~ ENTENTE-SPIRITE-FR ~

~ FORUM DE DISCUSSION SUR LA CONNAISSANCE & LA COMPREHENSION DU SPIRITISME ~
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Vaincre la dépression

Aller en bas 
AuteurMessage
Paulo
membre fidèle & actif


Masculin
Nombre de messages : 212
Age : 65
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 16/06/2011

Vaincre la dépression Empty
MessageSujet: Vaincre la dépression   Vaincre la dépression Icon_minitimeJeu 23 Fév - 13:52

Bonjour mes amis,

Je vous offre une monographie de Joanna de Angelis, pyschographié par Divaldo Franco, au sujet de la dépression.


Amitiés,

Vaincre la dépression

La société mondiale est confrontée à un moment grave du point de vue de la santé émotionnelle et comportementale. Présentant un caractère pandémique, la dépression frappe les plus divers secteurs sociaux, conduisant des foules entières à de terribles troubles de conduite.

Les grandioses conquêtes de l'intelligence n'ont pas encore réussi à en empêcher l'irruption, s'avérant dévastatrice, de ce trouble qui décime d'innombrables floraisons de la culture, de l'art, de la science, de la pensée, de l'intelligence et du sentiment...

Dans les pays très peuplés, ceux qui souffrent de cette sujétion perverse se comptent par millions. Ainsi, dans les habitations à faibles loyers, il y est tout aussi présent, s’y insinuant insensiblement, paralysant les personnes valides qui, d'un moment à l'autre, se trouvent dominées par une terrible maladie, qui les dépasse lentement, les poussant au désespoir intérieur, au vide existentiel, et souvent au suicide.

Apparaissant comme découlant de problèmes physiologiques (hérédité, maladie infectieuse contagieuse avec séquelles, choc produisant des lésions cérébrales) mais aussi psychologiques (anxiété, peur, solitude, angoisse de perte sous diverses formes), la science et la technologie tentent d'apporter leurs contributions, nonobstant son éradication difficile du fait de la facilité avec laquelle sa récidive est constante lorsque tout semble harmonieux et sain.

Le trouble dépressif touche tout autant l'enfant que l'adolescent, l'adulte que la personne âgée, peut aussi survenir dans les phases pré-partum, post-partum, qu'également être psychoaffectif, saisonnier, unipolaire, bipolaire, impliquant souvent des changements d'humeur, pouvant conduire à des troubles psychotiques plus graves en présence d'hallucinations afflictives... On peut affirmer que la dépression est un événement qui se manifeste sous la forme d'un trouble affectant tout l'organisme, qui résulte de problèmes issus de la chimie neuronale, de par l'absence de certains neuropeptides ou neurotransmetteurs responsables de la joie, du bien-être, de l'affection, tels que la dopamine, la sérotonine et la noradrénaline...

Cependant, si l'on approfondit l'étude de ce cruel trouble comportemental du côté de l'affectivité, la maladie s'extériorise à raison du malade, qui est toujours l'esprit réincarné se trouvant dans un processus de rééquilibrage de ses fautes antérieurement commises.

En ce sens, la quasi-totalité des thérapeutiques actuelles qui contribuent au réajustement des neurotransmissions, au travers de médicaments efficients, ou d'innombrables propositions de libération du patient, doivent avoir en vue la recomposition morale et spirituelle de ce dernier.

Identifié depuis des époques reculées, et portant diverses dénominations, telles que la mélancolie, la psychose maniaco-dépressive, ou plus récemment comme trouble dépressif, il fut étudié en Occident, avec les moyens de l'époque, par le père de la Médecine, Hippocrate, et ses conclusions furent discutées par Galien et bien d'autres jusqu'à aujourd'hui, mais il n'en reste pas moins que le trouble est néanmoins resté tout aussi agressif et subjuguant, défiant les conquêtes de l'intelligence et du sentiment.

La dépression est une maladie de l'âme qui se sent coupable et qui, bien souvent, porte ce sentiment dans l'inconscient, du fait de comportements malheureux ayant eu lieu lors des ultimes réincarnations, et dont l'origine doit donc être traitée.

Par-delà l'ensemble des facteurs qui l'enclenche, il incombe au spiritisme la noble tâche de démontrer qu'il existe aussi d'autres causes, celles qui sont de nature spirituelle, qui contribuent à l'apparition et au maintien de la problématique au niveau de la santé, qui se traduisent par des troubles obsessifs aux graves incidences.

L'esprit est un voyageur infatigable au sein de l'immense route des réincarnations, avançant des ténèbres vers la lumière, de l'instinct vers l'intelligence, et de celle-ci vers la raison puis, vers l'intuition, dont le comportement était astreint aux obligations primaires liées au lieu où il a longuement stagné. Durant cette trajectoire où lui ont manqué le véritable discernement du bien et du mal, ou même s'il avait une telle connaissance, ses automatismes physiologiques et psychologiques l'ont conduit à un comportement égoïste et insensible engendrant des situations profondément perturbantes, parce qu'en ayant rendu les autres malheureux il se sent aujourd'hui dans l'obligation de réparer ses erreurs, de rectifier sa conduite, de payer pour le mal qu'il a pu faire, et que la souffrance est l'un des admirables mécanismes offerts par la vie à cette fin.

Se situant au même niveau de développement affectif, ses victimes, qui ne lui ont pas pardonné, restent dans l'erraticité et, l'ayant retrouvé, luttent avec furie en défaveur de sa paix, par une folie débridée visant à une persécution démente, les compromettant également, mais qui donnent lieu à de lamentables processus de dépressions par interférences obsessives.

On peut même affirmer que, dans la majorité des cas de troubles dépressifs, il y a une cause d'origine spirituelle, ou bien lorsqu'ils sont le résultat de phénomènes organiques psychologiques ou physiologiques, ces personnalités désincarnées les rendent bien plus complexes en raison de leurs influences pernicieuses.

Une fois cette psychogenèse constatée, qui facilite le diagnostic du problème, le spiritisme offre une grande contribution thérapeutique pour sa solution, en ayant les enseignements de Jésus-Christ, le Médecin par excellence, pour appui, dont la vie est le plus beau poème d'amour et de sagesse que l'Histoire connaisse. Sur ce point, le spiritisme présente un arsenal de moyens, tels que, au début, éclairer le patient afin qu'il acquiert la conscience de sa responsabilité, pour le disposer à sa récupération et à l'effort personnel, sans user du mécanisme dépassé qui vise à transférer sur autrui ce que chacun doit réaliser. Puis, il doit s'efforcer de parvenir à sa propre transformation morale en vue de s'améliorer, ce qui contribuera à apaiser la haine et le ressentiment de ses victimes d'hier qui, sensibilisée par son changement de comportement, se résoudront à le laisser livré à son propre sort... Ensuite, il y a la bonne habitude de la prière, les bonnes pensées au travers des lectures édifiantes, les discussions enrichissantes pour l'être intérieur, la fluidothérapie (passe, eau fluidifiée), les réunions de désobsession en dehors de sa présence...



Le Seigneur de la vie n'est pas un créancier insensible des crimes commis mais, un Père généreux qui offre toujours une opportunité au forçat afin qu'il puisse se réhabiliter et être heureux.





De l'esprit Joanna de Angelis




Psychographie : Divaldo Pereira Franco

Source : Jornal Espirita, novembre 2010

Traduction : Jean Emmanuel NUNES

Bibliographie : Vitoria sobre a depressão, ed. LEAL

http://www.spiritisme.net/index.php?option=com_content&view=article&id=402:joanna-de-angelis--vaincre-la-depression&catid=106:philosophie&Itemid=18


Dernière édition par Paulo le Sam 25 Fév - 16:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Vaincre la dépression Empty
MessageSujet: Re: Vaincre la dépression   Vaincre la dépression Icon_minitimeJeu 23 Fév - 18:06

wow j'ai dû être bien mauvaises dans mes vies antérieures pour avoir déjà vécu deux épisodes dépressifs de plus ou moins longue durée ...

l'amour de mes enfants et de mon compagnon m'ont permis d'avoir l'envie de lutter et de remonter la pente sans utiliser trop de médicaments (qui entraînent une évidente dépendance) ... et, lors du deuxième épisode dépressif, j'ai eu la chance d'être guidée sur ce forum, d'étudier le spiritisme et de voir naître de vraies amitiés Smile
Revenir en haut Aller en bas
Paulo
membre fidèle & actif


Masculin
Nombre de messages : 212
Age : 65
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 16/06/2011

Vaincre la dépression Empty
MessageSujet: Re: Vaincre la dépression   Vaincre la dépression Icon_minitimeJeu 23 Fév - 19:29

Chère Sabdan,

Joanna a dit que « dans la majorité des cas de troubles dépressifs, il y a une cause d'origine spirituelle. » Alors, tu pourrais faire partie de la minorité des cas dont la dépression n’a pas eu une cause spirituelle. Réfléchis donc !

De toute façon, l’important c’est que tu as une belle famille, tes enfants et ton compagnon, d’où vient la force de l’amour qui est indispensable à ta santé psychique et émotionnelle.

Amitiés,
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Vaincre la dépression Empty
MessageSujet: Re: Vaincre la dépression   Vaincre la dépression Icon_minitimeJeu 23 Fév - 20:27

Merci Paulo,

toujours le Vaincre la dépression Images?q=tbn:ANd9GcQ3Apl5lhYrVJ17rTBmvgWYKxHES2SwSdhNVx2Q6AUEG-yxT7TI sur la main et un mot gentil pour chacun ...

peu importe quelles ont été mes vies antérieures ... mais j'ai du mal à imaginer que j'ai pu être quelqu'un de foncièrement mauvais ...

amitiés
Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice
MAG (admin)

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 43
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

Vaincre la dépression Empty
MessageSujet: Re: Vaincre la dépression   Vaincre la dépression Icon_minitimeJeu 23 Fév - 20:35

Citation :
Réfléchis donc !
Dis dont Paulo, tu lui fais du rentre dedans là... Wink

Ah, la dépression... problématique que trop courante en nos vies encore trop marquées par le matérialisme et l'apparence.
Si il est évident que pour beaucoup les difficultés de la vie, inhérentes à l'infériorité de notre planète, amènent à des états dépressifs. La dépression, n'est ni une tare, ni une faiblesse, comme certain le pensent malheureusement encore. Il ne faudrait alors pas penser non-plus que cela puisse être une marque d'infériorité morale ou venant d'un esprit inférieur. Elle est le triste résultat des problèmes de société, d'environnement et/ou familiaux et où aussi beaucoup se préoccupent plus de eux-mêmes que des autres. C'est donc un cercle infernal où chacun crient et accusent l'autre de ne pas donner assez, de ne pas aimer suffisamment et chacun en souffrent. Non pas que je veuille dire qu'il faille s'occuper des autres avant tout, mais il y ici a un déséquilibre certain.

C'est pour beaucoup et en cette vie le manque d'amour qui crée des troubles dépressifs. Comptant aussi effectivement le passif de vies antérieures qui laisse immanquablement des traces. Mais quand on est aimé, quand on aime, on ne souffre pas de dépression, le spiritisme insiste beaucoup là dessus et sur le bien fondé de l'amour qui se reçoit et qui se donne et comme étant un des grand régulateur de nos problèmes moraux. Et on peut guérir dés aujourd'hui et en cette vie, bien des déséquilbres d'aujourd'hui ou d'hier. C'est par l'amour que tout ce soigne, c'est la plus belle énergie qu'il nous soit donnée de partager et de recevoir. La plus brutale des personne s'adoucie devant l'amour qu'elle reçoit. Il faut donc et pour être simple, réapprendre à aimé et à être aimé. Petite phrase simple pour grande action réparatrice. Et comme tu le soulignes Sab, c'est "l'amour de mes enfants et de mon compagnon m'ont permis d'avoir l'envie de lutter et de remonter la pente". C'est si vrai...

Pour ce qui est du corps médical, nous ne pouvons nier l'aide souvent utile de la médication chimique. Et beaucoup de ceux qui ont pris un traitement pour combattre la dépression ne doivent pas s'en culpabiliser. L'essentiel étant d'essayer de se soigner par les moyens aujourd'hui à notre disponibilité. Mais il ne faudrait pas négliger aussi l'importance des plantes dans des états dépressifs et les Esprits nous conseillent et nous affirment l'importance des plantes (comme la passiflore, le millepertuis, etc...) Car elle soignent aussi notre périspris en agissant dans la profondeur de notre être. Mais aujourd'hui où notre planète est encore beaucoup marquée par le matérialisme, on focalise peut être trop sur "soigner un malade par une pilule", sans y ajouter la composante de l'Esprit. Cela même pour nos psychiatres qui en majorité soignent un déséquilibre psychologique, sans y comprendre encore vraiment la composante de l'esprit et oui aussi, celles des vies antérieures quelque fois aussi et malheureusement ont en est pas encore à cette compréhension là, mais nous viendrons irrémédiablement.

Je pense qu'il faut insister ici sur le bien fondé d'aimer et d'être aimé. Car par la beaucoup de guérisons peuvent s'opérer quand il y a l'amour autour. Rappelons aussi que le magnétisme et l'hypnose sont des soins très appropriés pour des états dépressifs.

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
Paulo
membre fidèle & actif


Masculin
Nombre de messages : 212
Age : 65
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 16/06/2011

Vaincre la dépression Empty
MessageSujet: Re: Vaincre la dépression   Vaincre la dépression Icon_minitimeJeu 23 Fév - 23:06

Bonjour Mag,

Je suis tout à fait d’accord avec toi, surtout quand tu dis :

Citation :
C'est par l'amour que tout ce soigne, c'est la plus belle énergie qu'il nous soit donnée de partager et de recevoir.

Bisous à toi et à Sabdan Vaincre la dépression 348353

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Vaincre la dépression Empty
MessageSujet: Re: Vaincre la dépression   Vaincre la dépression Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Vaincre la dépression
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» VégétaLisme = fragilité émotionnelle due à... ?
» Pourquoi un bipolaire ne devrait pas prendre d'antidépresseurs et que prendre à la place...
» Socio-ésthétique, quand la beauté soigne
» Serais-je Epicurienne?
» Variations de pression PPC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ ENTENTE-SPIRITE-FR ~  :: ENTENTE SPIRITE fr :: PRESENTEZ-VOUS... :: LE SPIRITISME :: NDE,VOYAGE ASTRAL, REVES :: MEDUIMNITE :: GUIDES, PROTECTIONS :: ESPRITS, FANTOMES, POLTERGEISTS-
Sauter vers: