age : 41
Localisation : le ciel
Date d'inscription : 19/12/2008

MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Mer 22 Avr - 20:29

Le problème qui se pose pour moi alors c : si nous communiquons avec c Esprits qui sont dans le trouble est ce que cela peut les empêcher de passer le tunnel ? Est ce que cela ne les maintien pas ici bas ?

Le fait de communiquer avec des êtres qui leur était attachés, peut, j'imagine,les maintenir dans un certain trouble non ? Et donc de ne pas arriver à ce détacher de la vie terrestre ? Si c le cas, cela voudrait dire qu'il ne faut pas communiquer avec c Esprits, mais comment être sure ?

Par contre, je ne pense pas que c Esprits soient en souffrance, ils sont, je pense dans une grande interrogation, et comme ils n'ont pas la meme notion du temps que nous, cela peut durer des années.....

A votre avis, c Esprits qui sont dans la période du trouble, est ce qu'ils se retrouvent entre eux, voient-ils les autres ? Ou sont ils tellement abasurdi par ce qu'il se passe qu'ils ne voient rien d'autres que leur état ???

Lune
Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Mer 22 Avr - 21:16

Oui Lune, il est possible d'avoir des communications avec les Esprits dans le trouble, c'est même souvent eux (étant "prêt" de la Terre) qui ce greffent à des communications que l'on peut avoir et devinant nos pensées, nous disent alors tout ce que l'on veut entendre...

Lune, ces Esprits étant dans le trouble, il est oui, mieux de les aider à monter vers la lumière, et penser à eux avec amour, ne peut que les y aider...
Mais ce n'est pas la communication, elle-même qui les retient si au contraire nous les aidons à prendre conscience qu'ils sont mort et qu'il faut qu'ils aillent vers la lumière pour suivre leur parcourt.

Tu as raison aussi de soulever le point sur le fait de vouloir absolument communiquer avec des êtres chers qui n'auraient pas passé le tunnel. Cela est comme ont dit, à double tranchant...

Car celui qui a passé le tunnel, se réjouira d'une communication (pour peu, quelle soit "autorisé" par les plus hautes sphères et ne pas forcer une communiquer est mieux)
Mais oui, celui qui n'ayant pas passé le tunnel et donc étant encore attaché à la Terre et ces êtres, communiquer avec lui ne fera alors que l'inciter à rester ici bas...

Et oui, tout à fait Lune, nous savons maintenant que certain Esprits dans le trouble ou même bloqués dans leur derniers instants de vie, peuvent vivre cet état plusieurs années et même plusieurs siècles aussi pour d'autres...

Je te réponds à ta dernière question après mangé, à moins que quelqu'un veuille y répondre...

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
Lune
membre fidèle & actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1068
Age : 41
Localisation : le ciel
Date d'inscription : 19/12/2008

MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Mer 22 Avr - 22:22

Donc, lors d'une communication nous pouvons les aider à traverser le tunnel, avec nos paroles, et nos prières. Mais faut il leur demander leur accord ? Je m'explique : si lors d'une communication, nous nous rendons compte de cet état de trouble pouvons nous lui dire quelque chose du genre : veux tu que je t'aide, souhaites tu voir la lumière ? Puis je t'aider ? Car je pense réellement que si, l'Esprit n'est pas dans cette idée de "monter", meme si nous le prions, cette prière ne sera pas entendu, qu'est ce que tu en penses ?
Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Mer 22 Avr - 22:42

Lune a écrit:
A votre avis, c Esprits qui sont dans la période du trouble, est ce qu'ils se retrouvent entre eux, voient-ils les autres ? Ou sont ils tellement abasurdi par ce qu'il se passe qu'ils ne voient rien d'autres que leur état ???Lune

Et bien Lune, je crois là, que c'est dans ta deuxième questions, qu'elle détient la réponse...

Le trouble exprimant par lui-même un état où les Esprit n'ont pas conscience de se qu'il sont devenus (sous entendu, leur propre mort) et d'où ils sont (sous entendu, dans l'au-delà), ils ne sont pas ensemble, entre tous les "troublés" !
Il sont chacun dans leur existence, dans leur état propre et ils ne rencontre pas les autres Esprits troublés la plupart du temps.
Bien-sûr, comme dans toutes règles, il y a des exceptions et il est fort possible qu'ils pourraient entendre par de petites et arrières voix, d'autres esprits qui sont dans le même état "vibratoire" qu'eux (et qui souvent, semble les inviter à rester dans le même état).
Mais ce sujet demanderai plus d'explications et plus de détails...

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Mer 22 Avr - 23:00

Lune a écrit:
Donc, lors d'une communication nous pouvons les aider à traverser le tunnel, avec nos paroles, et nos prières. Mais faut il leur demander leur accord ? Je m'explique : si lors d'une communication, nous nous rendons compte de cet état de trouble pouvons nous lui dire quelque chose du genre : veux tu que je t'aide, souhaites tu voir la lumière ? Puis je t'aider ? Car je pense réellement que si, l'Esprit n'est pas dans cette idée de "monter", meme si nous le prions, cette prière ne sera pas entendu, qu'est ce que tu en penses ?

Leur demander leur accord ?... Je ne pense pas que cela soit le mieux, car ces Esprits là, étant troubler eux-mêmes par leur état, risquent souvent de refuser cette aide proposée qu'il ne comprennent pas.

Mais, si tu sent par exemple qu'un Esprit est dans ce trouble, le simple fait de prier pour lui, d'appeler Dieu par exemple à l'aider, cela lui montrera sans aucun doute le chemin qu'il devrait suivre...Car Ta prière aura un effet "agisseur", si je puis dire...
Mais encore une fois, les prières doivent être faites par un pur amour, une pure aide et une certaine force morale de celui qui veut les aider pour avoir une action véritable sur ces Esprits là et que cela ne "coûte" pas de trop, à celui qui aidera l'Esprit troublé...

C'est pourquoi il n'est pas si simple d'aider les Esprits dans le trouble et qu'il faut une bonne connaissance spirite.
Même des médiums confirmés et affirmés souffrent de ces séances là qui leur demande beaucoup d'énergie...

Mais oui Lune, prier pour toutes âmes peinées, troublées, aura une aide significative pour les Esprits qui en auraient besoin...
... Wink I love you

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Mer 22 Avr - 23:08

Pour donner un exemple et une autre réponse à ta question, nous savons aussi que certains médiums ont réussi à aider des Esprits qui étaient, et comme tu le dis Lune, bloqués depuis plusieurs siècles même dans leur état et n'en évoluaient pas...

Des prières sincères et à plusieurs (...cela aide...) les ont alors aidé à sortir de leur état, et enfin, ils ont pu monter et continuer leur chemin...

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
Lune
membre fidèle & actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1068
Age : 41
Localisation : le ciel
Date d'inscription : 19/12/2008

MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Jeu 23 Avr - 9:20

Ben dis donc il faut sacrément être costaud et d'une grande "âme" pour arriver à les aider. Ce qui me rassure en ce que tu dis, c de communiquer avec eux n'en sera pas plus difficile pour eux, ouf !!! Wink

Puis n'oublions pas que, meme si c Esprits restent des siècles dans le trouble, Dieu ne les oublie pas,et les accueillera, comme il se doit : avec tout son amour.

Et puis, nous médium, voilà notre travail ici sur terre, essayer de faire comprendre aux autres, qu'il existe un au-delà. Pour que c gens là ne soient pas, ou très peu dans le trouble. C pas mal ça non ??? Very Happy

Lune
Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Ven 24 Avr - 18:06

Oui, Lune il faut avoir pour les aider en tant que médium, si ce n'est pas une grande âme, une grande force morale et de coeurs...

Mais aider un Esprit qui est dans le trouble, encore faut-il le savoir, ou le comprendre, ce qui n'est pas chose facile non-plus pour le médium apprenti...
Mais on peut le sentir tout de même à son discourt qui lui fera dire qu'il n'est pas mort par exemple ou qu'il ne sais pas où il est, qu'il ne comprend se qu'il se passe autour de lui, etc...

Pour aller à l'autre extrême, les Esprits dit supérieurs, ne se contredisent jamais, ils ne disent que des bonnes choses, ne veulent que le bien, ce qui leur seul préoccupation. Et leur paroles sont empreintes de grand savoir...

Vous pensez bien alors qu'entre ces deux extrêmes de vivance dans lau-delà, il y a moult degrés pour les Esprits et moult évolutions diverses pour chaque Esprit.

.............................................
Lune, je suis tout à fait d'accord avec ta dernière phrase et oui, je pense que celui qui a une faculté médiumnique, devrai dans l'idéal, aider d'autre à cette compréhension. Mais ne blâmons pas ceux qui ne le font pas (encore...)
Mais c'est sans forcer, ni obliger que l'on doit amener à la compréhension pour les autres... Car la propre évolution de chacun, ne permet pas toujours cette compréhension, mais qui pour sûr, viendra un jour... Et c'est aussi un choix qui est personnel. Et que cela soit pour les vivants comme pour les morts qui sont dans le trouble.

Pour les Esprits dans le trouble, nous pouvons, nous-mêmes et sans obligatoirement rechercher une communication avec ces Esprits là, c'est de prier pour eux.
Et comme tu dis Lune, Dieu ne les oublie pas mais Dieu laisse aussi ces "enfants" choisir eux-mêmes de comprendre et d'avancer ou de rester encore dans le trouble si tel est leur choix (et même si cela nous, nous est bizarre, cela est plus fréquent qu'on le pense...)

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Mer 9 Sep - 20:36

Je remonte ce petit sujet que nous avions commencé à évoquer avec toi Touli et Lune aussi. Et pour notre rentrée à nous... Rentrée spirite, d'étude simple...

Certaines explications données ici avancent quelque compréhension déjà sur le trouble, mais nous pouvons continuer de s'y intéresser car il mérite bien son attention pour une bonne compréhension.
Je vous laisse redécouvrir le début de cette discussion si cela vous intéresses et je met ce soir la suite des explications du livre des Esprits sur ce bien mystérieux "trouble" dont on parle souvent...
A toute...

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Jeu 10 Sep - 11:59

Si le premier texte d'AK en haut du topic nous donne déjà une certaine explication de la conscience de l'Esprit après sa mort, le trouble et aussi comment le fait d'avoir en acquit une culture spirite peut être d'une aide précieuse, je vous là donne la suite de ces textes que nous avions déjà un peu développé. Touli, je pense que cela va répondre mieux que moi à certaine des question que tu te poses... Et vous autre aussi peut-être...

......................................
223. L'âme se réincarne-t-elle immédiatement après sa séparation du corps ?
" Quelquefois immédiatement, mais le plus souvent après des intervalles plus ou moins longs. Dans les mondes supérieurs la réincarnation est presque toujours immédiate ; la matière corporelle étant moins grossière, l'Esprit incarné y jouit presque de toutes ses facultés d'Esprit ; son état normal est celui de vos somnambules lucides. "

224. Que devient l'âme dans l'intervalle des incarnations ?
" Esprit errant qui aspire après sa nouvelle destinée ; il attend. "
- Quelle peut être la durée de ces intervalles ?
" De quelques heures à quelques milliers de siècles. Au reste, il n'y a point, à proprement parler, de limite extrême assignée à l'état errant, qui peut se prolonger fort longtemps, mais qui cependant n'est jamais perpétuel ; l'Esprit trouve toujours tôt ou tard à recommencer une existence qui sert à la purification de ses existences précédentes. "
- Cette durée est-elle subordonnée à la volonté de l'Esprit, ou peut-elle être imposée comme expiation ?
" C'est une conséquence du libre arbitre ; les Esprits savent parfaitement ce qu'ils font, mais il y en a aussi pour qui c'est une punition infligée par Dieu ; d'autres demandent à la prolonger pour suivre des études qui ne peuvent se faire avec fruit qu'à l'état d'Esprit. "

225. L'erraticité est-elle, par elle-même, un signe d'infériorité chez les Esprits ?
" Non, car il y a des Esprits errants de tous les degrés. L'incarnation est un état transitoire, nous l'avons dit : dans son état normal, l'Esprit est dégagé de la matière. "
226. Peut-on dire que tous les Esprits qui ne sont pas incarnés sont errants ?
" Ceux qui doivent se réincarner, oui ; mais les purs Esprits qui sont arrivés à la perfection ne sont pas errants : leur état est définitif. "
Sous le rapport des qualités intimes, les Esprits sont de différents ordres ou degrés qu'ils parcourent successivement à mesure qu'ils s'épurent. Comme état, ils peuvent être : incarnés, c'est-à-dire unis à un corps ; errants, c'est-à-dire dégagés du corps matériel et attendant une nouvelle incarnation pour s'améliorer ; purs Esprits, c'est-à-dire parfaits et n'ayant plus besoin d'incarnation.

227. De quelle manière les Esprits errants s'instruisent-ils ; ils ne le font sans doute pas de la même manière que nous ?
" Ils étudient leur passé et cherchent les moyens de s'élever. Ils voient, observent ce qui se passe dans les lieux qu'ils parcourent ; ils écoutent les discours des hommes éclairés et les avis des Esprits plus élevés qu'eux, et cela leur donne des idées qu'ils n'avaient pas. "

228. Les Esprits conservent-ils quelques-unes des passions humaines ?
" Les Esprits élevés, en perdant leur enveloppe, laissent les mauvaises passions et ne gardent que celle du bien ; mais les Esprits inférieurs les conservent ; autrement, ils seraient du premier ordre. "

229. Pourquoi les Esprits en quittant la terre n'y laissent-ils pas toutes leurs mauvaises passions, puisqu'ils en voient les inconvénients ?
" Tu as dans ce monde des gens qui sont excessivement jaloux ; crois-tu que dès qu'ils le quittent ils perdent ce défaut ? Il reste après le départ d'ici, surtout à ceux qui ont eu des passions bien tranchées, une sorte d'atmosphère qui les enveloppe et leur laisse toutes ces mauvaises choses, car l'Esprit n'est pas dégagé entièrement ; ce n'est que par moments qu'il entrevoit la vérité, comme pour lui montrer le bon chemin. "

230. L'Esprit progresse-t-il à l'état errant ?
" Il peut s'améliorer beaucoup, toujours selon sa volonté et son désir ; mais c'est dans l'existence corporelle qu'il met en pratique les nouvelles idées qu'il a acquises. "
231. Les Esprits errants sont-ils heureux ou malheureux ?
" Plus ou moins selon leur mérite. Ils souffrent des passions dont ils ont conservé le principe, ou bien ils sont heureux selon qu'ils sont plus ou moins dématérialisés. Dans l'état errant, l'Esprit entrevoit ce qui lui manque pour être plus heureux ; c'est alors qu'il cherche les moyens d'y atteindre ; mais il ne lui est pas toujours permis de se réincarner à son gré, et c'est alors une punition. "

232. A l'état errant, les Esprits peuvent-ils aller dans tous les mondes ?
" C'est selon ; lorsque l'Esprit a quitté le corps, il n'est pas, pour cela, complètement dégagé de la matière, et il appartient encore au monde où il a vécu, ou à un monde du même degré, à moins que, pendant sa vie, il ne se soit élevé, et c'est là le but auquel il doit tendre, sans cela il ne se perfectionnerait jamais. Il peut cependant aller dans certains mondes supérieurs, mais alors il y est comme étranger ; il ne fait pour ainsi dire que les entrevoir, et c'est ce qui lui donne le désir de s'améliorer pour être digne de la félicité dont on y jouit, et pouvoir les habiter plus tard. "

233. Les Esprits déjà épurés viennent-ils dans les mondes inférieurs ?
" Ils y viennent souvent afin de les aider à progresser ; sans cela ces mondes seraient livrés à eux-mêmes sans guides pour les diriger. "

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Jeu 10 Sep - 13:41

Bonjour à tous !
Lecture très utile.

La question 224 répond bien à la question que je me suis posée : la durée d'errance :

"De quelques heures à quelques milliers de
siècles. Au reste, il n'y a point, à proprement parler, de limite
extrême assignée à l'état errant, qui peut se prolonger fort longtemps,
mais qui cependant n'est jamais perpétuel ; l'Esprit trouve toujours
tôt ou tard à recommencer une existence qui sert à la purification de
ses existences précédentes. "

Donc de ce côté là, il n'y a pas de règle absolue. C'est un point acquis à présent pour moi.

Merci Mag de nous permettre d'avancer en lisant les chapitres car seule (seul) nous n'avons jamais le temps d'ouvrir le livre et aller d'un chapitre à l'autre tranquillement c'est

Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Jeu 10 Sep - 15:16

Mais absolument de rien ma Touli, c'est un plaisir de chercher pour vous, les interrogations que vous avez !... Et elles me servent aussi !... Nul doute !! Et le temps qui vous manque, j'ai la chance de pouvoir le mettre moi à profit pour vous, n'ayant pas d'enfants ni de famille à gérer (sauf vous que j'aime, ma famille spirite et universelle...). Et si cela vous enrichis, cela me comble...

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Jeu 10 Sep - 23:17

Merci Julien, tu me fais grand plaisir de parler ainsi et contente de voir que ce Allan Kardec semble te causer...

Pour bien d'entre nous, nous avons déjà vécu plusieurs vies et avons connu souvent le monde de l'après, même si nous en avons que peu de souvenir le plus souvent.
Le problème, si on peut le nommer ainsi, c'est que nous avons besoin d'affirmer sur terre nos compréhensions, pour les vivre mieux dans l'autre monde. De les affirmer par une connaissance et une culture active. Je m'explique ; autant pour la plupart d'entre nous donc, avons vécu plusieurs fois cet au-delà, mais c'est bien ici, dans la matière de la terre et ces "challengs" que l'on a à dépasser, que les compréhensions ce gravent en nous ! Ce qui nous fait penser cela, c'est que beaucoup encore vivront "le trouble", malgré l'avoir vécu bien des fois déjà pourtant. Car sur Terre, ils ne se seront jamais ou pas suffisamment posé la question de "qu'est-ce qu'il y a après" ?... Juste cela déjà amène une autre logique de pensée.

Ce que ces textes aussi nous expliquent, et comme nous ici le répétons régulièrement, il faut le dire encore et encore, c'est au travers de sa propre connaissance de l'autre monde ici bas, que nous vivrons moins le trouble. Nous apprenons là aussi que si la culture spirite est importante, elle n'est pas seule responsable de la façon que l'on vivra notre "après", compte aussi la personne que l'on est... Et comme le dit la dernière phrase du paragraphe 165 ; "Le trouble qui suit la mort n'a rien de pénible pour l'homme de bien". C'est en étant des êtres meilleurs par nos sentiments même, que nous vivrons un alors un meilleurs au-delà (car n'oublions que que c'est notre futur à tous...). Ce qui peut là aussi ce comprendre aisément, car l'homme méchant (par exemple) amènera avec lui ce qu'il a dans le coeur, sa méchanceté et l'on comprend que cela puisse être un manque au bien-être dans son l'au-delà. L'homme de coeur (autre exemple), lui amènera aussi son bagage du coeur, et lui c'est de l'amour qu'il amènera alors.

On comprend donc dans ces textes que beaucoup de choses rentrent en compte et pas seulement la culture spirite, même si elle est essentiel. Ce que l'être est, est aussi pour une bonne part, la route qu'il ce formate lui-même pour son propre au-delà.

Pour finir, on apprend là aussi que le trouble pour certaines âmes est nécessaire et utile, car il lui permet alors de prendre un temps pour réfléchir, comme un stand-bay, spécialement prévu pour sa propre conscience, sa vie elle-même, ce qu'il en a fait et ce qu'il aurai pu en faire.

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Jeu 10 Sep - 23:51

Je voulais juste terminé afin de soulever un point qui travaille bien têtes... Dans cette notion de trouble et de sa notion que l'on peut penser punitive. J'aimerai ôter l'idée que l'on à souvent de cela ou même des mauvaises actions qui seront rendues alors comme une "punition". Cela était à quelque chose prêt la version donnée par Kardec en son époque qui était encore très emprunte de religion... D'où cette idée punitive.

Les Esprits aujourd'hui parleraient plutôt de relation de cause à effet, de répercutions naturelle de ce que l'on à fait, mais pas dans le sens punitif.
L'au-delà sera alors le moment de la prise de conscience, de la notion d'aimer, de la notion du pardon, prise de conscience parfois très douloureuse, pas celle qui absout, mais celle qui met face à ses responsabilités et au mal causé pour le dire différemment. La nouvelle vie sera alors l'occasion de changer, de comprendre, d'aimer, pourquoi pas aussi retrouver ses anciennes "victimes" pour évoluer ensemble.

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Ven 11 Sep - 17:03

Je veux rebondir sur ce qu'à dit Mag. Le fait de se retrouver ensemble dans une autre vie (ses anciennes "victimes").
Avec mes parents et ma soeur, nous avons l'impression d'avoir déjà vécu ensemble dans une vie antérieure, mais avec des rôles différents. Alors, je me dis pourquoi pas. Avec une autre personne de ma connaissance j'ai aussi cette sensation.
Julien
Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Sam 12 Sep - 17:44

Oui, je pense que nous vivons souvent avec les mêmes personnages au gré de nos multiples vies et que l'on "se reconnaît" quelque fois.
Par "anciennes victimes", la encore je pense qu'il faut replacer dans notre époque ces écrits là, et ce serai ici plus dans une idée de ce retrouver face à ceux envers lesquels on aurai pu être blessant, méchant et ainsi pouvoir changer ces deux âmes qui ne s'aimaient pas, en deux âmes qui apprennent à s'aimer (du moins, c'est mon idée...).

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
anne
membre fidèle & actif


Féminin
Nombre de messages : 645
Age : 60
Localisation : France
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Ven 1 Juin - 13:25

je remonte le sujet

Ce qui semble etrange est qu l'on puisse se souvenir de vies anterieures mais pas à proprement parler de l'au dela !!!
Par contre j'ai de lointain souvenirs de couleurs formes totalement differentes de ec qui existe sur terre et une façon de me mouvoir/pensées differentes..

Mais le lien commun avec cette vie c'est l'amour je me souviens le rechercher c'etait le seul but, unique preoccupation il n'y avait pas ce que l'on trouve ici bas: pas de travail à proprement parler terrestre , pas denourriture aucun lien physique mais la pensée qui travaillait sans cesse et sans repss ( pas de fatique)..

je en sais pas ce que s'est j'ai juste l'impression d'avoir vecu cela et juste apres d'etre tombée sur terre !!

Pour le trouble oui certainement les gens enchainer à toute cequi represente cettet vie !! mais ceux qui sont ouverts à autres choses qui attendent autre chose et sont pres à l'accepter ce doit etre beaucoup plus facile de quitter la terre !! perso ce qui m'ennuierais c'est de quitter la nature qui est magnifique les arbres, les montagnes la mer mais d'un autre cote je me dis qu'alors libéree de ce corps je pourrai voler et me rendre ou je veux il n'y aura plus de limite je pourrai traverser les volcans en irruptions comme me retrouver en pleine mer et profondeur avec les dauphins, baleines et autres especes..je n'aurai plus faim ( adieu gourmandise:Smile plus froid , pas besoin de sommeil, pas besoin de respirer d'aller aux wc etc ( oui je sais c'est tres terrestre n'empeche) et je pourrai tout voir et découvrir!!

Lorsque j'etouffais au depart j'etais paniquée c'est tres angoissant puis je me suisi rappellée que lorsqu'on fait de l'apnée ( ce que je faisais autrefois) il arrive un moment ou l'on a plus vraiment envie de respirer en ce concentrant, j'ai alors penser que j'alllais mourir ainsi et qu'au final se serait pas si pire que cela car 2 minutes apres je serais libérée de ce besoin de respirer que j'allais me trouver en forme 24h/24 sans etre enchaine à tus su ces tracas humains !!
c'est bien notre instinct animal lie au corps qui nous met la pression nous fouu la trouille pour proteger notre enveloppe charnelle si on en l'avait pas on se laisserait tres certainement mourrir dans certains cas... Il doit d'ailleurs s'estomper avec maladies pour permettre au mourant de partir en paix sans angoisse..

C'est vrai aussi que les etres evolués ne craignent pas la mort et que beaucoup de personnes bonnes partent en souriant !!( lorsquelle se rendent compte de leur depart) le probleme est qu'il ne faut pas regarder en arriere ( ceux que l'on laisse) perso c'est une tres grande angoisse pour moi et une des raisons majeures pour laquelle bien que ralant lorsque ça ne va pas je m'accroche dare dare motus souvent il m'arrive de dire " j'en ai marre de cette vie j'aimerai qu'elle finise et pouvoir enfin voler" et 2 secondes apres " n'ecoutes pas les conneries que je dis Seigneur car ici j'ai beaucoup de choses à faire je suis venue pour cela alors donne moi une longue vie et surtout la patience qui me manque et plus de courage".. je pourrai revenir avec une autre enveloppe mais il me faudrait tout recommencer l'enfance etc et j'en ai ni la motivation ni le courage je l'avoue humblement j'y suis j'y reste !! l'age adulte c'est avoir une certaine liberté, là je me dis si fallait repartir de 0 j'aurai pas la patience!!
D e toute façon c'est notre Père Celeste qui decide nous nous savons qu'on en doit pas abreger cette vie cela me fait penser à l'iamge suivante : notre pere nous aurait envoye travailler dans les bois, champs etc et seulement lui pourait nosu dire et ordonner de rentrer à la maison et celui qui en aurait marre et choisirait de rentrer prematurement sans perrmission serait en quelques sortes celui qui met fin à sa vie, entre temps on pourait aussi trouver des accidents et des agressions qui nous renverraient pus vite pres de notre père mais pour la majorité il faudarit attendre l'appel de notre Père
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Ven 1 Juin - 15:56

Bonjour à tous,
Anne a écrit:
Ce qui semble etrange est qu l'on puisse se souvenir de vies anterieures mais pas à proprement parler de l'au dela !!!
Je ne sais pas si ce que je vais répondre est idiot mais je pense que l'on ne se souvient pas parce qu'il nous serait insupportable de revivre une incarnation sereinement. De la lumière on replonge dans les ténèbres.
La mémoire de l'esprit est inhibé de façon à pouvoir mener à bien son incarnation. Déjà il est bien souvent ou je me sens mal et pas à ma place et je me dis " mais qu'est ce que je fiche ici" Il y a tant de choses qui dépassent l'entendement que j'ai l'impression d'être en exil (ce qui est le cas d'ailleurs).
Anne a écrit:
perso ce qui m'ennuierais c'est de quitter la nature qui est magnifique les arbres, les montagnes la mer mais d'un autre cote je me dis qu'alors libéree de ce corps je pourrai voler et me rendre ou je veux il n'y aura plus de limite je pourrai traverser les volcans en irruptions comme me retrouver en pleine mer et profondeur avec les dauphins, baleines et autres especes..
Es tu sure que tu ne reverras plus tout cela lorsque tu retourneras à la maison? Le monde de l'esprit est en corrélation avec les autres mondes matériels, ce qui veut dire pour moi qu'en tant qu'esprits nous pouvons jouir de la vue des beautés des différentes natures mais nous les verrons encore plus belles car avec les yeux de l'esprit qui retrouvera ses facultés complètes.

Discutions intéressante que ce sujet sur le trouble après la désincarnation. Je pense que très très peu de gens ont souvenir de vies antérieurs. Il y a parfois quelques bribes qui peuvent refaire surface à un certain moment et je pense que cela nous est donné pour nous fait progresser et comprendre certaines choses. Mais le fait de retourner dans un corps de chair nous fait oublier ce que nous étions avant. Seule reste une intuition au plus profond de soi qui démontre que l'on atteint une certaine compréhension.

Ce que j'aimerai savoir c'est: sachant que la vie perdure au delà de la mort physique, si l'on a une bonne morale, que l'on connaisse les préceptes spirites l'état de trouble sera très faible voir inexistant. Alors qu'en est il d'une personne qui répond à ces critères qui meurt d'une façon rapide, (style accident de voiture et mort sur le coup ou assassinat) est ce que cet esprit malgré qu'il devrait rapidement prendre conscience de son état, peut être victime du trouble au vu de la façon dont il s'est désincarné? car il est dit dans les ouvrages de A.K qu'une mort violente peut être cause du trouble.
Je pense toute fois qu'une personne qui est avancé en morale et compréhension même si elle meurt subitement ne ressentira pas ou très peu cet état de trouble. Qu'en pensez vous?
Revenir en haut Aller en bas
anne
membre fidèle & actif


Féminin
Nombre de messages : 645
Age : 60
Localisation : France
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Ven 1 Juin - 17:06

A propos d'evolution je pense que certains vont avoir des surprises ( je dis cela humblement) parceque pour eux l'evolution s'arrete au savoir mais leur mentalité elle n'a rien d'evoluée , ils sont encore tres accrochés à tout ce qui est terrestre et pas du moindre...Ils ont beau dire je suis evolué parceque je crois en si ou ça je sais si ou ça mais en fait ils ne le vivent pas que pour se sentir supérieurs aux autres ( se la pete grave)voir mesquineries et parfois pure mechanceté...
Ceux là vont vraiment en Ch... parce que justement ils avaient la connaissance que d'autres n'ont pas eue, ça va pas etre de la tarte de se désincarner et vu le taux de leur suffisance ils ne voudront pas en plus !!

Perso ce n'est pas cela qui me fait peur je sais que mon Ange gardien serra là et me guidera mais par contre revoir ma vie ça ma faire mais me faire.... Enfin on y passe tous va falloir que je m'y fasse esperant ne pas voir une trop mauvaise note( la moyenne serra deja pas si mal mais je perferai un 12/20 faut que ej m'ameliore pour ça...Dans ma vie future je vais essayer un 14 !!! lol je sens que là je vais faire des choses plus interessantes !! je vais travailler pour cela ( on prepare son avenir dans cette vie actuelle)
Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Ven 1 Juin - 17:51

Si nous sortons un peu du sujet initial qui est "le trouble spirite", il faut reprendre certain points posés là.

Anne tu nous dis ; "Ce qui semble etrange est qu l'on puisse se souvenir de vies anterieures mais pas à proprement parler de l'au dela".
L'on peut très bien se souvenir soit de vies intérieures, soit de moments passés dans l'au-delà. De multiples témoignages vont en ce sens. Mais dans la grande majorité cela nous est voilé au retour en la vie incarnée. Pour ce qui est des vies antérieures la première raison en est et comme aussi souligné par Chénoa, parce que si nous aurions un entier et total souvenir de toutes nos vies passées, nous serions souvent extrêmement choqué par toutes nos mauvaises actions commises, comme celles qui nous également été infligées. Au regard de l'histoire de cette planète, nous constatons sans faire de révélation que bien des atrocités ont été commises, atrocités commises par ni plus ni moins que nous autres dans nos anciennes vies. L'histoire de la Terre et de ces hommes n'est autre que la notre. Comment dans le cas de figure, où nous aurions un souvenir entier de nos vies passées, regarderions nous par exemple ce père d'aujourd'hui qui dans l'ancienne vie fut notre bourreau ou notre assassin ? Ou encore comment nous regarderions en nous sachant nous même le bourreau ou l'assassin ? Le poids de la culpabilité serait alors trop fort et c'est bien l'oublie de nos vie passées qui nous permet un avancement et si j'ose dire pouvoir repartir sur du neutre.

Pour ce qui est du souvenir de l'au-delà ou de ce qu'on y a vécu, c'est aussi un peu semblable, nous avons à vivre des expériences marquées dans la matière de la Terre, il nous serait alors un sacré imbroglio de mélanger l'entendement de la vie incarnée de celle désincarnée. Cet oublie qui n'est que momentané nous est nécessaire pour faire notre chemin ici bas. Mais encore une fois, cet oublie n'est que momentané.

Pour ce qui est de la crainte de perdre les bonnes sensations apportées par notre mère nature Anne, j'aurais juste envie de te dire et de te rassurer en te disant, sans rentrer dans les détails, que l'au-delà te montrera d'autres merveilles... Se sera comme pour tous, "un retour à la maison"...

Pour ce qui est de l'appréciation des "personnes évoluées", tu as raison, l"évolution d'une personne ne devrait pas seulement être comprise par le biais de la culture mais aussi par celle de la morale, de l'amour que l'on donne ou pas, de la charité dont on fait preuve ou pas, de la compassion et de l'empathie dont fait également preuve ou pas.

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
anne
membre fidèle & actif


Féminin
Nombre de messages : 645
Age : 60
Localisation : France
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Sam 2 Juin - 13:25

Pour le souvenir de vies anterieures je suis d'accord avec toi à 100% heureusement parfois on n'en a que des bribes ou alors on sait mais c'est flouté il me semble que si on se souvenait comme d'hier se serait tout simplement invivable te ingerable!! la plupart du temps on a un apperçu general, parfois des details tres precis sur telle ou telle chose souvent en correlation avec cette vie actuelle cela nous permet de comprendre pourquoi nous avons une aversion, une mefiance ou au contraire direct de l'amour pour une personne..

Revenir en haut Aller en bas
christelle andres
Nouveau posteur


Féminin
Nombre de messages : 15
Age : 43
Localisation : alsace
Date d'inscription : 31/05/2012

MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Dim 3 Juin - 17:45

Bonjour tout le monde, je me permet de vous faire part de ma propre expérience.
Le fait est que ces 7 dernières années j'ai été amenée à me souvenir de 7 de mes vies antérieures, à en revivre des moments clés.
Pour 3 d'entre elles j'en avaient des flash et des cauchemards depuis ma tendre enfance.

A chaque fois que je me retrouve projetée dans le passé: je ne vois pas la scène , je la vis, je suis à nouveau dans mon corps de l'époque. Je dois dire que c'est assez violent, dans le sens où les vies que l'on m'a montré sont des vies qui ont laissé des portes grandes ouvertes après ma mort. Les scènes que j'ai donc été amenée à revivre n'étaient pas heureuses, elles étaient souvent pleines de douleurs morales et/ou physiques intenses.

Ces retours dans mes passés m'ont permis de comprendre pourquoi je trimbalais certaines angoisses, pourquoi j'avais certaines réactions dans certaines situations bien précises, j'ai donc pu me réparer, me guérir.

Mais j'ai aussi et surtout pu pardonner à ceux qui nous avaient fait tant de mal à moi et aux miens et me pardonner le mal que j'avais fait parfois pour me venger , la douleur et l'horreur vécue dans certaines de mes vies m'ayant fait perdre la raison .

Cela dit, à chaque fois les mois qui suivent ces révélations, ces retours dans le temps, je suis un peu perdue. Les douleurs passées redeviennent présentes . Au début je luttais contre toutes ces émotions, puis les esprits qui m'entourent et me guident m'ont dit de me laisser envahir par elles et de les vivre enfin pleinement sans les refouler, même si elles se mélangeaient dangereusement avec les émotions de ma vie présente, poussant le déséquilibre jusqu'à ne plus réussir à faire le distinguo entre ma vie ici et maintenant et ma vie là-bas et passée.
J'ai donc suivi leur conseil, et je me suis laissée envahir par la douleur, la peur, la haine, la colère.

Et à bout de force, à bout de larmes, au prix d'efforts énormes j'ai fini par me relever, remettre chaque choses à leur place et enfin à fermer chaque livre que j'avais laissé ouvert, j'ai pardonné, je me suis pardonné et j'ai pu enfin dire au-revoir à tous mes amours ( maris et enfants que l'on m'avaient sauvagement arrachés ).

Aujourd'hui je remercie la Lumière de m'avoir permis de passer par tout cet apprentissage, car il a enlevé le manteau qui m'alourdissait et ma médiumnité c'est considérablement accrue et est devenue plus forte. A chaque épreuve traversée sans m'éloigner de la Lumière, j'ai eu droit à un merveilleux cadeau.

Je n'en ai pas encore parlé sur mon site, mais c'est au programme -).

Voilà je voulais juste vous offrir mon témoignage qui peut peut-être répondre à certains questionnement.

Mag, merci pour tout ce que tu fais, à chaque fois tu m'enlèves les mots de la bouche, quand tu parles j'ai l'imppression de m'entendre -) ça fait du bien, comme une bonne bouffée d'air.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Dim 3 Juin - 20:49

Personnellement, je ne sais pas si je pourrais supporter de revivre mes vies antérieures ... bien que je me dis que ça expliquerait peut-être le pourquoi de certaines choses que je vis et que je ne comprends pas ...

Je me demande pourquoi je suis attirée par telle ou telle personne, sans même les connaître, pourquoi ma vie est liée à telle ou telle personne alors qu'apparemment nous n'avons rien en commun ... et puis, depuis quelques temps, pourquoi ai-je le bonheur de croiser certaines personnes que je découvre et que j'ai l'impression de connaître depuis toujours (petit clin d'oeil à toi tite soeur) ...

Ça me permettrait peut être aussi de comprendre quel est mon but de vie et aussi pourquoi j'ai la chance d'être si bien guidée, si bien protégée de là-haut ... d'ailleurs j'en profite pour envoyer toute ma gratitude à mon ange gardien et à mes guides (car je suis certaine que j'en ai plusieurs)

Merci Christelle pour ton témoignage

Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
bigoudene
membre fidèle & actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 280
Age : 49
Localisation : NORD
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Dim 3 Juin - 21:55

Effectivement Sabdan, magnifique témoignage que nous livre Christelle. Je te rejoint quand tu dis : "je ne sais pas si je pourrais supporter de revivre mes vies antérieures
... bien que je me dis que ça expliquerait peut-être le pourquoi de
certaines choses que je vis et que je ne comprends pas ..."

Je cherche toujours certaines réponses mais je laisse le temps faire son oeuvre et me laisse aussi le temps. A force de vouloir tout comprendre je me mélange parfois les pinceaux !.

En revanche, certains membres ici m'ont appris la patience, qu'il fallait étudier encore et encore... alors un peu chaque jour et plus dès que je le peux !

Je t'embrasse

Bigou
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Lun 4 Juin - 0:12

Bonsoir,

Ce n'est pas de tout repos ce que tu as vécu Christelle et comme tu le dis si bien "j'ai fini par me relever" et que cet apprentissage t'as permis de comprendre et de refermer bien des portes.

Je n'ai pas revécu de vies passées mais il m'arrivait, surtout quand j'étais plus jeune, de me trouver à des endroits que je connaissais (rue, ville, place, monument) alors que cétait la première fois que j'y venais.

Faisant de la généalogie, je me retrouve dans mes arrières grand-mères, il se pourrait bien que j'ai été l'une d'elles. Il me semble connaitre leur vie ; des femmes courageuses, ne rechignant pas devant le travail, devant les épreuves de perdre des enfants car chacune de mes générations passées et jusqu'à ma génération il y a eu pertes d'enfants en bas âge. aussi bien du côté de la famille de mon père que celle de ma mère.

Par contre il m'arrive de voir des ptits bouts d'au-delà, je m'y promène avec mes proches défunts.

Revenir en haut Aller en bas
anne
membre fidèle & actif


Féminin
Nombre de messages : 645
Age : 60
Localisation : France
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Lun 4 Juin - 8:38

Christelle c'est ça je me retrouve en toi... le problème et j'en vais parlé est que les autres qui ne vivent pas cela, ne peuvent pas savoir ( desfois ne veulent pas aussi) combien on peut etre mal et malheureux en revivant certaines vies !! comme tu le dis on revit tout dans le present les memes emotions, sentiments, douleurs etre parfoisi on ne sait plus ou on en est entre le passé et le présent...( je parlais au present de cette vie passée et revivais au present bref vu de l'exterrieur je debloquais total ( pour les moins mechants)

Là encore il apparait que le fait de ne pas es souvenir soit une protection parce que bien peu peuvent le supporter !! deja lorsque tu as du " caractere" c'est tres difficile alors les autres..

Le pire est que les gens qui ne comprennent rien à ce qui arrivent ( dans mon cas des soi-disant sensitifs) s'imaginent qu'on invente des histoires pour les faire Ch ou du mal voir qu'on en tire du plaisir !! j'ai eu cette double souffrance ou entourée de gens qui m'enfonçaient et se sont montrer parfaitement odieux avec moi: je me dis souvent que ça leur ferait pas de mal que ça leur arrive ils se rendraient compte de ce que c'est et peut etre évolueraient un peu en tout cas de façon à etre moins con et plus humains !!

Je ne suis pas sure que l'on soit entoure de bons esprits à ce moment là !! en tout cas dans mon cas perso je pense meme tout le contraire car j'avais atteinds les hauts sommets de morbidité!! je crois même que j'etais poussée au suicide !! c'etait devenu unen chose des plus naturelle de se lever le matinle matin...On va me dire alors pourquoi ne l'as tu pas fait ??? justement je pense que mon Ange gardien est reapparu juste à ce moment là car d'autres pensées sont apparues, une certaine forme de soutient... Mais la douleur j'ai dû la combattre seule et si toi tu as reussi à guerrir en quelque sorte moi elle est etouffée et latente et en demande qu'à réapparaitre... ce qu'elle fait d'une certaine façon dans cette vie actuelle à travers certains proches qui se montrent vraiment infectes avec moi

Vous parliez de bourreaux eh bien je ne crois pas que les gens changent aussi vite et facilement c'est graduel la plupart du temps et puis les methodes ne sont plus les memes ( autres epoques autres moeurs) on ne tue plus physiquement parlant ( devenu rare) mais on tue bien psychologiquement !! le pire est qu'ils sont tres choqués lorsqu'on leur fait remarquer leur comportement !! soit sont de tres mauvaises foi ou alors c'est inconscient..

je dirais que c'est pas inné d'aimer un membre de sa famille et que parfois c'est tout le contraire mais qu'on ne veut pas se l'avouer... Certains disent " mais qu'este ce que tu as pu lui faire pour qu'il agisse ainsi ??ce n'est pas possible forcement tu lui a fait quelque chose !!! bien non !! rien !! si ce n'est que du bien !! dur de recevoir en retour tant de mechancete et le regard scruteur et suspicieux des autres " ça vient pas comme ça forcement tu lui as fait quelqyue chose etc...

Un ami disait evidememnt que tu lui a rien fait ça se resume à ça " plus tu es bon plus tu es con... je pense aussi qu'outre les sentiments qui demeurent d'une vie à l'autre la bonté pour eux est prise comme faiblesse alors on aurait tord de se priver...
Beaucoup de famille ont leur " souffre douleur" faut pas se leurrer et le pire pretendent les aimer et pleurnichent bien fort quant ils viennent à disparaitre!!!
Revenir en haut Aller en bas
christelle andres
Nouveau posteur


Féminin
Nombre de messages : 15
Age : 43
Localisation : alsace
Date d'inscription : 31/05/2012

MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Lun 4 Juin - 9:36

Bonjour Anne,

Tu as raison , prendre connaissance de nos vies antérieures est quelque de très traumatisant, de très déstabilisant .
Moi aussi je parlais de mes passés au présent , et à chaque fois, pour chacun d'entre eux.

Il faut que tu comprennes une chose essentielle Anne, c'est que nous avons fait ce choix avant notre réincarnation, celui de cette souvenance, et si nous l'avons fait c'est parce qu'elle nous était utile pour avancer.

Il est vrai que je déconseille aux personnes qui me le demandent de chercher à savoir, car c'est une terrible épreuve. Si nous venons au monde en oubliant nos passés c'est pour nous permettre de vivre sans le poids des traumatismes et de nos erreurs passés. Prendre connaissance de nos vies antérieures revient à vivre avec le poids de cette vie présente , plus toutes les autres, et le fardeau devient très lourd.


Je peux te dire, pour l'avoir vécu 7 fois ( et il m'a été annoncé que j'allais en découvrir d'autres ) que les douleurs et les perturbations que cela engendre ne sont pas insurmontables. Moi je pouvais en parler à mon mari, qui bien que ne comprenant pas, me laissait pleurer tout mon saoul. Mais je vivais cela seule, on est toujours seule face à ce genre d'expérience, nos proches, qu'ils soient bienveillants ou non ,n'y peuvent rien.

Il nous est donné de revivre ces douleurs pour enfin y mettre un terme.

Ne cherches pas autour de toi ce qui se trouve en toi Anne.
L'amour, la tendresse, le pardon tu les as en toi, il faut simplement que tu aprennes à t'en faire cadeau au lieu de ne les offrir qu'aux autres.

Moi aussi pendant longtemps j'attendais de mes proches des choses qui ne venaient pas, je me sentais comme le vilain petit canard, jusqu'à ce que je comprenne que je ne pouvais pas les changer,et que c'était à moi de m'aimer, de m'encourager et que je devais me faire confiance.
C'est un long travail car il faut changer tout une façon de penser et d'être, mais tu peux le faire.
Toute cette énergie que tu dépenses en amertume, utilise la pour toi Anne, fais en une force et non un parasite, car pour l'instant, à force d'attendre das autres ce que de toute évidence ils ne peuvent ou ne veulent pas t'offrir, tu es amère et triste. Ne le sois pas, laisse les et ce que tu attends d'eux, donne le toit toi -même.
Aimes-toi ,écoutes-toi, acceptes-toi.

Moi aussi j'ai songé plus que de raison à mettre fin à mes jours, fort heureusement c'est du passé, mais ce sentiment est légitime lorsque l'on perd tous ses repères et que la douleur nous étouffe. La douleur est toxique dans le sens où elle nous fait voir les choses à trravers un miroir déformant, elle exacerbe en nous les sentiments de colère, de rancoeur, de solitude. Ne les laisse pas te dominer, bats-toi comme une tigresse pour reprendre le contrôle sur ces émotions.

Cette force tu l'as en toi, je la sens dans chacune de tes paroles.

Dis-toi bien une chose Anne, c'est qu'il est important d'accepter les gens tels qu'ils sont, tu ne peux pas les changer. Chacun évolue à son rythme et il faut apprendre à respecter cet état de fait, même si parfois on aurais une grande de vie de les secouer comme des pruniers.

Lorsque tu vis avec des personnes toxiques et qui te font de mal , alors éloignes-toi d'elles, c'est la meilleure chose que tu puisse faire.

Tu as besoin de toute ton énergie pour retrouver un équilibre , et de toute ta force pour dire au-revoir au passé.
Ne dépenses pas inutilement l'un et l'autre dans des choses qui ne dépendent pas de toi.

Il ne faut jamais perdre de vue que , même si tout comme moi tes anciennes vies se sont mélangées à ton présent, il faut qu'elles retournent dans le passé. Et seule toi peut le faire.

Pour me relever, il a fallu que je cesse de me rebeller contre le mal qui nous avait été fait à moi et aux miens, il a fallu que je comprennes que j'avais assez souffert de tout cela, que tous ces siècles de douleurs et de rage avaient assez duré et que la paix, la sérénité et mon avenir passaient par cette acceptation, ce lâcher prise, ce pardon.

Tu peux le faire Anne, concentres tes forces sur toi, et cette fabuleuse capacité d'amour qui est en toi, serres toi en pour t'aimer TOI.


Et puis d'ailleurs tu n'es plus seule, je n'ai rencontré dans ce forum que de très belles personnes, alors si tu as besoin d'en parler nous sommes toutes et tous là.

Si tu veux que l'on en parle, on peux le faire par le biais de ce forum , mais si tu a besoin de plus d'intimité dans quelques jours je pourrais te donner l'adresse de mon blog ( je ne suis inscrite que depuis jeudi donc pour l'instant je ne peux pas il faut que j'attende 7 jours ).



N'hésites pas surtout Anne.

Courage, je t'envois tout mon amour et ma lumière

Christelle
Revenir en haut Aller en bas
anne
membre fidèle & actif


Féminin
Nombre de messages : 645
Age : 60
Localisation : France
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Lun 4 Juin - 10:45

je ne suis pas amer Christelle mais triste oui parfois..
On dit qu'il faut séloigner desgens toxiques mais j'ai mis pas mal, d'annees à comprendre que ce n'etait pas moi qui etait mauvaise ou je ne sais quoi mais bien eux qui me detruisaient à petit feu..( car on te fais toujours culpabilise) seulement lorsqu'il ya lien de famille tu as un devoir vis à vis d'eux rien n'est simple à moins d'etre tres egoiste comme beaucoup le sont il faut reconnaitre que oui par ses sentiments on profite de vous et on se fait bouffer..

Il faut de la patience beaucoup !! mais lorsque l'on vient sur terre o na aussi choisi ce qui va nous tomber dessus !! le prob pour eux ils ne s'en rendent pas compte sont tellement assurés de mon total devouement inconditionnel( corps et ame) c'est que je n'ai nulle intention de revenir avec eux !! je ne veux absolument pas me reincarner parmi eux la prochaine fois , je ne leur veux aucun mal mais je me detache... ils m'en ont trop fait voir;.. alors je ne partiorai pas dans cette vie je fais mon devoir mais ailleurs j'estime queje serais libérée !! certain vont penser que c'est mechant de ma part mais non !! simplement que j'estime avoir le droit de " souffler" un peu ... D'exister un peu tout simplement..
Revenir en haut Aller en bas
salamandre
Nouveau posteur


Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 45
Localisation : GIRONDE
Date d'inscription : 28/05/2012

MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Lun 4 Juin - 23:10

bonjour anne j ai lu votre dialogue je peux comprendre ton ressenti car tout a chacun moi aussi j ai eu mon lot de douleurs a chercher sans arret a me faire aprecier par des gens qui tout compte fait ne m apprecierai jamais et au fil du temp apres un travail sur soi on se rend compte que tout compte fait les plus malheureux c est eux alors on arrive a surmonter cela et la douleur colere s en vont souvent les gens malheureux sont jaloux lorsque toi tu degages du bonheur la joie de vivre tout simplement
Revenir en haut Aller en bas
anne
membre fidèle & actif


Féminin
Nombre de messages : 645
Age : 60
Localisation : France
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Mar 5 Juin - 14:48

DEVANT LA REACTION ET PERCEPTION DE CERTAINE PERSONNE JE VAIS EFFACER TOUS CES MESSAGES ET A L'AVENIR M'ABSTENIR DE ME CONFIER !!
je sais ce que vaut l'etre humain mais je ne m'attendais pas à cela dans un forum ou l'on parle d'amour de son prochain et qu 'heureusement beaucoup en parle et le vive!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Mar 5 Juin - 17:47

Bonjour Anne,

durant cet échange, je ne vois aucune réaction négative ou manquant d'amour ...

peut-être serait-il intéressant d'approfondir et de comprendre ce qui t'a blessé dans ce qui a été dit ?

les communications par écrit sont toujours dangereuses vu qu'on ne voit pas la réaction de la personne en face de soi et on peut être blessé ou blesser quelqu'un alors que ce n'est pas le but recherché ...

je t'envoie plein de bisous
Revenir en haut Aller en bas
Louik
membre fidèle & actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 408
Age : 40
Localisation : Dans la lune....
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Mar 5 Juin - 19:53

Ça m’étonnerai FORT que qq1 ici ai voulu être désagréable avec toi Anne.....

Citation :
seulement lorsqu'il ya lien de famille tu as un devoir vis à vis d'eux rien n'est simple à moins d'etre tres egoiste comme beaucoup le sont il faut reconnaitre que oui par ses sentiments on profite de vous et on se fait bouffer

En tout cas que ce soit de la famille ou pas, je ne suis pas trop d'accord avec ce que tu dis: pour moi le mieux c'est de s éloigner des gens mauvais..... si c'est pour se faire du mal quel intérêt?? ?? enfin ..... je ne connais pas l'histoire non plus, donc pour pouvoir donner un avis..... dur!!
Revenir en haut Aller en bas
anne
membre fidèle & actif


Féminin
Nombre de messages : 645
Age : 60
Localisation : France
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   Mar 5 Juin - 20:29

Non pas sur le fofo et je n'ai plus envie d'en parler.........
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: .LE "TROUBLE" (suite disc n°3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
.LE "TROUBLE" (suite disc n°3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ ENTENTE-SPIRITE-FR ~  :: ENTENTE SPIRITE fr :: PRESENTEZ-VOUS... :: LE SPIRITISME :: NDE,VOYAGE ASTRAL, REVES :: MEDUIMNITE :: GUIDES, PROTECTIONS :: ESPRITS, FANTOMES, POLTERGEISTS :: LA REINCARNATION :: VIE ANTERIEURE, AU-DELA-
Sauter vers: