~ ENTENTE-SPIRITE-FR ~

~ FORUM DE DISCUSSION SUR LA CONNAISSANCE & LA COMPREHENSION DU SPIRITISME ~
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 .INFLUENCE DE LA MEDIUMNITE SUR LA SANTE, LE CERVEAU, LES ENFANTS.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MAG (admin)
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: .INFLUENCE DE LA MEDIUMNITE SUR LA SANTE, LE CERVEAU, LES ENFANTS.   Mer 24 Fév - 20:03

En réponse aux questions que tu poses Lune sur ton enfant et vis-à-vis de ton impression qu'il puisse avoir lui aussi, le don de sa maman et pourquoi même répondre un peu sur ton sujet avec ton amie du boulot...
Je t'ai donc trouvé cela dans le livre des médiums, au chapitre " Influence de la médiumnité sur la santé, le cerveau et les enfants ".

J'ouvre alors ce post au lieu de le mettre à la suite de ton topic, car nous pourront ici en discuter ensuite et peut-être cela intéressera aussi d'autres qui tomberont sur ce titre.
C'est un sujet qui mérite une grande attention pour que nos petits soient en bon condition afin de pouvoir profiter au mieux de l'apprentissage que nous adulte pouvons leur offrir sur ce thème.
Espérant qu'il t'aide dans ton cheminement avec tes enfants, et qu'il vous aide aussi vous autre...

............................................
221. 1. La faculté médiumnique est-elle l'indice d'un état pathologique quelconque ou simplement anomal ?
"Anomal quelquefois, mais non pathologique ; il y a des médiums d'une santé robuste ; ceux qui sont malades le sont pour d'autres causes."

2. L'exercice de la faculté médiumnique peut-il occasionner la fatigue ?
"L'exercice trop prolongé de toute faculté quelconque amène la fatigue ; la médiumnité est dans le même cas, principalement celle qui s'applique aux effets physiques ; elle occasionne nécessairement une dépense de fluide qui amène la fatigue et se répare par le repos."

3. L'exercice de la médiumnité peut-il avoir des inconvénients par lui-même au point de vue hygiénique, abstraction faite de l'abus ?
"Il est des cas où il est prudent, nécessaire même, de s'en abstenir ou tout au moins d'en modérer l'usage ; cela dépend de l'état physique et moral du médium. Le médium le sent d'ailleurs généralement, et lorsqu'il éprouve de la fatigue il doit s'abstenir."

4. Y a-t-il des personnes pour lesquelles cet exercice ait plus d'inconvénients que pour d'autres ?
"J'ai dit que cela dépend de l'état physique et moral du médium. Il y a des personnes chez lesquelles il est nécessaire d'éviter toute cause de surexcitation, et celle-ci est du nombre."

5. La médiumnité pourrait-elle produire la folie ?
"Pas plus que toute autre chose lorsqu'il n'y a pas prédisposition par la faiblesse du cerveau. La médiumnité ne produira pas la folie lorsque le principe n'y est pas ; mais si le principe existe, ce qu'il est facile de reconnaître à l'état moral, le bon sens dit qu'il faut user de ménagements sous tous les rapports, car toute cause d'ébranlement peut être nuisible."

6. Y a-t-il de l'inconvénient à développer la médiumnité chez les enfants ?
"Certainement, et je soutiens que c'est très dangereux ; car ces organisations frêles et délicates en seraient trop ébranlées et leur jeune imagination trop surexcitée ; aussi les parents sages les éloigneront de ces idées, ou du moins ne leur en parleront qu'au point de vue des conséquences morales."

7. Il y a cependant des enfants qui sont médiums naturellement, soit pour les effets physiques, soit pour l'écriture et les visions ; cela a-t-il le même inconvénient ?
"Non ; quand la faculté est spontanée chez un enfant, c'est qu'elle est dans sa nature et que sa constitution s'y prête ; il n'en est pas de même quand elle est provoquée et surexcitée. Remarquez que l'enfant qui a des visions en est généralement peu impressionné ; cela lui paraît une chose toute naturelle, à laquelle il prête une assez faible attention et que souvent il oublie ; plus tard le fait lui revient en mémoire, et il se l'explique aisément s'il connaît le spiritisme." (Mag : cela revient à ce que tu disais Louik...)

8. Quel est l'âge auquel on peut, sans inconvénient, s'occuper de médiumnité ?
"Il n'y a pas d'âge précis, cela dépend entièrement du développement physique et encore plus du développement moral ; il y a des enfants de douze ans qui en seront moins affectés que certaines personnes faites. Je parle de la médiumnité en général, mais celle qui s'applique aux effets physiques est plus fatigante corporellement ; l'écriture a un autre inconvénient qui tient à l'inexpérience de l'enfant, dans le cas où il voudrait s'en occuper seul et en faire un jeu."

222. La pratique du spiritisme, comme nous le verrons plus tard, demande beaucoup de tact pour déjouer les ruses des Esprits trompeurs ; si des hommes faits sont leurs dupes, l'enfance et la jeunesse y sont encore plus exposées par leur inexpérience. On sait en outre que le recueillement est une condition sans laquelle on ne peut avoir affaire à des Esprits sérieux ; les évocations faites avec étourderie et en plaisantant sont une véritable profanation qui ouvre un facile accès aux Esprits moqueurs ou malfaisants ; comme on ne peut attendre d'un enfant la gravité nécessaire à un acte pareil, il serait à craindre qu'il n'en fît un jeu s'il était livré à lui-même. Dans les conditions même les plus favorables, il est à désirer qu'un enfant doué de la faculté médiumnique ne l'exerce que sous l'oeil de personnes expérimentées qui lui apprendront, par leur exemple, le respect que l'on doit aux âmes de ceux qui ont vécu. On voit, d'après cela, que la question d'âge est subordonnée aux circonstances tant du tempérament que du caractère. Toutefois ce qui ressort clairement des réponses ci-dessus, c'est qu'il ne faut pas pousser au développement de cette faculté chez les enfants lorsqu'elle n'est pas spontanée, et que, dans tous les cas, il faut en user avec une grande circonspection ; qu'il ne faut non plus ni l'exciter ni l'encourager chez les personnes débiles ou en grande souffrance psychologique. Il faut en détourner, par tous les moyens possibles, celles qui auraient donné les moindres symptômes d'excentricité dans les idées ou d'affaiblissement des facultés mentales, car il y a chez elles prédisposition évidente à la folie que toute cause surexcitante peut développer. Les idées spirites n'ont pas, sous ce rapport, une influence plus grande, mais la folie venant à se déclarer prendrait le caractère de la préoccupation dominante, comme elle prendrait un caractère religieux si la personne s'adonnait avec excès aux pratiques de dévotion, et l'on en rendrait le spiritisme responsable. Ce qu'il y a de mieux à faire avec tout individu qui montre une tendance à l'idée fixe, c'est de diriger ses préoccupations d'un autre côté, afin de procurer du repos aux organes affaiblis
.

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
Lune
membre fidèle & actif


Féminin
Nombre de messages : 1068
Age : 40
Localisation : le ciel
Date d'inscription : 19/12/2008

MessageSujet: Re: .INFLUENCE DE LA MEDIUMNITE SUR LA SANTE, LE CERVEAU, LES ENFANTS.   Mer 24 Fév - 22:49

Merci Mag, c super !

Alors première chose que je retiens : ne rien provoquer, par contre si c naturel l'entourer de notre savoir afin qu'il sache ce qu'il voit et donc respecter les Esprits qu'ils pourraient voir.

MERCI Lune

_________________
...Lune...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: .INFLUENCE DE LA MEDIUMNITE SUR LA SANTE, LE CERVEAU, LES ENFANTS.   Jeu 25 Fév - 1:59

Kikou Mag ! tu nous a manqué dit dont !

Oui merci pour les textes qui m'intéressent aussi, je cherchais dans le livre des esprits mais il fallait celui des médiums.

Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: .INFLUENCE DE LA MEDIUMNITE SUR LA SANTE, LE CERVEAU, LES ENFANTS.   Ven 26 Fév - 20:19

Merci ma petite mère !... Vous me manquiez aussi...

Sinon oui, je trouve ce texte bien intéressant et on comprend là qu'il n'y a pas d'interdiction pure à ne pas parler de la médiumnité ou même de ce qui ce rapproche du spiritisme aux enfants. Si ce n'est tout de même le fait qu'il ne faut pas surexciter chez eux la médiumnité, comme il nous l'est expliqué plus haut. Car on comprend bien qu'a un âge jeune, la personnalité, le cerveau n'étant pas encore abouti, cela pourrai causer en eux des troubles certains que l'on peut bien imaginer. Car si ce n'est pas évident même pour nous adultes, les enfants ont besoin avant tout de ce construire, de construire leur être propre.
Mais on comprend là aussi qu'il ne faut pas non-plus nier ou fuire leurs questionnements si il en avait. Il faut répondre le plus honnêtement possible à leur question, même si ce n'est pas toujours simple de trouver les bons mots pour l'enfant, il a toujours possibilité de trouver une explication qui conviendra à leur compréhension. Et souvent les images, les métaphores dans ce domaines valent bien de longues explications compliquées.

quand j'étais petite, ma maman me parlait sans gène ni crainte de ces choses là. Alors bien sur, elle parlait à l'enfant que j'étais et elle ne me disais pas les choses comme on peut nous, en parler ici. Mais je ne la remercierais jamais assez de ne pas m'avoir caché ce côté là des choses de la vie, car c'est ce qui m'a permis plus tard, d'avoir une ouverture comme si déjà préparée, à cette compréhension. Sans parler du fait que cela a aussi aiguisé ma curiosité une fois plus grande, dans ce domaine. C'est un peu comme si le fait qu'elle m'en est déjà parlé petite, à alors lever de suite en moi bien questionnements et m'avais prédisposé à croire à certaines choses que je dirai "non-matérielles"... Ma foi était préparé. Juste un énorme merci à elle pour cela. Maman, mon ange, ma protectrice et guide, je t'aime...

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
anne
membre fidèle & actif


Féminin
Nombre de messages : 645
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: .INFLUENCE DE LA MEDIUMNITE SUR LA SANTE, LE CERVEAU, LES ENFANTS.   Lun 8 Mar - 22:11

C'est comme tout on ne peut pas parler de même façon à un enfant en bas age comme on le ferait avec un , un peu plus agé puis adolecent et adulte...deja que l'etre humain est enclin a être trouillard ( ce qui est uen protection comme la douleur)si on commence à parler de mauvais esprits, démons à un enfant on va lui foutre une peur bleue (l'art et la maniere) y'a qu'à voir deja les adultes vous vous souvenez du film " l'exorciste" certaines personnes en sont venues à se suicider à sa sortie......Je sais pas si j'ai bien preparé mes fils mais quant on la visionné ensemble avec le plus jeune on a pris de vrais fou rire et alors il etait encore tres jeune
Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: .INFLUENCE DE LA MEDIUMNITE SUR LA SANTE, LE CERVEAU, LES ENFANTS.   Mar 9 Mar - 18:18

Oui tu as raison Anne, parler de mauvais esprits, de démons, etc à un enfant n'est sans aucun doute pas la meilleurs façon de parler du coté spirite de la vie aux enfants. Et oui, cela ne pourrai que les amener à avoir une peur qu'ils mettront alors bien du temps ensuite pour sans dépêtrer.

Mais leur parler de l'âme, de l'esprit qui vit en chacun de nous, leur parler aussi de certaines grande âmes qui ont parcouru ce monde et de leurs bienfaits accomplis par exemple, sont des choses que nous pouvons leur expliquer. Les enfants aiment aussi les images plutôt que de grands discours et de bien belles images peuvent leur donner un avant goût de la compréhension spirituelle qu'il pourront alors plus tard, s'il ils le souhaitent, décortiquer plus en détails.

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
anne
membre fidèle & actif


Féminin
Nombre de messages : 645
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: .INFLUENCE DE LA MEDIUMNITE SUR LA SANTE, LE CERVEAU, LES ENFANTS.   Mer 10 Mar - 0:38

j'ai emmener mon aine à la source de Ste Genevieve par 2 fois elle l'a guéri je crois que cela suffit pour démontrer à un enfant déjà ce que les Saints peuvent faire...

Perso j'ai plonger mes bras dans cette eau et j'ai ressenti de long courants comme electriques mais qui ne fesaient pas mal c'etait tres étrange...

Les croyants se le disent entre eux elle n'est certes pas aussi connue que Lourdes mais les miracles ont aussi lieu et vu qu'il y a peu de monde ils sont tres nombreux...Ste Genevieve guerit les enfants mais 1 Monsieur qui eait condamné a vu en 1 semaine la composition de son sang changé !! il est gueri !! c'est exactement ce qui s'est passé pour mon fils qui n'etait pas lui condamné et alors que je ne m'y attendais pas un truc benin jun autre jour alors que j'envisageais de l'emmener chez le dermato ( verrue) le lendemain elle n''etait plus là aucune cicatrice !! j'ai reflechis et la vieille je l'avais emmene à la source !!
Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: .INFLUENCE DE LA MEDIUMNITE SUR LA SANTE, LE CERVEAU, LES ENFANTS.   Mer 10 Mar - 23:59

Oui, l'histoire de cette source et de ces vertues bienfaisantes est un bon moyen d'amener l'enfant à ce poser des questions et à en poser aussi.
Entre parenthèse ma maman ce prénommait Geneviève... Tu me fais (ou lui fait...) un petit clin-d'oeil là nenette...
Et ce que tu dis là Anne me fait penser qu'en France et ailleurs, bien des sources dites miraculeuses étaient connues par nos ailleuls et étaient alors utilisées, but ou ramenées pour leurs bienfaits justement. Et si bien des sources miraculeuses existent encore, malheureusement souvent, elles se perdent dans le non souvenir... Je suis presque sur qu'il doit en exister une près de chacun d'entre nous...

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: .INFLUENCE DE LA MEDIUMNITE SUR LA SANTE, LE CERVEAU, LES ENFANTS.   Aujourd'hui à 5:51

Revenir en haut Aller en bas
 
.INFLUENCE DE LA MEDIUMNITE SUR LA SANTE, LE CERVEAU, LES ENFANTS.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ ENTENTE-SPIRITE-FR ~  :: ENTENTE SPIRITE fr :: PRESENTEZ-VOUS... :: LE SPIRITISME :: NDE,VOYAGE ASTRAL, REVES :: MEDUIMNITE-
Sauter vers: