~ ENTENTE-SPIRITE-FR ~

~ FORUM DE DISCUSSION SUR LA CONNAISSANCE & LA COMPREHENSION DU SPIRITISME ~
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Partagez | 
 

 Partage de mon vécu de médium

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Partage de mon vécu de médium   Lun 11 Avr - 19:10

Bonjour à tous,
A la demande de plusieurs membres du forum et pour commencer un début de réponse à leurs questions, je partage avec vous ma façon de comprendre la médiumnité, non par la théorie mais par l'expérience du vécu.

Souvent, certaines personnes étrangères au spiritisme me demandent ce que c'est que cette médiumnité ?

J'utilise alors la métaphore de l'ascenseur; ça n'est qu'une image mais elle aide à la compréhension.
Je leur explique que dans la vie il existe plusieurs "niveaux".
Il y a le Rez-de-Chaussée, le niveau 0, c'est à dire notre quotidien. Vous et moi, on y vit chaque jour, quand on va pas trop mal et qu'on se trouve dans un état à peu près normal.
Il y a ensuite beaucoup d'autres niveaux, les supérieurs ( 1er, 2ème ....) et les inférieurs ( -1, -2... les sous-sols)
Qu'on soit vivant ou mort, nous passons d'un niveau à l'autre suivant l'état dans lequel nous sommes.
Du " fond du trou" au " 7ème ciel" pour reprendre les expressions les plus populaires.

La différence, c'est que le médium a choisi de s'incarner dans "un ascenseur" qui lui permet de voyager dans les différents niveaux.
Celui-ci s'arrêtera au niveau correspondant à l'état de l'esprit du médium.
Vous comprendrez donc toute l'importance des pensées du médium.
Cet ascenseur est assez particulier : il n'y a pas de lumière et la maîtrise de l'ouverture des portes nécessite un apprentissage.

Donc, vous êtes jeune médium : Vous ne voyez rien, vous êtes seul, et les portes s'ouvrent indépendamment de votre désir, sur un niveau qui vous réserve à chaque fois la surprise de voir arriver des esprits plus ou moins bien.

Pour le peu que vous soyez pas en forme, voire déprimé ou pire, l'esprit qui se présente vient donc d'un niveau inférieur; il peut tenter de rentrer en force; C'est la possession; ou chanter à tue-tête ses idées noires dans la radio de l'ascenseur, c'est l'obsession.

Dans de meilleurs cas, vous avez de la chance et votre faculté vous emmène dans des niveaux supérieurs, pas forcément très élevés mais où les esprits sont plus courtois. Les portes s'ouvrent, mais ils restent à l'extérieur, sur le pallier. On les voit et ils peuvent nous envoyer des images, des flashs pour que nous comprenions ce qu'ils veulent nous dire.
D'autres n'attendent pas que les portes s'ouvrent, ils utilisent la radio de l'ascenseur pour communiquer. On les entend.
Plus tard, on pourra même ouvrir la porte pour vérifier l'identité de l'esprit.
Si toutefois ils entrent dans l'ascenseur, c'est avec délicatesse comme pour l'écriture automatique.

Certains prennent le temps de discuter avec vous pour vous aider, et non pas seulement communiquer pour leurs proches.
Ils vous conseillent et vous donnent des "trucs" sur le fonctionnement de cette machine "infernale".
Le premier est celui de la canne blanche. C'est encore une image.

Vous vous victimisez : vous êtes un pauvre médium qui subissez votre état, l'expérience vous a donné une aide pour ne pas tomber, la canne blanche.
De médium inconscient, vous êtes devenu médium débutant.

En plus de ne pas trébucher, vous avez appris grâce à elle à vous repérer, vous avez pris de l'assurance; vous reconnaissez les autres grâce au développement de votre 6ème sens. Vous avez l'humilité d'admettre que vous ne pouvez vous en passer.
Vous la gardez toujours avec vous au cas où. Si besoin, ça fera une arme redoutable pour vous protéger des indésirables !
Parce qu'il est hors de question de se laisser faire et d'avoir peur.

Cette force de pensée avec le temps se confirme et grâce à elle et aux enseignements que vous avez reçu de toutes vos lectures, vos rencontres... vous commencez à maîtriser l'ouverture des portes.
Vous pouvez même parfois choisir le niveau où vous voulez vous rendre, avec biensûr la permission des esprits supérieurs.

Vos différentes expériences ont confirmé vos convictions et si par chance comme moi, vous avez pu rencontrer de nombreux esprits bienveillants et vos guides, votre certitude accèlère le développement de votre capacité médiumnique.
D'ailleurs vous avez alors à votre bras, leur présence protectrice. Idéal !

Mais rien n'est jamais gagné car nous ne sommes que de pauvres êtres humains incarnés et bien imparfaits. Jamais à l'abri d'états d'âme, de doute... et donc de mauvaises rencontres.

Comme pour l'aveugle, la lumière ne reviendra dans l'ascenseur que lorsque nous redeviendrons esprits.
Alors en attendant, restons sur nos gardes !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Partage de mon vécu de médium   Lun 11 Avr - 19:18

Je voulais juste préciser que cette image, bien éloignée du sérieux des écrits Kardécistes, reste avant tout une métaphore sans prétention.
La pointe d'humour vise à éloigner ceux qui se prendraient trop au sérieux et à dédramatiser la médiumnité qui, je le répète, est une capacité NATURELLE !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Partage de mon vécu de médium   Lun 11 Avr - 21:35

Merci Aurélie,

j'aime beaucoup tes métaphores Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Partage de mon vécu de médium   Lun 11 Avr - 21:43

Bonsoir Aurélie,

Cette métaphore de l'ascenseur vient là m'interpeler et me fait un effet bizarre de déjà vu. Elle me rappelle d'affreux cauchemars qui revenaient sans cesse, comme le tsunami que je vous ai exposé :

je dois préciser que j'habitais un 11ème étage avec un ascenseur pour les étages paires et un ascenseur pour les étages impaires, vous savez avec cette grille en accordéon qu'il faut fermer sinon l'ascenseur ne démarre pas.

Donc, je suis dans l'ascenseur, plusieurs personnes sont avec moi et ça me rassure. Au fur et à mesure des étages, les personnes descendent. Puis, je me retrouve toute seule et je dois aller au 11ème, j'appuie sur le bouton, la lumière s'éteint, et l'ascenseur au lieu de monter, descend. La peur m'envahie, j'appuis sur les boutons pour remonter, là, il stoppe net, la lumière clignote. Il se met à monter, je vois 4-6-8, les numéros des étages défilent. Je me dis "vite mon étage !" et non, il continue 10-12-14, je me dis "aie ! il y a que 15 étages " je me baisse le plus possible car j'ai peur qu'il aille défoncer le plafond du dernier étage. Il s'arrête aussi sec, j'appuis sur les boutons du bas, vlan, il descend à vive allure. Affolée j'appuis sur "stop" il s'arrête donc, enfin presque à un niveau d'étage, je tire la grille et au moment où je veux pousser la porte palière, il fait un sursaut, puis un autre, encore un et je ne peux plus sortir car le palier et soit trop haut, ou trop bas. Là, je sue, je panique grave. Je ferme la grille, J'appuis sur le numéro 11 et là, il monte tout doucement et s'arrête comme si de rien n'était au 11ème. Je sors en courant pour rentrer chez moi, mais je vois sur le mur du palier "6" je ne suis donc pas à mon étage, du coup je grimpe à pied.

Cette période, je l'ai appelé "l'ascenseur de mes cauchemars !" qui a duré des années.

Donc, je peux te dire que selon ta démonstration de l'ascenseur, heureusement pour moi, je ne suis jamais descendue en dessous du rez-de-chaussée-lol !

J'ai bien compris ce que tu veux dire ; plusieurs niveaux, on monte ou on descend, ou on reste sur le palier, mais je ne suis pas sur que celui-ci s'arrêtera au niveau correspondant à l'état de l'esprit du médium.

Citation :
Comme pour l'aveugle, la lumière ne reviendra dans l'ascenseur que lorsque nous redeviendrons esprits


Je pense que nos présentes réincarnations permettent justement de rectifier, de réparer ce qui a été mal fait ce qui a été négligé dans nos vies antérieures pour pouvoir passer au palier suivant. C'est en réparant, en pardonnant que notre lumière se fera plus large et plus douce quand nous seront de l'autre côté. D'ailleurs Mag, nous l'a expliqué à maintes reprises.

Discutons-en justement, c'est de la discussion que jaillie la Lumière !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Partage de mon vécu de médium   Mar 12 Avr - 9:55

Bonjour Planète !

Eh bien, je suis contente que cette histoire ne sorte que de mon imagination et pas de mes cauchemards comme toi !

Tu sais ça n'est qu'une façon de simplifier l'explication de la médiumnité, une façon d'ouvrir le topic et de vous inciter à poser vos questions.

Tu as raison de penser que le niveau atteint ne dépend pas seulement de l'état du médium; il y contribue largement surtout au début.
Parfois, les esprits supérieurs peuvent nous envoyer à des niveaux inférieurs afin de venir en aide aux esprits troublés ou pour des incorporations d'esprits négatifs (je préfère ce terme à "mauvais") dans ce que les groupes spirites appellent des séances de délivrance.

L'ascenceur dans ma comparaison semble être un lieu précis. C'est le point le plus différent de la réalité car
la médiumnité est permanente.
D'un moment à un autre, le médium peut plonger ou monter et changer de niveau. Je ne parle pas ici de niveau d'évolution, mais d'état d'esprit.

Je te donne un exemple: le JT de 20h !
Lorsque je regarde le JT, la somme de catastrophes, de gens dans la détresse.... fait que si je suis dans mon canapé, bien concentrée à regarder tout ça, automatiquement mon état d'esprit va se connecter à ce type d 'évènement ou aux esprits qui en sont décédés.
La médiumnité augmente la sensibilité et nous donne une capacité d'empathie avec ce qui se passe autour de nous.
Il suffit de quelques minutes dans cet état pour que la communication soit possible. Souvent les esprits n'attendent que ça pour venir auprès de nous.

Donc, lorsque nous ne connaissons pas bien notre fonctionnement, eh bien on se retrouve rapidement "accompagné"!
Dans ce cas précis, si je ne veux pas me "mettre à disposition", je mets en route le JT et je l'écoute de loin, histoire de rester informée, sans me concentrer fortement sur ce que je vois et me "connecter".

Un autre exemple: les films d'horreur.
Je vous laisse comprendre dans quel état d'esprit se retrouve un médium adolescent qui ignore sa capacité... du pain béni pour un esprit perturbateur qui se fera un plaisir de continuer à lui faire peur.

Ces exemples concrets sont faciles à maîtriser;
Il n'en est pas de même pour les états plus subtils comme la tristesse ou la dépression, par exemple. Nos vies nous offrent de nombreuses raisons d'avoir des épisodes de "blues".
Pour le médium, ces états sont très dangereux car l'état mental est comme endormi et il ne réagit pas forcément. Son état se renforce par celui de l'esprit qu'il a attiré. C'est comme dans la vie: Si vous appelez un dépressif pour vous remonter le moral... il est fort probable que vous pleurerez ensemble.
La loi universelle d'attraction renforce ce fait et favorise les rencontres entre esprits émettant des pensées similaires (vivants ou morts).

J'ai rencontré de nombreux médiums qui ressentaient cet état de vide, de grande tristesse qui les perturbait
et les déséquilibrait dans leur vie.

Pour éviter tout cela, y a du boulot !
- Travail de la maitrise de son mental , en évitant par exemple les situations risquées ; "se connaître soi-même et cerner ses limites"
- Connaissance des mécanismes de sa médiumnité, autrement dit l'apprentissage théorique et la pratique (jamais seul !)
- Mise en place de protection avec son guide (ils ne nous protègent pas tous de la même façon)
- Avoir la certitude que quoiqu'il arrive "c'est pour le mieux" et que si les esprits supérieurs l'ont permis c'est que ça participe à votre "formation", à votre évolution. On peut parler de FOI.

Je n'aborde ici que les points importants et suis sûre que parmi vous, des médiums en donneront d'autres. Ce n'est que mon expérience personnelle.

(Au fait Planète, "la lumière retrouvée" est la faculté de percevoir - sans la médiumnité- le monde des esprits)

Au plaisir de vous lire.

Aurélie
Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 41
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Partage de mon vécu de médium   Mar 12 Avr - 20:35

Je ne vais pas te remercier encore pour le partage de ton expérience Aurélie, car trop de remerciment tue le remerciement, mais c'est un réel plaisir de te lire. Par ton vécu on comprend vite l'acquit que tu as dans ce domaine, et tes métaphores sont de belles images pour comprendre ta vision de ta médiumnité. Et personnellement, je ne trouve pas tes explications soient très éloignées des écrits de Kardec, bien au contraire même et là encore on sent que ta culture spirite est là, et bien là. C'est avec grand respect de ton acquit que je te lis et que je me plais à te "gratouiller", à te faire parler...

Les points que tu abordes ici, comme par exemple une médiumnité naissante et ces difficultés inhérentes, sont des points souvent évoqués ici. Pourtant, il faudra les répéter encore et encore et ce n'est pas très grâve que de les répéter.

J'ai suis abonnée à "la Revue Spirite Allan Kardec" de Nancy et l'ai reçu avant hier. Sans doute connais-tu déjà ce centre et leur site. Ils évoquent dans celui-ci les groupes spirites naissants, les médiumnités qui s'apprêtent à devenir effectives (ces articles mon beaucoup fait pensé à toi...) Je vous redonne quelques petits éléments à ce sujet que j'ai relevé. Cela ressemble sensiblement à ce que tu expliques plus haut et aussi ce que tu ressens en regardant par exemple le JT...

Une médium du centre raconte...
" ... L'apprentissage des lois de la manifestation des esprits et de la médiumnité fut progressif et les aléas de l'expérience participent à la construction d'une réelle connaissance. Ainsi, il pouvait arriver que le simple fait de parler d'un Esprit supposé endurci, attirait rapidement sa présence qui devenait obsessionnelle auprès du médium. Ce qui donnait lieu à des séances improvisées, particulièrement éprouvantes sur le plan médiumnique et qui devait ce terminer tout ou tard par la délivrance de l'Esprit. ..."

J'aurais alors une question pour toi Aurélie si tu le veux bien. Les esprits ce présentant plus particulièrement à ceux qui peuvent les entendre, le simple fait encore d'évoquer le nom d'un Esprit en présence de médiums, je me pose la question comment toi et en vu que ta médiumnité étant déjà bien développée, comment gères-tu les sensations que tu as en regard par exemple du "simple" journal télé ? J'imagine que tout n'ai pas toujours simple... Que fais-tu de l'Esprit qui passe te voir à ce moment là ? Cela m'interpelle car je comprend très bien que tu puisses ressentir certain esprits en souffrance et je suis curieuse de savoir ce que tu en fais, ce que tu fais de "lui". Le laisses passer ?... Essayes tu de t'en occuper tout en sachant très bien, comme tu en parles plus haut, que seule, et cela même accompagnée de ton guide, l'affaire sera peut-être lourde pour toi ?... Demandes-tu que l'on te laisse tranquille ?...

Je te pose aussi ces questions là, car je sais combien il peut être difficile d'avoir ces ressentis là si présent de la visite d'un Esprit, de savoir quoi en faire cela dans un quotidien "normal" et d'autant plus quand il est en souffrance ou dans le trouble et aussi quand on médium isolé.
Ton opinion, ton vécu, là encore m'interesse...

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Partage de mon vécu de médium   Mar 12 Avr - 22:29

Ma chère Mag,

Merci de bien me gratouiller !!!

Et là tu touches un point sensible que je me décide à aborder ici.
Je connais en effet le Cercle de Nancy pour en avoir fait partie il y a une quinzaine d'année. Ce groupe est à l'origine de mon apprentissage spirite. Malheureusement je les ai quitté rapidement, au bout d' un an, après avoir constaté des pratiques et des comportements qui, selon moi, ne correspondaient pas aux valeurs spirites. Les faits étaient assez graves pour qu'à l'époque je parte sans regret et m'éloigne de ce groupe, mais pas de la philosophie biensûr.

Je n'en dirai pas plus. Je préfère espérer qu'aujourd'hui les personnes ont évolué et que la cause spirite n'excuse plus ces comportements tristement humains.

Ceci étant dit, la présence bienveillante de certains spirites confirmés et sincères m'a longtemps manquée
notamment dans le développement de ma médiumnité et dans l'accueil des esprits, quelqu'ils soient.

Ma grande chance est de n'avoir jusqu'à présent pas été confrontée à des esprits foncièrement mauvais.
Les cas les plus difficiles ont été des personnes troublées, soit par une mort violente (assassinat), soit par leur suicide.

Comme je l'ai évoqué dans un autre topic, mon métier m'a amenée à rencontrer des vivants en grande souffrance; mais dans d'autres services, comme en psychiatrie, j'ai pu connaître la violence, la folie... être moi-même agressée physiquement...
Et depuis, je ressens moins de crainte à affronter ces situations et surtout j'ai appris à savoir comment réagir. Vivant ou mort, pour moi c'est pareil !
La peur amoindrie, je suis tout de même sur mes gardes car parfois on peut trouver plus fort que soit.

Ma médiumnité ne s'est jamais exprimée par l'incorporation, la forme la plus risquée à mes yeux.
Tous ces éléments font que pour l'instant j'ai été grandement protégée mais j'ai conscience du risque toujours présent.

Un dernier point important : mon mari est spirite et j'ai toute confiance en son appui en cas de problème.
Ensemble nous avons déjà aidé des esprits égarés. Car si je le peux, j'aide tous les esprits qui viennent à moi, comme je soigne toute personne dans mon métier; et cela, quelque soit le niveau de difficulté; c'est ma ligne de conduite.
Dans cette tâche, j'ai eu la grande chance d'être accompagnée par des esprits bienveillants fidèles.
Leur rôle est complémentaire et indispensable pour réussir à "dégager" un esprit troublé.
Ce qui explique aussi que je n'appelle jamais un esprit. Il faut absolument que "la rencontre" soit préparée dans l'au-delà et que les guides soient disponibles pour intervenir.
Parce que je le rapelle, ils ne sont pas à notre disposition; c'est nous, médiums, qui le sommes.

Selon les situations, l'intervention va différer à chaque esprit. Pour l'un, une simple écoute va suffire, pour d'autres, il faut trouver les mots qui vont déclencher la prise de conscience de leur état sans les effrayer, parfois on prie ensemble ou ils me confient un message pour leurs proches, ce qu'ils n'ont pas eu le temps de dire et qui les retient près d'eux...
C'est plus ou moins long, plus ou moins compliqué.
En tous cas, très intéressant et vaut bien qu'on prenne le risque. Car être spirite c'est aussi venir en aide à ce qui en ont besoin et respecter son engagement de solidarité entre les vivants et les morts et le principe si cher à Allan Kardec: "HORS LA CHARITE POINT DE SALUT".

Voilà Mag, un nouvel épisode de mes aventures médiumniques ...







Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Partage de mon vécu de médium   Mar 12 Avr - 23:37

Bonsoir à tous,

En gros Aurélie, tu nous dis "attention, danger !" et tu as bien raison, nous le répétons sans cesse sur le forum.

je sais par expérience, qu'après des mois d'étude spirites, on se croit bien informés et n'avoir plus besoin des conseils des autres plus aguéris, parce que nous sommes, à ce moment là, à mille lieux de l'humilité et de la modestie. Quand les mauvais esprits rencontrent ce genre de médiums, c'est sur, c'est du pain béni pour eux.

Je suis passée par là, l'obsession que j'ai subie m'a fait revenir à une réalité certaine de ce que peuvent nous faire subir les mauvais esprits ; les mauvaises idées que l'on nous fait croire bonnes au début et l'illusion de parler à des Saints voire à Dieu. Ensuite, toutes sortes de spectres viennent agités vos nuits, des apparitions flotantes, des sensations que l'on vous touche, juste pour vous réveiller, des voix qui disent ce qu'ils attendent de vous, qui vous disent que vous allez mourir, la peur s'installe et grandie.

Si vous ne vous dites pas "non ! ça suffit !", si vous ne revenez pas de cet enfer, vous allez directement en psychiatrie. Heureusement pour moi, je n'ai pas voulu être dupe que Dieu me parle, ni Jésus, ni les Saints et c'est ce qui m'a sauvée, je pense, avec l'aide de mon Ange Gardien qui m'a redonné la foi par un ultime "lutte ! c'est ton corps !" que j'ai entendu au plus profond de mon intérieur. A ce moment là, ma peur s'est estompée, je n'ai plus cru les voix, je les ai refusées, j'ai fait le contraire de ce que l'on attendait de moi et je priais pour ces esprits méchants afin qu'ils se tournent vers le bien. Je peux dire que je suis revenue de loin et certains ici peuvent en témoigner. J'ai repris alors l'étude de l'au-delà et laissé tomber toute pratique, seules mes prières font foi de ma médiumnité et je peux vous dire quelles portent loin et bien.

Par contre, c'est vrai que si le médium est tranquille, posé, heureux, il attirera un esprit tranquille, heureux. S'il est malheureux, triste, l'esprit venu là, lui renverra sa tristesse. Si le médium est agité, il attirera un esprit agité, même méchant. Mais, il est des médiums agités qui n'attirent pas pour autant des mauvais esprits, et des médiums tranquilles qui attirent des agités.

Pour ma part, si je ressens une tristesse, je fais le point sur ce ressentiment et je me dis que j'ai pas de raison d'être triste que cette tristesse n'est pas mienne et elle ne m'affecte pas. C'est comme pour une mauvaise pensée, je me demande pourquoi cette pensée négative ? elle n'a pas sa place dans ma vie actuelle, donc elle n'est pas mienne, "on" me l'envoie et elle ne m'affecte pas. Par contre, je prie pour l'esprit qui a envoyé cette tristesse, cette mauvaise pensée et quelques instants plus tard, ne n'en ressent plus rien.

Je ne sais pas si c'est une force intérieure acquise pendant cette période tourmentée mais, je fais à présent l'analyse de mes ressentiments, je fais la part des choses. Je regarde d'abord si ce ressentiment vient de ma vie actuelle ou s'il me vient de l'au-delà. Si c'est parcequ'une personne est dans la peine, je prie alors pour que cette personne retrouve la paix intérieure. Je fais de même pour moi si je sais que cela va m'affecter. Si, c'est de regarder le JT, alors je prie pour ces âmes disparues dans la souffrance, de même pour une guerre civile ou quelle qu'elle soit. Je sais où vont ces âmes et quelles seront dans le trouble un moment, alors je pense à ce moment là que la prière peuvent leur être bénéfique.

Donc, en un mot, et je sais que je vous le serine sans arrêt, "la prière" est bénéfique pour nos états d'âmes.
 

Revenir en haut Aller en bas
bigoudene
membre fidèle & actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 280
Age : 50
Localisation : NORD
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Partage de mon vécu de médium   Mer 13 Avr - 10:08

Bonjour Aurélie, Planète, Sabdan

Je viens de lire ce sujet avec beaucoup d'attention et une phrase a retenue mon attention en particulier :

Citation :
chanter à tue-tête ses idées noires dans la radio de l'ascenseur, c'est l'obsession


C'est exactement ce que je ressentais depuis la disparition de ma très chère soeur que j'adore : depuis que je viens ici et qu'enfin j'ouvre mon esprit par mes lectures, l'écriture, l'ascenseur remonte et la lumière devient plus claire, je sors enfin de ce noir qui m'entourait et me faisait peur.
Le chemin est encore très long pour moi mais je profite de vos conseils mes amis pour ne pas aller trop au devant des choses, mais les laisser venir à moi calmement en faisant très attention à ne pas me "surestimer" car encore entthousiaste comme un jeune chat qui découvre son nouvel environnement et qui veut tout explorer en une seule fois !

Planète je vois que tu es triste ? Tu m'inquiètes, toi qui est si rassurante. Je t'envoie mon énergie (qui revient au grand galop) et plein de pensées positives.

Plein de bisous à toutes


Bigou
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Partage de mon vécu de médium   Mer 13 Avr - 12:22

Bonjour bigoudene,

Triste ? non, ce n'est pas ce que je voulais vous renvoyer. Il est question de ne pas tomber dans les pièges des mauvais esprits, c'est pourquoi, je veux témoigner, je n'ai pas peur de dire que j'ai été obsédée si cela peut servir à d'autres, afin qu'ils fassent attention et se protègent avant d'entreprendre des séances médiumniques.

Sinon, il y a tellement de belles choses à recevoir, tellement d'amour à donner et à recevoir, tellement de choses à faire pour le bien des gens et de l'humanité. Que peux bien me faire les mauvais coups quand je rêve de ma maman, quand, je ressens un élan d'amour autour de moi, quand une douce sensation m'enveloppe. Rien n'est plus beau pour un médium et vous le savez aussi. Comme j'aime à le répéter "les petits bonheurs font le grand bonheur".

J'avais reçu ce message un jour "vis pour vivre et non pour l'au-delà !" Alors je profite de la vie qui est là. J'essaie, selon mes moyens, de la rendre plus agréable. Des occupations j'en ai, et je ne laisse plus les émotions m'envahir, je dédramatise les situations pour les rendre viables et supportables, Ainsi va ma vie. La prière m'aide beaucoup et je chante à longueur de journée, je chante faux mais tant pis pour les voisins lol ! ma maman me disait "chante ma fille ! chante !"


 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Partage de mon vécu de médium   Mer 13 Avr - 12:52

Bonjour à toutes,

Oui, je dis attention danger.
La prise de risque est réelle.
J'ai moi-même expérimenté au début de graves désagréménts ... une fatigue constante, des sautes d'humeur incessantes passant de la déprime à la révolte contre tout.
Ingérable ! Des allers et venues d'esprits chez moi, insupportables, dont certains m'ont souvent effrayée jusqu'à me faire déménager.

De quoi devenir folle surtout qu'il faut aussi subir une grande solitude. Vous ne pouvez pas parler de tout ça à n'importe qui et votre entourage même s'il veut bien vous croire, ne voit pas ce que vous voyez, ne ressent rien. Dans ces périodes, la médiumnité est un cauchemard !

Et puis les choses s' arrangent. Grâce à l'étude et la compréhension des phénomènes.
La théorie est indispensable; ensuite il faut pratiquer.
C'est comme une personne qui sort de l'école, elle ne deviendra un bon professionnel qu'avec l'expérience.
Et comme dans tout, on commet des erreurs.
La vigilance s'impose donc mais il faut aussi savoir se lancer quand les conditions sont réunies.
Sinon, on ne fait jamais rien.
Les esprits nous trouvent souvent frileux et s'étonnent de nos réticences.
C'est comme si tu arrivais dans une grande ville. Tu sais qu'elle est magnifique et tu meurs d'envie de la visiter. Tu sais qu'il y a des quartiers malfamés que tu vas éviter.
Mais, même dans les plus belles rues, tu peux faire une mauvaise rencontre. Alors faut-il renoncer aux beautés de toute la ville ?
Je pense que non. Mais tu vas partir avec un plan, accompagnée, et éviter les endroits isolés et déserts !

La médiumnité peut nous apporter beaucoup de bonheur.
Les médiums se doivent de l'utiliser; ils l'ont choisi et acceptée avant de s'incarner et se sont engagés à la mettre au service d'autrui.

On a toujours son libre arbitre de réaliser ou non sa mission.
Mais je suis persuadée que chacun sent le moment où il est temps. Inutile de se hâter avant l'heure !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Partage de mon vécu de médium   Jeu 14 Avr - 12:58

Bonjour à tous,

Je relève cette phrase Aurélie :

Citation :
"Les médiums se doivent de l'utiliser.... Sinon, on ne fait jamais rien".
Je pense que chaque médium n'évolue pas de la même manière. Il faut une certaine force de caractère, une volonté et une foi à toute épreuve pour assumer cette médiumnité correctement. La plupart armés de peu de foi, et pensant que leur don les amène au-dessus des lois de l'au-delà, se bercent d'illusion et pour eux la chute sera grande. Beaucoup refusent ce don qu'ils ne comprennent pas et le mettent en sommeil.

Nulle offense ne nous sera faite de la part des Esprits évolués si nous n'utilisons pas ou refusons le don de médiumnité ici offert.

....Allan Kardec ajoutait « personne n'est indispensable pour l'exécution des desseins de Dieu ; ce que nous avons fait, d'autres eussent pu le faire, et ce que nous ne pourrons faire, d'autres le feront ; lors donc qu'il lui plaira de nous rappeler, il saura pourvoir à la continuation de son oeuvre. Celui qui est appelé à prendre les rênes grandit dans l'ombre et se révèlera, quand il en sera temps, non par sa prétention à une suprématie quelconque, mais par ses actes qui le signaleront à l'attention de tous. A cette heure, il s'ignore encore lui-même, il est utile, pour le moment, qu'il se tienne à l'écart. »....

Léon Denis nous dit :
"La prière étant l’expression la plus haute et la plus pure de la pensée, trouve un chemin fluidique qui permet aux Entités de l’espace de descendre vers nous et de se communiquer ; elle constitue dans les groupes un milieu favorable aux phénomènes d’ordre élevé, en même temps qu’un préservatif contre les esprits mauvais.


Depuis longtemps j'ai compris que la prière prévaut dans tous les domaines médiumniques. Ne la négligez pas, elle porte loin et bien.


 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Partage de mon vécu de médium   Dim 17 Avr - 7:39

Kikou Aurélie,

et si on continuait le voyage en ascenseur ?

Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
crystal
membre fidèle & actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 685
Age : 53
Localisation : France
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Re: Partage de mon vécu de médium   Mer 22 Juin - 17:29

l’ascenseur Aurélie
Revenir en haut Aller en bas
titou42



Féminin
Nombre de messages : 1
Age : 36
Localisation : saint etienne
Date d'inscription : 19/05/2013

MessageSujet: Re: Partage de mon vécu de médium   Dim 19 Mai - 14:50

bonjour a lire tous vos messages ca me rassure un peu car je pensais que je commençais a delirer ,(

il y a quelques temps je faisait des reves premonitoires sans le savoir jusqu'au jour ou dans mon reve j ai vu la maison de ma grand mere et la maison de son voisin je ne comprenais pas pourquoi sauf que 3 jours plus tard j apprenais que son voisin s'étais suicidé .et ce genre de reve qui annonçais un décès s'est produit 3 fois et les évènements se sont tous produit a 3 jours d intervalles . est ce que j ai un don ou pas ???? je ne sais pas .le hic est que je ne voit que des catastrophes rien de réjouissant . qu en pensez vous ?

cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Partage de mon vécu de médium   

Revenir en haut Aller en bas
 
Partage de mon vécu de médium
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ ENTENTE-SPIRITE-FR ~  :: ENTENTE SPIRITE fr :: PRESENTEZ-VOUS... :: LE SPIRITISME :: NDE,VOYAGE ASTRAL, REVES :: MEDUIMNITE :: GUIDES, PROTECTIONS :: ESPRITS, FANTOMES, POLTERGEISTS :: LA REINCARNATION :: VIE ANTERIEURE, AU-DELA :: LE MAGNETISME :: MAGNETISME, MEDECINE-
Sauter vers: