~ ENTENTE-SPIRITE-FR ~

~ FORUM DE DISCUSSION SUR LA CONNAISSANCE & LA COMPREHENSION DU SPIRITISME ~
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Partagez | 
 

 ALLAN KARDEC comprendre et connaître l'homme qu'il fût.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ALLAN KARDEC comprendre et connaître l'homme qu'il fût.   Mer 2 Nov - 15:42

Un sujet qui me trotte dans la tête depuis un moment, faire connaître l'homme qu'Allan Kardec était à travers son apprentissage du spiritisme, comment il a entrepris d'écrire ses oeuvres, ses difficultés, sa santé, ses succès.

Je pense que chacun peut apporter, à ce sujet ; des chapitres, des réflexions, des pensées, des maximes sur sa vie qui feront comprendre le sérieux et l'assiduité qui l'ont animés pour comprendre des phénomènes venus d'outre tombe et qui le dépassaient au début de son étude sur le spiritisme. Voilà un large extrait de sa première approche en la matière :

PREVISIONS CONCERNANT LE SPIRITISME manuscrit écrit avec un soin tout spécial par ALLAN KARDEC

Ma première initiation au Spiritisme

C'est en 1854 que j'entendis parler pour la première fois des tables tournantes. Un jour, je rencontrai M. Fortier, le magnétiseur, que je connaissais depuis longtemps ; il me dit : Savez-vous la singulière propriété qu'on vient de découvrir dans le magnétisme ? Il paraît que ce ne sont plus seulement les individus qu'on magnétise, mais les tables qu'on fait tourner et marcher à volonté. - «C'est fort singulier, en effet, répondis-je ; mais à la rigueur cela ne me paraît pas radicalement impossible. Le fluide magnétique, qui est une sorte d'électricité, peut très bien agir sur les corps inertes et les faire mouvoir.» Les récits que publièrent les journaux d'expériences faites à Nantes, à Marseille et dans quelques autres villes, ne pouvaient laisser de doute sur la réalité du phénomène.
A quelque temps de là je revis M. Fortier, et il me dit : «Voici qui est bien plus extraordinaire ; non seulement on fait tourner une table en la magnétisant, mais on la fait parler ; on l'interroge et elle répond. - Ceci, répliquai-je, est une autre question ; j'y croirai quand je le verrai, et quand on m'aura prouvé qu'une table a un cerveau pour penser, des nerfs pour sentir et qu'elle peut devenir somnambule ; jusque-là, permettez-moi de n'y voir qu'un conte à dormir debout.»

Ce raisonnement était logique ; je concevais la possibilité du mouvement par une force mécanique, mais ignorant la cause et la loi du phénomène, il me paraissait absurde d'attribuer l'intelligence à une chose purement matérielle. J'étais dans la position des incrédules de nos jours qui nient parce qu'ils ne voient qu'un fait dont ils ne se rendent pas compte.

J'en étais donc à la période d'un fait inexpliqué, en apparence contraire aux lois de la nature, et que ma raison repoussait. Je n'avais encore rien vu ni rien observé ; les expériences, faites en présence de personnes honorables et dignes de foi, me confirmaient dans la possibilité de l'effet purement matériel, mais l'idée d'une table parlante n'entrait pas encore dans mon cerveau.

Revenir en haut Aller en bas
crystal
membre fidèle & actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 682
Age : 52
Localisation : France
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Re: ALLAN KARDEC comprendre et connaître l'homme qu'il fût.   Mer 2 Nov - 19:01

merci Planète !
et en ce jour des "défunts" ayons une petite pensée pour ce grand Homme !
Revenir en haut Aller en bas
Paulo
membre fidèle & actif


Masculin
Nombre de messages : 212
Age : 63
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: ALLAN KARDEC comprendre et connaître l'homme qu'il fût.   Jeu 3 Nov - 19:28

Merci Planète de nous apporter ce récit touchant de la plume d’Allan Kardec. La grandeur de ce personnage historique et la magnitude de son héritage à l’humanité nous fascinent vraiment.

Une œuvre comme celle qu’Allan Kardec a réalisé ne se fait pas par hasard. Tout a été préalablement configuré sur le plan astral. Donc, le réalisateur de cette œuvre de grande envergure a été choisi par la Spiritualité avant même sa naissance, « … avec la mission sacrée d’ouvrir le chemin au Spiritisme, la grande voix du Consolateur Promis au monde par la miséricorde de Jésus Christ » (CAMPAGNE D’ETUDE SYSTEMATIQUE DE LA DOCTRINE SPIRITE, page 12).
http://centre-andreluiz.fr/spiritisme_noisy_fichiers/I-Intro_Doct_spirite.pdf

Tous les détailles de son incarnation ont été soigneusement préparé par la Spiritualité de sorte qu’il a reçu « dès son berceau un nom aimé et respecté et tout en passé de vertus, d’honneur, de probité ; bon nombre de ses ancêtres s’étaient distingués dans le barreau et la magistrature, par leur talent, leur savoir et leur scrupuleuse probité » (biographie d’Allan Kardec écrite par Henri Sausse, parue en 1909).
http://www.sedps.com/index.php?option=com_content&view=article&id=34&Itemid=10

Donc, Allan Kardec a reçu du Très-Haut tous les outils nécessaires à la réussite d'une mission, compatible avec ses qualités morales et intellectuelles, son intelligence et érudition inviables. « Dès l’âge de 14 ans il expliquait à ses petits camarades, moins avancés que lui, les leçons du maître, lorsque ceux-ci ne les avaient pas comprises alors que son intelligence, si ouverte et si active, les lui avait fait saisir au premier énoncé» Et cet élève exemplaire est devenu « bachelier ès-lettres et ès-sciences, docteur en médicine ayant fait toutes ses études médicales et présenté brillamment sa thèse ; linguiste distingué, il connaissait à fond et parlait couramment l’allemand et l’anglais ; il connaissait aussi le hollandais et pouvait facilement s’exprimer dans cette langue » (biographie citée).

Mais sa mission lui a été révélée le 30 avril 1856, chez M. Roustan, par Mlle Japhet, la medium de Zéphir (l’ange gardian d’Allan Kardec), qui ainsi lui a dit : « …il n’y aura plus de religion et il en faudra une, mais vraie, grande, belle et digne du Créateur …Les premiers fondements en sont déjà posés. Toi Rivail, ta mission est là » (Allan Kardec et le Spiritisme, par Jacques Poustis).
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article80

Il faut encore dire que la plupart des Esprits missionnaires – venus pour accomplir des missions vinculées au christianisme – a connu Jésus Christ au temps de Son passage physique sur Terre. En réalité, il y a deux mille ans que ces Esprits ont établi avec Jésus une liaison de fidélité. Ainsi s’est passé avec Allan Kardec, François d’Assise, Jeanne d’Arc, Mère Thérèse de Calcutta, Chico Xavier et beaucoup d’autres.

Amités, Paulo


Dernière édition par Paulo le Jeu 3 Nov - 22:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
crystal
membre fidèle & actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 682
Age : 52
Localisation : France
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Re: ALLAN KARDEC comprendre et connaître l'homme qu'il fût.   Jeu 3 Nov - 20:11

Paulo pour la qualité de tes recherches que tu partages sur le forum !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ALLAN KARDEC comprendre et connaître l'homme qu'il fût.   Jeu 3 Nov - 21:30

oui merci Paulo Smile
Revenir en haut Aller en bas
Paulo
membre fidèle & actif


Masculin
Nombre de messages : 212
Age : 63
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: ALLAN KARDEC comprendre et connaître l'homme qu'il fût.   Jeu 3 Nov - 23:01

Merci à toi, Crystal, de poster une si jolie photo du tombeau druide d’Allan Kardec à Père Lachaise. A propos, quelqu’un qui veuille rencontrer des brésiliens, il suffit d’y aller.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ALLAN KARDEC comprendre et connaître l'homme qu'il fût.   Dim 6 Nov - 2:17

Bonsoir à tous,

Oui, merci Paulo, Crystal, Sabdan.

Qui ne s'est pas posé la question de savoir si Allan Kardec s'est enrichi grâce à ses oeuvres ? Comment et par quels moyens il avait pu mettre en place la doctrine spirite.Voilà une belle explication de sa part :

X Allan Kardec et la nouvelle constitution

compte rendu fait à propos de la caisse du Spiritisme, à la Société de Paris, le 5 mai 1865, par Allan Kardec :
«On a beaucoup parlé des produits que je retirais de mes ouvrages ; personne de sérieux assurément ne croit à mes millions, malgré l'affirmation de ceux qui disaient tenir de bonne source que j'avais un train princier, des équipages à quatre chevaux et que chez moi on ne marchait que sur des tapis d'Aubusson. (Revue de juin 1862, page 179.) Quoi qu'en ait dit, en outre, l'auteur d'une brochure que vous connaissez et qui prouve par des calculs hyperboliques, que mon budget de recettes dépasse la liste civile du plus puissant souverain de l'Europe, parce que, en France seulement, vingt millions de spirites sont mes tributaires (Revue de juin 1863, page 175), il est un fait plus authentique que ses calculs, c'est que je n'ai jamais rien demandé à personne, que personne ne m'a jamais rien donné pour moi personnellement ; en un mot, que je ne vis aux dépens de personne, puisque, sur les sommes qui m'ont été volontairement confiées dans l'intérêt du Spiritisme, aucune parcelle n'en a été distraite à mon profit.
«Mes immenses richesses proviendraient donc de mes ouvrages spirites. Bien que ces ouvrages aient eu un succès inespéré, il suffit d'être tant soit peu initié aux affaires de librairie pour savoir que ce n'est pas avec des livres philosophiques qu'on amasse des millions en cinq ou six ans, quand on n'a sur la vente qu'un droit d'auteur de quelques centimes par exemplaire. Mais qu'il soit fort ou faible, ce produit étant le fruit de mon travail, personne n'a le droit de s'immiscer dans l'emploi que j'en fais.
«Commercialement parlant, je suis dans la position de tout homme qui recueille le fruit de son travail ; je cours la chance de tout écrivain, qui peut réussir, comme il peut échouer.
«Bien que, sous ce rapport, je n'aie aucun compte à rendre, je crois utile, pour la cause même à laquelle je me suis voué, de donner quelques explications.
«Quiconque a vu notre intérieur jadis et le voit aujourd'hui peut attester que rien n'est changé à notre manière de vivre depuis que je m'occupe du Spiritisme ; elle est tout aussi simple maintenant qu'elle l'était autrefois. Il est donc certain que mes bénéfices, quels qu'ils soient, ne servent pas à nous donner les jouissances du luxe. A quoi donc cela passe-t-il ?
«Le Spiritisme, en me tirant de l'obscurité, est venu me lancer dans une nouvelle voie ; en peu de temps, je me suis trouvé entraîné dans un mouvement que j'étais loin de prévoir. Lorsque je conçus l'idée du Livre des Esprits, mon intention était de ne point me mettre en évidence et de rester inconnu ; mais, promptement débordé, cela ne m'a pas été possible ; j'ai dû renoncer à mes goûts de retraite, sous peine d'abdiquer l'oeuvre entreprise et qui grandissait chaque jour ; il m'a fallu en suivre l'impulsion et en prendre les rênes. A mesure qu'elle se développait, un horizon plus vaste se déroulait devant moi et en reculait les bornes ; je compris alors l'immensité de ma tâche et l'importance du travail qui me restait à faire pour la compléter ; les difficultés et les obstacles, loin de m'effrayer, redoublèrent mon énergie ; je vis le but et je résolus de l'atteindre avec l'assistance des bons Esprits. Je sentais que je n'avais pas de temps à perdre et je ne le perdis ni en visites inutiles, ni en cérémonies oiseuses ; ce fut l'oeuvre de ma vie ; j'y donnai tout mon temps, j'y sacrifiai mon repos, ma santé, parce que l'avenir était écrit devant moi en caractères irrécusables.
«Sans nous écarter de notre genre de vie, cette position exceptionnelle ne nous en a pas moins créé des nécessités auxquelles mes seules ressources personnelles, très bornées, ne me permettaient pas de pourvoir. Il serait difficile de se figurer la multiplicité des dépenses qu'elle entraîne et que j'aurais évitées sans cela.
«Eh bien, Messieurs, ce qui m'a procuré ce supplément de ressources, c'est le produit de mes ouvrages. Je le dis avec bonheur, c'est avec mon propre travail, avec le fruit de mes veilles que j'ai pourvu, en majeure partie du moins, aux nécessités matérielles de l'installation de la doctrine. J'ai ainsi apporté une large quote-part à la caisse du Spiritisme ; ceux qui aident à la propagation des ouvrages ne pourront donc pas dire qu'ils travaillent à m'enrichir, puisque le produit de tout livre acheté, de tout abonnement à la Revue, profite à la doctrine et non à l'individu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ALLAN KARDEC comprendre et connaître l'homme qu'il fût.   Dim 6 Nov - 17:58

oui Planète,

je m'étais posé la question et j'avais trouvé la réponse que tu publies ici Wink

si j'avais la chance d'avoir des communications et de publier un livre, je m'arrangerais pour que tous puissent se le procurer gratuitement ... en le mettant en ligne sur internet par exemple ...

Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
anne
membre fidèle & actif


Féminin
Nombre de messages : 645
Age : 60
Localisation : France
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: ALLAN KARDEC comprendre et connaître l'homme qu'il fût.   Lun 7 Nov - 2:33

Sabdan on ne fait pas ce qu'on veut avec les editeurs y'a des droits d'auteurs , des contrats et parfois tu te trouve oblige d'accepetre des conditions sinon ton livre n'est pas publie autrement dit le mettre en ligne sur le net cela revientt à dire que l'editeur fait aucun bénéfice = c'est pas gagné !!

On m"a soufflé que le plus judiocieux serait de faire 50/50 sur le pourcentage concedé par l'editeur c'est à dire que je partage par moitie..faut bien vivre lorsqu'on a pas d'autre travail et qu'on est pas rentier !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ALLAN KARDEC comprendre et connaître l'homme qu'il fût.   Lun 7 Nov - 11:29

lol Anne,

si je ne passe pas par un éditeur et que je mets mon livre en ligne sur internet ... il sera accessible à tous gratuitement Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ALLAN KARDEC comprendre et connaître l'homme qu'il fût.   Sam 12 Nov - 14:50

bonjour à tous !

Paulo, puisque tu parles de l'esprit "zéphir" voilà les circonscantes où Allan Kardec l'a connu. D'après ce qu'il dit, je ne pense pas que c'était son Ange Gardien :


Suite des "prévisions concernant le spiritisme" "oeuvres posthumes." ma première initiation au spiritisme d'Allan Kardec

A quelque temps de là, vers le mois de mai 1855, je me trouvai chez la somnambule, Mme Roger, avec M. Fortier, son magnétiseur ; j'y rencontrai M. Pâtier et Mme de Plainemaison qui me parlèrent de ces phénomènes...

Ce fut là, pour la première fois, que je fus témoin du phénomène des tables tournantes, sautantes et courantes, et cela dans des conditions telles que le doute n'était pas possible. J'y vis aussi quelques essais très imparfaits d'écriture médiumnique sur une ardoise à l'aide d'une corbeille. Mes idées étaient loin d'être arrêtées, mais il y avait là un fait qui devait avoir une cause. J'entrevis sous ces futilités apparentes et l'espèce de jeu que l'on se faisait de ces phénomènes, quelque chose de sérieux et comme la révélation d'une nouvelle loi que je me promis d'approfondir.

L'occasion s'offrit bientôt d'observer plus attentivement que je n'avais pu le faire encore. A l'une des soirées de Mme de Plainemaison, je fis connaissance de la famille Baudin. M. Baudin m'offrit d'assister aux séances hebdomadaires qui avaient lieu chez lui et auxquelles je fus, dès ce moment, très assidu.

Ces réunions étaient assez nombreuses ; outre les habitués, on y admettait sans difficulté quiconque en faisait la demande. Les deux médiums étaient Mlles Baudin, qui écrivaient sur une ardoise à l'aide de la corbeille, dite toupie, décrite dans le Livre des médiums. Ce mode, qui exige le concours de deux personnes, exclut toute possibilité de participation des idées du médium. Là, je vis des communications suivies et des réponses faites à des questions proposées, quelquefois même à des questions mentales qui accusaient d'une manière évidente l'intervention d'une intelligence étrangère.
Les sujets traités étaient généralement frivoles ; on s'y occupait surtout de toutes choses tenant à la vie matérielle, à l'avenir, en un mot à rien de véritablement sérieux ; la curiosité et l'amusement étaient le principal mobile des assistants.

L'Esprit qui se manifestait d'habitude prenait le nom de Zéphyr, nom parfaitement en rapport avec son caractère et celui de la réunion ; néanmoins, il était très bon, et s'était déclaré le protecteur de la famille ; s'il avait souvent le mot pour rire, il savait au besoin donner de sages conseils et manier, à l'occasion, l'épigramme mordante et spirituelle. Nous eûmes bientôt fait connaissance, et il me donna constamment des preuves d'une grande sympathie. Ce n'était pas un Esprit très avancé, mais, plus tard, assisté par des Esprits supérieurs, il m'aida dans mes premiers travaux. Il a dit depuis qu'il devait se réincarner, et je n'en entendis plus parler.

C'est là que je fis mes premières études sérieuses en spiritisme, moins encore par révélations que par observations.

 
Revenir en haut Aller en bas
Paulo
membre fidèle & actif


Masculin
Nombre de messages : 212
Age : 63
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: ALLAN KARDEC comprendre et connaître l'homme qu'il fût.   Lun 14 Nov - 17:02

Planète,

En réalité, je devrais être plus clair. Selon ma source d’information, Zéphir ne s’est pas intitulé l’ange de garde d’Allan Kardec. Ce sont ses amis qui ont tiré cette conclusion précipité .

“Les « séances d’évocation » deviennent pour Hippolyte Rivail une activité régulière, puis une passion dévorante et incontournable. Lors de l’une d’elles, un esprit nommé Zéphir (institué par ses amis comme étant son « ange gardien »3), …”

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article80

Amitiés,

Paulo
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ALLAN KARDEC comprendre et connaître l'homme qu'il fût.   Jeu 17 Nov - 11:21

Quelques précisions concernant l'Esprit Zéphir selon le livre de Jean Prieur racontant la vie d'AK "Allan Kardec et son époque" :

L'Esprit qui se manifestait d'habitude prenait le nom de Zéphir ; il était très bon et s'était déclaré le protecteur de la famille et donna constamment des preuves d'une grande sympathie.
C'est cet Esprit qui lui déclara :
– « Nous nous sommes connus dans une lointaine réincarnation. Nous étions ensemble dans les Gaules. Nous étions amis et te nommais : Allan Kardec. »


Et voici comment, toujours dans le même livre, on nous explique la naissance du livre des Esprits :

Un petit groupe d'amis se réunissaient régulièrement pour ausculter l'Au-delà : ils étaient quatre. Le plus âgé, Friedrich Tiedmann avait été professeur de zoologie et d'anatomie puis à l'Université de Heidelberg. Tiedmann était membre d'un grand nombre de sociétés savantes et de l'Institut de France.

[…]

Entre temps, les quatre amis avaient rempli cinquante cahiers de communications.

En 1857, Victorien Sardou était au comble de la détresse : la maladie était venue s'ajouter à la misère et à l'échec.

[…]

…et avait mieux à faire que de mettre de l'ordre dans ces messages, qui contenaient certes d'excellentes choses, mais aussi beaucoup de platitudes et de répétitions.



Les quatre apportent donc, à M. Rivail, les cinquante cahiers et lui demandent d'en faire un livre. L'ancien professeur les parcourt avec un certain scepticisme, hésite et finit par refuser.
Quelques jours plus tard, il reçoit un message de l'Au-delà qui lui enjoint de se charger de cette tâche. Il revient sur sa décision et se remet au travail avec méthode. Son honnêteté, son discernement, son mental logique feront merveille : cela deviendra le « Livre des esprits ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ALLAN KARDEC comprendre et connaître l'homme qu'il fût.   Jeu 17 Nov - 12:11

Merci Sabdan pour ces précisions qui révèlent bien qu'Allan Kardec n'a pas agit à la lègère dans ses recherches. Il ne faut pas oublier qu'il était très septique avant qu'il ne s'intéresse véritablement aux manifestations de l'au-delà.

Ces 50 cahiers et les messages répétifs lui ont ouvert la voie de la compréhension du monde invisible qui nous entoure.

Revenir en haut Aller en bas
Paulo
membre fidèle & actif


Masculin
Nombre de messages : 212
Age : 63
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: ALLAN KARDEC comprendre et connaître l'homme qu'il fût.   Jeu 17 Nov - 13:47

Merci, Sabdan, de nous présenter cet écrivain français qui nous parle de la vie d’Allan Kardec, de l’Esprit Zéphyr, e de la naissance de Livre des Esprits.

Je ne le connaissais pas, mais Jean Prieur est né en 1914 et encore vivant selon Wikipédia. Et ses œuvres consistent en « de nombreuses études sur l’Histoire, l’au-delà, la vie après la mort et le paranormal, quand ces sujets côtoient le mysticisme. » http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Prieur

Amitiés,

Paulo

Revenir en haut Aller en bas
Paulo
membre fidèle & actif


Masculin
Nombre de messages : 212
Age : 63
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: ALLAN KARDEC comprendre et connaître l'homme qu'il fût.   Sam 19 Nov - 20:56

Bonjour à tous,

Comme on sait très bien, Allan Kardec est extrêmement populaire au Brésil, où 4 timbres commémoratifs ont été édités pour lui faire hommage.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Allan_Kardec


1957 – Timbre brésilien en hommage au centenaire du Livre des Esprits ;

1964 – Timbre brésilien en hommage au centenaire de l’Evangile selon le Spiritisme ;

1969 – Timbre brésilien en hommage au centenaire de la mort d’Allan Kardec ;

2004 – Timbre brésilien en hommage au bicentenaire de naissance d’Allan Kardec.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ALLAN KARDEC comprendre et connaître l'homme qu'il fût.   

Revenir en haut Aller en bas
 
ALLAN KARDEC comprendre et connaître l'homme qu'il fût.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ ENTENTE-SPIRITE-FR ~  :: ENTENTE SPIRITE fr-
Sauter vers: