~ ENTENTE-SPIRITE-FR ~

~ FORUM DE DISCUSSION SUR LA CONNAISSANCE & LA COMPREHENSION DU SPIRITISME ~
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Partagez | 
 

 Le spiritisme (ce que je peux en dire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le spiritisme (ce que je peux en dire)   Dim 14 Juil - 0:17

Le spiritisme (ce que je peux en dire)

Lorsque je discute avec diverses personnes concernant le spiritisme, ce qu'il est, en deux mots ce qu'il représente, ce qu'il enseigne.. Je me rends compte de la très grande ignorance de la plupart des gens sur le sujet. Ce qu'il en résulte, c'est le refus catégorique ou la propagation de propos complètement erronés voir médisants issus d'informations glanées ici ou là dans divers supports plus ou moins crédibles ou voir même appuyés par des idées toutes préconçues.

Il est pour moi essentiel de démontrer à ces personnes avec amour et patience, dans la mesure de mon savoir spirite actuel que le spiritisme est tout autre. Qu'il ne faut pas  le combattre et le reléguer à des croyances ésotériques car bien au contraire, il est exotérique, donc à la portée de tous.
Il est intéressant de s'y instruire et de le divulguer autour de soi. Il nous apporte la compréhension de notre état, il nous apporte tant de bonheur par le changement bénéfique de notre être profond dès l'instant où il entre dans notre vie. En résumé, une amélioration évidente de notre personne au fur et à mesure de la compréhension que l'on en a. Il est un baume bienfaisant pour l'humanité.

Bien qu'il soit pour moi assez difficile, voir même impossible d'en parler à ma famille qui est fermée à ce que j'aimerai pourtant partager avec elle, je tiens à dire ce qu'est cette spiritualité profondément philosophique.

Le spiritisme est bien plus que la communication avec les esprits, il est une philosophie de vie, une spiritualité qui nous enseigne à devenir bons et charitables, Il nous enseigne à partager, à pardonner, à aimer et ce sans nous contraindre d'aucune façon. Il nous enseigne ce qu'est la vie incarnée, ses raisons, son but. Ce qu'est le monde spirituel et la vie de l'esprit dans ses différents états.
Pour ma part c'est le côté moral qui m’intéresse en premier lieu plus que la recherche de communications spirites en elles mêmes.
Celui qui vient au spiritisme, le fait de son propre plein gré.

Trop de personnes pensent que nous agissons mal en étant spirites. Combien de fois ai je entendu dire que le spiritisme est mauvais car il ne faut pas déranger les ''morts'', que c'est le mal qui agit à travers eux lorsque les médiums entrent en contact avec les esprits. J'ai même lu sur un site internet que le spirite ''a pour maître les morts''

Alors déjà ce mot ''maître''  ne me convient pas du tout car le spirite n'a aucun maître, aucun prêtre , aucun rituel aucun dogme. Le spiritisme résonne ou pas à l'intelligence et à l'esprit de celui qui l'étudie et ne force personne à s'y intéresser, à le comprendre et à l'accepter. Il parle à celui dont le cœur et la raison sont ouverts à lui.
Le spiritisme est une philosophie qui enseigne ce qu'est l'amour, le vrai. Cet amour qui est à l'image de ce que le Christ a donné, enseigné, et non cet amour égoïste que l'on rencontre que trop souvent.

Ensuite ce qualificatif  de ''morts ''  n'est pas approprié car l'esprit ne meurt pas, seule l'enveloppe matérielle meurt et se dissout. L'esprit lui, retrouve sa liberté et continue d'évoluer. Puis il revient en incarnation afin de se parfaire encore et encore jusqu'à ce qu'il ne soit plus nécessaire pour lui de revenir dans un corps périssable s'étant dépouillé de toutes ses imperfections et par ce fait, pouvant jouir de la vie du Pur Esprit.

Bien des personnes pensent que pour être spirites, il faut être médium. Ceci est complètement faux également. Le vrai spirite est une personne qui vit selon les préceptes spirites. Il vit sa spiritualité en s'appliquant consciencieusement à son travail d'amélioration de son être, et ce, à chaque instant. Il se conduit envers autrui avec charité et bienveillance.
Pour ceux qui ont une médiumnité, il apprend à la comprendre, à la gérer et l'utiliser à bon escient. Une belle médiumnité utilisée avec désintéressement matériel ou vaniteux est une médiumnité qui aide les incarnés et les désincarnés, elle est un pont merveilleux entre les deux mondes.
Les Esprits Supérieurs se rapprochent d'un médium ayant des pensées élevées et travaillant sans cesse à l'amélioration de son être.

Le spiritisme a changer ma vie et il change la vie de tous ceux qui le comprennent et qui s'appliquent à avancer dans la droite lignée de ce qu'il enseigne, j'en suis convaincue.

Comme j'aimerai pouvoir en parler librement à mes proches en étant prise au sérieux mais c'est une tâche bien ardue. Alors on sème discrètement la petite graine sachant qu'elle s'épanouira en temps voulu.
Il faut être patient,en parler avec ceux qui acceptent d'entendre, sans les forcer.
Chaque chose en son temps, il faut y aller doucement, progressivement.

Moi même, je suis venue à lui que tardivement, non pas que je le rejetais mais parce que je ne le connaissais pas, je ne pouvais mettre des mots sur ce que je ressentais, sur ce que je savais d'instinct. Et puis, ce n'était peut être pas le moment...
Une chose dont je suis certaine cependant, c'est que lorsque l'esprit est prêt, les choses arrivent d'elles mêmes. Qu'est une vie lorsqu'on sait pertinemment que nous continuons toute tâche entamée antérieurement dans une prochaine existence corporelle, que rien n'est perdu de notre savoir, de nos  acquis comme une histoire qui se poursuit de chapitre en chapitre pour aboutir au livre complet.

Petite anecdote que j'ai relevé, Comme Allan Kardec, le spiritisme est entré dans ma vie dans ma cinquantaine.  J'espère que tout comme lui, je pourrai œuvrer pour la cause spirite du mieux possible, assistée je le sais, par le monde spirituel à qui je rends grâce chaque jour de ma vie.

Chenoa
Le 13/07/2013
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le spiritisme (ce que je peux en dire)   Dim 14 Juil - 18:01

Bonjour Chenoa

Merci pour cette belle explication.

Je te rejoins avec ce que tu dis :

"Pour ma part c'est le côté moral qui m’intéresse en premier lieu plus que la recherche de communications spirites en elles mêmes....Celui qui vient au spiritisme, le fait de son propre plein gré.
"
Mon avis :

C'est en ayant la connaissance des Esprits, par l'étude des lois de l'au-delà, que l'homme prendra conscience de sa vie sur terre pour se réaliser dans son évolution intellectuelle et morale quand il aura chassez de son coeur ; l'orgueil, l'ambition, l'envie, la jalousie, la cupidité, les mauvaises passions, afin qu'il puisse à son tour les chasser du coeur des autres.

Je comprends quand tu dis que l'on ne peut en parler autour de nous. Comme toi j'ai découvert Allan Kardec sur le tard, vers mes 55 ans, ignorant tout à fait ce qu'était le spiritisme faisant l'amalgame avec l'ésotérisme. Je sais à présent qu'il ne relève pas de la magie, de la superstition, de l'occultisme ou de l'ésotérisme (le sel est meilleur dans la soupe lol).

Ma famille ne connait pas mon évolution depuis mon étude du livre des Esprits et celui des médiums. Ils ont bien vu en moi un changement dans mon caractère, mon comportement (en mieux). Dernièrement, lors de ma réunion de famille avec ma fraterie, j'ai eu droit aux railleries d'un beau frère ; "je te verrais bien en tête d' un forum ésotérique !" je lui ai répondu qu'il se trompait bien sur. Il a continué a demander si l'on gagnerait au loto le lendemain. J'ai dû lui dire que je ne prédisais pas l'avenir. Je suis restée zen, moi qui m'emportais, m'irritais, fonçais dans le tas, auparavant. Non, pas de prise de bec, il s'est vite arrêté dans ses moqueries. Même s'ils n'en parlent pas ouvertement, les autres membres de la famille ne l'ont pas suivi sur ce terrain car ils savent que j'ai des prédispositions par mes rêves prémonitoires qui se sont avérés justes par la suite.

Hélas ! j'ai vu quand même dans cette réunion familiale; l'orgueil, la vanité, la suspicion, l'envie. Je me suis dit "mon Dieu, j'étais comme eux avant ?" J'ai vu tout ça en une famille réunie et j'ai pensé à la terre entière que ce n'est pas demain la veille que le monde changera en bien !!! snifff !

A.K. - Le progrès de l'Esprit ne s'accomplit qu'avec le temps, et ce n'est que successivement qu'il se dépouille de ses imperfections, qu'il acquiert les connaissances qui lui manquent.

Les esprits désincarnés sont les âmes des hommes, et si l'on était sur terre ; menteurs, hypocrites, méchants, orgueilleux, criminels on le sera de l'autre côté. Il y a des hommes de tous les degrés de savoir et d'ignorance, de bonté et de méchanceté, il en est de même des Esprits.

L'étude du spiritisme m'a beaucoup apporté en bien dans mes gestes et paroles de tous les jours.  Il a transformé ma vie, pas dans mes épreuves, que j'ai ou doit subir, mais dans la façon de les surmonter, de les comprendre, de les prendre avec phylosophie et recul. Il m'a apprit à pardonner, à aimer et à donner de l'amour en retour. Il m'a fait comprendre que par la prière on peut apaiser, redonner courage et volonté, donner de bonnes pensées à ceux qui en ont besoin qu'ils soient dans la peine, l'épreuve, ou le deuil.  

AK - le Spiritisme n'est point une théorie abstraite qui ne s'adresse qu'aux savants ; il parle au coeur, et pour comprendre le langage du coeur, il n'est pas besoin de diplôme...



Dernière édition par Planète52 le Lun 15 Juil - 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le spiritisme (ce que je peux en dire)   Lun 15 Juil - 14:36

Merci Planète d'avoir apporté des réponses complémentaires à ce sujet.

Planète a écrit:
C'est en ayant la connaissance des Esprits, par l'étude des lois de l'au-delà, que l'homme prendra conscience de sa vie sur terre pour se réaliser dans son évolution intellectuelle et morale quand il aura chassez de son coeur ; l'orgueil, l'ambition, l'envie, la jalousie, la cupidité, les mauvaises passions, afin qu'il puisse à son tour les chasser du coeur des autres.

Oui il arrive naturellement ce moment ou le déclic se fait dans une volonté de recherche et de compréhension spirituelle de notre état, et nous prenons conscience que nous sommes bien plus que des êtres matériels. le spiritisme nous éclaire sur bien des questions qui se bousculent un jour dans notre esprit. Pour ce qui est de chasser toutes ces imperfections citées plus haut, le temps et le travail feront leur oeuvre sachant qu'il est des esprits plus lents que d'autres et que le libre arbitre joue son rôle pleinement.
Aussi, il n'est pas toujours facile de savoir comment s'y prendre pour trouver des réponses à ses questions. Alors on explore, parfois on s'égare dans des chemins qui au bout d'un moment, nous montrent que l'on est dans l'erreur. Mais c'est en faisant des erreurs que l'on progresse aussi, qui n'essaie rien n'a rien!!

Citation :
Les esprits désincarnés sont les âmes des hommes, et si l'on était sur terre ; menteurs, hypocrites, méchants, orgueilleux, criminels on le sera de l'autre côté. Il y a des hommes de tous les degrés de savoir et d'ignorance, de bonté et de méchanceté, il en est de même des Esprits.

Oui nous restons les mêmes lorsque nous retournons à "la maison" nous emportons notre personnalité avec notre caractère et tout ce qui est de notre identité morale. Donc l'au delà est le reflet de ce que l'on peut trouver ici bas.

Citation :
'étude du spiritisme m'a beaucoup apporté en bien dans mes gestes et paroles de tous les jours.  Il a transformé ma vie, pas dans mes épreuves, que j'ai ou doit subir, mais dans la façon de les surmonter, de les comprendre, de les prendre avec phylosophie et recul. Il m'a apprit à pardonner, à aimer et à donner de l'amour en retour. Il m'a fait comprendre que par la prière on peut apaiser, redonner courage et volonté, donner de bonnes pensées à ceux qui en ont besoin qu'ils soient dans la peine, l'épreuve, ou le deuil.  

Vois tu, on s’aperçoit que tous ceux qui se tournent vers le spiritisme se transforment progressivement dans le bons sens et ceci est corroboré par l'entourage du spirite même si cet entourage n'abonde pas dans son sens, il ne peut nier que l'effet produit est bénéfique.

Citation :
AK - le Spiritisme n'est point une théorie abstraite qui ne s'adresse qu'aux savants ; il parle au coeur, et pour comprendre le langage du coeur, il n'est pas besoin de diplôme...

Comme c'est vrai, car le plus simple comme le plus instruit peut y accéder. Heureusement car je suis personnellement à bien des kms d'être "savante" Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le spiritisme (ce que je peux en dire)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le spiritisme (ce que je peux en dire)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ ENTENTE-SPIRITE-FR ~  :: ENTENTE SPIRITE fr-
Sauter vers: