~ ENTENTE-SPIRITE-FR ~

~ FORUM DE DISCUSSION SUR LA CONNAISSANCE & LA COMPREHENSION DU SPIRITISME ~
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Partagez | 
 

 Les 10 commandements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
anne
membre fidèle & actif


Féminin
Nombre de messages : 645
Age : 60
Localisation : France
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Les 10 commandements   Mer 20 Juil - 1:31

autre petit rappel

Les 10 commandements

selon la parole de DIEU

(Exode 20/3-17)

I - • 3 Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face.

II - • 4 Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. 5 Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point ; car moi, l'Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, 6 et qui fais miséricorde jusqu'en mille générations à ceux qui m'aiment et qui gardent mes commandements.

III - • 7 Tu ne prendras point le nom de l'Eternel, ton Dieu, en vain ; car l'Eternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain.

IV - • 8 Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier. 9 Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. 10 Mais le septième jour est le jour du repos de l'Eternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l'étranger qui est dans tes portes. 11 Car en six jours l'Eternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s'est reposé le septième jour : c'est pourquoi l'Eternel a béni le jour du repos et l'a sanctifié.

V - • 12 Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l'Eternel, ton Dieu, te donne.

VI - • 13 Tu ne tueras point.

VII - • 14 Tu ne commettras point d'adultère.

VIII - • 15 Tu ne déroberas point.

IX - • Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain.

X - • Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain ; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain. (Exode 20/3-17)

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 10 commandements   Jeu 21 Juil - 8:26

Non, que font les "soit-disant" 10 commandements ici ???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 10 commandements   Jeu 21 Juil - 11:46

Voici ce que j'ai trouvé sur le site du centre spirite Lyonnais concernant la philiosophie spirite http://spirite.free.fr/ ... les dix commandements ou les pêchés capitaux, bien qu'issus de la Bible ne sont donc pas des sujets sans rapport avec la philosophie spirite :

Les Esprits appartiennent à différentes classes et ne sont égaux ni en puissance, ni en intelligence, ni en savoir, ni en moralité. Ceux du premier ordre sont les Esprits supérieurs qui se distinguent des autres par leur perfection, leurs connaissances, leur rapprochement de Dieu, la pureté de leurs sentiments et leur amour du bien : ce sont les anges ou purs Esprits. Les autres classes s’éloignent de plus en plus de cette perfection ; ceux des rangs inférieurs sont enclins à la plupart de nos passions : la haine, l’envie, la jalousie, l’orgueil, etc. ; ils se plaisent au mal. Dans le nombre, il en est qui ne sont ni très bons ni très mauvais, plus brouillons et tracassiers que méchants, la malice et les inconséquences semblent être leur partage : ce sont les Esprits follets ou légers.

La morale des Esprits supérieurs se résume comme celle du Christ en cette maxime évangélique : Agir envers les autres comme nous voudrions que les autres agissent envers nous-mêmes ; c’est-à-dire faire le bien et ne point faire le mal. L’homme trouve dans ce principe la règle universelle de conduite pour ses moindres actions.

Ils nous enseignent que l’égoïsme, l’orgueil, la sensualité sont des passions qui nous rapprochent de la nature animale en nous attachant à la matière ; que l’homme qui, dès ici-bas, se détache de la matière par le mépris des futilités mondaines et l’amour du prochain, se rapproche de la nature spirituelle ; que chacun de nous doit se rendre utile selon les facultés et les moyens que Dieu a mis entre ses mains pour l’éprouver ; que le Fort et le Puissant doivent appui et protection au Faible, car celui qui abuse de sa force et de sa puissance pour opprimer son semblable viole la loi de Dieu. Ils enseignent enfin, que dans le monde des Esprits, rien ne pouvant être caché, l’hypocrite sera démasqué et toutes ses turpitudes dévoilées ; que la présence inévitable et de tous les instants de ceux envers lesquels nous aurons mal agi est un des châtiments qui nous sont réservés ; qu’à l’état d’infériorité et de supériorité des Esprits sont attachées des peines et des jouissances qui nous sont inconnues sur la terre.

Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
anne
membre fidèle & actif


Féminin
Nombre de messages : 645
Age : 60
Localisation : France
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Les 10 commandements   Jeu 21 Juil - 11:49

c'est d'une rare évidence merci Sabdan
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 10 commandements   Jeu 21 Juil - 12:19

Voici ce qu'on dit des 10 commandements dans le livre des Esprits :

648. Que pensez-vous de la division de la loi naturelle en dix parties comprenant les lois sur l'adoration, le travail, la reproduction, la conservation, la destruction, la société, le progrès, l'égalité, la liberté, enfin celle de justice, d'amour et de charité ?

" Cette division de la loi de Dieu en dix parties est celle de Moïse, et peut embrasser toutes les circonstances de la vie, ce qui est essentiel ; tu peux donc la suivre sans qu'elle ait pour cela rien d'absolu, pas plus que tous les autres systèmes de classification qui dépendent du point de vue sous lequel on considère une chose. La dernière loi est la plus importante ; c'est par elle que l'homme peut avancer le plus dans la vie spirituelle, car elle les résume toutes. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 10 commandements   Jeu 21 Juil - 12:33

sabdan1 a écrit:
Voici ce que j'ai trouvé sur le site du centre spirite Lyonnais concernant la philiosophie spirite http://spirite.free.fr/ ... les dix commandements ou les pêchés capitaux, bien qu'issus de la Bible ne sont donc pas des sujets sans rapport avec la philosophie spirite :

Les Esprits appartiennent à différentes classes et ne sont égaux ni en puissance, ni en intelligence, ni en savoir, ni en moralité. Ceux du premier ordre sont les Esprits supérieurs qui se distinguent des autres par leur perfection, leurs connaissances, leur rapprochement de Dieu, la pureté de leurs sentiments et leur amour du bien : ce sont les anges ou purs Esprits. Les autres classes s’éloignent de plus en plus de cette perfection ; ceux des rangs inférieurs sont enclins à la plupart de nos passions : la haine, l’envie, la jalousie, l’orgueil, etc. ; ils se plaisent au mal. Dans le nombre, il en est qui ne sont ni très bons ni très mauvais, plus brouillons et tracassiers que méchants, la malice et les inconséquences semblent être leur partage : ce sont les Esprits follets ou légers.

La morale des Esprits supérieurs se résume comme celle du Christ en cette maxime évangélique : Agir envers les autres comme nous voudrions que les autres agissent envers nous-mêmes ; c’est-à-dire faire le bien et ne point faire le mal. L’homme trouve dans ce principe la règle universelle de conduite pour ses moindres actions.

Ils nous enseignent que l’égoïsme, l’orgueil, la sensualité sont des passions qui nous rapprochent de la nature animale en nous attachant à la matière ; que l’homme qui, dès ici-bas, se détache de la matière par le mépris des futilités mondaines et l’amour du prochain, se rapproche de la nature spirituelle ; que chacun de nous doit se rendre utile selon les facultés et les moyens que Dieu a mis entre ses mains pour l’éprouver ; que le Fort et le Puissant doivent appui et protection au Faible, car celui qui abuse de sa force et de sa puissance pour opprimer son semblable viole la loi de Dieu. Ils enseignent enfin, que dans le monde des Esprits, rien ne pouvant être caché, l’hypocrite sera démasqué et toutes ses turpitudes dévoilées ; que la présence inévitable et de tous les instants de ceux envers lesquels nous aurons mal agi est un des châtiments qui nous sont réservés ; qu’à l’état d’infériorité et de supériorité des Esprits sont attachées des peines et des jouissances qui nous sont inconnues sur la terre.

Amitiés

Effectivement... Je ne vois nulle part apparaître ici le terme de péché... Et pour cause... La notion même de péché est purement religieuse et inventée par l'Eglise pour faire trembler les fidèles...

Ainsi, le péché est décrit dans la Bible comme une transgression de la loi de Dieu (1 Jean 3:4) et une rébellion contre Dieu (Deutéronome 9:7 ; Josué 1:18). Le péché a commencé avec Lucifer, « l’étoile éclatante, le fils du matin », le plus beau et puissant des anges. Non content d’être tout cela, il désira être plus grand que Dieu et cela fut sa chute et le début du péché (Esaïe 14:12-15). Nommé à partir de là Satan, il mena l’humanité à péché dans le Jardin d’Eden, où il tenta Adam et Eve avec le même appât : « vous serez comme des dieux ». Genèse 3 décrit leur rébellion contre Dieu and son commandement. Dès lors, le péché est transmis à chaque génération de l’humanité et nous, les descendants d’Adam, avons hérité ce péché de lui. Romains 5:12 nous dit qu’à travers Adam, le péché est entré dans le monde et fut transmis à tous les hommes, car « le salaire du péché, c’est la mort. » (Romains 6:23). Après Moïse, les humains furent sujets à la mort à cause du péché hérité d’Adam et du péché imputé pour violations de la Loi de Dieu. Dieu utilisa le principe d’imputation pour le plus grand bien de l’humanité quand il imputa le péché des croyants sur le compte de Jésus-Christ, qui paya la pénalité pour ces péchés (mort) à la croix. Imputant nos péchés sur Jésus, Dieu le traita comme le pécheur qu’il n’était pas, et le laissa mourir pour tous les croyants qui allaient croire en lui. Il est important de comprendre que le péché lui fut imputé, mais il ne l’hérita pas d’Adam. Il subit la pénalité du péché, mais il ne devint jamais un pécheur. Sa nature pure et parfaite ne fut pas touchée par le péché. Il fut traité comme s’il était coupable de tous les péchés commis par tous ceux qui allaient un jour devenir croyants, même s’il n’avait pas commis aucun péché. En échange, Dieu imputa la justice de Christ aux croyants et mis à notre compte sa justice comme il prit à son compte notre péché (2 Corinthiens 5:21).

Autrement dit le péché renvoie à l'idée d'un Dieu vengeur, qui puni ses enfants, alors que le spirite nous enseigne précisément qu'il est un Dieu d'amour... Voilà pourquoi l'utilisation du terme péché me gêne, elle nous écarte de la doctrine spirite pour nous entraîner dans une dimension religieuse dont les esprits tendent précisément, par leurs enseignements, à nous tirer... L'humanité n'a que trop souffert du dogme religieux qui l'a entravé dans son évolution pendant des siècles...

Par ailleurs, tu nous rappelles, avec justesse Sadban, que dans le livre des Esprits, à la question n°648 rappelée plus haut, l'esprit répond :

" Cette division de la loi de Dieu en dix parties est celle de Moïse, et peut embrasser toutes les circonstances de la vie, ce qui est essentiel ; tu peux donc la suivre sans qu'elle ait pour cela rien d'absolu, pas plus que tous les autres systèmes de classification qui dépendent du point de vue sous lequel on considère une chose. La dernière loi est la plus importante ; c'est par elle que l'homme peut avancer le plus dans la vie spirituelle, car elle les résume toutes. "

Or, ce qui est ultra important dans cette réponse, c'est la précision qu'apporte l'esprit... Quand on sait que les esprits supérieurs ne disent jamais rien sans raison, la phrase suivante - tu peux donc la suivre sans qu'elle ait pour cela rien d'absolu, pas plus que tous les autres systèmes de classification qui dépendent du point de vue sous lequel on considère une chose - me paraît être d'une importance capitale en ce qu'il relativise la portée de ce texte, au nom duquel l'on a exterminé nombre de "pécheurs"...
Revenir en haut Aller en bas
anne
membre fidèle & actif


Féminin
Nombre de messages : 645
Age : 60
Localisation : France
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Les 10 commandements   Jeu 21 Juil - 14:07

[u]J'ai ici retransmis ce qui etait ecris chacun se fait sa propre opinion point de grand discours pour comprendre ce que cela signifie à une époque donnée tenant compte des mœurs et usage de celle -ci!!!

Ne jouons pas sur les mots un péché reste un péché une faute une erreur un vice apres chacun est libre de penser si oui ou non il serra plus tard puni... D'une certaine manière oui on l'est mais non par un Dieu vengeur mais par sa propre conscience c'est deja sa propre punition !! la souffrance fait aussi partie de l''évolution elle permet de se remettre en cause pour avancer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 10 commandements   Jeu 21 Juil - 14:16

Effectivement la remise en cause est vitale pour l'évolution... Sans remise en cause, l'esprit n'évolue pas... Voilà pourquoi il est très important, je pense, et cela n'engage que moi, que le spiritisme, comme la religion, doivent constamment être actualisés pour pouvoir servir l'humanité, auquel cas, il n'y a pas de remise en cause pour l'esprit si pendant des siècles il fonctionne selon les mêmes schémas,avec les mêmes croyances ou les mêmes concetps..
Revenir en haut Aller en bas
anne
membre fidèle & actif


Féminin
Nombre de messages : 645
Age : 60
Localisation : France
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Les 10 commandements   Ven 22 Juil - 0:33



Dernière édition par anne le Lun 25 Juil - 22:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Les 10 commandements   Lun 25 Juil - 18:27

Ici aussi avant de parler de péchés, il serait plus juste de parler de lois immuables. Et là aussi, sans y mêler les idées religieuses qui ce plaisent effectivement à jouer sur les peurs d'un Dieu qui serait vengeur, il est plus particulièrement question de lois ici qui ont été retransmises à Moïse. Moïse était donc à ce moment là, le médium d'Esprits supérieurs qui sont venus en ces temps préparer l'homme à certaines des lois divine.

Que ces lois furent ensuite utilisées par la nouvelle religion naissante, transformées et/ou mal interprétées au profit d'une peur d'un Dieu père fouettard, c'est encore un autre sujet, mais qui à toute sa réalité.

Je vous passe un message transmis par Moïse par l'intermédiaire de Karine Chateigner, dans son livre "le nouveau livre des Esprits", page 269.

<< Question :
Que dit Moïse de sa vie, de sa mission ?

L'Esprit de Moïse est heureux de vous visiter. Ne soyez pas étonnés de nos visites, elles sont les visites de la nature, elles sont les visites de l'amour. Il est si peu d'hommes pour nous entendre.
J'ai connu l'indicipline d'un peuple qui ce conduisait difficilement. J'ai conduit ce peuple loin du pharaon, loin de l'Egypte. Je l'ai conduit lentement, péniblement, mais je l'ai conduit parce que devant moi existait autre chose, autre chose qui m'appellait et me disait : vient, approche, ici la liberté commence.
Ils voulaient tous des richesses. Ils voulaient tous dominer. Je ne savais plus, j'étais perdu. Que faire ? Que dire ? Que répondre à la foule ? Je me suis agenouillé et de toutes mes forces, dans mon infortune, j'ai appelé mon Père. Il m'a répondu ; "relève toi, ce n'est pas ainsi que je t'aime et que je désir te que tu m'aimes, et regarde". Alors j'ai regardé et j'ai vu sa phrase, son désir, j'ai vu son sentiment et j'ai compris aussitôt ce qu'il me demandait. Chargé de restituer le propos à mon peuple, j'étais devenu le médium de mon Père auprès de mes frères. Ils m'ont écouté, ils ont ri, ils se sont moqués, ils m'ont calomnié, certains, plus attentifs, ont écouté.
J'ai alors été obligé de faire craindre la parole de Dieu. Ils n'ont retenu que cette crainte. Ils n'ont retenu que cette forme.
Un, autre depuis est revenu sur le globe. Il s'est réincarné, il a renforcé le sens du désir de mon Père. Il a transformé ma parole et le texte, erreur de mes frères.
Adieu Torah de mon passé, j'ouvre mes bras à toi, Jésus de la famille de David et avec vous chrétiens du temps présent, sans formes, sans dogmes, sans rites, mais soucieux du bien de tous et du respect de la parole du fils du charpentier, je crie sa vérité et je prie sa clameur pour qu'a jamais le monde devienne chrétien, et que Jérusalem devienne la cité de paix.>>


..................
On peut comprendre, entre autre, à travers ce texte que Moïse s'était réincarné en ces temps anciens pour être le médium de son Père afin d'y donner certaines lois qui sont censées aider à l'avancement, à l'évolution de l'homme et de sa moralité pour une vie meilleurs ici comme ailleurs. Comme il le souligne, sa parole à été pour le moins transformée, comme celle de Jésus d'ailleurs, parole où l'homme n'a retenu que la crainte de ce Dieu qu'il comprennaient mal.
Aujourd'hui avec la compréhension spirite que l'on à, on ne parle plus de "punition" en vu de nos erreurs, mais plutôt de conséquences naturelles, de causes du mal que l'on vit étant l'effet de nos propres actions, de nos propres imperfections. C'est nous mêmes qui nous créons notre avenir, par notre façon d'être, par notre manière de penser, par le bien que l'on fait ou pas. Il est faux aujourd'hui de dire que Dieu serait ce Père vengeur des erreurs de ces fils et filles. Ce Père que l'on accuse de tous nos maux, ne peut être que bien "triste" il me semble, de voir que d'une, nous l'accusons de nos misères et en Père qu'il est, il conseille via les bons Esprits et ceux qui peuvent être son médiateur. Un Père, comme tous les Pères, ne cessera de dire ; "mes enfants c'est ici que vous trouverez votre bonheur, et c'est ici que vous trouverez votre malheur, cela en résultat de ce que vous êtes, faites". Nous sommes ensuite seul maître d'accepter ces lois immuables maintenant connues, seul maître de notre futur. Des lois sont là, d'accord ou pas, certaines lois connues de nous aujourd'hui sont là. Le spiritisme lui nous ouvre encore plus loin la compréhension de ces lois qu'il tient à nous de comprendre, d'accepter ou pas, lois qui aussi sont réactualisées pour une compréhension plus moderne dira-t'on, via l'étude du spiritisme.

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 10 commandements   Lun 25 Juil - 23:33

Et non, Dieu n'est pas un Dieu cruel et vengeur, mais un Dieu d'Amour ... comme en témoigne l'évangile selon St Luc :

Lc 15,1 Les collecteurs d'impôts et les pécheurs s'approchaient tous de lui pour l'écouter. 2 Et les Pharisiens et les scribes murmuraient; ils disaient: «Cet homme-là fait bon accueil aux pécheurs et mange avec eux»! 3 Alors il leur dit cette parabole:

4 «Lequel d'entre vous, s'il a cent brebis et qu'il en perde une, ne laisse pas les quatre-vingt dix-neuf autres dans le désert pour aller à la recherche de celle qui est perdue jusqu'à ce qu'il l'ait retrouvée? 5 Et quand il l'a retrouvée, il la charge tout joyeux sur ses épaules, 6 et, de retour à la maison, il réunit ses amis et ses voisins, et leur dit: "Réjouissez-vous avec moi, car je l'ai retrouvée, ma brebis qui était perdue"! 7 Je vous le déclare, c'est ainsi qu'il y aura de la joie dans le ciel, pour un seul pécheur qui se convertit, plus que pour quatre-vingt dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de conversion.

8 «Ou encore, quelle femme, si elle a dix pièces d'argent et qu'elle en perde une, n'allume pas une lampe, ne balaie la maison et ne cherche avec soin jusqu'à ce qu'elle l'ait retrouvée? 9 Et quand elle l'a retrouvée, elle réunit ses amies et ses voisines, et leur dit: "Réjouissez-vous avec moi, car je l'ai retrouvée, la pièce que j'avais perdue"! 10 C'est ainsi, je vous le déclare, qu'il y a de la joie chez les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se convertit».

11 Il dit encore: «Un homme avait deux fils. 12 Le plus jeune dit à son père: "Père, donne-moi la part de bien qui doit me revenir". Et le père leur partagea son avoir. 13 Peu de jours après, le plus jeune fils, ayant tout réalisé, partit pour un pays lointain et il y dilapida son bien dans une vie de désordre. 14 Quand il eut tout dépensé, une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans l'indigence. 15 Il alla se mettre au service d'un des citoyens de ce pays qui l'envoya dans ses champs garder les porcs. 16 Il aurait bien voulu se remplir le ventre des gousses que mangeaient les porcs, mais personne ne lui en donnait. 17 Rentrant alors en lui-même, il se dit: "Combien d'ouvriers de mon père ont du pain de reste, tandis que moi, ici, je meurs de faim"! 18 Je vais aller vers mon père et je lui dirai: "Père, j'ai péché envers le ciel et contre toi. 19 Je ne mérite plus d'être appelé ton fils. Traite-moi comme un de tes ouvriers". 20 Il alla vers son père. Comme il était encore loin, son père l'aperçut et fut pris de pitié: il courut se jeter à son cou et le couvrit de baisers. 21 Le fils lui dit: "Père, j'ai péché envers le ciel et contre toi. Je ne mérite plus d'être appelé ton fils" 22 Mais le père dit à ses serviteurs: "Vite, apportez la plus belle robe, et habillez-le; mettez-lui un anneau au doigt, des sandales aux pieds. 23 Amenez le veau gras, tuez-le, mangeons et festoyons, 24 car mon fils que voici était mort et il est revenu à la vie, il était perdu et il est retrouvé". Et ils se mirent à festoyer.

25 Son fils aîné était aux champs. Quand, à son retour, il approcha de la maison, il entendit de la musique et des danses. 26 Appelant un des serviteurs, il lui demanda ce que c'était. 27 Celui-ci lui dit: "C'est ton frère qui est arrivé, et ton père a tué le veau gras parce qu'il l'a vu revenir en bonne santé". 28 Alors il se mit en colère et il ne voulait pas entrer. Son père sortit pour l'en prier; 29 mais il répliqua à son père: "Voilà tant d'années que je te sers sans avoir jamais désobéi à tes ordres; et, à moi, tu n'as jamais donné un chevreau pour festoyer avec mes amis. 30 Mais quand ton fils que voici est arrivé, lui qui a mangé ton avoir avec des filles, tu as tué le veau gras pour lui"! 31 Alors le père lui dit: "Mon enfant, toi, tu es toujours avec moi, et tout ce qui est à moi est à toi. 32 Mais il fallait festoyer et se réjouir, parce que ton frère que voici était mort et il est vivant, il était perdu et il est retrouvé"».


Et je souligne cette phrase : "c'est ainsi qu'il y aura de la joie dans le ciel, pour un seul pécheur qui se convertit, plus que pour quatre-vingt dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de conversion."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 10 commandements   Mar 26 Juil - 18:48

Voici ce que j'ai trouvé à ce sujet dans le livre "le spiritisme dans sa plus simple expression" que Mag nous recommande de lire dans le post le-livre-des-esprits-le-livre-des-mediums-mais-pas-seulement

20. Dieu, étant souverainement juste et bon, ne condamne pas ses créatures à des châtiments perpétuels pour les fautes temporaires ; il leur offre en tout temps des moyens de progresser et de réparer le mal qu'elles ont pu faire. Dieu pardonne, mais il exige le repentir, la réparation et le retour au bien ; de sorte que la durée du châtiment est proportionnée à la persistance de l'Esprit dans le mal ; que, par conséquent, le châtiment serait éternel pour celui qui resterait éternellement dans la mauvaise voie ; mais, dès qu'une lueur de repentir entre dans le cœur du coupable, Dieu étend sur lui sa miséricorde. L'éternité des peines doit aussi s'entendre dans le sens relatif, et non dans le sens absolu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 10 commandements   Jeu 28 Juil - 20:59

Il faut, je pense, également s'orienter vers des ouvrages spirites récents... A leur lecture, l'on voit bien que les réponses des esprits ont considérablement évoulé, notamment sur les notions de faute et d'expiation... N'oublions pas, en effet, que l'on ne répond pas de la même manière à un enfant de 8 ans et un de 15 ans... Notre capacité de compréhension ayant considérablement évolué depuis l'époque d'Allan Kardec, les réponses des esprits sont aujourd'hui plus fines, plus profondes, moins "chrétiennes", dans le sens de religion... Le renvoi aux évangiles d'ailleurs est nettement moins utilisé qu'à l'époque où l'Eglise s'opposait fermement au spiritisme, ce qui avait contraint les esprits, ainsi que Allan Kardec, à mesurer leurs propos s'il voulait demeurer crédibles... Honnêtement, lisez le nouveau livre des esprits, il offre une vision totalement renouvelée du spiritisme, avec la bénédiction d'Allan Kardec, et bien d'autres illustres spirites, qui ont participé à sa rédaction... Il nous faut impérativement sortir de la vision 19e du spiritisme, autrement, c'est comme enseigné le droit civil du Code civil de 1804... Il s'est passé beaucoup de choses depuis... Les ouvrages d'Allan Kardec constituent indéniablement une base de départ indispensable, mais je pense sincèrement que nous ne pouvons aujourd'hui en rester là... Il convient de continuer à tendre l'oreille aux enseignements délivrés par les esprits... Nous verrons alors combien ils s'éloignent des notions "religieuses" pour nous enseigner des paroles d'amour et d'espoir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 10 commandements   Ven 29 Juil - 1:54

Bonsoir à tous,

Par expérience, voici ce que je peux dire sur Les livres des esprits et celui des médiums, ils ne sont pas obsolètes. Ils sont une base solide pour comprendre l'au-delà et se corriger de ses mauvais penchants pour pouvoir oeuvrer pour le bien et dans l'amour (amour qui ne nous appartient pas car une fois reçu, il doit être dispensé aux autres) afin de grandir spiritement. Chacun a pu le constater lors ; des communications, des manifestations, des bruits, des ressentis, des bons et des mauvais esprits et la prière qui porte et aide, de la véracité de leurs écrits.

Si les gens ne vont plus à la messe comme avant, ça ne veut pas dire qu'ils ne sont pas croyants, or leur foi est intacte et toutes les religions ramènent à Dieu même à l'heure d'aujourd'hui.

Allan Kardec "le recueil de prières"

51. PREFACE. De toutes les libertés, la plus inviolable est celle de penser, qui comprend aussi la liberté de conscience. Jeter l'anathème à ceux qui ne pensent pas comme nous, c'est réclamer cette liberté pour soi et la refuser aux autres, c'est violer le premier commandement de Jésus : la charité et l'amour du prochain. Les persécuter pour leur croyance, c'est attenter au droit le plus sacré qu'a tout homme de croire à ce qui lui convient, et d'adorer Dieu comme il l'entend. Les contraindre à des actes extérieurs semblables aux nôtres, c'est montrer qu'on tient plus à la forme qu'au fond, aux apparences qu'à la conviction. L'abjuration forcée n'a jamais donné la foi : elle ne peut faire que des hypocrites ; c'est un abus de la force matérielle qui ne prouve pas la vérité ;

la vérité est sûre d'elle-même : elle convainc et ne persécute pas, parce qu'elle n'en a pas besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 10 commandements   Ven 29 Juil - 12:56

Je ne comprends pas ton message Planète ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 10 commandements   Ven 29 Juil - 16:49

c'est un message que s'adresse à tous et heureusement pour moi certains s'y retrouveront.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 10 commandements   Ven 29 Juil - 16:59

Je ne comprends pas davantage... Pourrais-tu m'expliciter ta pensée afin que je puisse la comprendre et en discuter ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 10 commandements   Ven 29 Juil - 18:36

sabdan1 a écrit:
Voici ce que j'ai trouvé sur le site du centre spirite Lyonnais concernant la philiosophie spirite http://spirite.free.fr/ ... les dix commandements ou les pêchés capitaux, bien qu'issus de la Bible ne sont donc pas des sujets sans rapport avec la philosophie spirite :

Les Esprits appartiennent à différentes classes et ne sont égaux ni en puissance, ni en intelligence, ni en savoir, ni en moralité. Ceux du premier ordre sont les Esprits supérieurs qui se distinguent des autres par leur perfection, leurs connaissances, leur rapprochement de Dieu, la pureté de leurs sentiments et leur amour du bien : ce sont les anges ou purs Esprits. Les autres classes s’éloignent de plus en plus de cette perfection ; ceux des rangs inférieurs sont enclins à la plupart de nos passions : la haine, l’envie, la jalousie, l’orgueil, etc. ; ils se plaisent au mal. Dans le nombre, il en est qui ne sont ni très bons ni très mauvais, plus brouillons et tracassiers que méchants, la malice et les inconséquences semblent être leur partage : ce sont les Esprits follets ou légers.

La morale des Esprits supérieurs se résume comme celle du Christ en cette maxime évangélique : Agir envers les autres comme nous voudrions que les autres agissent envers nous-mêmes ; c’est-à-dire faire le bien et ne point faire le mal. L’homme trouve dans ce principe la règle universelle de conduite pour ses moindres actions.

Ils nous enseignent que l’égoïsme, l’orgueil, la sensualité sont des passions qui nous rapprochent de la nature animale en nous attachant à la matière ; que l’homme qui, dès ici-bas, se détache de la matière par le mépris des futilités mondaines et l’amour du prochain, se rapproche de la nature spirituelle ; que chacun de nous doit se rendre utile selon les facultés et les moyens que Dieu a mis entre ses mains pour l’éprouver ; que le Fort et le Puissant doivent appui et protection au Faible, car celui qui abuse de sa force et de sa puissance pour opprimer son semblable viole la loi de Dieu. Ils enseignent enfin, que dans le monde des Esprits, rien ne pouvant être caché, l’hypocrite sera démasqué et toutes ses turpitudes dévoilées ; que la présence inévitable et de tous les instants de ceux envers lesquels nous aurons mal agi est un des châtiments qui nous sont réservés ; qu’à l’état d’infériorité et de supériorité des Esprits sont attachées des peines et des jouissances qui nous sont inconnues sur la terre.

Amitiés

Oui, cela ne m'étonne guère... J'ai fait parti de ce Centre, et leur conception du spiritisme est très "personnelle", et franchement éloignée de l'enseignement des esprits révélés à Allan Kardec, comme en témoigne leurs pratiques et leur conception plus que contestable du spiritisme...

Concernant ces notions de peines et de faute, je te renvoie si tu le veux bien au sujet "distinction entre karma et réincarnation", il y a notamment un message d'Allan Kardec qui est plus que parlant sur ce point...

Fraternellement,
Revenir en haut Aller en bas
Louik
membre fidèle & actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 408
Age : 40
Localisation : Dans la lune....
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Les 10 commandements   Ven 29 Juil - 19:00

Je pense que même si les 10 commandements ne sont pas 100% spirite, c est quand même la base de tout, et des choses essentielles a appliquer.
Bien sur il ne faut pas s arrêter qu a ça, car les enseignements des esprits sont encore plus profond que ces commandements.
Pour les bouddhistes par exemple les 5 plaies pour l esprit qui abaissent le karma sont l ignorance, la colère, le désir, l orgueil et la jalousie, ce qui inclus bien sur une certaine conduite de vie qui exclu aussi (heureusement) le meurtre ou l adultère.
Ce que je veux dire, c est kon a beau ne pas être catholique, c est la base.... mais y a pas que ca.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 10 commandements   Ven 29 Juil - 19:08

Oui bien sur, je suis d'accord avec toi Louik... Mais ce que je veux dire, c'est que, lorsque l'on t'offre la possibilité de travailler avec un outil dernier cri, quel intérêt de continuer à appréhender ton travail à travers un vieil outil ? Bien sur que les 10 commandements ont eu une utilité certaines à l'époque à laquelle ils ont été portés à la connaissance des peuples... Mais, aujourd'hui ? Nous avons l'immense chance de bénéficier des enseignements des esprits, qui sont tout de même plus profonds que les 10 commandements dispensés il y a plusieurs siècles de cela... Voilà pourquoi je pense, et ce n'est que mon avis, qu'il faut dépasser ces notions pour vivre avec ce l'au-delà nous donne à présent, et qui est plus adapté à notre société actuel...
Revenir en haut Aller en bas
Louik
membre fidèle & actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 408
Age : 40
Localisation : Dans la lune....
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Les 10 commandements   Ven 29 Juil - 19:47

Oui c est sur que le 1 2 et 3 ne doivent pas être souvent transgresses, pour le reste, même a notre époque je trouve que c est important et ça le sera toujours.

Tes enfants (ou futur) tu leur dira quoi en tout premier pour les cadrer un temps soit peu? il ne faut pas voler, pas mentir ce n est pas bien...etc, on ne pas attaquer direct avec ce qu ont dit les esprits.

Amicalement Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 10 commandements   Ven 29 Juil - 19:51

Bien évidemment, mais nous ne sommes plus des enfants ici...

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 10 commandements   Sam 30 Juil - 1:15

rayoflight a écrit:
sabdan1 a écrit:
Voici ce que j'ai trouvé sur le site du centre spirite Lyonnais concernant la philiosophie spirite http://spirite.free.fr/ ... les dix commandements ou les pêchés capitaux, bien qu'issus de la Bible ne sont donc pas des sujets sans rapport avec la philosophie spirite :

Les Esprits appartiennent à différentes classes et ne sont égaux ni en puissance, ni en intelligence, ni en savoir, ni en moralité. Ceux du premier ordre sont les Esprits supérieurs qui se distinguent des autres par leur perfection, leurs connaissances, leur rapprochement de Dieu, la pureté de leurs sentiments et leur amour du bien : ce sont les anges ou purs Esprits. Les autres classes s’éloignent de plus en plus de cette perfection ; ceux des rangs inférieurs sont enclins à la plupart de nos passions : la haine, l’envie, la jalousie, l’orgueil, etc. ; ils se plaisent au mal. Dans le nombre, il en est qui ne sont ni très bons ni très mauvais, plus brouillons et tracassiers que méchants, la malice et les inconséquences semblent être leur partage : ce sont les Esprits follets ou légers.

La morale des Esprits supérieurs se résume comme celle du Christ en cette maxime évangélique : Agir envers les autres comme nous voudrions que les autres agissent envers nous-mêmes ; c’est-à-dire faire le bien et ne point faire le mal. L’homme trouve dans ce principe la règle universelle de conduite pour ses moindres actions.

Ils nous enseignent que l’égoïsme, l’orgueil, la sensualité sont des passions qui nous rapprochent de la nature animale en nous attachant à la matière ; que l’homme qui, dès ici-bas, se détache de la matière par le mépris des futilités mondaines et l’amour du prochain, se rapproche de la nature spirituelle ; que chacun de nous doit se rendre utile selon les facultés et les moyens que Dieu a mis entre ses mains pour l’éprouver ; que le Fort et le Puissant doivent appui et protection au Faible, car celui qui abuse de sa force et de sa puissance pour opprimer son semblable viole la loi de Dieu. Ils enseignent enfin, que dans le monde des Esprits, rien ne pouvant être caché, l’hypocrite sera démasqué et toutes ses turpitudes dévoilées ; que la présence inévitable et de tous les instants de ceux envers lesquels nous aurons mal agi est un des châtiments qui nous sont réservés ; qu’à l’état d’infériorité et de supériorité des Esprits sont attachées des peines et des jouissances qui nous sont inconnues sur la terre.

Amitiés

Oui, cela ne m'étonne guère... J'ai fait parti de ce Centre, et leur conception du spiritisme est très "personnelle", et franchement éloignée de l'enseignement des esprits révélés à Allan Kardec, comme en témoigne leurs pratiques et leur conception plus que contestable du spiritisme...

Concernant ces notions de peines et de faute, je te renvoie si tu le veux bien au sujet "distinction entre karma et réincarnation", il y a notamment un message d'Allan Kardec qui est plus que parlant sur ce point...

Fraternellement,

Je ne vois rien de franchement éloigné de l'enseignement des esprits révélés à AK dans le texte que j'ai recopié et publié ici ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 10 commandements   Sam 30 Juil - 11:35

Bien, c'est éloigné dans le sens où comme le disait (le continue de le dire) Allan Kardec, les enseignements dispensés par les esprits au XIXe siècle doivent être constamment réactualisés... En ne faisant pas ce travail de réactualisation, on finit par délivrer des informations erronnées, ou qui ne sont plus adaptées à la société dans laquelle on vit, ni à notre degré d'évolution... Par exemple, après que Dieu ait délivré les 10 commandements, il a permis à Jésus de venir s'incarner sur Terre pour dépasser ces 10 commandements et délivrer aux hommes de nouveaux enseignements. Parce qu'entre les 10 commandements et les révélations apportées par Jésus, l'être humain avait évolué, progressé... Il était en mesure de comprendre l'enseignement de Jésus. Allan Kardec a dit, dès la publication du livre des esprits, que la doctrine spirite était vivante, et que son travail devait être poursuivi parce que, précisément, plus nous allions progresser, plus les réponses des esprits seraient fines et éclairées... Or, le Centre Spirite Lyonnais ne reçoit pas de communication à finalité d'instruction... De fait, leur conception de la doctrine n'a pas évolué depuis les écrits de Kardec, ce qui explique que sur certains sujets, ils soient complètement en opposition avec les enseignements des esprits tels qu'il sont délivrés actuellement... Comme dans 30 ou 50 ans, ce que nous apprenons aujourd'hui sera probablement dépassé...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 10 commandements   Sam 30 Juil - 11:50

Ouppss, mon message est parti avant que je n'ai pu terminé... Je vais te citer deux exemples.

Le premier est celui de l'euthanasie. Si tu vas au Centre Spirite Lyonnais, et que tu leur demandes quelle est la position du spiritisme sur ce sujet, ils vont te répondre, conformément aux écrits d'Allan Kardec, que l'euthanasie est assimilée au suicide, et que, de fait, c'est une violation des lois divines. En outre, ils te diront que les souffrances subies par la personne sont légitimées par le fait qu'elle expie des fautes passées. Outre le fait que l'expiation n'est pas prouvée, leur réponse est erronée car, comme le démontre les travaux du Cercle Spirite Allan Kardec, la réponse des esprits a changé parce que, il existe aujourd'hui quelque chose qui n'existait au XIXe siècle : l'acharnement thérapeutique. Or, dans l'hypothèse où l'on sait qu'une personne va mourir très prochainement,et que sa survie n'est due qu'à l'acharnement des médecins à maintenir en vie, les esprits nous disent que cette personne peut recourir à l'euthanasie sans que cela constitue une violation des lois divines...

Le second est celui de l'homosexualité. Si tu poses la question de la position du spiritisme sur cette question au Centre Spirite Lyonnais, ils vont te répondre (et je suis bien placé pour le savoir) que c'est une faiblesse, un péché, dont tu dois te guérir. Alors que la position des esprits (mise en lumière là aussi par le Cercle Spirite Allan Kardec) est clair sur ce point, et Chico Xavier l'avait parfaitement résumé en une phrase : l'homosexualité est une condition de l'âme humaine à un moment de son évolution. Elle ne doit pas être regardé comme un phénomène étonnant ou ridicule. Il n'y a aucune violation des lois divines à être homosexuel... Alors que pour le Centre Spirite Lyonnais, c'est une grave tare qui constitue une violation des lois divines. L'argument est d'autant plus contestable que l'homosexualité n'était pas abordé par Allan Kardec, là aussi parce que le contexte socio-historique de l'époque ne s'y prêtait pas.

Donc, voilà, ce ne sont que deux exemples parmi d'autres, mais qui démontre que l'absence de communication avec des esprits supérieurs empêche ce groupe de réactualiser ses connaissances spirites, et fait qu'il demeure arbouté sur une vision dépassée du spiritisme... Il faut savoir également que sur certains sujets, les conseils qu'ils donnent aux personnes lors des séances publiques vont à l'encontre des principes édictés par les esprits, notamment sur le divorce... Pour eux, si tu t'es marié et que tu n'es pas heureuse, ben tu ne dois divorcé, parce que c'est une expiation... Hallucinant !!!!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 10 commandements   Sam 30 Juil - 17:30

Si je comprends bien, tu n'es pas d'accord avec la façon de fonctionner du centre spirite Lyonnais suite à ton expérience parmi eux ...

En ce qui concerne le texte que j'ai recopié et publié ici , je ne vois toujours pas ce qui est éloigné de l'enseignement des esprits révélés à AK

Amitiés




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 10 commandements   Sam 30 Juil - 18:08

Oh non, ce n'est pas leur façon de fonctionner, c'est leur conception du spiritisme... D'une part, en ne communiquant jamais avec des esprits élevés, ils continuent de diffuser les enseignements spirites, tels qu'ils ont été délivrés il y a plus de 150 ans de cela... Or, Kardec lui-même disait bien que le livre des esprits devraient être complété, corrigé, appronfondi, en fonction des évolutions de la société, du monde, et de la progression des hommes dans le cheminement spirituel... D'autre part, faute de communiquer avec des esprits élevés, ils affirment des positions spirites sur des sujets non abordés à l'époque de Kardec, alors qu'ils n'ont aucune communication ? Comment diffuser un enseignement spirite (par définition une information délivrée par les esprits) alors qu'ils ne disposent d'aucune information spirite ? Cela les conduit à rejeter l'euthanasie, l'homosexualité, à vilipender les végétariens en leur disant que le livre des esprits impose à l'homme de consommer de la viance, ou encore à nier le droit au divorce, au motifs superfétatoire que tout s'expliquerai pas l'expiation ???? Dans le livre des esprits, les esprits nous enseigne bien que l'indissolubilité du mariage est une aberration humaine... Bref, cela explique aisément que depuis mon départ, d'autres personnes ont également quitté ce Centre pour les mêmes motifs que les miens : une appréhension et une interprétation du spiritisme passéïste, voir erronée...

Dans ce que tu as publié, ce n'est pas éloigné des enseignements révélés à Allan Kardec, c'est que ces enseignements ont changés, ont été approfondis par les esprits... La vision du spiritisme de l'époque de Kardec, est une vision XIXe siècle, autrement dit, un enseignement qui reste encore très attaché aux dogmes judéo-chrétien, tels que définis par l'Eglise, et non par Jésus... Les enseignements tournent beaucoup autour des notions de faute et de peine... Ce qui est totalement logique, car au XIXe siècle, l'homme ne résonne encore que de cette manière... Mais depuis, les enseignements des esprits se sont éloignés de cette vision judéo-chrétienne du spiritisme pour ce tourner vers une vision beaucoup plus humaniste, qui correspond d'ailleurs avec l'avancée des droits de l'homme... Le discours que tu as publié est un discours qui est jugé aujourd'hui par les esprits, et même Allan Kardec, comme dépassé, et passéiste... Il était nécessaire à l'époque pour le spiritisme s'impose, mais il ne l'est plus aujourd'hui, notre capacité de compréhension ayant considérablement évolué...

Je ne sais pas si je suis bien clair... Tu vois ce que je veux dire ?

Voilà pourquoi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 10 commandements   Dim 31 Juil - 1:44

OK je crois que j'ai bien compris ...

En fait, le message que tu veux nous faire passer est :

1° que les écrits de carine chateignier (par exemple) répondent à des questions d'aujourdhui, tandis que les écrits d'AK, datant du XIXème siècle, ne se posaient pas ce type de questions car elles n'étaient pas d'actualité

2° le centre lyonnais en reste aux écrits d'AK et n'étudient pas les versions plus modernes des écrits spirites

la vision de Carine Chateignier concernant les 10 commandements est-elle très éloignée de ce que j'ai publié ? (je n'ai pas encore lu ses livres et, si elle en parle, j'aimerais que tu partages son point de vue avec nous)

Amitiés

(en ce qui concerne les questions d'aujourd'hui telles que l'homosexualité et l'euthanasie, je pense qu'elles devraient faire l'objet d'un autre topic ...)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 10 commandements   Dim 31 Juil - 11:39

Oui, c'est exactement ça !!!

Je vais faire des recherches sur les 10 commandements, et j'ouvrirai au besoin un autre topic, car, de mémoire, il y a eu plusieurs communications sur l'avenir des dogmes religieux, dont les 10 commandements, il serait peut-être plus logique alors d'ouvrir un sujet sur ce point, qu'en penses-tu ?

Dans tous les cas, je m'en occupes d'ici ce soir.

Fraternellement,
Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Les 10 commandements   Lun 1 Aoû - 14:09

Ce qu'il pourrai être intéressant aussi est d'avoir l'avis de spirites "confirmés" ou plus instruits sur cela.

En tout cas, sans relier encore les 10 commandements à la religion, ce qui n'est certes pas simple, j'en conviens, nous pouvons reconnaître que dans ces lois dictées à Moïse en des temps oui, bien anciens, elles ont tout de même leur part de logique dans une évolution ou pas pour l'homme. Pour ne citer que celui là des 10 commandements, nous savons que tuer un autre être, tout comme soi-même d'ailleurs, font parti des lois contre nature. Continuant sur ce commandement, nul n'a le droit de disposer, d'ôter la vie de l'autre, comme la sienne. Cela est une lois immuable.

Ont pourrait d'ailleurs évoquer chacun des 10 commandements et voir ce qui nous parait juste et bon... Cela dans une agréable discussion, bien sur...

Yannick tu soulèves là aussi un point bien important, qui est celui de l'expiation, celui de la punition que certain spirites rétrogrades voudraient nous faire croire encore comme une punition bien mérité... Et il est vrai et juste de dire qu'il faut voir le spiritisme aujourd'hui réactualisé et avec les nouvelles recherches qui sont venues se greffer aux anciennes. Et si nous sommes tous d'accord pour dire qu'Allan KARDEC nous a, en son temps, laissé une mine de savoir, et plus encore, une vérité, des vérités révélées. Nous ne devons pas faire abstraction des nouvelles révélations, des nouvelles compréhensions. Et sur le point de l'expiation nous avons aujourd'hui une vision qui a changé du temps d'AK (qui rappelons le, fut au sein d'une population au moeurs très emprunt de moralité religieuse, ce qui marqua sans doute certain des ces textes. A nous de le comprendre...)

L'expiation n'est aujourd'hui plus vu comme une punition mérité, mais plutôt comme l'effet de la cause. Je m'explique ; si, pour exemple extrême, dans une vie nous aurions été un être brutal, sans culpabilité, sans remords, orgueilleux, n'aimant que ce que l'on dit soi même... Pourquoi alors dans une vie ensuite serions nous comme par magie un être calme et aimant, doté de culpabilité et de remords ? Cela n'aurai pas de sens. Un être brutal ne deviendra pas un être aimant juste "comme ça". Il deviendra un être doté d'amour parce qu'il l'aura recherché, parce qu'il aura combattu en lui ces instincts brutaux, parce qu'il aura travaillé sur lui, pour avancer, pour devenir meilleurs, pour comprendre des sentiments qu'il ne comprennait pas auparavant. Et comment l'homme pourrait-il comprendre l'amour s'il il ne l'a pas donné lui-même ? Pourquoi serai t-il donné comme une bonne grâce, le sentiment d'amour alors qu'il ne l'a pas donné lui-même ? C'est pour cela que l'homme qui ce crée lui même sont propre "enfer", en ne donnant pas aux autres les bons sentiments qu'il souhaiterait que l'on lui donne pourtant. Et pour en revenir au sens même de l'expiation, l'homme vivra les vies qui sont les conséquences de ces vies passées comme celle ci aussi. L'homme ce crée chaque jour son avenir, de part les choix qu'il posent, les pensées qu'il émet, il ce crée dans sa vie l'effet des causes des actes et de la moralité qu'il a su donner ou pas.

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 10 commandements   Lun 1 Aoû - 14:31

Je suis absolument comblé par ton intervention MAG !!! Elle ouvre des pistes de réflexion très importantes !!!

Pour en revenir aux 10 commandements, bien sur ce que ces lois divines sont toujours d'actualité, ce qui ne l'est plus en revanche, c'est idée de "punition" qu'elles véhiculaient... Si l'on prend par exemple le suicide, l'on voit bien que selon les 10 commandements, c'est une violation d'un loi divine... Pourtant, l'on voit bien que Dieu n'inflige pas de "punition" à ceux qui se sont suicidés. Déjà, dans le "ciel et l'enfer ou la justice divine selon le spiritisme" , Allan Kardec avait mis en exergue plusieurs communications reçues de suicidés. Qu'en ressortait-il ?

1) Tous les suicidés ne souffrent pas leur mort. Certains témoignaient leur bonheur d'être dans l'au-delà, et ce, quelques heures après leur mort.

2) Certains suicidés souffrent, non pas d'un châtiment divin quelconque, mais ils souffrent de voir que les souffrances morales qui les ont conduit au suicide perdurent après la mort, alors qu'ils s'attendaient justement à ce que la mort les libèrent de ces souffrances.

3) Les suicidés sont dans tous les cas accueillies par leurs proches qui les entourent d'amour.

4) Les suicidés regrettent leur geste, non parce qu'ils ont violé un commandement divin, mais parce qu'ils se rendent compte qu'ils ont abrégé leur mission, et qu'il leur faudra la reprendre...

Parfois, l'on observera que le suicide est "approuvé" lorsque l'esprit, qui avait une mission à accomplir, revient, mais que rien ne se passe comme cela devait être... Faute de pouvoir accomplir sa mission, l'esprit découragé ou épuisé par les épreuves imprévues qu'il doit affronter décide de mettre fin à cette existence... Dans cette hypothèse, le suicide n'apparaît pas comme une "faute", ni comme une "erreur", mais comme un issue malheureusement à une incarnation qui a "dérapée"...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les 10 commandements   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les 10 commandements
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ ENTENTE-SPIRITE-FR ~  :: ENTENTE SPIRITE fr :: PRESENTEZ-VOUS... :: LE SPIRITISME :: NDE,VOYAGE ASTRAL, REVES :: MEDUIMNITE :: GUIDES, PROTECTIONS :: ESPRITS, FANTOMES, POLTERGEISTS :: LA REINCARNATION :: VIE ANTERIEURE, AU-DELA :: LE MAGNETISME :: ENERGIE, CHAKRAS :: HYPNOSE :: RELIGIONS, SCIENCES, PHILO :: RELIGIONS, PRIERES-
Sauter vers: