~ ENTENTE-SPIRITE-FR ~

~ FORUM DE DISCUSSION SUR LA CONNAISSANCE & LA COMPREHENSION DU SPIRITISME ~
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Partagez | 
 

 L'heure des révélations (Jeanne Laval)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Jeu 30 Oct - 19:42

L'heure des révélations

Ce document exceptionnel, qui est offert à vos réflexions, nous le devons à Jeanne Laval, un des plus grands médiums des temps modernes.

Dans cette ouvrage vous trouverez la réponse à plus de 1000 questions posées à l'invisible savoir, parmi lesquelles :

-Qu'est-ce que le destin ? Qui le détermine ? Peut-on en changer le cours ?
-Comment se passe la mort ? Raisons et conséquences du suicide ?
-Que penser de l'heuthanasie ? Que pense-t-on dans l'au-delà de la peine de mort ?
-Avons-nous dans les rêves nocturnes l'explication de notre vie terrestre ?
-La procréation et la sexualité ont-elles une fonction dans l'au-delà ?
-Que penser des unions terrestres ? Des âmes-soeurs ?
-Quelle place à la terre dans l'échelle de l'évolution ?
-Quel est son avenir ? Quels sont les peuples les plus avancés ?
-Jésus-Christ parlait-il plusieurs langues ? A-t-il souffert sur la croix ?
-Qu'est que la souffrance ? Le Karma ? La réincarnation ?
-Quels sont les animaux les plus avancés ? Se réincarnent t-ils ?
-Quelle sera l'évolution politique du monde ?
Etc.,etc.,etc.

Le médium, Jeanne Laval, fut suivie pendant près de 20 ans par d'éminent spécialistes (Le proffesseur Chales Richet «prix nobel de médecine» et surtout le docteur Osty «ancien directeur de l'institut Métaphysique à Paris») qui réussirent à communiquer scientifiquement avec plusieurs entités distinctes du médium ayant chacune sa personnalité propre, son écriture et son savoir. La plus étonnante se nomme : Symbole.


Voici pour commencer 10 questions/réponses des 1000 contenus dans ce livre.

Question » Qu'est ce que l'esprit ?

Réponse » L'esprit est l'expression intelligente, subjective, active et énergétique de la matière (dynamisme), La matière étant l'expression de la forme conditionnelle et objective d'une spiritualité en voie de réalisation à travers des modalités successives de plus en plus conscientes, libres et agissantes (spectre).


Question » Que pensez-vous des voyants ? Peuvent-ils révéler quelque chose d'exact ?

Réponse » Hum... ! ne vous y fiez pas exclusivement. Leur vision est bien floue, souvent inexacte, bien incomplète en tous cas ; s'ils parviennent à pénétrer dans les «archives», il y a tant de tableaux masqués, qu'en fin de compte, ils n'ont rien vu... S'ils voyaient comme nous, il y aurait aussitôt interdiction de parler.


Question » Que pensez-vous du spiritisme ?

Réponse » Ce qui fait présentement la valeur de l'oeuvre spirite, c'est la lutte qu'elle soutient contre l'ignorance ; mais si on arrive à «battre monnaie» avec l'idéalisme qu'elle apporte, la certitude qu'elle proclame... si elle devient une chapelle, un autel, un temple doré, un dogme, elle croulera comme tous les dogmes, s'effondrera comme toutes les limites...

La vraie religion, la seule, doit protéger les efforts individuels par une charité et une solidarité absolue et laisser grandir en chacun, le germe divin, mis par le créateur, béni par l'amour et l'espérance.

Oui, CROIS de toutes tes forces ! Espère de tout ton désir ! et tu grandiras de tout ton effort !

Laisse dans ton coeur purifié par la souffrance passer l'intuition souveraine qui conduit la barque loin de l'éceuil...


Question » Que pensez-vous des croyances d'Allan Kardec et de Léon Denis ?

Réponse » Les pionniers du spiritisme ont semé le grain dans le sillon. Il germe du bon froment, pas mal d'ivraie...


Question » La forme humaine est-elle la forme définitive ?

Réponse » Non, il en existe de plus belle, sur d'autres astres. Mais en général, c'est le type qui persiste, avec des différences.


Question » Quel sexe avons-nous au départ de l'évolution ?

Réponse » Les deux, à l'état embryonnaire et qui se dévelloppent en l'évolution avec plus ou moins de prépondérance pour l'un, selon les conditions évolutives et les milieux ; et cela tout au long de l'éternelle route... Alternativement, mâle ou femelle nos possibilités de juxtapositions sont subordonnées à nos moyens d'émettre les germes.


Question » Y a-t-il vraiment un sixième sens ?

Réponse » On désigne par le sixième sens le réflexe complet de l'acuité des autres sens. Dans notre domaine à nous, nous considérons que nous avons un sens unique indéterminé, indéfini, varié, pouvant s'adapter à la perception de toutes les ondes : auditives, hertziennes, visuelles et autres.


Question » Le corps fluidique possède-t-il tous les organes du corps physique ?

Réponse » Oui. Le corps fluidique ressemble au corps matériel ; il diffère seulement par la substance dont il est formé. Il a à peu près les mêmes dimensions. peut-être est-il un peu plus allongé. Il vit des fluides ambiants, comme le corps matériel des aliments matériels.


Question » L'être peut-il changer le cours du destin ?

Réponse » Tout l'existence est réglée par le destin et est commandée par les existences antérieurs. Rien n'est possible contre le destin, il est inutile de regimber : tout ce qui est réglé d'avance s'acomplira. L'enchainement de phénomènes est rigoureux.


Question » Qu'est-ce que le Karma ?

Réponse » Quand vous vous incarnez, vous connaissez vos fautes et la nécessité de les réparer. Vous acceptez les souffrances de l'existence que vous allez vivre : c'est tout un programme d'évènements qui s'inscrit dans votre périsprit et qui devra fatalement se réaliser. Rien à faire contre cela, c'est le Karma. Les théosophes l'acceptent, mais ils s'arrêttent en chemin : pour eux la sagesse consiste à se résigner, à subir l'arrêt ; or il y a quelque chose de mieux, c'est d'accepter les épreuves et jusqu'à un certain point de s'en réjouir, car elles nous élèvent et notre résignation ne serait qu'une résistance diminuée.

Pensez au mot de Sénèque : « Le destin conduit celui qui accepte. Celui qui refuse, il le traîne. »

P.s » Je vais ajouter dans les jours qui suivent plusieurs autres questions/réponses.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Jeu 30 Oct - 21:50

Ha oui, j'en ai entendu parler de cet ouvrage, du temps où je fréquentais un centre spirite,
et le fameux "Symbole" !! c'est pour cela que lorsque j'ai vu ton pseudo, la première fois, ça
me rappelais quelquechose mais impossible de savoir quoi....

Maintenant je suis fixée lol!

Très intéressant les questions/réponses, merci beaucoup de nous en faire part cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Ven 31 Oct - 1:06

Bonsoir Symbole,

En effet, ces questions- réponses sont très intéressantes !!

J'ai beaucoup aimé la réponse à la question "Que pensez-vous des croyances d'Allan Kardec et de Léon Denis ?"

> "Les pionniers du spiritisme ont semé le grain dans le sillon. Il germe du bon froment, pas mal d'ivraie..."

Je trouve que cette phrase résume pas mal de choses.

Encore merci pour ce message très intéressant !

Camille
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Ven 31 Oct - 1:28

Bonjour Ludivine et Camille_s !

Je suis content que vous ayez aimé les 10 premières questions/réponses des 20 autres que je pense ajouter dans les prochains jours.

J'ai pensé qu'il serait peut-être une bonne idée de vous demandez votre avis sur les sujets que vous aimeriez que je cite à partir du livre pour les 20 dernières questions/réponses Question

Je vais peut-être ajouter aussi 2 ou 3 poèmes des 100 contenu dans le livre.

Steve


Dernière édition par symbole le Lun 3 Nov - 3:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Sam 1 Nov - 1:47

Questions/Réposes (Suite)

Question » Que se passe-t-il dans notre esprit et dans notre corps lorsque nous sentons la présence d'un invisible ?

Réponse » Vous n'êtes jamais seuls : la sensation de solitude est l'attente, l'esprit veut se communiquer à vous. La sensation de la présence est le commencement d'une communication d'esprits.


Question » Pour dévellopper en soi le magnétisme, faut-il se soumettre à une alimentation spéciale ?

Réponse » Une alimentation végétarienne le plus possible, car la plante n'est que l'alambic des forces cosmiques constitutionnelles du magnétisme de l'univers terrestre.


Question » L'homme a-t-il la faculté de se guérir lui-même ?

Réponse » L'homme à les mains qui, par les doigts, sont de très puissant collecteurs d'énergie. Vous ignorez que dans bien des cas vous pourriez guérir vos malaises, en particulier l'angoisse : En vous tournant vers l'est et en étendant la main gauche vers le nord, la droite vers le sud. Remarquez bien ceci : la main droite étendue vers le soleil, car elle est liée au coeur plus que la main gauche et elle lui envoie plus de fluides bienfaisants que ne ferait la gauche tournée vers le soleil.



Question » Pouvez-vous nous indiquer un remède qui pourrait pallier aux inconvénients de la perte de fluide chez les guérisseurs ?

Réponse » L'ortie étant un anti-hémorragique par excellence (à l'intérieur comme à l'extérieur) fortifie les tissus veineux et empêche les ruptures provoquées par des afflux trop brusques ou des engorgements. Pour les guérisseurs, comme pour tous, l'ortie est salutaire. La force vitale qu'ils extériorisent n'est autre que ce liquide incolore et visqueux qui circule dans tout le corps, liquide fluidifié quand il se dégage d'eux par le bout des doigts, d'autant plus puissant que la volonté produit un courant qui galvanise le liquide vital et le précipite vers les extrémités à l'état fluide.

Ce fluide que les guérisseurs distribuent si généreusement et dont ils se dépossèdent, se récupère à nouveau en eux, souvent, longtemps, au détriment des fluides vitaux sanguins. Mais arrive la période ou le sang ne peut plus fournir les énergies vitals fluides ou liquéfiés. Les épaules se voûtent comme sous le poids d'un fardeau, le cou se retrécit dans les épaules remontées, la graisse envahit le corps devenu soudain paresseux, enclin à une fatigue déprimante (sorte d'anémie). Les tissus n'étant plus humectés de ce liquide visqueux (liquide vital) se déssèchent et se rompent au moindre effort.


Question » Comment se passe la mort ?

Réponse » La mort se déroule en trois phases :

La première : quand on sent l'imminence inévitable ; à ce moment-là il y à crainte pour tout le monde.

La deuxième : pendant laquelle se fait la libération des vies multiples qui sont en nous. Cette phase s'accompagne d'étonnements, d'angoisse dans certains cas, d'autant plus vive que l'on est moins évolué, moins averti. L'être à un pied dans le plan physique, un autre dans le plan spirituel : c'est l'agonie, la plus douloureuse des trois phases.

La troisième : c'est le dégagement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Sam 1 Nov - 2:01

Poème du livre "l'heure des révélations".

« Les effluves du soir »

Les effluves du soir glissent parmi les fleurs
Et se pâment au coeur des corolles penchées :
Le phalène amoureux s'en vient glaner des coeurs
Et disparaît au fond des corolles penchées.

Les étoiles, aux cieux, commencent à briller,
On dirait de beaux yeux entrouverts sur l'espace
Et le penseur, troublé, les voyant scintiller,
Contemple ces beaux yeux entrouverts sur l'espace...

Les effluves du soir glissent parmi les fleurs,
La terre, lentement, clôt ses mornes paupières
Et l'on entend monter des hymnes, des prières,
Tout embaumés d'amour et de parfums de fleurs.

Les étoiles, aux cieux, commencent à briller :
Astres-roi, levez-vous ! Penseur suspend ton rêve !
Éternise, à jamais, la minute trop brève
Où les étoiles d'or commencent à briller...

Brûle ton coeur frileux à ces magiques flammes,
C'est l'heure où Dieu permet la fusion des âmes...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Sam 1 Nov - 14:33

Merci Steve, pour ces beaux écrits cheers

Toutes ces questions sont super intéressantes, et c'est bien difficile de devoir sélectionner un thème plutôt qu'un autre...

Cependant, étant donné le volume du livre, je comprends que tu dois faire un choix, alors suis ton intuition.....

En tout cas c'est un régal de te lire I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Sam 1 Nov - 21:17

Salut Ludivine !

Je dois t'avouer que ce livre est en entier "super intéressant" et il n'est effectivement pas facile dans de pareil circonstance de sélectionner un thème plutôt qu'un autre.

Je cite ce qui me semble être le plus intéressant !

Merci à toi de lire ce topic !

A+
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Sam 1 Nov - 21:26

Questions/réponses (Suite)

Question » Comment se fait l'adaptation à la vie post-mortem ?

Réponse » Il y a interpénétration des esprits désincarnés. La mort, aussitôt le cordon tranché, permet une orientation nouvelle et insoupçonnées des antennes : d'où formation d'organes nouveaux et de facultés nouvelles. On aide à la rupture du cordon. Les hommes émettent des sons, les esprits émettent des énergies ; vous comprendrez plus tard quand vous verrez.



Question » Que penser de la crémation ?

Réponse » La crémation n'est pas à conseiller. Elle rompt trop brutalement les fils qui attachent le périsprit au corps et qui lui permettraient une complète libération. Elle est fâcheuse même pour les évolués.



Question » Le suicidé souffre-t-il beaucoup ?

Réponse » Le suicidé connaît une souffrance atroce. Il est lié à son corps tout le temps qu'il lui aurait fallu pour se débarrasser des mauvais fluides dont l'écoulement se fait au cours de la vie. La libération de l'esprit peut se faire en quelque heures ; chez les suicidés, elle peut durer dix ans et plus.
Nous passons tous par-là et combien de fois !



Question » Comment le suicidé doit-il s'acquitter de sa faute ?

Réponse » Le châtiment du suicide est une sanction physique. Cette vie terrestre à un sens : au cours des douleurs qu'elle comporte, le périsprit encore trop matériel laisse passer des impuretés dont il se décharge sur le corps. Le suicidé avait un délais de tant d'années pour accomplir ce dégagement ; il a interrompu celui-ci par un acte violent. Voilà le fait. Quelle qu'en soit la raison, il a interrompu le dégagement. Il s'est comme envelloppé d'un manteau imperméable qui à arrêté net l'écoulement. N'objectez pas l'ignorance ! Le déroulement du destin été violé. Il faut que dans les affres de l'erraticité, se rouvant entre ciel et terre, à la fois trop spirituel et trop matériel, le suicidé se dégage de sa matérialité...Les amis dégagent celui qui a l'âme noble.



Question » Comment voyez-vous les objets ?

Réponse » La matière telle que vous la voyez et la concevez n'existe pas. Je ne vois pas cette table comme vous. Elle n'est qu'une accumulation de fluide. L'esprit et la matière sont des modalités différentes de la même essence. Aussi me sera-t-il difficile de vous expliquez comment nous pouvons matérialiser et dématérialiser un objet. Nous procédons en deux temps : premier temps, nous projetons nos fluides qui volatisent les molécules positives ; deuxième temps, les molécules négatives. L'opération doit être très rapide. Pour rematérialiser, nous réalisons l'opération inverse.



Question » Y a-t-il plus de trois dimensions ?

Réponse » Il y a chez vous, humains, des limites, donc des dimensions. Chez nous, l'illimité. Il n'y a pas de dimensions ; tout repose sur un équilibre parfait. Sur la terre, vous avez créé des bornes et dès que, vous échappant de ces bornes, vous avez un aperçu de l'infini, vous parlez de quatrième dimensions ! O ignorance !



Question » Toutes les planètes sont-elles habitées ?

Réponse » Tous les astres sont habités par des êtres de structure et d'intelligence différentes - surtout de structure. Même les étoiles qui sont des soleil sont habitées. Les êtres qui vivent dans les soleils sont réduits aux éléments essentiels. La matière est réduite au minimum. Leurs vies y sont plus courtes car elles sont plus vite brûlées. Nous pouvons pénétrer dans votre soleil.
La création a tout peuplé...



Question » Y a-t-il dans d'autres planètes des êtres qui vivent comme sur la terre ?

Réponse » Il y a encore des planètes retardataires où évoluent des groupent organisés et régis par des lois analogues aux vôtres. Il y a aussi des sphères noires où c'est encore pire que sur terre : sphères éteintes ou sur le point de s'éteindre dans le ciel, où grouillent les larves et les embryons. Enfin, les lieux noirs où les suicidés et les êtres vraiment mauvais expient leur manque de courage ou leur lâcheté.



Question » Que penser de la laideur et de la beauté ?

Réponse » La laideur et la beauté ne s'opposent pas puisque la première est la préparation de la deuxième. L'inharmonie des choses se transforme et s'améliore. Il y a identité dans le fond.



Question » Qu'est-ce que l'enfer ?

Réponse » L'enfer, amis, c'est le remord...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Sam 1 Nov - 21:31

Poème (Suite)

«Garde-toi du mépris»

Garde-toi du mépris et surtout de la haine !
Chasse le sentiment qui te tient en haleine,
T'inspirant des pensers méchant.
L'effort que tu feras pour retrouver le calme
Sera, pour toi, l'objet d'une nouvelle palme,
De bonheur profond et touchant...

Relève haut le front sous l'insulte, l'offense ;
Lutte loyalement sans te venger et pense
Que le mal n'atteint pas le ciel...
Mais reste droit et fort, sans colère farouche ;
A quoi te servirait de laisser, de ta bouche,
Tomber les paroles de fiel ?

Pardonne ! Oui, pardonne à l'âme criminelle
Qui maudit et blasphème, en demeurant cruelle,
Reste bon, grand et généreux.
Devant l'adversité sois toujours magnanime,
Plains l'ignorant mauvais qui végète en le crime,
Le méchant n'est qu'un malheureux...

Aussi, que ton coeur pur chasse loin toute haine,
Poison, venin hideux qui te tient en haleine,
T'inspirant des pensers méchant.
L'effort que tu feras pour retrouver le calme,
Ton Dieu l'acquittera d'une nouvelle palme,
De bonheurs profonds et touchants...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Sam 1 Nov - 23:00

Hello Steve,

Je me suis un peu attardée sur le passage des suicidés puisque c'est un sujet qui me préoccupe beaucoup en ce moment, et là je trouve que la réponse est un peu dure ou catégorique.

Je sais que le suicide est un acte inutile et qu'il en découle des conséquences, cependant la sanction ici me semble vraiment lourde, surtout quand il s'agit d'enfants ou d'ados, ça me laisse..... un peu déconfitte.... Crying or Very sad

On pourrait peut-être faire un post sur le suicide et mettre les différents témoignages, issus d'autres ouvrages, pour pouvoir faire une synthèse.... Question
Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Sam 1 Nov - 23:25

Oui, moi aussi c'est un sujet qui me préoccupe, car comme je vous l'ai racconter, l'ami (homosexuel) de mon beau-f, c'est pendu il y a un mois environ...(et qui m'avait fait passer un message en EA, pour son ami... en l'occurence, une lettre caché...)

Moi, je veux leur envoyer beaucoup d'amour, je veux pas le ou les juger, je laisse celà a Dieu...
Mais qu'elle malheur je trouve, tout ces jeunes ou même plus agés qui décident d'en finir... Nous sommes dans une génération à suicide... C'est un réèl drame...

C'est vrai que leurs âmes ne connaitra pas de suite le repos tant esperé... Et même si ils n'ont pas atteind le bout de leurs vie, je vous assure qu'ils ont besoin de beaucoup de prière et d'amour, de nous ici...

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Sam 1 Nov - 23:34

Aller, pour dire une petite chose positive sur le suicide ... (j'ai trouvé cet extait dans le "livre de Esprits", d'AK :

(...)les tribulations de la vie sont des épreuves ou des expiations ; heureux ceux qui les supportent sans murmurer, car ils en seront récompensés !(...)

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Sam 1 Nov - 23:46

Bonjour Ludivine et Mag !

Avez-vous déjà lu la section suicide de ce livre ?

Le ciel et l'enfer (Allan Kardec)» Cliquez-ici


Dernière édition par symbole le Lun 3 Nov - 3:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Sam 1 Nov - 23:47

Bonsoir amis forumeurs !

Encore merci à Steve pour ces extraits de "L'heure des révélations".
Ces questions- réponses sont très intéressantes !!
J'aime beaucoup également le poème "Effluves du soir" ! Wink

Pour ce qui est du passage sur le suicide, je suis de l'avis de Ludivine et de Mag, la sanction est lourde en effet !
Je me posais une question, c'est bien dans la religion catholique que le suicide est également très mal vu, ainsi qu'au niveau de la vie dans l'au-delà?
Enfin, je pense que ça doit être le cas dans bon nombre de religions..

Bises à tous!

Camille
Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Dim 2 Nov - 0:02

Oui, Camille pour les catholiques le suicide est "blasphème".

De toute façon il faut reconnaitre que c'est un act qui ne resoud rien... Et en celà, pourquoi stopper net les malheurs, si on les emmenent ?... Car c'est ce qu'il semble se passer... ils emment avec eux tous leurs chagrins et ne les tèsent absolument pas ! ...

Si ceux qui ce suicident avaient conscience de celà, peut-être réfléchiraient-ils plus avant de poser cet act déffinif... Car la conscience d'emmener les douleurs si dure, n'est pas très reluisante...
Mais encore faut-il croire a l'au-delà !... Pour avoir la conscience que l'on emmene tout... Et peut-être que ceux qui y croient, eux ne suicident pas ou moins ???....

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Dim 2 Nov - 0:04

Pour te répondre Steve, non je n'est pas lu cette section, mais m'en vais la feuilleté ...

(merci pour le lien Wink )

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Dim 2 Nov - 1:35

Merci pour le lien Steve, j'en ai lu un peu et je continuerai plus tard car c'est
assez long.... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Dim 2 Nov - 16:51

Moi aussi je l'ai lu... Et c'est très interressant car celà montre comment les suicidés vivent leurs après-suicide...

Celà ma beaucoup fait pensée au livre de Anna Gévaudan, "la rupture du contract, (message des suicidés au monde des vivants)".
Sauf que bien sur, Allan Kardec montre les cas de son époque, et Anne parle de ceux de nos jours... Mais pas de grand changement en fait sur comment ils vivent leurs monde après, en tant que suicidé ...

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Dim 2 Nov - 17:55

Bonjour Ludivine, Mag et Camille_S !

Pour ma part, je pense que la punition imposée aux suicidés est juste et méritée. Elle est selon moi équivalente au crime qu'ils ont eux-mêmes perpétré.

Pour moi, la vie est un cadeau de Dieu et nul n'a le droit de l'abréger.

P.s » Du à l'intérêt que vous portez au suicide, j'ai décidé d'inclure le reste des questions/réponses et un poème donné par l'invisible savoir sur le suicide.

Cordialement

Steve


Dernière édition par symbole le Dim 2 Nov - 18:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Dim 2 Nov - 18:00

Questions/Réponses (Suite)

Question » A quelle désorganisation physique ou autre s'expose le suicidé ?

Réponse » Le suicidé interrompt par sa faute la spiritualisation imposée par la destinée et qui devait atteindre un certain degré si la mort avait été naturelle. Cette souffrance qu'il a cru éviter, l'attend dans l'au-delà et lorsqu'il sortira de la torpeur angoissée qui aura peut-être durée des années, il se trouvera au point de dématérialisation (grâce à la souffrance) auquel il se serait trouvé par une mort naturelle.


Question » La souffrance est donc un bienfait ?

Réponse » Il ne faut pas chercher à l'éviter, il faut seulement demander la force de la supporter. Il faut plaindre et non blâmer les suicidés, parce qu'ils sont des ignorants.


Question » En quoi consistent les souffrances du suicidé ?

Réponse » Ses souffrances sont surtout d'ordre physique. Le suicidé est égaré entre l'esprit et la matière dans une demi-conscience qui ne laisse de place qu'à la souffrance. Il est trop loin des esprits et des hommes. Les amis peuvent, par leurs soins, abréger son temps d'épreuves.


Question » On a retiré de la Seine un cadavre. Le parquet qui s'est transporté sur les lieux à conclu à un suicide. « Le lâche ! » disent certains, « Le sot ! » disent les autres. Que penser ?

Réponse » Non, il n'est ni lâche, ni sot ; il est simplement ignorant et malheureux. Fou de désespoir, il à cru anéantir et la vie et la souffrance dans l'écroulement complet de son corps matériel. Hélas ! Il n'a fait qu'exaspérer l'un et l'autre : la vie est resté en lui, murée, paralysée, à l'état latent ; la souffrance, elle, l'étreint et le suffoque. Il vit dans une perpétuelle angoisse. Son périsprit, tel une plaque photographique, a été impressionné par le drame final, en enregistrant les sensations qu'il reproduit fidèlement.

Dix ans seulement et se suicidé s'élevait parmi les bien-heureux. Son manque de courage le précipite dans les abîmes : ses yeux trop désincarnés l'empêchent de voir les humains, mais sont restés trop matériels pour avoir une vue de l'au-delà. Aussi, erre-t-il dans l'ombre en proie à d'épouvantable cauchemars, tournant dans un labyrinthe effrayant dont il ne peut sortir ; et cela jusqu'a ce que la lumière se fasse dans cet esprit engourdi et paralysé par la matière qui alourdit le périsprit. La souffrance le dégagera. Les bon esprits projettent, alors, leurs fluides sur lui, essayant de le dégager, accomplissant ainsi l'acte du magnétiseur sur le sujet.

Peu à peu, les sens du suicidé s'ouvrent à de nouvelles sensations. Il comprend et tâche de se débarasser, soit par une incarnation nouvelle, soit par des prodiges d'amour sur les esprits plus arriérés que lui et que son fluide, restés grossier, lui permet d'atteindre facilement.


Question » Les sanctions réservées aux suicidés varient-elles selon les cas : Caton, Néron, les neurasthéniques... ?

Réponse » Oui, tout dépend des cas et des circonstances. Il est des suicidés dont le suicide était arrêté d'avance par le destin et que des influences malveillantes ont provoqué. Mais le suicide qui vient enrayer le destin par manque de courage, pour échapper aux souffrances, est puni très sévèrement et par des lois purement physiques, augmentées, cependant, par la neutralité imposée aux esprits d'arracher les proies à l'ombre, « au noir » comme dans le premier cas.
Arrière le suicide !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Dim 2 Nov - 18:02

Poème (suite)

« Les suicides »

Oh ! Plaignez-les, amis, ces êtres qui dans l'ombre
Ne voient de l'au-delà que la nuit et le sombre !
Que vos pensées sur eux daignent s'appesantir
Et mettent dans leur coeur la joie du repentir.

Ah ! Si vous connaissiez les souffrances terribles
Qui broient tous ces esprits sous une étreinte horrible,
Comme sans hésiter, vous baisseriez les yeux
Voulant qu'une pensée descende jusqu'à eux !

Comme une aumône, amis, donnez donc la lumière
A ceux qu'écrase encore la hideuse matière.
Donnez votre pitié à tous ses malheureux
Qui ne savent plus rien de la terre et des cieux !

Et leur esprit, poussé par d'invisibles ailes,
Se retrouvant enfin sur la route éternelle,
Joyeux, reconnaissant, saura ce souvenir
De tous ceux qui feront un heureux d'un martyr...
Revenir en haut Aller en bas
crystal
membre fidèle & actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 52
Localisation : France
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Dim 2 Nov - 22:30

Merci beaucoup Steve pour ces questions-réponses extrêmement interessantes, j'espère du moins que tu arrives à copier-coller sinon bonjour le boulot ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Lun 3 Nov - 0:32

Salut crystal !

Le livre "l'heure des révélations" n'est malheureusement pas libre de droit (je crois) donc je tape toutes les textes à la main. C'est un sacré boulot mais je le fait parce que ce livre mérite d'être connu.

Je trouve ce livre aussi intéressant que le livre des esprits (Allan Kardec) sinon plus !

Merci de t'intéresser à ce topic !

A+
Revenir en haut Aller en bas
crystal
membre fidèle & actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 52
Localisation : France
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Lun 3 Nov - 10:42

...alors BRAVO et MERCI ! Steve !
...dans ces conditions, il me semble que toi aussi tu mérite d'être connu Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Lun 3 Nov - 17:52

C'est moi qui te remercie d'avoir pris de ton temps pour lire ce topic ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Lun 3 Nov - 22:53

Oui, merci pour tout ce travail de frappe et ton dévouement I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Mar 4 Nov - 22:27

Vos remerciements sont la plus belle forme de récompense pour moi et la preuve que tout ce travail n'a pas été fait pour rien.

Merci à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Louik
membre fidèle & actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 408
Age : 40
Localisation : Dans la lune....
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Dim 9 Nov - 20:39

Merçi steeve pour ces quelques lignes que j'ai lu avec beaucoup d'interet... mais à mon avis il faut prendre certaines de ces informations avec parcimonie (je ne les contestes pas pour autant) et les regrouper avec d'autres.

Par exemple pour la crémation: j'ai déja lu ou entendu ailleurs que c'etais mieux que l'enterement traditionnel, et que au contraire ca aidait l'ame à se detacher de son corps physique....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Dim 9 Nov - 22:49

Oui, j'ai lu ça moi aussi, quelquepart... Exclamation mais je crois qu'il s'agit surtout de
savoir si le défunt est attaché à la Terre, à son corps, s'il a une ouverture
spirituelle ou non, car la crémation peut être anodine pour quelqu'un d'ouvert qui
montra rapidement vers les sphères évoluées, à contrario, les matérialistes risquent
eux, au contraire, de ressentir quelque peu, les flammes car il leur faudra plus de temps
pour se dégager, et accepter l'idée de leur mort....
Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Dim 9 Nov - 23:32

De toute façon, je pense que crémation ou enterrement est surtout histoire de croyance personnelle... Mais c'est vrai que l'on entend tout et son contraire à ce sujet ...

Ce que nous apprend l'étude du spiritisme, c'est que la crémation peut engendrer un certain trouble. Du fait que la mort étant par elle même déjà, perturbante et nous amènes dans un autre monde, l'Esprit vivrait lui aussi la crémation en temps réèl, puisque pas "mort"... (ça, c'est bien l'étude du spiritisme qui me fait pensée celà, mais je ne dis surtout pas que c'est vérité... Je n'en sais rien encore, je n'y suis pas allé ou revenue Very Happy )...
Mais pour ceux qui ne croient pas en un au-delà, je pense que celà doit être perturbant...
(Moi, je prie toujours pour celui qui vient de décédé, crémation ou pas. Car ils ont besoin de nos prières pour aller au plus vite "vers la lumière", vers leur "nouveau monde"...

Et de toute façon, je pense que notre corps n'a que guère d'impotance, après...
L'essentiel est ce que l'on emmene avec nous dans le coeur et est-ce que l'on a su aimer véritablement sur Terre...

Moi, ils auront qu'à donner mon corps à la science ! si ils en veullent... Car j'aime les bonnes choses de la vie... Wink

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Lun 10 Nov - 2:01

Salut Louik et merci d'avoir pris le temps de lire le topic !

Voici le restant de l'explication pourquoi il est déconseillé selon eux d'opter pour la crémation pour disposer de notre corps après la mort.

Questions/réponses (suite)

Question » Si l'incinération à lieu après la mort, est-elle suivie de souffrance ?

Réponse » Quelquefois. Souvent le dégagement n'est pas complet et si nous n'intervenions pas, il arriverait de bien triste chose car le *périsprit serait endommagé et blessé pour longtemps.


Question » Si elle a lieu quelques jours, un mois après ?

Réponse » De toute façon, il y a arrêt de toute une vie organique que le feu dissocie et qui est obligée de ce reconstituer.


Question » L'incinération n'est donc pas à recommander ?

Réponse » Non.


Question » Le périsprit n'est-il pas libéré plus tôt ?

Réponse » Non. Il doit se libérer lui-même dans l'astral. De même que pour venir s'incarner, il subit auparavant la gestation astrale, de même, quand il quitte la terre et son cadavre, il emporte un *périsprit encore plein de détitus matériels.

Alors il prend un bain d'insondable au reflet des étoiles sans se soucier du cadavre qui, organiquement, donne naissance aux inférieurs qu'il asservit inconsciemment sa vie durant.


Question » Mais si on brûle le cadavre, la forme matériel disparaît ?

Réponse » Ces êtres gardent alors en eux des tares *périspritales qui devaient tomber petit a petit, tel le cordon ombilical qui laisse une cicatrice purulente s'il est détaché trop tôt.


*Périsprital (de périsprit) : envelloppe fluidique de l'esprit dans la philosophie spirite. Champ de force électromagnétique qui servirait de lien entre l'esprit et le corps et par le moyen duquel le premier agirait sur le second et vice-versa. Le périsprit, d'essence complexe, se dédouble à la mort ; une partie suit le sort de l'organisme, l'autre partie suit l'esprit dans son dégagement ; il servira à former un nouveau corps lors d'une incarnation nouvelle selon les acquis psychologiques enregistrés dans les dynamismes antérieurs.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Lun 10 Nov - 9:30

Bonjour Steve !

Encore merci pour avoir pris de ton temps pour écrire ces extraits de L'heure des révélations !!

J'avais une question à te poser au sujet de l'incinération ; quelles peuvent êtres les choses qui peuvent arriver à l'esprit du défunt si le prérisprit était endommagé et blessé pour longtemps ?

Dans ce cas, que pouvons nous faire?

Encore merci !

Bonne journée,

Camille
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Lun 10 Nov - 16:21

Bonjour Camille_S ! Smile

Voici la réponse à ta question !

Question » Celui qui doit mourrir très mutilé, voire coupé en morceau, savait-il en s'incarnant la mort qui l'attendait ?

Réponse » Oui. Il arrive que le périsprit est si gravement malade que la vie ne pourra pas le guérir. Aucun rapièçage n'est possible, il faut refaire le périsprit de fond en comble.

De même que la terre explosera, donnant naissance à une nouvelle terre, de même l'explosion, l'émiettement du corps permettra la rénovation du périsprit. Celui-ci subira un bombardement électronique permettant la transmutation.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Lun 10 Nov - 18:49

Bonjour Steve !

Je te remercie pour cette réponse !

Je te souhaite une bonne journée !!

Encore merci !!

Camille
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Lun 10 Nov - 20:50

Bonjour Symbole,

C'est reparti, pour un peu de réflexion !! Very Happy au travail !!


Alors il prend un bain d'insondable au reflet des étoiles sans se soucier du cadavre qui, organiquement, donne naissance aux inférieurs qu'il asservit inconsciemment sa vie durant.

Je ne comprends pas cette phrase-ci..... Question

l'émiettement du corps permettra la rénovation du périsprit. Celui-ci subira un bombardement électronique permettant la transmutation.

Que faut-il entendre par l'"emiettement" du corps ? le corps physique ? émietté par quoi ? je suis désolée de poser tant de questions, mais je n'arrive pas à saisir l'idée Idea

Je suis d'accord sur le fait que certaines blessures peuvent marquer l'esprit, mais il y a dans l'au-delà, l'équivalent de nos cliniques ici-bas, des lieux qui dispensent des soins énergétiques justement, pour réparer les corps subtils de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Mar 11 Nov - 0:28

Salut Ludivine !

Malheureusement, aucune précision supplémentaire n'a été fourni dans le livre pour aider à comprendre les passages que tu voudrais voir éclaircis. No

Néanmoins, je pense que lorsqu'ils parlent de l'émiettement du corps, ils font référence probablement à l'incinération du corps physique.

Désolé de ne pas pouvoir te fournir plus de précision ! Embarassed

A+
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Mar 11 Nov - 1:06

C'est pas grave, Symbole, parfois les choses nous échappent....
on ne peut pas avoir réponse à tout Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Mar 11 Nov - 11:04

Bonjour à tous !

Je pense qu'il doit surement avoir des exceptions au niveau des personnes incinérées ...
Mon ami qui est décédé il y a maintenant plusieurs semaines a été incinéré.
C'est pourquoi je me posais des questions à ce sujet et que je suis contente de trouver des réponses!
Mais d'après mon Fiancé qui a pu communiquer avec lui, ça se passe bien pour le moment ... Enfin, mon Fiancé arrive très bien à communiquer avec lui et inversement ...

Ce n'est peut être pas le cas pour tous les esprits ? En règle générale ?
Mais chez les chrétiens, j'imagine que l'incinération ne doit pas être acceptée ? ou mal vue ?

Je vous remercie!

Je vous souhaite une bonne journée!!

Camille
Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   Mar 11 Nov - 15:25

Oui, je pencherais aussi moi, plus de ce coté là... Je pense que le "périsprit" n'a que peu d'importance une fois la mort "dirèrée", si je puis dire, et il n'est important que pour l'homme vivant (car lien entre corps et esprit)... Car après je pense que seul "l'Esprit" de la personne importe et vie véritablement...

Ludi, parle aussi de médecins qui s'occupent dans l'au-delà de la répartion de ce périsprit ou même de bien d'autre chose encore j'imagine...

en tout cas, je ne pense pas que celà puisse poser problème pour des communcations ...
Enfin... il est bien interressant d'avoir votre avis à tous...

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'heure des révélations (Jeanne Laval)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'heure des révélations (Jeanne Laval)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ ENTENTE-SPIRITE-FR ~  :: ENTENTE SPIRITE fr :: PRESENTEZ-VOUS... :: LE SPIRITISME :: NDE,VOYAGE ASTRAL, REVES :: MEDUIMNITE :: GUIDES, PROTECTIONS :: ESPRITS, FANTOMES, POLTERGEISTS :: LA REINCARNATION :: VIE ANTERIEURE, AU-DELA :: LE MAGNETISME :: ENERGIE, CHAKRAS :: HYPNOSE :: INFOS SPIRITES :: LIVRES, BONNES INFOS-
Sauter vers: