~ ENTENTE-SPIRITE-FR ~

~ FORUM DE DISCUSSION SUR LA CONNAISSANCE & LA COMPREHENSION DU SPIRITISME ~
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vivre de la médiumnité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Vivre de la médiumnité   Mer 18 Mai - 10:22

Me voici pleine de courage, car il en faut, pour vous demander votre avis BIENVEILLANT, certaine de déclencher le débat.

Le temps est venu pour moi, semble-t-il, de me consacrer entièrement à ma vie de spirite.
Celà implique, ceux qui me connaissent le savent, l'usage de ma médiumnité au service de tous.
C'est déjà ce que je fais actuellement, mais de façon très limitée et désorganisée étant donnée ma vie quotidienne et ses
préoccupations matérielles.
Oui, nous en sommes tous là... il nous faut gérer les contraintes de notre incarnation et chacun a son lot d'impératifs.

Si je sollicite votre regard sur la question, c'est en complément de celui des esprits qui m'ont partiellement répondu,
me laissant au final décider seule de cet engagement, selon la loi du libre arbitre.

Je m'interroge donc sur le bien-fondé d'une mise à disposition à temps plein de ma faculté.
Certains entendront "médium professionnel"; c'est l'apparence que ça donne, mais ça n'est pas ma façon de voir les choses.
Je ne pense pas que la médiumnité soit un métier.
Je perçois plus mon rôle comme celui d'un conseil, fort des enseignements spirites que j'ai reçus et des épreuves et expériences que j'ai traversées, personnellement et dans mon exercice de soignante.
C'est l'aide première que j'apporte aux gens qui me consultent et c'est la seule chose que je peux leur garantir d'ailleurs.
Si ensuite, la personne a la chance d'avoir les conseils d'un des ses esprits familiers ou de son guide, ou l'éclairage d'une clairevoyance nécessaire d'une vie antérieure, je mets volontiers ma capacité au service de l'autre.
Et je sais que telle est ma mission pour cette vie.
Toute la question est donc de trouver le meilleur moyen de l'accomplir.
Actuellement, je limite volontairement mon action et dirai même, je la cache car ma vie actuelle ne peut lui consacrer que peu de temps et nécessite que je me protège moi et les miens.
Il faut que je précise que là où je vis, il n'y a pas de groupe spirite proche.

Si aujourd'hui, j'ai cette réflexion, c'est parce qu'il y a 20 ans, c'est une médium professsionnelle qui m'a "ouvert les yeux".
Elle reste pour moi un modèle : elle était entièrement dévouée aux personnes qui venaient la consulter, demandait un tarif très raisonnable qui la dédommageait du temps qu'elle y consacrait et lui permettait de vivre. D'ailleurs les personnes en difficultés financières donnaient ce qu'elles voulaient.
J'en avais discuté avec elle; elle pensait que le fait d'être rémunérée constituait le seul moyen "de remplir son frigo et de payer ses factures", sans plus. Elle m'expliquait qu' il était important que les gens ne se sentent pas redevables, que le fait d'"échanger de l'argent" contre la séance les détachait énergétiquement du médium.
En plus, payer dissuadait pas mal de curieux.
Je crois que cette pratique est intéressante.

Mon guide dit "en vivre, pas s'enrichir"... "comme un artiste vend ses oeuvres uniquement pour continuer l'oeuvre de sa vie".

Voilà, mes amis, je partage avec vous ma réflexion, sûre que vous viendrez l'enrichir.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivre de la médiumnité   Mer 18 Mai - 11:34

Kikou Aurélie,

une question que je me pose : est-il devenu indispensable de te faire rémunérer ?

les aspects et désirs matériels attirent les Esprits impurs, c'est ce que nous enseigne AK, mais il est de fait que nous avons tous besoin d'arriver fin de mois et de manger tous les jours ...

quelle est la réponse de ton guide à ce sujet ? as-tu vérifié que c'est bien ton guide qui t'a répondu et pas un Esprit fourbe ?

lol la petite novice (moi) qui pose plein de questions ...

Voici un extrait de ce que j'ai trouvé à ce sujet dans le livre des médiums :

CHAPITRE XXVIII.
CHARLATANISME ET JONGLERIE.

Médiums intéressés. - Fraudes spirites.

Médiums intéressés.
Selon le motif et le but, les Esprits peuvent donc condamner, absoudre ou même favoriser ; ils jugent l'intention plutôt que le fait matériel.


Pour le reste, dans le livre des médiums, ils insistent en disant que ce n'est pas recommandé de se faire rétribuer pour quelque chose qu'on reçoit gratuitement...

Oh dur dur ce choix, j'imagine que c'est par obligation que tu te poses la question ...

Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivre de la médiumnité   Mer 18 Mai - 13:08

Merci Sabdan pour ton avis car même novice, il me semble que tes conseils soient ceux d'une sage
et je reste persuadée que notre cyber rencontre est bien guidée.

Je connais évidemment le livre des esprits et le chapitre que tu cites.
Mon guide sait mes intentions et c'est pour cela qu'il accepte de me conseiller sur les points pratiques
qui sont les derniers freins à cette décision qui n'est rien d'autre qu'un bouleversement complet de ma vie actuelle.
Ne serait-ce que dévoiler ma médiumnité à mon entourage va déjà provoquer un cataclysme !

une question que je me pose : est-il devenu indispensable de te faire rémunérer ?

Jusqu'à présent, et depuis 10 ans, je reçois et viens en aide aux gens bénévolement.
Je parle spirituellement parlant, car j'ai aussi beaucoup aidé en tant que soignante, et là il évidemment j'étais rémunérée...

Si aujourd'hui, je pense changer les choses, c'est parce que je sais qu'il est tant de me mettre au service
des autres en respectant mon engagement en médiumnité dans sa totalité et non plus partiellement.
Cette réflexion est aussi suscitée par les personnes que je rencontre et qui ne comprennent pas pourquoi je ne franchis pas cette étape, vu l'importance de l'aide que j'ai pu leur apporter.

Le temps me manque et pour en libérer il faut faire des choix notamment celui de ne plus travailler dans une profession qui capte toute mon énergie et que la médiumnité handicape, comme je l'ai déjà expliqué dans un autre post sur Elisabeth Kubler Ross.

Je dois donc choisir entre : travailler "normalement" et faire taire ma médiumnité qui est incompatible avec ce mode de vie (ce qui entraine automatiquement un mal-être et un déséquilibre);
ou assumer totalement et développer ma pratique, la mettre à disposition du plus grand nombre même si cela passe par des contraintes matérielles (que j'éviterais si je le pouvais !).

Mon guide en médiumnité m'a donné des directives tout à fait en accord avec les règles de base du spiritisme et la teneur de son message affirme son identité.
Je dois te dire que, pour qu'il accepte d'accompagner ma démarche, il m'impose des contraintes éthiques et déontologiques fortes, une hygiène de vie et mentale rigoureuse. Et je sais qu'il n'hésitera pas à se taire si je fais fausse route, ce qui sera pour moi la preuve que je dois tout arrêter.

L'objectif des esprits reste la communication entre nos deux mondes, preuve de notre solidarité entre vivants et désincarnés.
Leur priorité est de faire connaitre la survie de l'esprit après la mort, de pouvoir témoigner de ce qu'ils vivent et de partager leur amour pour nous qui n'est pas mort avec leur corps.
Beaucoup attendent de pouvoir faire un signe, de donner un message à leurs proches qui souvent se désespèrent de la séparation imposée.
Si je peux servir à celà, je suis prête aujourd'hui à m'y consacrer pleinement et mon guide approuve ma
sincère motivation. Pour lui (et moi) la question de l'argent n'est que secondaire et ne doit rester qu'un moyen de mettre en place concrètement des objectifs bien plus élévés.

Allan Kardec avait évoqué ce problème dans ses "oeuvres posthumes" non pas pour les médiums mais pour lui même. Il avait été accusé de s'enrichir des recettes générées par ses livres.
Mais comment pouvait-il faire autrement, lui qui a consacré ses jours, ses nuits, sa santé, toute sa vie pendant des années à la cause ? D'ailleurs, il explique qu'il ne s'est pas enrichi mais qu'il a utilisé les fonds afin de pouvoir mener à bien sa mission et que le surplus il en a fait don à la société spirite.
On voit bien le tabou de la question de l'argent ressurgir dès qu'il s'agit de travail spirituel.

Mais tant que nous n'aurons pas une institution spirite qui prenne en charge matériellement ses intervenants, comme les prêtres dans l'Eglise catholique par exemple, il nous faut bien trouver d'autres solutions.

Je suis toute prête à vous écouter si vous en connaissez d'autres...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivre de la médiumnité   Mer 18 Mai - 13:23

Bonjour Aurélie !

Personnellement, je ne vois pas où est le problème ? Il est bien évident que la médiumnité doit demeurer un acte gratuit. Toutefois, à compter de l'instant où tu fais le choix de stopper ton activité professionnelle pour te consacrer qu'à ta mission de médium, il est évident que tu dois continuer de te nourrir, payer ton loyer, etc... D'ailleurs, de nombreux centres spirites font payer certains de leurs services, non pour s'enrichir, mais pour payer leurs propres dépenses (électricité, papiers, crayons, etc.).

Là où il faut demeurer prudent, c'est dans le fait qu'il ne faut pas que cet argent te serve à t'enrichir, soit en pratiquant des tarifs prohibitifs, soit en accumulant les rendez-vous dans le seul but de cumuler les gains. En outre, le fait que tu te fasses rémunérer ne doit pas t'empêcher de continuer, régulièrement, à apporter bénévolement ton aide à ceux qui n'ont pas les moyens de recourir à tes services... Cela me semble être un bon équilibre... Pas d'enrichissement, mais juste de quoi vivre, pas de tarifs prohibitifs afin de permettre au plus grand nombre de recourir à tes lumières, et des actes bénévoles pour ceux qui en ont besoin et qui ne peuvent se payer tes services... Dans cette optique, il me semble que tu demeures dans les "clous", si l'on peut dire...

Tiens-nous au courant car ta démarche est très intéressante...

Fraternellement,
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivre de la médiumnité   Mer 18 Mai - 13:24

PS : une seule question me turlupine : est-ce bien la volonté de Dieu que tu cesses de soigner les gens physiquement ? Ne pourrais-tu pas conserver un mi-temps ? Cela te permettrait aussi de demeurer dans une atmosphère matériel, ce qui peut être important pour ton équilibre psychique... Etre médium à temps plein est souvent très lourd à porter...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivre de la médiumnité   Mer 18 Mai - 14:02

Merci Rayoflight,

Concernant d'arrêter les soins physiques, c'est une question que j'ai posée à mon guide et qui m'a répondu que je ne cesserai pas vraiment car dans l'avenir je serai amenée à servir d'intermédiaire à des esprits guérisseurs, qu'il fallait que j'affine mes qualités médiumniques bien plus utiles car plus rares en complément des soins traditionnels.
De plus, ma pratique professionnelle c'est souvent vue frustrée; Assommer les gens de médicaments, leur procurer des soins douloureux souvent inutiles, ne pouvoir élargir la prise en charge au côté spirituel souvent primordial dans les causes des maux physiques, connaître le magnétisme, l'hypnose ... et ne pas pouvoir les inclure dans les soins... je crois que c'est plus pour moi même si ça a été une expérience primordiale dans ma compréhension de la souffrance, du deuil, de la mort, de l'empathie pour l'autre...

Mais on peux faire tellement plus !
Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Vivre de la médiumnité   Jeu 19 Mai - 12:00

Je suis un peu l'avis de Yannick. Et si il est vrai Aurélie que soigner aujourd'hui dans le domaine hospitalier doit être souvent frustrant pour les raisons que tu nous sites, cela reste tout de même une très noble mission, d'aide au prochain. Il faut des personnes comme toi dans ces institutions là. Il faut des personnes qui ont compris et qui prennent en compte la part de l'esprit dans les soins et la par du coeur également. Je sais bien Aurélie que dans la médecine "traditionnelle" ce n'est pourtant pas simple que ne serait-ce qu'évoquer ces parts là, mais en sous main, juste pour les patients, avoir la chance d'avoir une ou un soignant ouvert spirituellement peut être source de grand soulagement pour les patients.
Tu dis "ne pas pouvoir inclure des soins"... Justement si, tu peux très bien en inclure, sans même en parler explicitement. Tu connais le pouvoir de la pensées, de la prière qui ont pouvoir d'action si les bonnes intentions y sont associées. Qui t'empêche pendant un soin de commencer déjà à développer le soin par magnétisme, par prière. Tu pourras déjà ainsi observer si il y a une différence entre un soin "normal" et un soin ou tu y auras mêler la pensée spirite. A moins que tu t'y essayes déjà...
De plus comme je te l'ai dit, il est à mon avis important d'avoir des personnes comme toi dans ces institutions là et je suis bien persuadée que beaucoup n'attendent qu'une main tendue pour en parler... Toi, tu as l'étiquette respectable de l'infirmière et tes paroles sont et seront à n'en pas douter pour le moins éclairante.

Ce n'est là aussi qu'un avis, une pensée personnelle, mais il est bien-sur évident que c'est un choix important que tu dois toi-même faire en toute conscience. C'est un choix qui peut être lourd de conséquence, autant pécuniairement que spirituellement, c'est un choix qui mérite oui, grande réflection et pas de précipitation.
Une idée me vient... Pourquoi ne pas prendre une année sabbatique ? Cela te permettrai de garder la sécurité financière tout en entrant plus franchement dans la pratique médiumnique que tu souhaites.

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivre de la médiumnité   Jeu 19 Mai - 22:30

Je reconnais bien là ta sagesse Mag,

Merci pour vos conseils et avis;
Quoiqu'il en soit je vais prendre quelques temps pour y réfléchir et voir si d'autres potentialités s'offrent à moi.
Je crois beaucoup aux signes et aux rencontres en m'en sert régulièrement pour me guider.

Ce soir encore, j'ai découvert par hasard (?!) qu'une de mes connaissances était très ouverte spirituellement. Elle m'a immédiatement encouragée et m'a dit ces mots précis qui résonnent encore en moi:
"Quoique tu fasses, tu devras exercer car le monde évolue rapidement et la prise de conscience est nécessaire. Tu es indispensable car là où nous sommes il n'y a rien et les besoins sont grands." >Je précise qu'elle n'est pas spirite, du moins je ne le crois pas , que je vis dans une région assez éloignée de toute grande ville et où tout reste à faire.

Si les signes continuent dans ce sens, je saurai que je suis sur la bonne voie.
Revenir en haut Aller en bas
anne
membre fidèle & actif


Féminin
Nombre de messages : 645
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Vivre de la médiumnité   Sam 21 Mai - 1:00

Chere Aurelie,

je ne pense pas que la médecine conventionnelle manque de bras en tout cas pas autant que la médecine spirituelle ( en France !!) et que tu ne serra pas irremplaçable si tel est ton désir de changement

Ensuite il existe des paramètres à prendre en compte comment vois tu la chose ?? combien penses tu pouvoir recevoir de " patients" sans t'epuiser r physiquement ??

as tu penser à un local ?? les papiers à faire = les guérisseurs, voyants payent une patente par exemple

beaucoup de choses à voir...

Si je peux me permettre je pense que tu devrais entrer en contact justement avec des personnes qui sont passées pro et seraient à même de tout t'expliquer à tous points de vus et après à tête reposée tu pourras decider de t'ateller ou non dans ce projet

Peut etre pourais tu t'adresesr à l'officiel des spirites Mr Perrez est unepersonne tres gentille qui reponds à tout courrier et en lui expliquant ta situation et ton désir de changement il sera certainement à même de te conseiller...

bisous
anne
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivre de la médiumnité   Dim 22 Mai - 13:37

Bonjour Aurélie,

je pense tout à fait comme Mag,

Citation :
mais en sous main, juste pour les patients, avoir la chance d'avoir une ou un soignant ouvert spirituellement peut être source de grand soulagement pour les patients.

Tu dis "ne pas pouvoir inclure des soins"... Justement si, tu peux très bien en inclure, sans même en parler explicitement.

Tu connais le pouvoir de la pensées, de la prière qui ont pouvoir d'action si les bonnes intentions y sont associées.

Qui t'empêche pendant un soin de commencer déjà à développer le soin par magnétisme, par prière.


J'ai une voisine qui magnétisse. Elle travaille dans une maison de retraite, je lui ai dit ce que Mag vient te dire là.

Pas besoin de le crier sur les toits ; un regard d'amour, une pensée vers l'esprit du malade, le simple fait de tenir la main, tout en passant l'autre façon médium sur l'endroit douloureux pour la malade. Qui le saura ? si le but est de soulager, de faire le bien.

Voilà un très bel apprentissage avant de t'engager définitivement en solo et agir par la pensée sur les âmes qui viennent te demander de l'aide.

Aurélie, il y a du chemin à faire encore pour toi, continue à lire, à t'informer, continue cet apprentissage spirite ne relâche pas la théorie avant toute pratique.

Tu vois que tu as tous nos encouragements et sache que nous sommes là pour répondre à tes questionnements.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivre de la médiumnité   Dim 22 Mai - 16:49

Merci à tous pour vos messages qu'ils soient postés ou privés.

C'est sur qu'il reste du chemin à faire pour moi...heureusement.
Mag et Planète, je tiens juste à vous préciser une chose que vous ne sembler pas avoir comprise: je ne magnétise pas. Je suis médium et au risque de vous surprendre, les esprits nous disent que sur Terre, nous ne sommes pas actuellement assez évolués pour développer 2 missions (médiumnité et magnétisme) à la fois sauf exception d'esprits supérieurs réincarnés (comme Jésus, Padre Pio...).
Même si naturellement, on peut magnétiser, les médiums ne possèdent pas le fluide vital nécessaire pour en dispenser régulièrement à autrui. Certains pourtant le croient et le font aux dépends de leur santé et de leur énergie vitale propre.
Nous ne pouvons soigner que dans le cadre d'une médiumnité de guérison, c'est-à-dire en séance, en présence d'un esprit guérisseur.
Certainement pas dans une chambre d'hôpital à plusieurs lits, au milieu de quarante soins plus que physiques, dans un atmosphère bien loin d'être propice à la spiritualité!
En tous cas c'est ce que je vis.

Pas besoin de le crier sur les toits ; un regard d'amour, une pensée vers l'esprit du malade, le simple fait de tenir la main, tout en passant l'autre façon médium sur l'endroit douloureux pour la malade. Qui le saura ? si le but est de soulager, de faire le bien.

Il ne faut pas confondre une attitude soignante humaniste, ce que dans le jargon nous appelons l'humanitude ( à lire pour ceux que ça intéresse), avec la mise à disposition d'une médiumnité.
ça n'a absolument rien a voir. Je suis une soignante spirite certes, humaniste et chrétienne, et ce depuis 15 ans (Tu comprendras, Planète que l'apprentissage est déjà largement entamé... tant pour le côté soignant que théorique, vu que je suis spirite depuis la même date et que j'ai été formé par un cercle dans lequel évidemment j'ai étudié de nombreux ouvrages spirites avec des personnes qui le sont depuis 30 ans).
Pour autant, ma médiumnité (permettre une communication entre un incarné et un désincarné), n'est pas compatible avec la pratique réelle des soins dans le cadre habituel, actuellement. C'est la triste réalité, en tous cas celle que je vis dans le milieu médical. Comme je l'ai déjà dit, j'y ai beaucoup appris mais je suis certaine que ça n'est pas la place d'une médium qui pratique.

Car Planète, inutile de t'inquiéter sur le fait que je passe à la pratique solo ou non, c'est déjà le cas depuis 10 ans. Le seul sujet de ce post était : dois-je y consacrer plus de temps et d'énergie qu'actuellement ce qui impliquerait une certaine professionnalisation ?
Comme Anne, je peux vous dire qu'il y a d'excellents soignants dans les hôpitaux. J'y ai reconnu plus d'un esprit éclairé;
ça n'est pas le cas en médiumnité. Les personnes sérieuses sont rares, voires inexistantes près de chez moi; alors à chacun sa place pour aider l'autre. Je pense juste qu'il est tant pour moi d'en changer.
Revenir en haut Aller en bas
crystal
membre fidèle & actif


Masculin
Nombre de messages : 677
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Re: Vivre de la médiumnité   Dim 22 Mai - 21:36

Bonsoir Aurélie,
Désolé si j'arrive un peu sur le tard dans ce vaste sujet du changement de situation qui n'est guère aisé ou facile pour qui que ce soit ...et dans quel domaine professionnel que ce soit également !
Il est vrai qu'il n'est pas évident de se sentir poussé à agir pour le bien d'autrui et de changer sa situation professionnelle et par conséquent sa situation familiale aussi qui peut se retrouver en difficulté financière si les plans que nous avions échafaudé échouent...de nos jours, perdre un salaire est risqué !
Bien sûr ne rien tenter et vivre dans l'idée du "si j'avais su ...j'aurais dû..." n'est pas plus facile non plus.
Alors que faire ? quoi entreprendre ? rester dans une stagnation professionnelle ou aller plus en avant ?
Personne, ni même toi Aurélie ne peut le savoir tant que cette transition n'est pas effectuée...
Avec des "si" on peut mettre Paris en bouteille comme dit le proverbe mais dans la réalité il en est tout autre.
Alors je ne pourrai malheureusement pas te conseiller Aurélie, car rien dans la vie n'est figé, rien ne ressemble à ce que l'on pourrait s'imaginer, car tout évolue sans cesse...c'est la roue qui tourne !
Alors parfois, on reste aussi sur le quai de la gare à regarder le train dans lequel on est pas monté...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivre de la médiumnité   Dim 22 Mai - 21:55

Comme je comprends ta réponse Crystal !
c'est exactement la sensation que j'ai :
Je suis sur le quai et j'attends que le train arrive; je sais que j'ai intérêt à savoir lequel je veux prendre car il faudra monter rapidement quand il sera en gare ( et que la roue tournera). Alors je dois bien réfléchir à la destination...et me trouver sur le bon quai, au bon moment !
La seule certitude que j'ai : je prendrai le train pour avancer sur mon chemin, orientée et attendue par mon guide sur la voie de la réalisation de ma mission.

Revenir en haut Aller en bas
crystal
membre fidèle & actif


Masculin
Nombre de messages : 677
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Re: Vivre de la médiumnité   Lun 23 Mai - 12:33

...je souhaite du fond du coeur Aurélie que tu puisses trouver la bonne correspondance et que ton guide t'éclaire favorablement à prendre les bonnes décisions ...
Revenir en haut Aller en bas
Lune
membre fidèle & actif


Féminin
Nombre de messages : 1068
Age : 40
Localisation : le ciel
Date d'inscription : 19/12/2008

MessageSujet: Re: Vivre de la médiumnité   Lun 23 Mai - 14:33

Aurélie, tu as l'air d'avoir de l'expérience et de savoir où tu en es dans ta médiumnité...Pour te conforter dans ton projet, qui à l'air de te tenir à coeur, ne peux tu pas commencer tout doucement, en parallèle de ton travail (qui te prend beacoup d'énergie quand même) afin d'avancer dans ton cheminement ?

Tu m'excuseras si tu as déjà répondu à cette question : mais as tu une idée précise de ce que tu veux faire et comment le mettre en place ?

Bon courage
Lune

_________________
...Lune...
Revenir en haut Aller en bas
Lune
membre fidèle & actif


Féminin
Nombre de messages : 1068
Age : 40
Localisation : le ciel
Date d'inscription : 19/12/2008

MessageSujet: Re: Vivre de la médiumnité   Lun 23 Mai - 14:34

Heu je vois que Yannick dit un peu la même chose ...Sorry...

Lune

_________________
...Lune...
Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Vivre de la médiumnité   Lun 23 Mai - 20:10

C'est vrai que tu ne t'es pas présenté comme un médium magnétiseur, mais si perso je t'ai proposé cette idée là c'est parce que tu dis que ton guide t'a dit : "...car dans l'avenir je serai amenée à servir d'intermédiaire à des esprits guérisseurs, qu'il fallait que j'affine mes qualités médiumniques bien plus utiles car plus rares en complément des soins traditionnels". C'est pourquoi j'ai pensé qu'il pouvait alors être d'une certaine utilité que de t'essayer aux soins par magnétisme en vu justement de cette parole là que tu nous sites de ton guide. Et oui j'ai pensé que parlant "d'affiner tes qualités médiumniques" doublé de "intermédiaire au Esprits guérisseurs" qu'il s'agissait là pour toi d'aller voir dans le domaine de soin par magnétisme. Ensuite c'est bien évidemment un choix qui t'est personnel selon que tu t'y essayes ou pas.

Sinon je ne sais pas si tout ce que tu as pu pu lire ici pourra t'aider dans ton choix. Mais j'espère en tout cas que nos opinions positives t'auront influées quelque idées. Et perso pour appuyer un peu mon avis déjà donné, je pense que comme Crys, que celui qui ne tente rien, n'a rien... Même si cela reste un choix de vie important.
Et tu ne m'as pas répondu pour l'idée de l'année sabbatique...

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivre de la médiumnité   Lun 23 Mai - 20:52

Merci encore pour vos réflexions;

Mag, si je ne t'ai pas répondu, c'est que j'ai décidé de prendre le temps de la réflexion, au moins 3 mois.
D'ici là, je sais que beaucoup de choses peuvent changer et peut-être aurais-je la chance de pouvoir
utiliser ma médiumnité différemment, pourquoi pas au sein d'un groupe, ce qui reste l'idéal.

Pour le reste, je me rends compte qu'il est temps de partager avec vous certains messages que j'ai reçu et qui explique pourquoi je désire m'impliquer plus "spiritement".
Pour cela, je vais de ce pas ouvrir un nouveau topic.

A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
MAG (admin)
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 2892
Age : 40
Localisation : JURA (39), Aromas
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Vivre de la médiumnité   Lun 23 Mai - 21:08

Ok, merci Aurélie. Alors c'est vrai, tu as raison de prendre un temps de reflection.

Pour le nouveau topic partagé... avec plaisir et avec toute mon attention... Wink

_________________
...Mag, Administratrice...
Revenir en haut Aller en bas
http://magali.josserand.7@facebook.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vivre de la médiumnité   Aujourd'hui à 5:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Vivre de la médiumnité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ ENTENTE-SPIRITE-FR ~  :: ENTENTE SPIRITE fr :: PRESENTEZ-VOUS... :: LE SPIRITISME :: NDE,VOYAGE ASTRAL, REVES :: MEDUIMNITE-
Sauter vers: