~ ENTENTE-SPIRITE-FR ~

~ FORUM DE DISCUSSION SUR LA CONNAISSANCE & LA COMPREHENSION DU SPIRITISME ~
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Partagez | 
 

 Travail sur la compréhension spirite entre nous dans le but d'une étude partagée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Travail sur la compréhension spirite entre nous dans le but d'une étude partagée.   Mar 10 Déc - 0:11

Bonsoir,

Voici ma réflexion personnelle sur ce travail concernant les thèmes suivants:

ELEMENTS GENERAUX DE L’UNIVERS

1. Connaissance du principe des choses.

Question Allan Kardec :17. Est-il donné à l’homme de connaître le principe des choses ?
R: " Non, Dieu ne permet pas que tout soit révélé à l’homme ici-bas. "

Ma réflexion:
Il n'est pas possible actuellement à l'homme que tout lui soit révélé car il n'a pas l'avancement suffisant pour comprendre des choses qui dépassent son intelligence et sa morale. Ses sens spirituels sont encore trop bornés. Ne lui est divulgué que ce qui est permis en ce monde et ce qu'il est à même de comprendre.

Q A.K. : 18. L’homme pénétrera-t-il un jour le mystère des choses qui lui sont cachées ?
R : "Le voile se lève pour lui à mesure qu’il s’épure ; mais pour comprendre certaines choses, il lui faut des facultés qu’il ne possède pas encore. "

Ma réflexion:
L'homme étant un esprit incarné sur une sphère de faible évolution, il ne peut accéder à la compréhension de choses que ces sens humains ne peuvent comprendre et interpréter. Cependant au fur et à mesure qu'il s'instruit, qu'il élève sa pensée, qu'il se dépouille de ses imperfections, alors petit à petit des portes s'ouvrent afin de l'éclairer d'avantage sur les mystères qui sont partie intégrante de la création. En travaillant sur lui il marche dans le chemin qui mène au principe Divin, lorsqu'il se détache progressivement des liens matériels, sa conscience se spiritualise. D'autres perceptions s'ouvrent lorsqu'il y est prêt et ce, progressivement.

Q A.K. : 19. L’homme ne peut-il pas, par les investigations de la science, pénétrer quelques-uns des secrets de la nature ?
R : " La science lui a été donnée pour son avancement en toutes choses, mais il ne peut dépasser les limites fixées par Dieu. "

Ma réflexion:
Bien que l'homme aie accès à la science, bien qu'il puisse par son intelligence, chercher, calculer, analyser etc...il ne le peut que jusque dans les limites que le créateur a fixé pour lui suivant son avancement et son mérite, sinon il se gonflerait d'orgueil et cela freinerait son évolution. Il ne peut être l'égal de Dieu. Le cheminement se fait progressivement en fonction de ses capacités qui s'élargissent au fur et à mesure de son mérite. Lorsqu'une leçon est comprise, assimilée, il peut passer à l'étape suivante et ainsi de suite.
De plus il a été par le passé remarqué et encore de nos jours, que chaque homme dans son orgueil prend sa propre théorie pour vérité ce qui fausse toutes les données car l'homme n'a pas encore une fois l'avancement nécessaire pour tout appréhender. Aussi la science repose sur des faits purement physiques et elle est dans l'impossibilité sur notre terre actuellement d'expliquer les choses intangibles que seule une spiritualité plus développée peux comprendre.

Q A.K. 20. En dehors des investigations de la science, est-il donné à l’homme de recevoir des communications d’un ordre plus élevé sur ce qui échappe au témoignage de ses sens ?
R : " Oui, si Dieu le juge utile, il peut révéler ce que la science ne peut apprendre. "
C’est par ces communications que l’homme puise, dans certaines limites, la connaissance de son passé et de sa destinée future. (mag : et j'aurais envie de rajouter ; ainsi que de son présent.)

Ma réflexion:
Il est donné à l'homme parfois dans certaines limites, la connaissance de son passé, de son présent et de son futur des enseignements utiles par des esprits lors de communications médiumniques ou  lors de rêves, inspirations afin de lui donner une aide pour lui faire comprendre entre autre, que tout ne repose pas que sur la matière, que sa vie ne se résume pas ici bas, qu'il est un être spirituel et qu'il faut voir au delà de ce qui est palpable et visible à ses sens physiques. Il peut par ces communications, recevoir des indices le concernant afin de l'aider dans sa progression, lui donner des clefs afin de mieux comprendre  la raison de son existence. De pouvoir analyser ses erreurs, ses progrès et se diriger dans la bonne direction.

2. Esprit et matière.

2. 21. La matière est-elle de toute éternité comme Dieu, ou bien a-t-elle été créée par lui dans un temps quelconque ?
R:" Dieu seul le sait. Cependant, il est une chose que votre raison doit vous indiquer, c’est que Dieu, type d’amour et de charité, n’a jamais été inactif. Quelque éloigné que vous puissiez vous représenter le début de son action, pouvez-vous le comprendre une seconde dans l’oisiveté ? "

Ma réflexion:
Non la matière n'a pas pu naître d'elle même, il est impossible que l'homme puisse répondre explicitement selon moi à cette question car elle dépasse son entendement en ce qui concerne ce qu'est l'éternité et ce qu'est Dieu (le début comme la durée) l'éternité ne s'explique pas, la création est une notion incalculable à l'échelle de notre intelligence. Seul Dieu connaît la réponse puisqu'il en est l'auteur. Aussi Dieu ne cesse de travailler à l'harmonie des mondes, cela ne se résume pas à notre petite terre ni à son système solaire sachant qu'il est des mondes à l'infini et par ce fait des esprits les peuplant pour certains.
Il y a aussi différentes matières plus ou moins éthérées. Les fluides qui bien que nous humains, nous ne les percevons pas n'en sont pas moins réels dans le monde spirituel. Ces fluides sont utilisés par les esprits afin de leur imprimer des formes diverses et sont utilisés par les incarnés également mais sans qu'ils en aient conscience. Ces fluides sont essentiels, ils sont en quelque sorte la nourriture de notre esprit par l'intermédiaire de notre périsprit comme la nourriture est nécessaire pour notre enveloppe charnelle.

22. On définit généralement la matière : ce qui a de l’étendue ; ce qui peut faire impression sur nos sens ; ce qui est impénétrable ; ces définitions sont-elles  exactes
R: 22. " A votre point de vue, cela est exact parce que vous ne parlez que d’après ce que vous connaissez ; mais la matière existe à des états qui vous sont inconnus ; elle peut être, par exemple, tellement éthérée et subtile, qu’elle ne fasse aucune impression sur vos sens ; cependant c’est toujours de la matière, mais pour vous ce n’en serait pas. "

Ma réflexion:
C'est qu'il y a d'autre choses qui peuvent être matière mais plus éthérées, elles ne sont pas imaginables en tant que telles pour nous humains car nous ne pouvons les voir, les toucher, les sentir par nos sens physiques pourtant aussi éthérées soient elles, elles sont encore matières pour les esprits. C'est par ces matières fluidiques qu'ils créés l'aspect de leur plan, de leurs vêtements etc...
Cela je ne l'ai compris que depuis peu. Le vide n'existe pas comme l'air que nous ne voyons pas mais qui est pourtant bien réel et rempli notre environnement.

Quelle définition pouvez-vous donner de la matière ?
R: " La matière est le lien qui enchaîne l’esprit ; c’est l’instrument qui le sert et sur lequel, en même temps, il exerce son action. " A ce point de vue, on peut dire que la matière est l’agent, l’intermédiaire à l’aide duquel et sur lequel agit l’esprit.

Ma réflexion:
La matière est pour nous dans ce monde, un moyen d'agir, notre corps exprime à travers ses sens physiques et mentaux (cerveau) ce que l'esprit lui commande. Comme la direction d'une voiture commande aux roues de celle ci de prendre telle ou telle direction. Notre esprit agi aussi sur la matière en lui imprimant des modifications, je dirai là dans le cas des suggestions qui font que par la volonté de notre esprit, on peut se guérir d'une pathologie quelconque, par nos pensées nous influons sur notre propre corps, sur l' entourage.

23. Qu’est-ce que l’esprit ?
R: " Le principe intelligent de l’univers. "

Ma réflexion:
L'esprit est le principe intelligent, il est la nature même de ce qui fait un être.
Dans cette question, je comprends dans ''principe intelligent de l'univers'' Dieu, le créateur.
Ou alors faut il en comprendre ceci, que tout effet intelligent l'est parce qu’il est mû par un esprit, l'ESPRIT, celui qui nous anime tous
Je vois un double sens à cette question, la nature de chaque esprit dont nous faisons partie et l'Esprit créateur qui est à l'origine de tout être vivant.

Quelle est la nature intime de l’esprit ?
R: " L’esprit n’est pas facile à analyser dans votre langage. Pour vous, ce n’est rien, parce que l’esprit n’est pas une chose palpable ; mais pour nous c’est quelque chose. Sachez-le bien, rien c’est le néant, et le néant n’existe pas. "

Ma réflexion:
Lorsqu'il est répondu que pour nous humains, ce n'est pas facile à analyser etc... c'est selon moi que nous ne pouvons pas décrire par un vocabulaire juste ce qu'est l' esprit puisqu'on ne le voit pas qu'on ne peut le toucher, on ne peut définir sa nature, mais bien qu'on ne puisse le définir, l'expliquer, il en existe pas moins. Pour le néant, selon ma pensée rien n'est vide, tout se combine et s'interpénètre, sauf que nos sens actuels ne sont pas de nature à appréhender cela mais dans certains mondes plus évolués, il est certainement des limites moins grossières nous permettant de mieux comprendre ces choses là et d'avoir une vision plus fine.

24 L’esprit est-il synonyme d’intelligence ?
R: " L’intelligence est un attribut essentiel de l’esprit ; mais l’un et l’autre se confondent dans un principe commun, de sorte que pour vous c’est une même chose. "


Ma réflexion:
L’intelligence naît de l'esprit, elle en est l'essence. Par ce fait elle représente l'esprit qui grandi lorsque l'intelligence croît car l'esprit grandi en tout, de façon culturel par le savoir intellectuel, artistique... et par la croissance morale par notre comportement dans nos pensées et actes. Lorsque nous nous éloignons progressivement de l'animalité, de la matérialité. L'esprit est le principe vital qui est éternel et voué à la perfection en tout point.

25. L’esprit est-il indépendant de la matière, ou n’en est-il qu’une propriété, comme les couleurs sont des propriétés de la lumière et le son une propriété de l’air ?
R: " L’un et l’autre sont distincts ; mais il faut l’union et de l’esprit et de la matière pour intelligenter la matière. "

Ma réflexion:
Cela signifie que la matière a besoin de l'esprit pour avoir une réaction intelligente, la matière seule ne peut pas raisonner, la matière ne peut penser ni avoir des émotions, il lui faut (un pilote) et ce pilote est l'esprit, c'est lui qui est le transmetteur, le capitaine du verseau charnel qu'est notre enveloppe physique.

Cette union est-elle également nécessaire pour la manifestation de l’esprit ? (Nous entendons ici par esprit le principe de l’intelligence, abstraction faite des individualités désignées sous ce nom).
R: " Elle est nécessaire pour vous, parce que vous n’êtes pas organisés pour percevoir l’esprit sans la matière ; vos sens ne sont pas faits pour cela.

Ma réflexion:
Nous ne sommes pas organisés pour concevoir l'esprit sans la matière sur cette planète.
Ce qui veut dire qu'à notre point de vue d'incarnés, notre esprit a besoin de la matière pour s'exprimer sur ce globe. Nos sens spirituels sont encore trop peu développés pour comprendre l'esprit dans sa nature même, cela est du à notre condition terrestre encore trop grossière. Plus nous nous dépouillons de nos imperfections et plus nous comprendrons les choses immatérielles. Pour vivre des expériences pratiques ici bas, nous avons besoin de la matière, c'est par elle que nous apprenons et progressons.

26. Peut-on concevoir l’esprit sans la matière et la matière sans l’esprit ?
R: " On le peut, sans doute, par la pensée. "

Ma réflexion:
On peut concevoir l'esprit en étant le principe intelligent, siège de tout le savoir acquis, des sentiments. Il est comme un foyer qui renferme l'essence de l'être bien qu'il ne soit pas défini à nos sens humains, on peut se l'imaginer en pensée suivant notre avancement personnel.
Pour ce qui est de la matière, je peux la concevoir , mais sans l'esprit, elle n'est que masse inerte et vide. Elle ne peut agir intelligemment d'elle même. C'est pour moi un véhicule qui agit grâce à une intelligence donc un esprit, sinon elle ne vit que de sa vie organique pour ce qui est des êtres vivants.
Pour ce qui est de la matière ne contenant pas un esprit, elle est intelligentée par Dieu lui même.

27. Il y aurait ainsi deux éléments généraux de l’univers : la matière et l’esprit ?
R: " Oui, et par-dessus tout cela Dieu, le créateur, le père de toutes choses ; ces trois choses sont le principe de tout ce qui existe, la trinité universelle. Mais, à l’élément matériel, il faut ajouter le fluide universel qui joue le rôle d’intermédiaire entre l’esprit et la matière proprement dite, trop grossière pour que l’esprit puisse avoir une action sur elle. Quoique, à un certain point de vue, on puisse le ranger dans l’élément matériel, il se distingue par des propriétés spéciales ; s’il était matière positivement, il n’y aurait pas de raison pour que l’Esprit ne le fût pas aussi. Il est placé entre l’esprit et la matière ; il est fluide, comme la matière est matière, susceptible, par ses innombrables combinaisons avec celle-ci, et sous l’action de l’esprit, de produire l’infinie variété des choses dont vous ne connaissez qu’une faible partie. Ce fluide universel, ou primitif, ou élémentaire, étant l’agent qu’emploie l’esprit, est le principe sans lequel la matière serait en état perpétuel de division et n’acquerrait jamais les propriétés que lui donne la pesanteur. "- Ce fluide serait-il celui que nous désignons sous le nom d’électricité ?
" Nous avons dit qu’il est susceptible d’innombrables combinaisons ; ce que vous appelez fluide électrique, fluide magnétique, sont des modifications du fluide universel, qui n’est, à proprement parler, qu’une matière plus parfaite, plus subtile, et que l’on peut regarder comme indépendant


Ma réflexion:
Oui il y a par dessus tout le Créateur mais la matière étant trop grossière pour que l'esprit agisse directement dessus il lui faut un intermédiaire et c'est le fluide universel. Le fluide universel pourrait être décrit comme étant matériel mais d'une matérialité plus éthérée, sa nature est spéciale, on ne peut la définir à nos yeux comme matière à proprement parlé. Nous ne sommes pas encore capables d'analyser de quelque façon que ce soit le fluide universel  tout comme le périsprit qui sert de lien entre l'esprit et le corps physique. Les propriétés de ce fluide sont encore inconnus à ce jour et non reconnus par la science des humains. Le fluide universel nous est essentiel car c'est par lui que nous nous ressourçons, il nous pénètre sans que l'on en ait conscience et sert de nourriture à notre corps spirituel.

28. Puisque l’esprit est lui-même quelque chose, ne serait-il pas plus exact et moins sujet à confusion de désigner ces deux éléments généraux par les mots : matière inerte et matière intelligente ?
R: " Les mots nous importent peu ; c’est à vous de formuler votre langage de manière à vous entendre. Vos disputes viennent presque toujours de ce que vous ne vous entendez pas sur les mots, parce que votre langage est incomplet pour les choses qui ne frappent pas vos sens. "

Un fait patent domine toutes les hypothèses : nous voyons de la matière qui n’est pas intelligente ; nous voyons un principe intelligent indépendant de la matière. L’origine et la connexion de ces deux choses nous sont inconnues. Qu’elles aient ou non une source commune, des points de contact nécessaires ; que l’intelligence ait son existence propre, ou qu’elle soit une propriété, un effet ; qu’elle soit même, selon l’opinion de quelques-uns, une émanation de la Divinité, c’est ce que nous ignorons ; elles nous apparaissent distinctes, c’est pourquoi nous les admettons comme formant deux principes constituants de l’univers. Nous voyons au-dessus de tout cela une intelligence qui domine toutes les autres, qui les gouverne toutes, qui s’en distingue par des attributs essentiels : c’est cette intelligence suprême que l’on appelle Dieu.

Ma réflexion:
Lorsqu'on saura définir exactement ce qu'est l'esprit, lorsqu'on pourra en comprendre l'essence parce que nos sens seront par notre évolution plus affinés, on trouvera les mots exacts pour le définir. Tout ce que je peux dire à ce jour, c'est que l'esprit n'est pas une chose définie avec des limites. C'est une entité éternelle, un foyer d'émotions diverses créé par Dieu et qui est voué à devenir pur exempte de tous défauts afin de rejoindre le monde spirituel éternellement, là est sa vraie patrie.
La matière elle est par sa nature palpable, visible, tout du moins dans notre monde. Elle peut être définie par la science, on en connaît ses principes pour les matières qui impressionnent nos sens humains. Cette matière là périra à plus ou moins longue échéance contrairement à l'esprit.
Quant à la matière plus éthérée que pour l'instant on ne peut encore définir, elle le deviendra  sans doute.
Pour conclure , le mystère de la connexion entre l'esprit et la matière, l'harmonie de tout ce qui régit les mondes de quelques compositions qu'ils soient, tout cela agit de part une force que nous ne pouvons définir et que l'on nomme Dieu, le Créateur, ou le Principe Divin. Lorsque nous pourrons comprendre toutes ses subtilités, nous aurons atteint la perfection sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
 
Travail sur la compréhension spirite entre nous dans le but d'une étude partagée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ ENTENTE-SPIRITE-FR ~  :: ENTENTE SPIRITE fr-
Sauter vers: