~ ENTENTE-SPIRITE-FR ~

~ FORUM DE DISCUSSION SUR LA CONNAISSANCE & LA COMPREHENSION DU SPIRITISME ~
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Partagez | 
 

 Les vies antérieures au présent...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les vies antérieures au présent...   Ven 6 Mai - 10:06

Bonjour,

Je me permets d'ouvrir ici un autre sujet pour faire part d'une autre expérience, celle relative à une de mes vies antérieures...

Depuis que je suis tout petit, j'ai toujours eu une fascination pour le XVIIIe siècle... La première fois que je suis arrivé devant le château de Versailles, j'ai eu une envie incroyable de pleurer de joie, j'avais l'impression de retrouver une maison d'enfance, un lieu où j'avais été très heureux... En même temps, durant la visite (qui a duré 2 jours), un sentiment de tristesse m'envahissait progressivement... En fait, je me suis aperçu que à chaque fois que j'allais entrer dans une nouvelle pièce, visiter un nouveau bosquet, il y avait une certaine excitation, comme si je m'attendais enfin à retrouver des amis, une famille, que j'aurai chéri par dessus tout et que je n'aurai vu depuis longtemps... Mais à chaque fois que la visite de la nouvelle pièce ou du nouveau bosquet s'achevait, un sentiment de tristesse profond et de déception s'emparait de moi, face à la solitude du lieu...

Mais le plus impressionnant fut mon arrivée dans le domaine du petit trianon, au fond du parc de Versailles... Là, ce fut le comble... J'étais submergé par l'émotion, j'aurai voulu poser mes valises et ne plus jamais repartir... J'étais comme chez moi... Dans une pièce, j'ai vu un portrait d'une femme... A la vue de ce portrait, j'ai su que nous avions été profondément amies, une amitié jusqu'à la mort... J'étais encore très jeune, je n'avais que 7 ans, mais j'ai appris plus tard que ce portrait était celui de Marie-Antoinette...

Ma mère m'a expliqué, bien plus tard, que lorsque j'étais petit, je me comportais comme un aristocrate, j'étais hautain et dédaigneux , et je disais toujours que l'on devait obéir qu'au Roi et à Dieu... Mes parents m'expliquait alors qu'il n'y avait plus de Roi en France parce que le peuple s'était révolté. Alors, ma maman me racontait que je disais, d'un air outré, "Mais ils n'ont pas le droit. Il faut tous les punir". Pendant longtemps, je me sentais en décallage par rapport à ce que je ressentais au fond de moi (vieux principes d'aristocrates imbus de leur rang) et ma position sociale dans cette vie (mes parents étaient de simples employés)... Progressivement, j'ai commencé à faire des "rêves" la nuit. Une femme, habillée en grand habit de cour, ouvrait une porte, et là, j'étais comme aspiré. J'arrivais alors dans le parc de Versailles, ou dans le château, ou à Trianon, et là, je retrouvais mes amies d'antant... Nous rions et nous amusions, nous jouions de la musique, nous étions si insouscientes et frivoles... Je me voyais dans de très belles robes, ornées des plus beaux bijoux, j'avais des plumes dans ma coiffure... Dans cette vie, j'étais déjà en couple avec une vieille connaissance que je devais retrouver plus tard à Lyon...

Précisément, lorsque j'ai commencé à fréquenter le Centre Allan Kardec, une médium m'a dit qu'elle me voyait constamment entouré d'un groupe d'esprits habillés comme à la Cour de France au XVIIIe siècle... Et parmi ces esprits, il y avait un esprit qui se prénomait Rose... C'est cet esprit qui, depuis mon enfance, m'obsédait en ravivant constamment mes souvenirs de cette existence passée (cf : le sujet sur "un parcours médiumnique parmi d'autres"), me maintenant ainsi entre deux vies, sans que j'arrive, sauf à faire de gros efforts, à vivre pleinement celle-ci... La médium en question me dit un jour : "cet esprit te coiffait et t'habillait à cette époque ainsi que des amies à toi, mais elle était la couturière particulière d'une haute personne avec laquelle tu étais amie". Et pour cause, cet esprit n'était autre que celui de Rose Bertin, modiste de Marie-Antoinette...

Depuis que nous avons fait un travail de désobsession au Centre, et que Rose est parti, je garde encore une passion certaine pour le XVIIIe siècle, et je suis toujours très ému devant un portrait de Marie-Antoinette, mais intérieurement, mon caractère change, ma personnalité évolue... Comme quoi, il faut toujours faire attention à l'emprise que certaines vies antérieures, ou certains esprits que nous avons connus dans ces vies là, peuvent garder dans notre incarnation présente...

Fraternellement,
Revenir en haut Aller en bas
Lovegood
A connaître mieux...
avatar

Masculin
Nombre de messages : 42
Age : 24
Localisation : Bretagne (22)
Date d'inscription : 02/05/2011

MessageSujet: Re: Les vies antérieures au présent...   Ven 6 Mai - 10:26

Merci de nous faire ce témoignage ! J'ai plusieurs questions qui en découle :
pourquoi cet esprit te faisait subir cela, s'il te connaissait, s'il t'aimait? Parce que cela te rendais triste et malheureux

nos vies antérieures sont elles forcement sur cet planète?

A bientôt

ps: Rayoflight, c'est dommage que tu ne sois pas enseignant-chercheur en histoire, ou autrement dit Historien ^^ tu t'es trompé de domaine ("un peu d'humour dans ce monde de brute")

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les vies antérieures au présent...   Ven 6 Mai - 10:40

Cher Lovegood,

De ce que nous avons compris au Centre AK, Rose me maintenait dans cet état d'esprit non pour me faire souffrir, mais parce qu'elle n'arrivait pas à évoluer dans sa vie spirite et qu'elle m'avait profondément aimé comme amie... Du coup, dès que je suis revenu sur terre, elle est demeurée à mes côtés, et pour ne pas que je l'oublie, elle ravivait constament mes souvenirs... Un peu comme quelqu'un qui est dans le coma, et dont les amis viennent régulièrement lui parler de sa vie, dans l'espoir qu'il n'oublie rien et qu'il revienne vite...

Concernant le fait de savoir si nos vie antérieures sont nécessairement toutes faites sur Terre, je n'ai pas d'expérience personnelle à livrer sur ce point, donc, je me contenterai de citer Allan Kardec, dans le "livre des esprits" :

172. Nos différentes existences corporelles s'accomplissent-elles toutes sur la terre ?
" Non, pas toutes, mais dans les différents mondes : celle d'ici-bas n'est ni la première ni la dernière, et c'est une des plus matérielles et des plus éloignées de la perfection. "

173. L'âme, à chaque nouvelle existence corporelle, passe-t-elle d'un monde à l'autre, ou bien peut-elle en accomplir plusieurs sur le même globe ?
" Elle peut revivre plusieurs fois sur le même globe, si elle n'est pas assez avancée pour passer dans un monde supérieur. "
- Ainsi nous pouvons reparaître plusieurs fois sur la terre ?
" Certainement. "
- Pouvons-nous y revenir après avoir vécu dans d'autres mondes ?
" Assurément ; vous avez déjà pu vivre ailleurs et sur la terre. "

174. Est-ce une nécessité de revivre sur la terre ?
" Non ; mais si vous n'avancez pas, vous pouvez aller dans un autre monde qui ne vaut pas mieux, et qui peut être pire. "

175. Y a-t-il un avantage à revenir habiter sur la terre ?
" Aucun avantage particulier, à moins d'y être en mission ; alors on avance, là comme ailleurs. "
- Ne serait-on pas plus heureux de rester Esprit ?
" Non, non ! On serait stationnaire, et l'on veut avancer vers Dieu. "

176. Les Esprits, après avoir été incarnés dans d'autres mondes, peuvent-ils l'être dans celui-ci sans y avoir jamais paru ?
" Oui, comme vous dans les autres. Tous les mondes sont solidaires : ce qui ne s'accomplit pas dans l'un s'accomplit dans un autre. "
- Ainsi, il y a des hommes qui sont sur la terre pour la première fois ?
" Il y en a beaucoup, et à divers degrés. "
- Peut-on reconnaître à un signe quelconque quand un Esprit en est à sa première apparition sur la terre ?
" Cela n'aurait aucune utilité. "

177. Pour arriver à la perfection et au bonheur suprême qui est le but final de tous les hommes, l'Esprit doit-il passer par la filière de tous les mondes qui existent dans l'univers ?
" Non, car il y a beaucoup de mondes qui sont au même degré, et où l'Esprit n'apprendrait rien de nouveau. "
- Comment alors expliquer la pluralité de ses existences sur le même globe ?
" Il peut s'y trouver chaque fois dans des positions bien différentes qui sont pour lui autant d'occasions d'acquérir de l'expérience. "

178. Les Esprits peuvent-ils revivre corporellement dans un monde relativement inférieur à celui où ils ont déjà vécu ?
" Oui, quand ils ont à remplir une mission pour aider au progrès, et alors ils acceptent avec joie les tribulations de cette existence, parce qu'elles leur fournissent un moyen d'avancer. "
- Cela ne peut-il pas aussi avoir lieu par expiation, et Dieu ne peut-il envoyer des Esprits rebelles dans des mondes inférieurs ?
" Les Esprits peuvent rester stationnaires, mais ils ne rétrogradent pas, et alors leur punition est de ne pas avancer et de recommencer les existences mal employées dans le milieu qui convient à leur nature. "
- Quels sont ceux qui doivent recommencer la même existence ?
" Ceux qui faillissent à leur mission ou à leurs épreuves. "

179. Les êtres qui habitent chaque monde sont-ils tous arrivés au même degré de perfection ?
" Non ; c'est comme sur la terre : il y en a de plus ou moins avancés. "

180. En passant de ce monde dans un autre, l'Esprit conserve-t-il l'intelligence qu'il avait dans celui-ci ?" Sans doute, l'intelligence ne se perd pas, mais il peut n'avoir pas les mêmes moyens de la manifester ; cela dépend de sa supériorité et de l'état du corps qu'il prendra. " (Voir Influence de l'organisme).

181. Les êtres qui habitent les différents mondes ont-ils des corps semblables aux nôtres ?
" Sans doute ils ont des corps, parce qu'il faut bien que l'Esprit soit revêtu de matière pour agir sur la matière ; mais cette enveloppe est plus ou moins matérielle selon le degré de pureté où sont arrivés les Esprits, et c'est ce qui fait la différence des mondes que nous devons parcourir ; car il y a plusieurs demeures chez notre Père et pour lors plusieurs degrés. Les uns le savent et en ont conscience sur cette terre, et d'autres ne sont nullement de même. "

182. Pouvons-nous connaître exactement l'état physique et moral des différents mondes ?
" Nous, Esprits, nous ne pouvons répondre que suivant le degré dans lequel vous êtes ; c'est-à-dire que nous ne devons pas révéler ces choses à tous, parce que tous ne sont pas en état de les comprendre et cela les troublerait. "


A mesure que l'Esprit se purifie, le corps qu'il revêt se rapproche également de la nature spirite. La matière est moins dense, il ne rampe plus péniblement à la surface du sol, les besoins physiques sont moins grossiers, les êtres vivants n'ont plus besoin de s'entre-détruire pour se nourrir. L'Esprit est plus libre, et a pour les choses éloignées des perceptions qui nous sont inconnues ; il voit par les yeux du corps ce que nous ne voyons que par la pensée.
L'épuration des Esprits amène chez les êtres dans lesquels ils sont incarnés le perfectionnement moral. Les passions animales s'affaiblissent, et l'égoïsme fait place au sentiment fraternel. C'est ainsi que, dans les mondes supérieurs à la terre, les guerres sont inconnues ; les haines et les discordes y sont sans objet, parce que nul ne songe à faire du tort à son semblable. L'intuition qu'ils ont de leur avenir, la sécurité que leur donne une conscience exempte de remords, font que la mort ne leur cause aucune appréhension ; ils la voient venir sans crainte et comme une simple transformation.
La durée de la vie, dans les différents mondes, paraît être proportionnée au degré de supériorité physique et morale de ces mondes, et cela est parfaitement rationnel. Moins le corps est matériel, moins il est sujet aux vicissitudes qui le désorganisent ; plus l'Esprit est pur, moins il a de passions qui le minent. C'est encore là un bienfait de la Providence qui veut ainsi abréger les souffrances.


183. En passant d'un monde à l'autre, l'Esprit passe-t-il par une nouvelle enfance ?
" L'enfance est partout une transition nécessaire, mais elle n'est pas partout aussi stupide que chez vous. "

184. L'Esprit a-t-il le choix du nouveau monde qu'il doit habiter ?
" Pas toujours, mais il peut le demander, et il peut l'obtenir s'il le mérite ; car les mondes ne sont accessibles aux Esprits que selon le degré de leur élévation. "
- Si l'Esprit ne demande rien, qu'est-ce qui détermine le monde où il sera réincarné ?
" Le degré de son élévation. "

185. L'état physique et moral des êtres vivants est-il perpétuellement le même dans chaque globe ?
" Non ; les mondes aussi sont soumis à la loi du progrès. Tous ont commencé comme le vôtre par être dans un état inférieur, et la terre elle-même subira une transformation semblable ; elle deviendra un paradis terrestre lorsque les hommes seront devenus bons. "


C'est ainsi que les races qui peuplent aujourd'hui la terre disparaîtront un jour et seront remplacées par des êtres de plus en plus parfaits ; ces races transformées succéderont à la race actuelle, comme celle-ci a succédé à d'autres plus grossières encore.

186. Y a-t-il des mondes où l'Esprit, cessant d'habiter un corps matériel, n'a plus pour enveloppe que le périsprit ?
" Oui, et cette enveloppe même devient tellement éthérée, que pour vous c'est comme si elle n'existait pas ; c'est alors l'état des purs Esprits. "
- Il semble résulter de là qu'il n'y a pas une démarcation tranchée entre l'état des dernières incarnations et celui de pur Esprit ?
" Cette démarcation n'existe pas ; la différence s'effaçant peu à peu devient insensible comme la nuit qui s'efface devant les premières clartés du jour. "

187. La substance du périsprit est-elle la même dans tous les globes ?
" Non ; elle est plus ou moins éthérée. En passant d'un monde à l'autre, l'Esprit se revêt de la matière propre de chacun ; c'est d'aussi peu de durée que l'éclair. "

188. Les purs Esprits habitent-ils des mondes spéciaux, ou bien sont-ils dans l'espace universel sans être attachés à un globe plutôt qu'à un autre ?
" Les purs Esprits habitent certains mondes, mais ils n'y sont pas confinés comme les hommes sur la terre ; ils peuvent mieux que les autres être partout . "



Fraternellement,
Revenir en haut Aller en bas
Lovegood
A connaître mieux...
avatar

Masculin
Nombre de messages : 42
Age : 24
Localisation : Bretagne (22)
Date d'inscription : 02/05/2011

MessageSujet: Re: Les vies antérieures au présent...   Ven 6 Mai - 12:58

Merci Rayoflight pour cette réponse
Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Les vies antérieures au présent...   Ven 6 Mai - 16:57

Merci là encore pour ce témoignage Rayoflight ! Ton histoire est très touchante et j'ai souri quand tu as dis quand tu étais petit enfant et en vu de la révolution ; ""Mais ils n'ont pas le droit. Il faut tous les punir". Ce qui peut très bien représenter l'esprit aristocrate de l'époque qui voulait que toute personne contre le régime soit puni sans concession.

On voit aussi à travers ton histoire comment nos vies passées peuvent avoir une influence directe sur notre vie actuelle. Cela que l'on en ai conscience ou pas. La somme de nos vies fait ce que nous sommes aujourd'hui.

Lovegood et d'autres, prenez bien le temps de lire et même de relire certain passages d'Allan Kardec qui sont mis ici, ils répondront clairement à vos interrogations et en amèneront sans doute d'autres...

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les vies antérieures au présent...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les vies antérieures au présent...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ ENTENTE-SPIRITE-FR ~  :: ENTENTE SPIRITE fr :: PRESENTEZ-VOUS... :: LE SPIRITISME :: NDE,VOYAGE ASTRAL, REVES :: MEDUIMNITE :: GUIDES, PROTECTIONS :: ESPRITS, FANTOMES, POLTERGEISTS :: LA REINCARNATION :: VIE ANTERIEURE, AU-DELA-
Sauter vers: